Les défis de la Plume d’Evy : Un père … une mère

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

Défi N°248

Cette semaine, le thème :

Un père, une mère

Les mots :

Amour, consolée, tendresse, malgré, paix,

courir, chemin, veilles, enchaîne, beau.

~

Hommage à mon père, à ma mère

.

Amour et tendresse

Sont les mots qui me viennent à l’esprit

quand je pense à mon père.

Tendresse et amour

Sont les mots qui me viennent à l’esprit

quand je pense à ma mère.

Mes beaux et bons souvenirs s’enchaînent

autant envers l’un qu’envers l’autre.

.

Consolée de mes petites fredaines …

Étonnée de leur patience malgré mes veilles d’écoute

du palmarès musical de l’époque à la radio … etc. …

.

Courir sur les chemins de la vie

 dans la paix d’un foyer heureux …

.

Merci à vous deux de ce cadeau de la vie.

~

En toute amitié,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy, thème : Vieillir

ob_5f626e_unnamed

LA PLUME D’EVY

Défi N°246

Cette semaine, le thème :

Vieillir

Les mots :

Regarder, regret, antan, importe, jour,

terrible, pimenter, vague, tumultueuse, mirage.

~

Puisqu’il est inévitable de vieillir, regardons donc cette saison de notre vie avec les yeux du cœur ; un jour à la fois. Pimentons notre présent, faisant fi des regrets d’antan car, le passé n’est plus et, ce passé nous l’avons vécu avec les lumières que nous avions en ce temps-là.

Allons de l’avant, peu importe notre âge et tous ces mirages dont nous n’avons qu’une vague et imprécise connaissance. Ne soyons donc pas fatalistes avant le temps en imaginant que tout y sera terrible. Non, cette étape ne sera pas que tumultueuse. Certes, nous aurons une nouvelle apparence car, qu’on le veuille ou pas, c’est déjà en cours.

Voyons plutôt dans cette phase (passage obligé), un motif de fierté, considérant toutes ces années derrière nous, si riches en souvenirs. N’oublions surtout pas qu’à chaque âge se rattache un bonheur. Vieillissons donc avec amour pour la satisfaction de notre entourage.

~

Bon mois de janvier

à

chacune et chacun,

Colette

Pour ce lundi 25 novembre : Inventer un titre de livre …

ICI

Défi N°227

À la barre :

LENAÏG

Elle nous demande

d’inventer un titre de livre,

 d’en écrire la présentation,

dire qui en est l’auteur,

 de quoi parle-t-il

et

de proposer un extrait.

PRÉSENTATION

En août 1940, une femme, un homme (ma mère, mon père) s’unissent pour la vie à l’église de mon petit village de campagne.

En février 1942, naît leur premier enfant. Une petite fille de 6 livres ½ (moi), ce dernier jour du mois ; tôt le matin.

Cependant, un accroc de santé de la petite viendra assombrir momentanément leur bonheur. Quel sera leur façon de réagir ?

À partir d’une promesse spéciale de ma mère, et de la coopération de mon père, lors de la demande de ma guérison, ma vie prit un sens particulier à mon insu, secret bien gardé que ma mère me révéla l’année de mes 28 ans.

Tout au long de ces pages, vous en apprendrez davantage.

Bien des années plus tard, je suis toujours fière du sens qu’ils ont donné à ma vie.

COLETTE DC

UN EXTRAIT

« Lorsqu’elle fit son entrée en ce monde, elle était une petite fille désirée de sa mère et de son père : l’amour de leur vie. Comme souffrir fait partie de l’existence et qu’il n’y a rien de parfait en ce monde, son début de vie sur terre ne fut pas facile. À peine âgée de 6 mois, voilà qu’elle tombe subitement malade. Dépaysés, remplis de chagrin mais tricotés serrés, ses parents femme et homme de foi et d’une grande obéissance à la volonté de Dieu, placent en Lui toute leur confiance. »

Bon lundi,

Colette

Les ateliers écriture de Ghislaine, N°107

7znbGGckpAjpEAyq2Ca9Cv4Ahl4@299x128

GHISLAINE

Elle nous propose 8 mots :

Moment, chose, corps, sort,

chauffer, imaginer, raconter, abriter

Ou

Thème : Un texte avec le plus possible de mots

finissant par le son « ette ».

Ou

Notre ressenti sur cette photo de Josée Cousineau

Les ateliers écriture de Ghislaine_N°107-wrL68OFbAS9btb88URnzEUPH_qo@500x749

Te souviens-tu Odette d’cette poudre d’escampette ? Toi puis Claudette toutes deux à bicyclette et moi là, la Colette, la grimpette vers la trottinette. Moments de galipettes tant d’choses à raconter. N’avions qu’à nous crier d’un étage à l’autre, « on sort » car aux portes point d’sonnettes. D’nos p’tits corps sveltes, ça n’prenait pas bout d’tinette.

Couchée sur sa carpette, minette la belle Choupette, d’la jolie maisonnette quettait les alouettes ; des barreaux d’la galerie, notre retour aussi.

Et puis, le soir venu, devant fleurs et fleurettes, copains, copinettes, tous sur le banc cordés, fumions la cigarette. Mon Dieu que c’était chouette, ce temps des amourettes !

D’la fenêtre d’la porte, sous votre suspension fétiche, assise au coin d’la table, c’était l’ombre de ta mère. Peux-tu t’imaginer, si dans la poubelle fer blanc, avions lancé nos mégots fumants ! Que le dessous d’la galerie pour nous abriter car là, salopettes auraient chauffé !

~

Bonne semaine,

Colette

Les défis de la plume d’Evy : La voix

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

N°233

Cette semaine :

« La voix »

Les mots :

Première, murmure, puissante, flots, sentir,

cause, début, gardé, flamme, courage.

~

Les défis de la Plume d'Evy_La voix

Un doux murmure, je sentis,

de l’intérieur, si petit.

Ce fut un début subit,

de cette première fois.

.

Quand, plus puissante  «Sa voix»

me causa tout un émoi.

Puis mon secret bien caché ;

Gardant ma flamme allumée,

Pleine de courage, suis entrée.

.

Dans cette vie appréciée.

Flots de joie, cette voie choisie !

De ce qui s’est accompli,

je ne puis que dire merci.

~

Bonne fin de semaine,

Colette

Pour ce jeudi 3 octobre : Futur-Demain à deux mains

ICI

Défi N°224

À la barre :

MARTINE (QUAI DES RIMES)

Elle nous dit :

Écrivez un poème en vers ou en prose sur l’un des thèmes, tenant compte ou pas des titres proposés.

Futur-Demain à deux mains

.

D’une même flamme

Pour une saveur de vie

Témoins engagés

.

Eh bien à deux mains

Pour l’à venir de demain

Liés par le cœur

Applaudissons tous en chœur

Les bons exploits de nos jeunes

Bon jeudi

à

toutes et tous,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy : Au temps jadis

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

Défi N°230

~

Les mots :

Assise, jadis, étonnée, forêt, vignobles, oubliés,

invitent, poussière, suprême, vagabondé.

Les défis de la Plume d'Evy_Au temps jadis

Comme il se doit, je remonte au temps jadis, c’est-à-dire, au jour de la naissance de mon petit frère. Il ne faut pas oublier, qu’à cette époque, à la campagne, les accouchements se faisaient à la maison. Contrairement à la majorité des parents, les miens ne voulurent pas m’imposer d’aller vivre cet évènement important ailleurs.

Assise sur les genoux de mon père, je suis bel et bien présente à sa naissance. J’avais alors 3 ans 1/2. Comme c’était aussi courant dans le temps, ma mère ne voulut pas que j’embrasse le bébé avant son baptême, lequel aurait lieu en après-midi ; étonnée et froissée, cela me rendit insupportable. Si bien qu’au retour de l’église, alors qu’elle m’invitait à le faire, ce fut un refus de ma part. Plus grande, susceptible comme je le suis, j’aurais certainement été vagabonder dans la petite forêt au nord de la maison.

Toujours est-il que j’en avais eu plein les yeux et beaucoup aussi à assimiler d’un seul coup pour ma petite tête d’enfant. Ce qui fait qu’en début de soirée, de ce dernier jour de juin, me revient en mémoire ce beau geste de ma grand-mère maternelle. Je m’y revois comme si c’était hier. Derrière le vignoble, si l’on veut bien ; nous n’avions que deux vignes de bon raisons bleus ; dans le champ, en arrière de ces vignes, à gauche de la montée toute poussière du voisin, elle cueillit pour moi des fleurs des champs qu’elle déposa une à une dans mes petites mains.

Que j’aime ces souvenirs de mon enfance ! Suprêmes ; ils sont car, bien vivants encore en moi ; si fort, que je ne puis les oublier.

~

Bon dimanche,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy : Peindre la beauté

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

Défi N°229

Les mots :

Abondance, sublimées, ronde, valeur, frisson,

impulsion, vibrantes, espérance, perlés, tendresse.

~

Peindre la beauté

.

Beauté dans l’œil

Beauté dans l’âme

Beauté dans l’cœur

Beauté sublimée

.

Beauté du jour

Beauté du soir

Beauté d’la nuit

Beauté à la ronde

.

Beauté du monde

Beauté des êtres

Beauté des choses

Vibrante impulsion

.

Beauté du souffle

Beauté des sens

Beauté d’la vie

Beauté d’abondance

.

Beauté du corps

Beauté de moi

Beauté de toi

Frisson de beauté

Beauté des fleurs

Beauté de l’art

Beauté des doux

Beauté de tendresse

.

Beauté des rêves

Beauté du ciel

Beauté perlée

Valeur de beauté

.

Beauté d’espérance

Beauté du regard

Car tout est dans l’œil

Peindre la beauté

~

Bonne fin de semaine,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy : Si peu de choses

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

Défi N°228

Cette semaine c’est

« Si peu de choses »

Les mots :

Partir, cieux, main, rayons, ensommeillée,

 pleine, éveille, matinale, rêverie, précieux.

~

Il suffit de si peu de choses

.

Partir bagage en main,

Voguer vers d’autres cieux.

Aujourd’hui comme demain ;

Des instants si  précieux !

.

Sortie matinale ;

Vraiment c’n’est pas banal.

Frimousse ensommeillée,

Les pieds dans la rosée.

.

Dans la pleine lumière,

Du soleil les rayons.

Titillent mes paupières ;

Ces p’tits reins que c’est bon

.

Lorsque tout s’éveille,

Bourdonnent les abeilles.

Moments de rêverie ;

Des heures si jolies !

~

Amitiés,

Colette

Les défis écriture de Ghislaine, N°103

7znbGGckpAjpEAyq2Ca9Cv4Ahl4@299x128

GHISLAINE

Elle nous propose 8 mots :

Chemin, élan, rapide, fatigue,

perdre, planer, presser, allumer.

Ou le thème : faire un texte avec au moins

5 mots finissants par « ant »

~

Un peu de moi …

Sur le chemin de ma vie, j’en suis autANT sur mon élan qu’auparavANT. Rapides filent les ans, cependANT. Si la fatigue s’installe parfois, ce n’est que physiquement et pas tANT que cela tout de même. En tout cas, je ne vais pas au-devANT. Surtout, je ne plane pas dans les nuages, croyez-m’en, sachANT que je n’ai rien à perdre soi-disANT me fiANT sur cette petite flamme d’espérance qui s’allume en tout temps tout au fond de moi sur la vraie Vie. Rien ne presse n’ayez crainte mais, c’est tout de même réconfortANT d’y penser et d’y croire.

~

Bon mercredi

à

toutes et tous,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 682 autres abonnés