Le gui ✨

Mil et une

ICI

Sujet 01/2022 – du 01 au 08/01

Le mot à insérer facultativement :

PARASITE

image_0555900_20220101_ob_00ce44_sujet-1-2022cc9223bf0e3dd28c6063765dce
image Internet

Le gui

.

PARASITE gui

En boules au peuplier

Tilleul cerisier

.

Ainsi accrochées

Présentes aux légendes

Bisous sous le gui

.

Chance et bonheur

Pour une bonne année

En ce Jour de l’An

BONNE ANNÉE 2022,

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°173 🐿

ChynIyrKrNmcEVJPJO_32ibofaI

GHISLAINE

Avec les mots :

Élégance, ciel, montagne, arbre,

campagne, oiseau, vent, nuage.

🐿

Texte avec des mots commençants par F

🐿

Quelle féérie

.

Fière, d’être en ce jour férié, dans mon petit coin de campagne, fraîchement revêtu de blanc ; face à la fenêtre, j’observe l’écureuil, qui avec élégance, traverse le fil électrique d’un poteau à l’autre.

Ainsi coiffés de ce revêtement lumineux que sont ces fameux cristaux de neige, les arbres ploient sous ce lourd fardeau. Des oiseaux, de petits moineaux frileux s’y blottissent les uns contre les autres.

Que la montagne est belle ! Le ciel est tout bleu, pas le moindre petit nuage. Même le vent semble avoir pris congé. Quelle féérie ; j’en suis toute fascinée.

🐿

Bon vendredi,

Colette

Liste 24 🎄

_fOgE64IIJEEs8-tjRZEPUa0LRE

An’Maï et compagnie

Les mots :

Radio, miel, tasse, Joseph, pot, arbre,

énergétique, La poste, stade, monde.

Liste proposée par Marie-Lise

🎄

C’est la joie

.

À la radio, on diffuse des chants de Noël. Le pot de miel sur la petite table basse du salon, Joseph remplit sa grosse tasse d’eau bien chaude, n’oubliant pas d’y ajouter deux cuillérées de ce miel, mélange qu’il nomme communément sa boisson énergétique.

De La poste, il vient tout juste de rapporter une jolie carte lui annonçant l’arrivée prochaine de sa petite fille, son mari et leurs quatre petits enfants.

Lui et sa Maria sont les plus heureux du monde. À ce stade, pas de temps à perdre. Vivement, ils décorent l’arbre de Noël, pour le plaisir et la joie de tous. Ce sont les yeux écarquillés des petits, qu’ils ont bien hâte de voir, devant tant de surprises accumulées et préparées avec soin, tout au long de l’année, spécialement pour eux.

🎄

Bonne semaine,

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°172 ❄❄❄

ChynIyrKrNmcEVJPJO_32ibofaI

GHISLAINE

Avec les mots :

Parfait, cadence, trace, chemin,

facile, jour, froid, songe.

❄❄❄

Un Noël blanc

.

À la cadence où défilent les jours, de plus en plus nos pas laissent des traces sur notre chemin. La neige s’accumule et le froid se fait de plus en plus mordant. Facile à imaginer, l’hiver s’installe, et c’est parfait ainsi.

Quand on  y songe vraiment, que serait un Noël sans cela, ce n’en serait pas un vrai dans notre cas. Certains s’en réjouiraient probablement, mais plusieurs déploreraient de ne pas pratiquer leurs sports d’hiver.

De toute manière, le rêve souhaité, c’est bel et bien d’avoir un Noël blanc.

❄❄❄

Bonne fin de semaine,

Colette

Pour ce jeudi 18 novembre 2021

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

À la barre :

Colette (moi)

Pour ce jeudi poésie, poème d’auteur :

mon mois émoi juil 20 2

Roses d’automne

Nérée Beauchemin

.

Aux branches que l’air rouille et que le gel mordore,
Comme par un prodige inouï du soleil,
Avec plus de langueur et plus de charme encore,
Les roses du parterre ouvrent leur cœur vermeil.

Dans sa corbeille d’or, août cueillit les dernières :
Les pétales de pourpre ont jonché le gazon.
Mais voici que, soudain, les touffes printanières
Embaument les matins de l’arrière-saison.

Les bosquets sont ravis, le ciel même s’étonne
De voir, sur le rosier qui ne veut pas mourir,
Malgré le vent, la pluie et le givre d’automne,
Les boutons, tout gonflés d’un sang rouge, fleurir.

En ces fleurs que le soir mélancolique étale,
C’est l’âme des printemps fanés qui, pour un jour,
Remonte, et de corolle en corolle s’exhale,
Comme soupirs de rêve et sourires d’amour.

Tardives floraisons du jardin qui décline,
Vous avez la douceur exquise et le parfum
Des anciens souvenirs, si doux, malgré l’épine
De l’illusion morte et du bonheur défunt.

Nérée Beauchemin

Grand merci pour vos participations durant cette quinzaine.

Bon jeudi,

Colette

Pour ce lundi 15 novembre 2021

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

Défi N°256

ICI

À la barre :

Colette (moi)

À partir de phrases de chansons, n’importe lesquelles, d’un ou de plusieurs chanteurs, sur l’automne ou le thème de votre choixassemblez ces phrases pour en faire un texte cohérent.

À la faveur de l’automne

.

 À la faveur de l’automne

Revient cette douce mélodie (Tété)

Autant se préparer

Rien n’est comme on l’attend

L’automne surprendra l’été

Autant que nos sentiments (Victoria Petrosillo)

Les fleurs tombent avec l’automne

L’hirondelle s’éloigne de nos grands bois

Le rosier sans pitié s’abandonne (Marcel Martel)

Tous les jours on en parle

À quoi bon s’étonner

Passer du rire aux larmes

Ça ne fera rien changer (Tina Arena)

Désormais s’il fait un temps plus frais

Ce n’est pas que le temps soit mauvais (Thierry Amiel)

Le vent fera craquer les branches

La brume viendra dans sa robe blanche

Y aura des feuilles partout (Francis Cabrel)

Ça sent bon l’automne

La pluie dégringole,

Les feuilles tourbillonnent

Folle farandole (Dominique Pankratoff)

chanson_automne

Bon lundi

à

chacune et chacun

et

bonne semaine,

Colette

Pour ce jeudi 11 novembre 2021

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

Défi N°256

ICI

À la barre :

Colette (moi)

Pour ce jeudi poésie, haïkus sur l’automne :

Elle ne feint jamais

Soir d’automne

.

Murmure du vent

Sur un tapis tout humide

Glissement des feuilles

.

Si tôt le jour baisse

Dans la maison emmuré (e)

Entre chien et loup

.

Lueurs et reflets

Du feu dans la cheminée

Densité du noir

.

Lumière aux fenêtres

Au doux rythme de l’automne

Vie à l’intérieur

.

Douceur et tendresse

En cet automne des heures

Lecture et repos

.

Un temps de silence

Beauté pureté du soir

Présence agissante

Bon jeudi

à

toutes et tous,

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°168

ChynIyrKrNmcEVJPJO_32ibofaI

GHISLAINE

Avec les mots :

Travail, feuille, sans, entre,

déposer, laisser, filer, fuir.

Un texte sur le thème

« de notre choix »

~

Petite feuille d’automne

.

Hier encore, toute belle et fière, sans crier gare, ne tenant qu’à un fil, un coup de vent, ce matin, et tu filas te déposer au sol.

Tu ne peux fuir, alors immobile dans l’instant, c’est l’ennui. L’enfant attendri l’a compris, il l’a su. Il ne te laissera pas joncher le sol ainsi bien longtemps. Lentement, avec précaution, pour son herbier il te recueille. Réjouis-toi, petite feuille, tu entres dans un monde nouveau.

Le tapis multicolore de tes compagnes lui, travail du jardiner, sera ramassé et broyé, puis étendu sur le jardin ; ce qui régénèrera le terrain.

Les défis de la Plume d'Evy_La randonnée

~

Bon jeudi,

Colette

Petit jeu mensuel de Cricket

MxpugkokvnievzaJ9IXQ1dyNuyU@256x382

CRICKET

N°1 :

Homonymes à utiliser (au moins 3) :

PAR / (la)PART / PARS ou PART (partir / PARE (parer ou se parer)

Mon texte :

La feuille se pare de jolies teintes, et virevolte par-ci, par-là. Part au vol au souffle du vent. Un enfant la cueille pour son herbier ; sa part est la meilleure.

N°2 :

Le mot proposé :

Poussière :

Mes associations à ce mot (minimum 4)

Poussière (poudre, balai, tourbillon, éternuement)

Mon texte :

Je prends la poudre d’escampette. J’abandonne le balai pour le râteau. Dans le tourbillon des feuilles qui volent dans le vent, me voilà prise d’un éternuement. Sacrée poussière, tu me suis donc partout !

N°3 :

Acrostiche avec le mot poussière :

Prendre un grain de poussière,

Oublier le temps qui passe.

Une marche dans le vent,

Sur un sentier non pavé ;

Sur les feuilles accumulées.

Il pénètrera ton œil,

Errant à l’aventure ;

Rentrera à toute vitesse.

Effronté de petit grain !

~

Bonne fin de semaine,

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°166

ChynIyrKrNmcEVJPJO_32ibofaI

GHISLAINE

Ressenti sur cette image

HKk38U6iyUuLUwRySIsr-f735zc

Que c’est épatant

.

Arbres majestueux,

trônent en ce beau lieu.

De retour du chalet,

au grand air et au frais.

.

Un arrêt sur ce banc,

oh ! Que c’est épatant.

Repos bien mérité,

d’une balade appréciée.

.

Feuilles sur le chemin,

grande joie des gamins.

L’orange c’est pour moi,

les jaunes sont à toi.

.

« Châtaignes dans les bois,

se fondent sous nos pas ».

Arbres de ce beau lieu,

Brillez de tous vos feux.

~

Bon vendredi,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 839 autres abonnés