Les défis de la Plume d’Evy, thème : La rosée du matin

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

N°181

~

Plaisirs d’octobre

Les défis de la Plume d'Evy, thème_La rosée du matin

La rosée du matin m’annonce une superbe journée et l’éventualité d’une fin de jour empourprée. L’automne étant installé, sac à dos bien rempli du nécessaire, tout en n’oubliant pas un bon livre de lecture ; je file vers le petit bois sans parapluie, sous cette pluie de feuilles tachetées de jaune, d’orange et de rouge. Sur mon passage matinal, au pied d’un buisson, un petit moineau boit une goutte de rosée que le soleil n’a pas encore absorbée. Tout comme au temps de mon enfance, je me fais le plaisir de ramasser les plus jolies feuilles que je glisse dans les pages de mon livre. Sous un tapis de feuilles mortes, je surveille l’apparition de gracieuses amanites tue-mouches et, de bien d’autres champignons qui s’y cachent en ce bois. Ainsi tel que prévu, se passe ma journée. Au fil des heures, je savoure les bienfaits de cette saison et je m’enivre de toutes ces bonnes senteurs offertes et si agréables à respirer. Il faut que je parte avant que s’installe la rosée du soir car, bientôt se couchera le soleil et l’air se refroidira à vue d’œil en ce beau soir d’automne. La température baisse si rapidement, en ces jours. Claire sera sans doute la nuit et le vent en sera léger. Sur le chemin du retour, je rends grâce pour ces si doux plaisirs d’octobre.

 ~

Bonne fin de semaine

à

toutes et tous !

Colette

Publicités

Thème de septembre chez ABC

Thème de mars chez ABC_89tgvdClTQPJytwM88fGBfkieO4@250x196

ICI

Commencer notre texte par

« Les quatre saisons »

et le terminer par

« jusqu’au bout des branches. »

~

 « Les quatre saisons » sont mouvement et harmonie, avec chacune un charme qui lui est propre. Cependant, c’est toujours un peu à regret que nous quittons l’été pour entrer en automne ; saison qui précède notre long hiver. Saison que nous présente Henri de Toulouse-Lautrec comme étant le printemps de cet hiver.

Dans quelques temps et, c’est un peu déjà commencé, ce sera toute une explosion de couleurs, de parfums et de saveurs. La nature se couvrira de jaune, d’orange et de rouge. Toutes ces teintes chaudes et flamboyantes rempliront nos yeux d’émerveillement. L’automne est vraiment la saison des couleurs. Et, de quelles magnifiques tapisseries se recouvriront nos sentiers ! Qui pourra alors résister à une bonne marche en forêt ? Le vent sera également de la partie mais, rien de plus beau que les feuilles d’automne emportées par le vent ! Quel plaisir, nous prenions, enfant, à jouer dans les feuilles ! Ne l’oublions pas ! Vive les teintes, les plaisirs et les joies de l’automne ! C’est vraiment la saison des couleurs !

Puis, après l’hiver tout étincelant de blancheur au soleil, nous viendra le printemps éclatant de sève « jusqu’au bout des branches ! »

~

Bonne fin de semaine

à

toutes et tous !

Colette

Bon mois de septembre

S′éteint l′été ;

En attente de l’automne.

Petit à petit,

Toutes les fleurs,

En tirant leur révérence,

Meubleront nos souvenirs.

Bientôt les arbres

Rougiront leurs feuilles

Et viendront tapisser nos sols.

   ~

Belle semaine mes ami(e)s !

Colette

Les défis de la Plume d’Evy, thème : Au détour d’un chemin

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

Les défis de la Plume d'Evy, thème_Au détour d'un chemin

N°171

~

Si longue est la route,

Beau est le chemin.

Banal, il te semble,

Pourtant, c’est le tien.

Là, ta destinée,

À quelques détours.

Voyage de la vie,

Tu te trouveras.

De tes choix à faire,

Ce, aux bons détours.

En toute saison,

Le bonheur t’attend.

Reste bien toi-même,

Surveille cet instant.

Ravive ta confiance,

C’est l’unique chemin.

Si longue est la route,

Sois patient(e) et tient.

À ce bon détour,

Au doux chant d’oiseaux.

Brille le soleil,

Aux couleurs du jour.

Là, tu t’émerveilles,

C’est le bon détour.

~

Bon jeudi mes ami(e)s !

Colette

Les défis de la Plume d’Evy, thème : Sortie balade à vélo

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

N°170

~

Les défis de la Plume d'Evy, thème_Sortie balade à vélo

Par un beau soleil d’été,

Face au vent sur le sentier,

Façon de tout oublier ;

À rouler en liberté.

.

La beauté de la nature,

Des oiseaux le murmure,

Fleurs des champs ; belle allure,

Entourées de verdure.

.

Ces fleurettes en cadeau,

Mon Dieu que cela est beau !

Merveille, que ce tableau,

Des arbres, des arbrisseaux.

.

Dans le sous-bois, la clarté.

Calme, paix, tranquillité.

Repos du jour assuré ;

Promesse d’y retourner.

~

Bon jeudi

à

toutes et tous !

Colette

En ce samedi 7 juillet (en vacances) …

C'est le temps d'mes vacances_3

Il est venu le temps de mes vacances.

Je ferai un tour dans ma petite famille.

Je serai donc absente du net.

Ce n’est qu’un aurevoir.

Je vous retrouverai avec plaisir

dès mon retour !

À bientôt !

Colette

Les défis écriture de Ghislaine N°66

7znbGGckpAjpEAyq2Ca9Cv4Ahl4@299x128

GHISLAINE

Faire un texte avec les 8 mots suivants :

Dans, avec, mon, sur,

jubiler, juger, vouloir, jurer.

Et ou :

Au moins 5 mots commençant par J

Les défis écriture de Ghislaine N°66

Jeunes et moins jeunes, entrons de jeu DANS cette joie de l’été ; temps que je souhaite pour vous toutes et tous fort agréable, AVEC plein de soleil tout au fond de votre cœur. C’est là, MON souhait, pour votre plus grand bonheur ! Contemplons et JUGEONS par nous-mêmes en guise d’exemple, tout le jaune, couleur de lumière,  que dégagent les astres, autant de nuit que de jour et SUR lesquels nous pouvons compter. Voyons aussi notre belle nature, dans toute sa panoplie de jolies fleurs. Je vous le JURE, sans le VOULOIR précisément, vous n’en finirez pas d’en découvrir. Alors, point de jérémiades inutiles, JUBILONS, et sachons y extraire tout le meilleur pour nous. Vive l’été !

~

Bonne semaine !

Colette

Mardi poésie chez Lady Marianne : l’été

ob_9c1c60_ob-8b13e0-ob-bf595f-ob-53a5fa-ob-0d3a1

LADY MARIANNE

L’été, thème proposé par : Mamykool

~

Soir d’été de Maurice Carême (1899-1978)

.

Si vous tendez un peu l’oreille

Quand le soleil

A fait flamboyer le jardin

et que son dernier rayon dore encore

Au seuil du soir,

votre arrosoir.

Écoutez bien :

Vous entendrez tout doux, tout doux.

Dans tous les coins, 

ivres d’odeurs,

Vous entendrez, à petits coups

Dans tous les coins, boire les fleurs.

.

Maurice Carême  

Mardi poésie chez Lady Marianne_l'été

Bon mardi !

Colette

 

À vos plumes chez Arlette 2018, N°9

a-vos-plumes-1-fevrier-20181

CHEZ ARLETTE

Avec les mots :

Moment, joie, temps, senteur,

orner, surveiller, s’évader, profiter,

mille, bon, gratuit, délicat.

~

Comme il fait bon, en ce moment printanier, de s’évader de temps en temps au jardin pour profiter des mille et une délicates senteurs offertes. C’est gratuit et si bienfaisant.

À vos plumes chez Arlette_2018_N°9

Brise légère aidant, les iris, dans leur jolie robe, saluent au passage.

À vos plumes chez Arlette_2018_N°9_2

Le pommier est là, orné de ses belles fleurs blanches prémices de délicieuses pommes. Hélas, les nombreux écureuils surveillent d’un œil vif et apportent définitivement le tout à notre plus grande déception.

À vos plumes chez Arlette_2018_ N°9_3

Plus loin, tout au fond, je suis attirée par le parfum du lilas. Je ne puis résister à en cueillir une grosse grappe. J’en profite au maximum et je rentre toujours le cœur rempli de joie devant notre si belle nature.

~

Amicalement et en toute amitié,

Colette

À vos plumes chez Arlette 2018, N°8

mon-logo-fait-par-ghis

CHEZ ARLETTE

Avec les mots :

Entrée, reflet, ombre, peur, séparation,

tourner, se faufiler, japper, songer, affronter,

soudain, lentement, néanmoins.

À vos plumes chez Arlette 2018_N°8

C’était au tout début du printemps ; lentement, je marchais sur le trottoir, lorsque je fis mon entrée au Parc des Braves. En souliers, l’imprudente que je suis, j’affronte les amas de branches sèches ; le ménage n’étant pas encore fait à cette période de la saison. Je me faufile tant bien que mal, entre les plaques de neige parce qu’il y en avait encore un peu. Je tourne à gauche, lorsque j’entends japper un mignon petit chien. Sans l’ombre d’une peur, je lui fais une caresse. La séparation est difficile autant pour lui que pour moi. Soudain, je songe à descendre jusqu’au fond du parc pour profiter de la belle vue sur la basse-ville, lorsque j’aperçois ce magnifique reflet des arbres dans l’eau. Néanmoins, je n’y ai pas mis les pieds, ceci, dans le but de vous rassurer. Merci de m’avoir lu et bon dimanche de Pentecôte !

~

Amicalement,

Colette.

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 513 autres abonnés