Beau noyer d’octobre

Mil et une

Sujet 17 – du 22 au 29 octobre 2022

ICI

Le mot à insérer facultativement est :

REPAIRE

repaire

Photo du noyer de Margimond en ce moment

Beau noyer d’octobre

.

Beau noyer d’octobre,

Rempli de tes bons fruits,

Fissure les brous d’tes noix.

.

Brou, ne mange pas ta noix,

Ne la mord pas non plus,

Libère là d’son REPAIRE.

.

Fais un don aux amis,

Ces amants d’tes bons fruits,

Beau noyer d’octobre.

~

Bon week-end,

Colette

Publicité

L’Atelier de Ghislaine, N°199

6xbxeJD5mRvXJ5WxOAh8qC-5j_8

GHISLAINE

Avec les mots :

Pluie, automne, chemin, avancer,

coucher, couler, temps, voir.

Un texte avec au moins 5 mots qui finissent par le son

ique ou aque.

~

La bonne solution

.

En ce soir d’automne, chemin faisant, la pluie tombe doucement. De retour d’une visite rendue à la cousine de sa mère cardiaque, Angélique entre à la maison. Elle dorlote gentiment en passant son chat Moustique.

Elle avance vers le salon, un peu maniaque, vaque légèrement à ses occupations, déplace ceci, replace cela puis, le goût lui prend de papoter un peu avec Dominique, un voisin qui a bien connu cette parente, histoire de s’informer au sujet des anecdotes concernant différents évènements du temps de leur jeunesse.

Elle lui dit comme cela, j’ai ses notes qu’elle a confié à ma mère depuis bien longtemps déjà. J’aurais l’intention de lui proposer, la prochaine fois que j’irai la voir, à savoir si elle accepterait que j’en fasse la publication. Si elle proteste, pas grave, je laisserai tomber.

Elle s’entend réponde : Ah ! Ma chère, ce serait chique mais, le comique de la situation, c’est que je crains, devant ton projet, que cela se complique et n’ait pas la cote car, elle aimait bien, parfois, inventer et créer des faits de toutes pièces, n’ayant ni queue ni tête, avec art mais, bonnement pour rire et faire rire, sans plus. Mijote bien cela dans ta tête, ma fille, avant même de lui en demander l’autorisation.

Tout en y réfléchissant, elle grignote un biscuit léger et se fait couler un bon café. Pour se changer un peu les idées, elle pianote des airs anciens appris lors de ces moments de rassemblements familiaux, lorsqu’elle était toute jeune ; chaque morceau lui rappelle d’émouvants souvenirs. Un peu nostalgique, elle en craque et laisse s’échapper quelques larmes.

Fatiguée, elle monte se coucher tout en se disant : Oui, c’est certainement la bonne solution et, ce sera probablement mieux ainsi, merci Dominique, nous nous en reparlerons demain.

~

Bonne semaine,

Colette

Café Thé N°148 : Le ballet des ombres

image_1331329_20210103_ob_dae984_logo-ct

Logo créé par Renée du blog «Envie de»

CAFÉ THÉ

Brigitte nous proposait de broder autour de cette photo prise le 31 juillet, vers 19 h, au Festival d’Andernos, près de la jetée. Nous pouvions évoquer un concert en plein air. Nous pouvions aussi délirer, faire ce que nous voulions …

image_1331329_20220801_ob_9d48fa_ombres

Le cœur à la joie

.

Soleil bien présent

En ce début de soirée

Ombres en scène

.

Le cœur à la joie

Souvenirs en partage

Plaisirs de l’été

.

Bientôt les étoiles

Deux à deux entre copains

Danse nocturne

.

Très allégrement

Dissipation des ombres

Chante et danse

.

Bonne poursuite de ce jeudi

et bon mois de septembre,

Colette

Chez Lenaïg, thème : été brûlant

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

C’EST ICI

Air chaud humide

Épuisement physique

Chaleur accablante

~

Au soleil ardent

En recherche de l’ombre

La pluie désirée

~

Plantes assoiffées

Pelouse couleur des blés

Brûlures dégâts

~

Repas plus léger

Une bonne hydratation

C’est primordial

~

Bon vendredi,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy, thème : Au doux soleil N°351

image_0580098_20210130_ob_a62caa_0

EVY

Du 19/07/22 au 31/08/22

Le thème :

Au doux soleil

Les mots :

Douceur, fraîcheur, exploser, cruel, brûler,

hymne, bleue, chaleur, attarder, offrande.

~

Se souvenir

.

Quelle joie pour petit Pierre, que de se rendre chez grand-maman et grand-papa durant les grandes vacances de l’été. Il en explose presque de bonheur.

Dans la fraîcheur du matin, se lever avec le soleil, chausser ses petites bottes, afin de ne pas se mouiller les pieds de rosée, aller voire traire les vaches mais, attention au gros bœuf, il peut être cruel, à ses heures puis, aider à soigner les poules et les lapins.

Mais, ce qui est sa plus grande douceur du jour, c’est de se rendre aux champs, coiffé de sa petite casquette bleue pour éviter de se brûler la tête et le visage aux ardents rayons de soleil ; car, la chaleur est très dense le midi. Il est fier de porter le repas à l’oncle Henri, aux grandes cousines et aux grands cousins et ainsi, par le fait même, pourvoir manger en leur compagnie. Chemin faisant, il s’attarde aux petites fleurs tout au long de son parcours.

Une fois le repas terminé, faire une bonne sieste et revenir en fin d’après-midi assis sur le voyage de foin ; là, il se sent vraiment un homme !

Maintenant, petit Pierre est grand mais, il se souvient et, c’est toujours avec beaucoup d’émotion qu’il raconte ces merveilleux moments en offrande, telle un hymne de son enfance à ses petits-enfants. Ce qui fait, qu’eux, n’auront de cesse d’admirer leur grand-papa et, à leur tour, eux aussi se souviendront.

~

Bon vendredi,

Colette

Fraîcheur d’un matin de juillet

Mil et une

ICI

Sujet 6 – du 9 au 16 juillet

Le mot à insérer facultativement est : HORIZON

n

(c) image Mil 😉

Fraîcheur d’un matin de juillet

.

Pas chaud mais confortable. Tout de même, 16°, ce pourrait être mieux et de beaucoup, hélas !

En bon chien fidèle, Bobby est aux aguets et ce, bien qu’il n’y ait absolument rien de rien qui n’en vaille la peine à l’HORIZON. Mais, il faut l’admettre, c’est son boulot.

Bienfaits de la détente prise sur ce banc, Gustave plonge dans un état de calme. Quelques heures plus tard, son chien toujours assis à ses côtés, le voilà qui s’éveille lentement, dans une symphonie du chant des oiseaux et de la pluie qui tombe tout doucement.

Mince alors, le voilà tout trempé. Pas de veine, se dit-il ! Mais, de bon tempérament, il se surprend à chantonner :

En ce jour béni, devenir ton ami ; toi, cadeau de la pluie

C’est bien, mon Gustave, après la pluie, le beau temps, lève les yeux, voici déjà l’arc-en-ciel.

100_7282

~

Bon dimanche,

Colette

Petit jeu mensuel de Cricket (11)

MxpugkokvnievzaJ9IXQ1dyNuyU@256x382

CRICKET

N°1 et N°2

1- Homonymes à utiliser :

VERS / VERRE / VER / VERT / VAIR

2 – Mot proposé :

PLAGE

Mes associations de mots ( minimum 4 )

Plage ( lunette, crème, chapeau, limonade )

Mon texte :

En cette belle journée d’été, je suis partie non pas au château de VAIR mais, bel et bien VERS la plage.

Munie de mes lunettes de soleil et de mon chapeau de paille au ruban VERT. Du coup, je n’oublie pas ma crème solaire.

Je lis un beau livre. Tout se passe bien, dans le meilleur des mondes.

Puis, en fin d’après-midi, bien à mon aise sur ma chaise longue, je déguste une délicieuse limonade lorsque soudain je baisse les yeux sur mon VERRE, qu’est-ce que je vois !

Un VER de terre sur le rebord de celui-ci. Je me lève rapidement ; adieu repos, détente, plaisir, limonade, soleil couchant !

N°3

Acrostiche avec le mot plage :

Peau bronzée,

Livre à la main,

Aux alentours j’admire :

Grands parasols, multiples couleurs ;

Effectivement, adieu soleil couchant !

~

Bon vendredi,

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°187

6xbxeJD5mRvXJ5WxOAh8qC-5j_8

GHISLAINE

Un texte avec au moins 5 mots commençants par V

~

Nous t’aimerons encore

.

C’est au tout début du printemps

de cette année là,

prématurément de retour

de ses vacances au Venezuela,

Victor dans sa Volkswagen,

est en route vers Val d’Or.

Son oncle Valérien a décidé de vendre

la maison de son père.

L’autre jour, en écoutant

la chanson de Vincent Vallières :

On va s’aimer encore,

il a promis à sa copine Vanessa,

que bien avant que fleurissent les violettes,

ne pouvant ramener les vaches,

il irait récupérer au moins,

le violon, le vélo et le vilebrequin

de son aïeul.

Oui, grand-papa, nous t’aimerons encore !

Tu vivras ainsi, un peu chaque jour

avec nous.

~

Bon mardi

à

chacune et chacun,

Colette

Petit jeu mensuel de Cricket (9)

MxpugkokvnievzaJ9IXQ1dyNuyU@256x382

CRICKET

N°1

Homonymes à utiliser :

MAI / MET / METS / M’EST

Mon texte :

Le mois de mai, c’est le mois le plus beau. N’oublie pas que l’on met gilet ou manteau léger, à des degrés parfois très bas ici, au Québec. Il m’est arrivé de l’oublier et, d’avoir froid ; tu sais. Les bons mets du repas qui suit, accompagnés d’un réconfortant breuvage chaud, ont alors lieu de me revigorer.

N°2

Mot proposé :

MAISON

Mes associations de mots (minimum 4)

Maison, (jardin, bancs, balançoire (balancelle), fleurs.

Mon texte :

Autour de ma maison, il y a un jardin. Des bancs et des balançoires. Puis des fleurs, à la belle saison. Tout est là, pour l’agrément, le plaisir de toutes, sans oublier ceux qui sont de passage et tous les visiteurs.

N°3

Acrostiche avec le mot maison :

Ma maison, elle est bien grande,

Avec plein de monde aussi.

Il y a beaucoup de va-et-vient.

Son accueil, beau temps, mauvais temps,

On y vient tout simplement.

Nous y repartons en chantant.

~

Bonne semaine,

Colette

Pour ce jeudi 28 avril 2022

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

Défi N°264

À la barre :

ZAZA

Pour clore cette quinzaine, juste un petit poème

concernant vos futures vacances d’été …

100_9649

Au rythme du temps

.

Vacances vertes

Les petits plaisirs d’été

Charme de l’instant

.

Bienfait du silence

Au doux rythme de l’été

Calme apaisant

.

Douceur pour le cœur

De l’été la clémence

Bonheur sans mesure

.

Doux chants des oiseaux

Du murmure de l’été

Vive les vacances

Bon jeudi,

Colette

Merci Zaza pour la belle et bonne quinzaine !

N. B. : Je serai absente presque toute la journée

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 875 autres abonnés