Les défis de la Plume d’Evy, thème : Reflet

ob_5f626e_unnamed

LA PLUME D’EVY

N°238

Cette semaine, le thème : Reflet

Les mots :

Étoiles, bercées, reflet, illuminait, silencieusement,

immense, étrange, milieu, déployé, émerveillement.

~

Les défis de la Plume d'Evy_thème_Reflet

Bercée par les étoiles illuminant le ciel, sur la galerie, enveloppée dans mon écharpe gris perle, silencieusement, j’observe cet étrange paysage. De ce bonheur déployé, ma joie est immense. Au milieu de mon environnement familier, je n’en reviens pas ; quel émerveillement, que ce doux reflet, quel calme apaisant que ce glissement du regard ! De ce choix de deux mondes ; monde magique, un miroir du ciel !

~

Bonne semaine,

Colette

N.B. : Je m’excuse de ce retard de mes commentaires dans vos blogs respectifs. Il est dû à une panne d’électricité.

Chez Lenaïg, tanka : L’actualité ou thème libre

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

C’EST ICI

Promenade au frais

Spectacle de la nature

Les feuilles d’automne

Mes souvenirs d’enfance

Dont mon cœur s’émerveille

Gentil écureuil

Véritable acrobate

Autour de nos arbres

Don et douceur pour nos cœurs

Ma joie et celle des passants

~

Murmure du vent

Du feu dans la cheminée

L’automne est bien là

Paix tranquillité du soir

D’une Présence agissante

~

Bon vendredi,

Colette

Thème de novembre chez ABC : «Je me suis assis devant ce tableau …»

Thème de mars chez ABC_89tgvdClTQPJytwM88fGBfkieO4@250x196

ICI

Thème de novembre chez ABC_Je me suis assis devant ce tableau ...

Assise devant ce tableau,

À quelques pas de mon bureau,

Pourtant pour moi, pas si nouveau ;

Jamais je ne l’ai vu aussi beau.

Toutes ces couleurs appliquées,

Dans un si joli dégradé.

Chaudes et froides, ces couleurs placées,

Dans une harmonie qui me sied.

Maisons, édifices érigés,

De cette île formant le joyau,

Aux reflets du soleil dans l’eau ;

Tout, à mes yeux émerveillés !

~

Bonne fin de semaine

à

toutes et tous !

Colette

Les défis de la Plume d’Evy, thème : Une partie de toi

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

N°177

~

Tu es parti, papa

mais, une partie de toi est restée.

Au-delà des horizons,

au-delà de la vie,

je t’ai vu partir

mais, tu es toujours là !

Une partie de toi

ne peut me lâcher.

Une partie de toi est vivace.

Une partie de toi vit et grandit.

On pourrait me raconter

le monde et tout ce qu’il contient ;

rien ne pourrait remplacer ces fleurs

mises là par toi sur le terrain.

Arrachées, plantées, replantées ;

cette partie de toi,

après tant et tant d’années

est toujours là !

Une partie de toi est restée

au-delà de la vie.

Au-delà  de ta vie.

~

Amitiés,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy, thème : Les papillons

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

N°162

~

Joli petit papillon,

Tu te poses là, pour moi.

Petite joie quotidienne,

Petit bonheur !

Instant d’émerveillement

À la beauté de la création.

Instant d’émerveillement

À la beauté de la vie.

Les défis de la Plume d'Evy, thème_les papillons

Je souris à cette vie.

Je m’approche tout doucement du bonheur.

Je souris à cette vie.

Je m’approche de ce bonheur qui gonfle le cœur.

Joli petit papillon,

Tu te poses là, pour moi.

Les défis de la Plume d'Evy, thème_les papillons_2

Cette petite joie quotidienne,

Ce petit bonheur quotidien,

Ne se commandent pas.

Elle et il arrivent soudainement.

Pourtant, c’est chaque jour,

Que nous vivons de ces petites joies,

De ces petits bonheurs !

Ne les négligeons pas,

Pour une vie en abondance.

Joli petit papillon,

Tu te poses là, pour moi

Les défis de la plume d'Evy, thème_les papillons_3

Bonne semaine

à

toutes et tous !

Colette

 

L’Atelier de Ghislaine N°48

L'Atelier de Ghislaine_M_n5NuCxdGyo4tHlysbdH-cekWE@319x103

C’EST ICI

Elle nous propose :

4 verbes, 4 mots, 4 saisons.

Être, vouloir, voir, déraisonner,

bras, feuille, ombre, oiseau,

printemps, automne, été, hiver.

C’est toujours un peu à regret, que nous quittons l’été ; ce printemps de l’hiver. Nous ressentons cette nostalgie des chants d’oiseaux et pourtant, sans vouloir déraisonner devant ce dépouillement de notre nature, n’oublions pas que bientôt, nous verrons et, c’est déjà commencé, une explosion aux teintes chaudes et flamboyantes qui remplira nos yeux d’émerveillement. De cette belle tapisserie de nos sols, ne résistons pas d’y retrouver notre cœur d’enfant. Comme la feuille d’automne emportée par le vent, dansons, tourbillonnons, car l’ombre s’étendra sur la terre au fil des semaines vers cet hiver qui complètera ainsi cette symphonie des saisons. Levons les bras bien haut de reconnaissance devant l’harmonie complète de ce cycle.

~

Vive les plaisirs et les joies de nos quatre saisons !

Bonne fin de semaine !

Colette

Toute chose

Toute chose

Photo : Partage d’un p’tit coin de mon village natal.

~

«Toute chose peut-être considérée comme un émerveillement ou comme une gêne, comme un tout ou comme rien du tout, comme une voie ou comme un souci. La considérer chaque fois de façon différente, c’est la renouveler, la multiplier par elle même. C’est pourquoi un esprit contemplatif, qui n’a jamais quitté son village, a cependant l’univers entier à ses ordres.»

Le livre de l’intranquillité
Fernando Pessoa

~

Bonne et belle semaine

à

chacune et chacun !

Colette

Une fleur …

Une fleur ...

Une fleur au cœur

de Ginette Cormier

Accroche une fleur à ton cœur

et sourire aux lèvres,

va paisiblement

répandre ta joie.

Qu’à travers ton regard

l’on goûte la calme et la sérénité

d’un ciel d’été étoilé

et que ta douceur et ta tendresse

perlent en une rosée bienfaisante.

Dans le creux de tes mains,

tel un oiseau fragile,

l’instant présent se blottit.

Émerveille-toi de ce don

mais ne cherche pas à le retenir

laisse-le s’envoler.

Sois à l’écoute de la source

coulant tout au fond de toi,

qui te parle de la mer immense

et t’attire en sa profondeur.

La route est longue

et parfois difficile

mais ne crains pas

et chante ta liberté

d’enfant heureux.

N’apporte pour tout bagage

que ton cœur et la fleur,

qui se nomme espérance,

car elle verra à ce que

tout au long du chemin

tu ne manques de rien.

* * * * *

Avec ces mots, je vous souhaite

une bonne journée de mercredi !

Colette

La lettre Y pour «les yeux»

DICO-CITATIONS DES NULS

 La lettre Y pour «les yeux»

Levons les yeux sur chacune de nos journées.

Ouvrons les yeux pour voir tant de merveilles dans la

lumière de chacun de nos jours.

 

« Il suffit de garder les yeux ouverts : tout se charge de signification. »

Michelangelo Antonioni

 

Oui, levons souvent les yeux !

Regardons comme notre ciel est beau !

Regardons comme notre ciel est bleu !

 

« J’ai lu tous les livres mais un seul demeure : le monde, ce volume merveilleux, ouvert toujours devant mes yeux. »

Kathleen Raine

 

Garder les yeux ouverts,

c’est tenir son cœur allumé.

Garder les yeux ouverts,

c’est tendre la main.

 

Garder les yeux ouverts,

c’est ne pas désespérer de soi et des autres.

Garder les yeux ouverts,

c’est être attentif et attentive

à la misère de son frère, de sa sœur.

 

Garder le yeux ouverts,

c’est conserver en soi le goût de la lumière ;

même quand la nuit semble prendre le dessus.

Garder les yeux ouverts,

c’est permettre aux autres d’aimer ;

même si moi, je vis des heures sans amour.

 

Garder les yeux ouverts,

c’est sortir de soi

pour aller au devant

de ceux et celles qui souffrent.

Garder les yeux ouverts,

c’est se mettre en marche

vers les autres

pour leur permettre d’exister.

 

« De petits services accordés au moment opportun sont les plus précieux aux yeux de ceux qui en bénéficient. »

Démocrite

Pour participer :

http://annuairepourlesnuls.fr/

Amicalement,

Colette

 

La lettre Q pour «quotidien»

POUR LE DICO-CITATIONS DES NULS :

La lettre Q pour «quotidien» 

Chaque matin, une journée s’offre à moi. C’est là, dans ce quotidien, que je trouverai ma joie. D’abord, j’accueille les premiers rayons du soleil ou le doux chant de la pluie. Oui, de cette journée, je cueillerai nombreuses petites étincelles de bonheur ; ce qui fera naître l’enthousiasme de ce jour. Jour différent d’hier, et aussi certainement différent de demain. Le cœur grand ouvert, de ma fenêtre, j’accueille également la douceur qui se cache dans ce quotidien.

 

«À tout moment de la vie abonde, ruisselle, irrigue ce quotidien auquel nous ne savons pas nous arrêter. C’est du plus ordinaire que filtre l’eau de la source. Mais il y a tant à débroussailler avant d’être à même de le comprendre, de l’admettre.»

Dans la lumière des saisons de Charles Juliet

 

Une automobile roule à grande vitesse. Une porte claque. Un enfant crie et rit de joie. C’est de cette variété, que nous cueillons l’éclat et la couleur de notre petit bonheur quotidien et notre joie de vivre.

 

«Nous nous accoutumons à la manière dont les choses se présentent, à l’aspect quotidien de la vie et une sorte de poussière, ou de voile, obscurcit notre vision, et la véritable nature miraculeuse de la vie sur terre nous échappe.»

Joseph Anton de Salman Rushdie

 

Ces petits bonheurs quotidiens, ne se commandent pas. Ils arrivent lorsque nous ne les attendons pas. Pourtant, c’est chaque jour que nous pouvons en vivre. Ne les négligeons pas et la vie affluera en abondance ! 

 

Pour participer :

http://annuairepourlesnuls.fr/

 

Amicalement,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 636 autres abonnés