Thème de septembre 2021 chez ABC : Cette vieille dame

Thème de mars chez ABC_89tgvdClTQPJytwM88fGBfkieO4@250x196

ICI

Elle nous demande d’écrire un texte dans lequel nous devons inclure :

Un lieu : une bibliothèque.

Un objet : un livre.

Un personnage masculin : Un champion de la course à pieds.

Un personnage féminin : Un vieille dame romantique.

Un verbe : pleurer

~

Cette vieille dame

.

Cette vieille dame romantique, étrange pour certains, ne pleure pas sur son passé, mais cherche par tous les moyens possibles d’embellir sa vie de chaque jour et aussi d’embellir celle des autres. Toujours vêtue à quatre épingles, maquillée, bien coiffée, un bouquet de fleurs sur le coin de sa table ; accueille le retour des livres à la bibliothèque municipale.

En cette fin d’après-midi de septembre, elle est toute fière d’y voir arriver ce jeune étudiant du quartier qui rapporte ce livre : Les Sans-Papiers, roman de Lawrence Hill, qui nous parle de Keita Ali, ce coureur clandestin qui court pour sa survie et celle de sa sœur, et dont l’auteur s’intéresse au sort de migrants venus des pays pauvres chercher asile dans les pays riches. Lui-même fils de parents migrants, est tout ému et plein de compassion pour ce coureur.

S’engage alors la conversation entre la vieille dame et lui. Sympathiques l’un(e) envers l’autre, ces moments heureux créent des liens qui unissent ces deux êtres, quel qu’en soit la différence d’âge. Ancienne enseignante, elle est contente de donner de sa personne, de ses connaissances et de son temps à cette nouvelle génération. C’est la moindre des choses se dit-elle.

~

Bonne fin de semaine,

Colette

Liste 1

uPwEN_QqFvu50AIbfWPxRcw9RT8@250x250

Marie-Lise et ses amies

~

Les mots :

Parmesan, courgette, rage, printemps, aberration,

génome, pluie, potentiel, ivresse, bonheur.

~

Soirée du cœur

.

Adèle est de réception ce soir. De son génome se dégage un potentiel d’accueil et de disponibilité. C’est une aberration, me direz-vous ! Mais pas du tout ; c’est vraiment dans ses habitudes.

En cette fin d’après-midi, de printemps, où s’accentue une forte pluie, elle rage de déguster un délicieux spaghetti au parmesan et à la courgette. Ce qu’elle s’empresse de réaliser avec goût et entrain ; ivresse de son amour débordant envers les sans-abris de son quartier qu’elle comblera de bonheur.

~

Bon vendredi,

Colette

Liens

Chez Mil et une

Sujet 05/2021 – du 30/01 au 06/02

Le mot à insérer facultativement est :

CONTEMPLATION

clic

image_0555900_20210129_ob_79c855_mrzyk-moriceau-1000-dessins0381

Mrzyk & Moriceau – clic – clic  et clic 

Liens

.

De grands intérêts

Des liens d’amour d’amitié

Proches dans le temps

.

Un très bon accueil

Un débordement de doigts

Un lien fort d’union

.

Ces mains en papier

Un petit panier tressé

En CONTEMPLATION

~

Bonne fin de semaine,

Colette

Pour ce lundi 30 septembre : Présent-Aujourd’hui inédit

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

Défi N°224

À la barre :

MARTINE (QUAI DES RIMES)

Elle nous propose un tableau de trois thèmes au choix et pour chacun des thèmes, deux titres pour nos écrits. À nous de choisir un thème et un des deux titres proposés et d’imaginer le texte adapté au titre retenu.

Pour ce lundi, je choisis : Présent-Aujourd’hui inédit.

Regarder,

Contempler,

Accueillir cette vie, celle que j’ai présentement ;

là, aujourd’hui, le bonheur m’attend !

.

Regarder,

Contempler,

Accueillir le soleil levant de ce matin 30 septembre ;

là, aujourd’hui, le bonheur m’attend !

Regarder,

Contempler,

Accueillir les merveilles de ce lundi ;

là, aujourd’hui, le bonheur m’attend !

.

Regarder,

Contempler,

Accueillir ce beau temps automnal ;

là, aujourd’hui. Le bonheur m’attend !

Pour ce lundi 30 septembre_Présent-Aujourd'hui-inédit

Regarder,

Contempler,

Accueillir cette main tendue devant moi ;

là, aujourd’hui, le bonheur m’attend !

.

Écarter,

Entrouvrir,

Ouvrir toute grande la porte de mon cœur ;

là, aujourd’hui, le bonheur m’attend !

Bonne semaine,

Colette

 

Les défis de la Plume d’Evy : Vision du monde

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

N°232

Cette semaine :

« Vision du monde »

Les mots :

Créativité, meilleur, sérénité, lumière,

œil, heure, creuse, synthèse, mirage, parcelle.

~

Les défis de la Plume d'Evy_Vision du monde

Synthèse de perspective et d’accueil,

pour une vision du monde

porteuse d’un regard éclairé et sans mirage.

Un œil exercé ;

parcelle de lumière qui séduit et engendre

plus qu’un duo de complicité.

Créativité à toute heure

à travers les évènements quotidiens.

Pureté et sérénité d’esprit ;

des jours qui enchantent,

et creusent en nous le meilleur.

De cette tendresse du cœur,

ils traduisent parfois

ce que nous sommes incapable d’exprimer.

~

Bonne fin de samedi

et

bon dimanche,

Colette

La clef de l’émerveillement

Chaque matin vers la fenêtre j’accours

Ne pouvant attendre plus longtemps

Dans l’accueil de ce jour

Qui m’est offert si bonnement

~

Un regard vers le soleil levant

Dont je fais le plein d’énergie

Goûtant ce moment présent

Chassant d’hier les soucis

~

De la vie tu me révèles le secret

Par tant de beauté

Me conduisant vers le respect

De cette nature si imprégnée

~

Depuis l’instant ou de ma fenêtre accoudée

Reconnaissante de ce cadeau obtenu

Comment pourrais-je oublier

Ce merveilleux contentement reçu

~

Bon dimanche

à

chacune et chacun !

Colette

En ce jour, cette semaine

Dans l’aujourd’hui en cours,

il se passe quelque chose :

– la tempête fait rage,

– le soleil est radieux,

– je reçois la photo d’un nouveau-né,

– j’apprends le décès d’un être cher,

 – le feu détruit un édifice important,

– on inaugure un centre fort apprécié,

– la journée s’étire en longueur,

– il surgit une visite improvisée …

Le temps qui passe

n’est ni terne, ni banal, ni ennuyeux.

Le temps, c’est le lieu de la «création».

Pour moi, est-ce que chaque jour,

chaque matin est neuf ?

Est-ce que je suis attentive, attentif

à cet évènement qui risque de me surprendre ?

Aujourd’hui, il va se passer quelque chose de neuf !

Le temps, c’est le lieu de la «créativité».

Chaque matin est neuf ; chaque semaine est neuve !

Bonne journée, bonne semaine !

Colette

Paix intérieure

Paix intérieure_à_montmagny3

Lorsque vient le soir,

et que lourd se fait son silence,

que pèse sur toi le poids du jour,

affaissé(e) des problèmes rencontrés ;

sois rassuré(e) :

après la nuit, resplendira la lumière.

Doucement,

accueille le bruit de cette terre,

qui s’endort.

Dans une paix intérieure.

Fais grande la place à cette clarté.

Tu connaîtras alors la joie d’être ainsi apaisé(e).

Bonne fin de semaine

à

chacune et chacun !

Colette

Accoudée à ma fenêtre

POUR LA COMMUNAUTÉ DES PASSEURS DE MOTS

cté_les_passeurs_de_mots

http://lacommunautedespasseursdemots.apln-blog.fr/

~

Thème d’avril

(Sur une photo de Martine)

http://martinemrichard.fr/blog/?p=9481

Accoudée à ma fenêtre

~

Ce soir, fatiguée,  accoudée à ma fenêtre,

Bercée par le glapissement des mouettes rieuses ;

De leur vol si rapide, je me sens très nerveuse.

En cette fin de jour, je frémis de tout mon être.

~

Ah ! Ces barques immobiles, silencieuses dans le noir !

Sur ce rivage, où tu marchais, si sereinement,

De ce moment trop calme et fort de sentiments ;

Se peut-il qu’il soit temps de te dire au revoir !

~

Quand baisse l’astre du jour, et trop vite à mon goût,

L’angoisse me surprend et m’envahit à tout coup.

Mais en ces moments, ta présence est là, toujours.

~

Ce beau soleil couchant, de ses chaudes couleurs,

M’apporte réconfort et grande joie au cœur.

Forte est ma foi, de te revoir vivant un jour.

~

Bon vendredi,

suivi d’un agréable week-end !

Colette

Sous le doux chant de la pluie

Ce dimanche se déroule sous la pluie.

Je me laisse donc bercer par ces gouttes qui tombent lentement,

tout comme autant de petits bonheurs se déversant sur moi.

Et pourquoi pas, hein !

Ne pouvant alors, rien y changer, n’est-ce-pas !

∼ ∼ ∼

J’ai donc le goût de vous partager  :

ce poème : Sous la pluie

Il tombe de l’eau, plic, ploc, plac,

Il tombe de l’eau plein mon sac.

Il pleut, ça mouille,

Et pas du vin !

Quel temps devin

Pour le grenouille !

Il tombe de l’eau, plein mon sac.

Après la pluie

Viendra le vent.

En arrivant

Il vous essuie.

Il tombe de l’eau, plic, ploc, plac,

Il tombe de l’eau, plein mon sac.

Jean Richepin

(1849-1926)

∼ ∼ ∼

Bonne semaine

à

chacune et chacun !

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 816 autres abonnés