Atelier d’écriture d’Evy, N°319

image_0580098_20210130_ob_a62caa_0

EVY

~

Thème :

Le temps s’est arrêté

.

Quelques minutes près de 14 h 20,

le temps s’est arrêté pour Alicia ;

qui ne sait trop,

ni pourquoi, ni comment,

mais plus rien, comme avant.

 .

Pourtant hier,

quand l’horloge sonna 14 heures,

heureuse et insouciante dans le parc,

elle était,

elle, et ses ami(e)s.

 .

Et sans trop savoir,

ni pourquoi, ni comment,

l’a rejointe un petit chien,

tout mignon, tout gentil.

.

Doucement,

un monsieur elle sentit

lui prendre la main ;

sans savoir

ni pourquoi, ni comment,

dans sa voiture se retrouva.

.

Tout en haut, au plus haut,

du grand édifice, l’enferma,

et dans la noirceur se retrouva.

.

Tout à coup,

une petite étincelle,

dans son cœur s’alluma.

.

Et sans savoir

ni pourquoi, ni comment,

dans son petit lit blanc s’éveilla

et dans les bras tendus

 de sa maman se jeta

.

Et sans savoir

ni pourquoi, ni comment,

deux fois plus fort qu’avant,

la serra sa maman.

~

Bonne fin de semaine,

Colette

Chez Lenaïg, thème : Un temps pourri

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

C’EST ICI

Contamination

Comme  tomate  pourrie

Trop de mauvais temps

~

Moral en baisse

Temps pluvieux mauvaise humeur

Grande fatigue

~

La morosité

Puis  voilà  la  déprime

Prompt à la colère

~

Manque de lumière

Temps morose pas si rose

Le repli sur soir

~

… et d’ABC …

La nature s’abreuve
il pleur il pleut bergère –
arrosoir en grève

~

R44829a3b322c347605e2f3d3e92499ff

~

Bon vendredi,

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°153

ChynIyrKrNmcEVJPJO_32ibofaI

GHISLAINE

Thème :

Joie ou peine

~

Tes joies et tes peines

.

Hier est fini ;

Demain n’est pas là !

Des peurs à combattre,

un mal-être, peut-être !

Écoute ton cœur,

mets-y tout ton temps !

Savoure chaque instant ;

tes joies et tes peines.

Le temps, il est là,

là, juste devant toi.

Cueille-le au passage ;

il ne reviendra pas !

Ce temps est précieux ;

L’éternel présent !

Espoir emballant,

pour qui fonce dedans.

Fais ce que tu peux,

Sème de l’amour,

pour qu’aux cheveux blancs,

comme ça brusquement,

ce vol de jeunesse,

ne soit que liesse.

~

Bon mardi,

Colette

Atelier d’écriture d’Evy, N°313

image_0580098_20210130_ob_a62caa_0

EVY

Du 18/04/ 21 au 25/04/21

Le thème :

Le pacte

Les mots :

Éterniser, mémoire, ruisseau, impossible, temps,

savoir, combattre, chemins, modifier, terrible.

~

De ce pacte

.

De ce bon lien construit

D’une famille unie

Heureuse et sans histoire

Je garde bonne mémoire

.

De ce pacte que du bien

À combattre le malin

J’ai su sur mon chemin

Marcher avec entrain

.

Des terribles fléaux

L’impossible est de trop

De l’eau coule au ruisseau

Je laisse là mes maux

.

De tout ce temps passé

Ne veux rien modifier

Mes souvenirs amassés

Moments à éterniser

~

Bonne fin de semaine,

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°149

ChynIyrKrNmcEVJPJO_32ibofaI

GHISLAINE

Avec les mots :

Dernier, page, silence, honteux,

honorer, recevoir, atmosphère, toucher.

Thème :

Rumeur

Ressenti sur cette image

~

E6nDfKTQiU7nD7dk9ZW5IYz9hps

Image proposée par Ghislaine elle-même

Au gré de sa vie

.

Madeleine écoute le chant des oiseaux, le vent qui souffle dans les arbres enfin, le branle-bas de ce doux matin de ce jour d’avril.

Maintenant qu’elle a pris de l’âge, à la dernière page de sa vie comme elle le dit souvent, elle a tout son temps pour elle. Pendant si longtemps, elle a trimé dur, pour faire vivre les siens, se donner, recevoir, plus souvent qu’à son tour, afin d’honorer ses devancières.

Actuellement, rien ne presse pour elle ; elle est libre comme l’air du temps, qu’elle se dit. Elle aime cette atmosphère campagnarde. Imprégnée de silence, la plupart du temps, elle revit son passé du temps où sa maison regorgeait de vie. Son cher Napoléon qui cultivait sa terre, ses enfants qui partaient et revenaient de l’école pleins d’entrain. C’était le bon temps, qu’elle aime se répéter.

Assise sur sa galerie, elle accueille le bonjour des passants. Avec certains, elle pique une bonne jasette*. Pas besoin d’aller plus loin, elle connaît toutes les nouvelles des environs. Elle tend l’oreille : un petit secret par-ci, par-là, quelques rumeurs ; ça vaut bien un bon journal, que cela ! Parfois, cela la touche. Parfois également, mais c’est honteux, cela, qu’elle pense. Elle connaît ses ami(e)s, et ses ami(e)s tout autant.

Elle se prépare de légers repas, et le soir venu, elle entre pour de bon dans sa maison, feuillette son album photos, caresse son chat, qui lui, dort au pied de son lit, fier de sa maîtresse adorée. Elle n’en demande pas plus ; elle en est heureuse.

*En québécois, piquer une jasette signifie : faire un brin de causette.

~

Bonne semaine,

Colette

Chez Lenaïg, thème : Les salles d’attente

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

C’EST ICI

Patience d’ange

Temps dans la salle d’attente

Espoir du patient

🧚‍♂️

Visage masqué

Un gros stress dans la salle

Pression montante

😷

Instant de plaisir

De ces longues minutes

L’moment du départ

🏃‍♀️

Douleur du présent

Temps d’attente en salle

Bonheur du passé

😄

Bon vendredi,

Colette

Pour ce jeudi 25 février : Nid(s)

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

À la barre :

ABC (Jardin des Mots)

Petit nid douillet

Nid au murs de nos maisons

Petit nid d’amour

.

L’abri des petits

Mousse brindilles et feuilles

Tout au creux du nid

.

En aller retour

Sécurité des petits

Support maternel

.

Le moment venu

Ailes déployées l’oiseau

Prendra son envol

Bon jeudi,

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°143

ChynIyrKrNmcEVJPJO_32ibofaI

GHISLAINE

Avec les mots :

Armure, ancien, accoutrement, costume,

temps, jeu, paraître, long.

Ou

Un texte avec au moins 5 mots commençant par P.

~

Là, mon cher !

.

Sans force et sans armure, cet ancien PROFESSEUR du temps jadis, ne se PLIE pas au jeu du paraître.

Dans son vieux costume élimé, changé au soleil, vêtement long et sans éclat, il arpente les rues de son accoutrement peu PRÉSENTABLE, selon ses vénérables collègues.

PAUVRE Charlot, PENSES-tu PASSER inaperçu, ainsi habillé, et te faire oublier de tous ?

« Des goûts et des couleurs, il ne faut pas discuter :

Chacun est libre d’avoir ses préférences » d’accord, mais là, mon cher, tu exagères !

~

Bon mardi,

Colette

Les jeux d’été chez Lenaïg : Retour dans le passé

ob_df4fdf_ob-d0b1d6-peche-femelle-avec-la-main-p

PAR ICI

N°6

Proposition de Victoria

~

Revenir à mes jeunes années,

En savourer encore le bonheur ;

Toute l’insouciance ; c’est si bon !

Oublier un instant le présent,

Une bonne cure de jeunesse ;

Rien ne m’en empêche, en effet !

.

Dans mon petit village de campagne,

Avec mes parents et mon frère.

Nos poules, notre chat, nos lapins ;

Sans oublier les vaches du voisin.

Les jeux d'été chez Lenaïg_Retour dans le passé

Leur chien qui m’aimait si tendrement

Et, cassait sa chaîne pour me rejoindre.

Les jeux d'été chez Lenaïg_retour dans le passé_2

Pas que ça ; aussi notre jardin !

Ah ! Fruits et légumes à volonté,

Sans oublier ses fleurs en santé ;

Ses beaux papillons à voltiger !

Étés savourés sans retenue.

~

Bon mercredi,

Colette

Bien dans notre temps

Chez Mil et une

Sujet 21/2020 – du 23 au 30/05

Le mot à insérer facultativement : CACTUS

clic

ob_7f748d_sujet-21-2020-philarmonie-de-paris-fb

Philharmonie de Paris – clic et clic

~

Bien dans notre temps

.

L’âge j’en prends ;

je l’sais, je l’sens, dit Jean !

– Comment c’était dans ton temps ?

– Dans mon temps, tu dis …

Mais, dis donc !

J’suis là devant toi !

Là, c’est mon temps !

J’y suis dans ce temps !

À quel âge la limite de mon temps ?

Quand mon temps, sera fini ici-bas ;

que j’ te dis !

Écoute-moi bien :

Tu vois la fleur de CACTUS,

au centre de ses piques !

Eh bien, moi, c’est mon cœur qui bat

au centre de mes tics.

Je suis bien vivant dans mon temps ; le mien !

– D’accord, Jean : célébrons ce temps ;

le tien, le mien !

Vivons sans limite d’âge ;

bien dans notre temps !

 ~

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 807 autres abonnés