L’Atelier de Ghislaine, N°200

6xbxeJD5mRvXJ5WxOAh8qC-5j_8

GHISLAINE

Avec les mots :

Haut, tour, apercevoir, mirage, réalité, eau, blancheur, bas.

Un texte avec au moins cinq mots

dont la première lettre sera i

~

Agréable surprise

.

L’on sonne à la porte ! Impossible, je n’attends personne. Cinq heures du matin ; mirage ou réalité ? Un tour que l’on me joue ? J’ignore absolument qui peut se trouver là, si tôt, à l’instant.

Je descends du haut en bas, prends une gorgée d’eau. Je scrute à travers la blancheur du rideau mais, inutile, je ne puis absolument pas identifier l’individu qui est vraiment là. C’est vrai qu’il fait encore bien sombre pour l’apercevoir clairement.

Toutes sortes d’idées incongrues me trottent dans la tête :

Si c’était un inconnu, que je me dis, comme ça puis, quelles en sont ses intentions ? Idéalement, je ne devrais alors pas ouvrir. Et, si c’était important ! Si c’était la voisine de gauche et, que son mari faisait un infarctus et, qu’elle souhaiterait que je l’accompagne aux urgences ! L’envie devint tellement intense, que j’ouvris illico.

Surprise, c’était Igor, le chien du voisin d’en face, tout étiré, bien droit debout dans la porte et, qui ne demandait pas mieux que je le serre dans mes bras.

Tout de même, il ne faut pas se fier à tout le monde ici-bas, n’est-ce-pas ! Car, « Prudence est mère de sûreté » !

~

Bon dimanche,

Colette

Publicité

L’anniversaire

Mil et une

Sujet 012 – du 17 au 24 septembre 2022

ICI

Le mot à insérer facultativement est :

APNÉE

apnée

L’anniversaire

.

Par ce raccourci

De ce sentier son retour

D’APNÉE se figea

.

Grande surprise

À quelques pas du chemin

Les yeux grand ouverts

.

Le cœur en fête

En toute simplicité

En dépôt ces fleurs

.

D’la sortie d’côté

Tout doux bonnement surgit

Le chien d’son ami

.

Puis voilà l’ami

Voici ses fleurs du bonheur

Bon anniversaire

.

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°193

6xbxeJD5mRvXJ5WxOAh8qC-5j_8

GHISLAINE

Avec les mots :

Aller, diriger, serrer, monter,

Prendre, installer, complimenter, savoir.

Et

Un texte avec au moins 5 mots commençants par E

~

Quel choc

.

Dans tous ses états, rouge comme une écrevisse, Édouard serre les dents et monte dans sa Hyundai Elantra. Installé à ses côtés, son épagneul en est tout éberlué.

C’est qu’il vient tout juste d’apercevoir son copain Étienne, récemment arrivé des États-Unis, filer sur la route, en compagnie de sa belle Éléonore. Sous l’effet de ce choc subit, il est tout ébranlé. Le voilà qu’il prend en vitesse la décision de se diriger vers l’Épiphanie. De toute façon, se dit-il, la région de Lanaudière, allez, ce n’est pas inaccessible (ce qu’il ignore, le pauvre) à savoir, que cela est tout simplement un piège, qu’ils lui ont tendu, de manière à l’attirer là-bas à son insu.

Sans porter attention aux magnifiques églantines, posant le pied sur la première marche de l’escalier, menant à la porte d’entrée du logis de sa chérie, venant de l’appareil de la salle à manger, Enrico Macias chante : La femme de mon amie.

Et, c’est un : Joyeux Anniversaire Édouard !

Le plan n’a vraiment pas échoué. Pour complémenter, le tout, la maison est débordante d’ami(e)s et, la fête commence. C’est toute une surprise pour lui ; il n’arrête pas de les complimenter pour toute cette attention à son égard.

~

Bonne fin de ce jour

et

bon jeudi à toutes et tous !

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°184

6xbxeJD5mRvXJ5WxOAh8qC-5j_8

GHISLAINE

Un texte avec au moins 5 mots commençants par S

Thème sur «Pluie»

~

La surprise

.

Que c’est joli un cœur saignant,

se dit Sabrina.

Assise sur la galerie,

qu’entourent ces fleurs,

écouteurs aux oreilles,

en compagnie de la belle voix

de Barbara Streisand,

elle savoure «à plein» ce moment béni.

Les journées sont fraîches,

en fin de printemps à Sherbrooke.

Sombre est le temps,

de gros nuages remplissent le ciel.

Un sifflement lui fait tourner la tête.

Elle n’a rien entendu, la pauvre ainsi coiffée.

C’est le beau Sébastien ,

au volant de sa Hyundai Santa Fe,

qui est de retour du Sénégal,

plus tôt que prévu.

Surprise lui dit-il, j’ai une offre d’emploi,

là-bas pour un an.

Que ferais-tu à ma place ?

Oups !!!

Une petite souris sort de la corde de bois.

De plus, voilà la pluie

qui tombe à grosses gouttes.

Ramassant son sac à tricot :

entrons, dit-elle ;

nous serons plus confortables à l’intérieur.

J’ai un peu froid.

Tiens, j’ai fait un bon pâté au saumon.

Je te garde à dîner,

nous y serons dans une bonne ambiance

pour en discuter.

Quelle odeur, s’exclama-t-il !

Ça me rappelle les bons repas de maman.

La porte se ferme là-dessus …

Quelle qu’en soit leur décision,

je me retire.

Peut-être qu’ils partiront ensemble ?

Qui sait !!!

~

Bonne fin de semaine

à

chacune et chacun,

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°167

ChynIyrKrNmcEVJPJO_32ibofaI

GHISLAINE

Avec les mots :

Lente, soupir, doute, raison,

vouloir, temps, source, pouvoir.

Un texte sur le thème

« Désirer, souhaiter »

Un texte avec des mots finissants par « our » au moins 5.

~

On veut entrer

.

Quoi, on veut entrer ! Pas de raison, je n’attends personne. Cinq heures du matin ! Ouf ! J’ignore absolument, qui peut bien se trouver là, si tôt, à l’instant.

Je scrute par le trou de la serrure mais, inutile, je ne puis identifier l’individu, qui tourne et retourne la poignée de la porte. C’est vrai, qu’il fait encore bien sombre.

Toutes sortes d’idées incongrues me trottent dans la tête. Si c’était un inconnu, que je me dis, comme ça, et puis, quelles sont ses intentions ? Lente à ouvrir, je doute. Idéalement, je ne devrais pas ouvrir, mais si c’était important ! Peut-être que c’est la voisine, et que son mari fait un infarctus et qu’elle souhaite que je l’accompagne aux urgences. Le temps compte. Je ne voudrais toujours pas que le pire se produise par ma faute.

L’envie est tellement intense de vérifier, que j’ouvre illico. Surprise, soupir de soulagement, c’est Ti-Boule, le chien de mon cousin, à qui j’ai déjà expliqué le truc de tourner la poignée de la porte pour l’ouvrir, mais sans trop me soucier s’il avait saisi ou non.

La source du message est claire il ne désire rien d’autre que je le serre tout simplement dans mes bras.

Un amour de chien, toujours en douceur, sait que le parcours d’un bout du village à l’autre en vaut le tour au fil des jours.

~

Bonne semaine,

Colette

Liste 9

hPupEbdGIjz_1mu5zO1JFcZoTDo@500x207

Marie-Lise et ses amies

Travailleur, hétéroclite, magazine, pavillon, interactif,

dépoussiérer, partage, Cro-magnon, distributeur, chevalier.

.

Avec une petite difficulté supplémentaire, nous dit Anne-Marie :

Un thème imposé :

« Drôle de rencontre »

~

La surprise

.

Travailleur acharné, sans grande conviction, et sous prétexte de faire acte de présence, Bob emprunte la petite route sinueuse qui conduit directement au terre-plein où doit l’attendre sa copine.

Pour mal faire, à la traverse à niveau, voilà que les wagons de marchandises n’en finissent plus de défiler devant lui. Enfin arrivé devant le pavillon, tout en est aussi hétéroclite.

C’est face à ce bizarre de personnage, distributeur de magazines, tel un chevalier errant ; un homme sorti tout droit de Cro-magnon, dont les vêtements gagneraient à se faire dépoussiérer, qu’il tente une question.

– Bonjour monsieur ! Auriez-vous vu une dame par ici ?

Comme s’il devait s’attendre à une réponse ; pas très interactif, le pauvre.

Quelle drôle de rencontre !

Une fois parti, je continue à bon port se dit-il.

Surprise, Rosy est bien là, en train de déguster un petit verre, en guise d’apéritif, mais en compagnie de son meilleur ami. Une bonne taloche ne lui aurait pas fait plus de mal. N’y a pas là, d’quoi chanter victoire qu’il se dit.

 Le partage ne sera pas long, croyez-m ’en !

– J’ai une p’tite devinette pour toi ma chère : que penses-tu que je fais là, à l’instant même ?

Ciao ma belle ! Je repars chercher l’amour sous d’autres cieux.

~

Bonne semaine,

Colette

Liste 2

uPwEN_QqFvu50AIbfWPxRcw9RT8@250x250

Marie-Lise et ses amies

Les mots :

Découverte, jugulaire, corona, cocorico, gastronomie,

langoureusement, détruite, sous-entendu, sous-bois, pâquerettes.

~

L’anniversaire

.

Réveillé par le cocorico, dès les petites heures du matin, le casque bien ajusté sur sa tête, la jugulaire solidement attachée, grand-père sur sa Corona moto fait la découverte de jolis petits sentiers sur le terrain où autrefois était située la maison de son enfance, détruite par le dernier propriétaire. Sans sous-entendu, il accepte les faits, se disant qu’il en a plus vus qu’il lui en reste à voir, de ces changements subits.

Perdu dans ses pensées, le voilà qui fonce tout droit vers le sous-bois, directement dans les pâquerettes. Plus de peur que de mal cependant. Langoureusement, il se relève avec la force de se remettre en chemin, mais pas avant d’avoir cueilli de ces jolies petites fleurs blanches pour sa douce, car ce soir, c’est son anniversaire. Il sourit à la surprise qu’elle aura lorsque le livreur se présentera à la porte avec ce repas de haute gastronomie qu’ils prendront en tête à tête.

~

Bon mardi,

Colette

N.B. : Impossible de poser des commentaires sur Eklablog, hélas !!! Je regrette ils n’entrent pas.

Chez Lenaïg, thème : Pause

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

C’EST ICI

Avis surprise

Voici que je me pause

Alors de tout cœur

~

Rêve de côté

Avis aux yeux à 20 h 00

Pause t’as pas d’place

~

Moment d’réflexion

Les choses du bon côté

Au cœur d’la soirée

~

Une pause-café

Réconfortement certain

Départ d’mes idées

image_0750097_20210422_ob_c8d868_pause-coffee-cup-small30643845-s

image cueillie sur le blog de Lenaïg elle même

~

Pause soulignée

Sur ce bonne semaine

Café à la craie

~

… et d’ABC …

Un temps d’arrêt

au bon cœur de chacun

choisir sa pause

~

Bon vendredi,

Colette

Pour ce lundi 14 octobre : Vendu par les clients, ce chouette tableau

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

À la barre :

Jill Bill

Elle nous propose de vendre avec l’image ci-jointe ce chouette tableau, en héritage, digne d’Halloween !

«Soit à notre richissime patron collectionneur,

soit sur un vide-grenier,

soit à une galerie d’art,

soit dans une célèbre émission télévisée sur A2 … »

À inclure dans notre texte le verbe emberlucoter !

7E27H_HHpUivgVSrDv2ssh4OrcU@368x549

Image proposée par Jill Bill

Ici, par ici, messieurs dames !!!

Au Vide-Grenier ; achetez, oui, achetez …

Vente d’automne,

Bientôt l’Halloween !

Vous voulez impressionner vos amis et voisins !

Approchez, approchez, entrez, c’est gratuit …

Faites vite : vous y trouverez en prime un chouette tableau,

héritage d’un dénommé Dracula. Même surnom que son lointain,

très lointain ancêtre né en 1431 près de Bucarest. Homme célèbre encore de nos jours.

Ce pauvre homme, surpris lui-même par la mort, se vit bien malgré lui, dans l’obligation de nous laisser ce chef d’œuvre, hélas !

– Vous, ma p’tite dame :

Approchez, approchez ; un spécial rien que pour vous 5000$ ;

pas cher, c’est donné …

– Grimace, et plus …

– Quoi vous croyez que je veux vous emberlucoter !!! Ah ! Sachez bien que tout comme ce vieux mot français tombé aux oubliettes, que vous me sortez là, sauf le respect que je vous dois, je ne veux aucunement vous séduire par la ruse ; loin de là !!! Eh bien, cette dame ainsi représentée n’est pas de la dernière pluie, si vous pouvez me saisir ! Depuis le temps, ses traits ont changé si vous voulez savoir !

– Oui, mais …

 -D’accord avec vous ; si jolie, elle était … mais, le temps a passé … vous semblez la reconnaître, tout de même !!!

– Non, pas pour moi ; je pense à mes p’tits enfants et leurs nuits cauchemardesques !!!

– Détrompez-vous, vos jeunes sauront apprécier cette œuvre à sa juste valeur, croyez-m ‘en !!!

– Je repasserai dans le courant de l’après-midi ; j’ai besoin de réfléchir !!!

– D’accord à moitié prix si vous revenez !

Filent, filent les heures …

– Mamie, manie viens ici !!!

– Mais qu’est-ce qui vous arrive, quelque chose ne va pas à la maison !

– Bien non, on a trouvé une superbe décoration pour ta porte d’entrée !

– Mais où ça ! Je n’ai rien vu de tel jusqu’à maintenant !

Traînée par eux dans une course folle la revoilà devant ce fameux tableau !

Étonnée : Le 5000$ est rayé, le 2500$ aussi et ainsi de suite, le 1250$, le 600$, le 300$, le 150$, le 80$, le 40$, le 20$ tous de même et, surprise,  offert à 10$ …

Avec un clin d’œil malicieux au vendeur d’occasion plus vert que rougeaux, elle déclare :

– Vendu, cher monsieur ; mes p’tits enfants méritent bien ce plaisir, n’est-ce-pas !!!

Voilà bien pris qui voulait prendre !!!

Paraît-il que le client a toujours raison !!! Vendu par eux, ce superbe tableau !!!

~

Bonne semaine,

Colette

Thème d’octobre chez ABC : Quelle surprise !

Thème de mars chez ABC_89tgvdClTQPJytwM88fGBfkieO4@250x196

ICI

« Quelle surprise !

Au petit matin nos trois arbres avaient sauté …

Quelle tristesse !

Où vont nicher les petits oiseaux ! »

Cri consternation

Subitement quel spectacle

Désolante surprise

~

Mon ombre ils étaient

Et j’aimais les étreindre

Mes trois beaux arbres

~

Sans mots que larmes

Rejetons nouvelles pousses

De l’espérance

~

Forte est la nature

Que s’envole la tristesse

Rien n’arrive pour rien

~

Les petits oiseaux

De peur ne se cachent

Iront sur les fleurs

~

Bonne fin de semaine,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 875 autres abonnés