Liste 9

hPupEbdGIjz_1mu5zO1JFcZoTDo@500x207

Marie-Lise et ses amies

Travailleur, hétéroclite, magazine, pavillon, interactif,

dépoussiérer, partage, Cro-magnon, distributeur, chevalier.

.

Avec une petite difficulté supplémentaire, nous dit Anne-Marie :

Un thème imposé :

« Drôle de rencontre »

~

La surprise

.

Travailleur acharné, sans grande conviction, et sous prétexte de faire acte de présence, Bob emprunte la petite route sinueuse qui conduit directement au terre-plein où doit l’attendre sa copine.

Pour mal faire, à la traverse à niveau, voilà que les wagons de marchandises n’en finissent plus de défiler devant lui. Enfin arrivé devant le pavillon, tout en est aussi hétéroclite.

C’est face à ce bizarre de personnage, distributeur de magazines, tel un chevalier errant ; un homme sorti tout droit de Cro-magnon, dont les vêtements gagneraient à se faire dépoussiérer, qu’il tente une question.

– Bonjour monsieur ! Auriez-vous vu une dame par ici ?

Comme s’il devait s’attendre à une réponse ; pas très interactif, le pauvre.

Quelle drôle de rencontre !

Une fois parti, je continue à bon port se dit-il.

Surprise, Rosy est bien là, en train de déguster un petit verre, en guise d’apéritif, mais en compagnie de son meilleur ami. Une bonne taloche ne lui aurait pas fait plus de mal. N’y a pas là, d’quoi chanter victoire qu’il se dit.

 Le partage ne sera pas long, croyez-m ’en !

– J’ai une p’tite devinette pour toi ma chère : que penses-tu que je fais là, à l’instant même ?

Ciao ma belle ! Je repars chercher l’amour sous d’autres cieux.

~

Bonne semaine,

Colette

Liste 2

uPwEN_QqFvu50AIbfWPxRcw9RT8@250x250

Marie-Lise et ses amies

Les mots :

Découverte, jugulaire, corona, cocorico, gastronomie,

langoureusement, détruite, sous-entendu, sous-bois, pâquerettes.

~

L’anniversaire

.

Réveillé par le cocorico, dès les petites heures du matin, le casque bien ajusté sur sa tête, la jugulaire solidement attachée, grand-père sur sa Corona moto fait la découverte de jolis petits sentiers sur le terrain où autrefois était située la maison de son enfance, détruite par le dernier propriétaire. Sans sous-entendu, il accepte les faits, se disant qu’il en a plus vus qu’il lui en reste à voir, de ces changements subits.

Perdu dans ses pensées, le voilà qui fonce tout droit vers le sous-bois, directement dans les pâquerettes. Plus de peur que de mal cependant. Langoureusement, il se relève avec la force de se remettre en chemin, mais pas avant d’avoir cueilli de ces jolies petites fleurs blanches pour sa douce, car ce soir, c’est son anniversaire. Il sourit à la surprise qu’elle aura lorsque le livreur se présentera à la porte avec ce repas de haute gastronomie qu’ils prendront en tête à tête.

~

Bon mardi,

Colette

N.B. : Impossible de poser des commentaires sur Eklablog, hélas !!! Je regrette ils n’entrent pas.

Chez Lenaïg, thème : Pause

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

C’EST ICI

Avis surprise

Voici que je me pause

Alors de tout cœur

~

Rêve de côté

Avis aux yeux à 20 h 00

Pause t’as pas d’place

~

Moment d’réflexion

Les choses du bon côté

Au cœur d’la soirée

~

Une pause-café

Réconfortement certain

Départ d’mes idées

image_0750097_20210422_ob_c8d868_pause-coffee-cup-small30643845-s

image cueillie sur le blog de Lenaïg elle même

~

Pause soulignée

Sur ce bonne semaine

Café à la craie

~

… et d’ABC …

Un temps d’arrêt

au bon cœur de chacun

choisir sa pause

~

Bon vendredi,

Colette

Pour ce lundi 14 octobre : Vendu par les clients, ce chouette tableau

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

À la barre :

Jill Bill

Elle nous propose de vendre avec l’image ci-jointe ce chouette tableau, en héritage, digne d’Halloween !

«Soit à notre richissime patron collectionneur,

soit sur un vide-grenier,

soit à une galerie d’art,

soit dans une célèbre émission télévisée sur A2 … »

À inclure dans notre texte le verbe emberlucoter !

7E27H_HHpUivgVSrDv2ssh4OrcU@368x549

Image proposée par Jill Bill

Ici, par ici, messieurs dames !!!

Au Vide-Grenier ; achetez, oui, achetez …

Vente d’automne,

Bientôt l’Halloween !

Vous voulez impressionner vos amis et voisins !

Approchez, approchez, entrez, c’est gratuit …

Faites vite : vous y trouverez en prime un chouette tableau,

héritage d’un dénommé Dracula. Même surnom que son lointain,

très lointain ancêtre né en 1431 près de Bucarest. Homme célèbre encore de nos jours.

Ce pauvre homme, surpris lui-même par la mort, se vit bien malgré lui, dans l’obligation de nous laisser ce chef d’œuvre, hélas !

– Vous, ma p’tite dame :

Approchez, approchez ; un spécial rien que pour vous 5000$ ;

pas cher, c’est donné …

– Grimace, et plus …

– Quoi vous croyez que je veux vous emberlucoter !!! Ah ! Sachez bien que tout comme ce vieux mot français tombé aux oubliettes, que vous me sortez là, sauf le respect que je vous dois, je ne veux aucunement vous séduire par la ruse ; loin de là !!! Eh bien, cette dame ainsi représentée n’est pas de la dernière pluie, si vous pouvez me saisir ! Depuis le temps, ses traits ont changé si vous voulez savoir !

– Oui, mais …

 -D’accord avec vous ; si jolie, elle était … mais, le temps a passé … vous semblez la reconnaître, tout de même !!!

– Non, pas pour moi ; je pense à mes p’tits enfants et leurs nuits cauchemardesques !!!

– Détrompez-vous, vos jeunes sauront apprécier cette œuvre à sa juste valeur, croyez-m ‘en !!!

– Je repasserai dans le courant de l’après-midi ; j’ai besoin de réfléchir !!!

– D’accord à moitié prix si vous revenez !

Filent, filent les heures …

– Mamie, manie viens ici !!!

– Mais qu’est-ce qui vous arrive, quelque chose ne va pas à la maison !

– Bien non, on a trouvé une superbe décoration pour ta porte d’entrée !

– Mais où ça ! Je n’ai rien vu de tel jusqu’à maintenant !

Traînée par eux dans une course folle la revoilà devant ce fameux tableau !

Étonnée : Le 5000$ est rayé, le 2500$ aussi et ainsi de suite, le 1250$, le 600$, le 300$, le 150$, le 80$, le 40$, le 20$ tous de même et, surprise,  offert à 10$ …

Avec un clin d’œil malicieux au vendeur d’occasion plus vert que rougeaux, elle déclare :

– Vendu, cher monsieur ; mes p’tits enfants méritent bien ce plaisir, n’est-ce-pas !!!

Voilà bien pris qui voulait prendre !!!

Paraît-il que le client a toujours raison !!! Vendu par eux, ce superbe tableau !!!

~

Bonne semaine,

Colette

Thème d’octobre chez ABC : Quelle surprise !

Thème de mars chez ABC_89tgvdClTQPJytwM88fGBfkieO4@250x196

ICI

« Quelle surprise !

Au petit matin nos trois arbres avaient sauté …

Quelle tristesse !

Où vont nicher les petits oiseaux ! »

Cri consternation

Subitement quel spectacle

Désolante surprise

~

Mon ombre ils étaient

Et j’aimais les étreindre

Mes trois beaux arbres

~

Sans mots que larmes

Rejetons nouvelles pousses

De l’espérance

~

Forte est la nature

Que s’envole la tristesse

Rien n’arrive pour rien

~

Les petits oiseaux

De peur ne se cachent

Iront sur les fleurs

~

Bonne fin de semaine,

Colette

Les défis écriture de Ghislaine, N°96

7znbGGckpAjpEAyq2Ca9Cv4Ahl4@299x128

GHISLAINE

Elle nous propose 8 mots :

Assez, confondre, verdure, entendre,

vouloir, comme, pourquoi, parler.

Ou le thème « Rouge »

~

Rouge de colère, elle lance une litanie de mots ni doux, ni gracieux. À l’entendre, c’est assez évident ; elle est furieuse. Tel un hérisson, elle fonce tout droit vers le parc où comme à chaque dimanche, des flâneurs sont assis sur la verdure, à l’ombre des gros arbres, seuls ou en famille. À la voir, c’est à croire qu’elle en veut à tout l’monde. Et, pourtant !

Pourquoi parler si fort, madame ! Surtout, ne confondez pas ce lieu de calme et de repos avec un champ de bataille !

Subitement, changeant complètement de physionomie, elle se confond en excuses. À l’instant même, surgissent d’où on ne sait d’où, deux jeunes hommes portant chacun une grosse boîte contenant de belles roses rouges auxquelles est attaché ce petit mot gentil :

Pour votre don de la vie,

pour votre force et courage de chaque jour :

Merci

Bien entendu, l’on en distribue à chacune des mamans présentes sur le site.

~

Bonne semaine,

Colette

Thème d’avril chez ABC : «Ce n’était qu’un songe»

Thème de mars chez ABC_89tgvdClTQPJytwM88fGBfkieO4@250x196

ICI

~

Nuit noire

Aucun signe de présence aux alentours de la maison. Tout était si noir. Je quitte donc l’univers douillet de ma chambre où, je me sens pourtant si bien ; surtout, à cette heure consacrée au repos. Je descends l’escalier sur la pointe des pieds et, j’ouvre la porte donnant sur l’extérieur.

Qu’il fait sombre ! Seulement quelques étoiles brillent au firmament.

Je me dirige péniblement vers le ruisseau … tout à coup, stupeur, j’aperçois une dame vêtue d’une longue chemise de nuit blanche.

Me voilà prise d’une frayeur incontrôlable et, plus encore …

Quelle vision d’horreur, lorsque je vois ce bras la pousser dans l’eau …

Plouf !

J’essaye du mieux que je peux de me ressaisir en me persuadant que c’était certainement sa destinée … alors, c’est à ce moment bien précis que mon cadran me signale que c’est bien le moment de me lever …

Plus de peur que de mal, me direz-vous mais, rein n’empêche que je l’ai cru, tout de même ! Ouf !!!

Heureuse que ce ne soit qu’un songe.

~

Bonne fin de semaine,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy, thème : Votre lettre au Père Noël

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

N°190

~

pere_noel_174

Gif : Toutimages

Cher Père Noël,

Il neige, ce soir, habituel, je suis dans un pays où la neige tombe et tourbillonne tous les jours ou presque, dès la fin de novembre. Notre Noël est toujours blanc. Tu le sais, chaque année à ton passage, tu dois enjamber de si gros bancs de neige.

Comme c’est l’habitude, d’une année à l’autre, je ne te demande rien pour moi car, j’ai tout ou à peu près. Normal, hein, à l’âge où j’en suis rendue. Ce disant, je me remémore un souvenir de mon enfance. Tu t’en souviens certainement. Ton ventre prenait de l’ampleur alors, quelques jours avant ta distribution des cadeaux, comme ma mère était couturière, tu apportais ton pantalon rouge à la maison pour le faire agrandir. Je n’ai jamais oublié ta surprise de me voir présente à la maison, à ce moment-là, un de ces jours. De toute manière, ce n’était pas bien grave dans mon cas car, j’étais plus Enfant Jésus que Père Noël, tu sais. C’est justement ce que maman t’a appris sur mon compte.

Bon, je reviens à mon but précis. Pour moi, la féérie de Noël c’est de voir les enfants les yeux pétillants de joie, dans l’attente de ta venue, leur apportant si mystérieusement ce qu’ils désirent. Je suis consciente de toutes les confidences que tu reçois d’eux. Je le sais, je le sens, parfois, tu pleures en silence. Alors, je t’en supplie, continue d’être ce bon papa gâteau et, d’offrir ton cœur, de donner ton amour au nom de tous ces gentils parents qui t’associent à leur bonté envers leurs chers petits trésors. Tu apportes aux enfants pour cet instant magique l’amour et, c’est ce qui fait ton charme tout au long de ces ans. Longue vie Père Noël ! Je d’admire !

Colette

~

Bonne fin de semaine !

Jeu des acrostiches chez Lenaïg : Sérendipité

ob_ef2837_20180129-233429-2

C’EST ICI

En ce mercredi le mot sera : SÉRENDIPITÉ

Jeu des acrostiches Chez Lenaïg_ Sérendipité

Saperlipopette de sperlipopette !

Éparse, toute cette paperasse ;

Ramassis au fil des mois.

Enfilade de sujets divers ;

Non mais, nom d’une pipe, hein !

Des mots, croisés comme ça,

Idées approximatives :

Petit à petit, l’oiseau fait son nid.

Imagination, associations de souvenirs,

Tout prend forme et je m’écris :

Épatant ! Pondus mes derniers billets !

~

Sérendipité n. f. capacité à faire par hasard une découverte inattendue et à en saisir l’utilité (scientifique, pratique).

~

Bon mercredi mes ami(e)s !

Colette

Imagecitation 36, N°3 / À vos plumes chez Arlette 2018 N°2

Imagecitation

C’EST ICI

Imagecitation_36_N°3_p2031237_thumb

«Le cœur de l’homme est comme la mer, il a ses tempêtes, il a ses marées et dans ses profondeurs il a aussi ses perles»

Aujourd’hui, nous le toucherons du doigt car, nous voulons honorer Octave, lui qui dans la vie a eu ses hauts et ses bas. Il n’a pas non plus hélas, été dévoré par la richesse sauf, celle du cœur. C’est ce jour même, qu’il revient d’un petit voyage de quelques jours dans la région. Pour égayer son domaine, on a désigné son plus proche voisin, un homme subtil, digne de confiance pour repeindre à la chaux les murs extérieurs de son hangar qui est contiguë à sa propriété. Et, pour allonger le plaisir, on a accroché un magnifique cœur décoratif à sa clôture et aussi, on a recouvert l’entrée de sa maison en tuiles de faïence. Quelle surprise ce sera alors pour lui, lorsque crépiteront les applaudissements de ses meilleurs amis dissimulés ici et là, sur son terrain !

PAR ICI

C’était avec les mots :

Crépiter, allonger, honorer, égayer,

chaux, richesse, faïence, domaine,

haut, contiguë, subtil(e), digne.

~

Bon dimanche mes ami(e)s !

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 807 autres abonnés