Les défis de la Plume d’Evy, thème : Voyage

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

N°285

Du 27/09/20 au 04/10/20

Le thème :

Voyage

Les mots :

Fond, pluie nuage, temps, trouble

silence, recoin, lumière, lune, enfuir.

~

Le voyage de la lune

.

De ce merveilleux recoin, tout au fond du couloir, tard le soir, de ma chambre, dans le silence dont rien ne trouble ; je contemple la lune.

Quel bel astre de lumière !

Je suis son voyage rapide de l’est vers l’ouest. Les soirs où la pluie fut reine tout le jour, la lune s’enfuit derrière les nuages. Cependant, de temps en temps, cette coquine cligne de l’œil. Oui car, elle est coquine, la lune ! Alors, pendant ces moments, je souris et, sur le toit, le chat noir aussi.

voyage

~

Bonne fin de semaine,

Colette

Plus vivante que jamais

Chez Mil et une

Sujet 29/2020 – du 15 au 22/08

Le mot à insérer facultativement est :

SAPHIR

clic

ob_af6d8c_sujet-29-2020-rob-dickinson-fb-1104346

 image Rob Dickinson – clic et clic 

Plus vivante que jamais

.

Telle une neige qui tombe, cette pluie d’étoiles illumine un peu sa nuit obscure. Si triste, elle est, ce soir, assise toute seule devant la mer qui a engloutie sa plus chère amie.

Dur est le rocher mais, pas autant que sa vie, depuis ce sombre moment. Elle aimerait tant pouvoir revenir en arrière. Non, ce ne serait certes pas du ski nautique, qu’elles feraient ensemble, ce soir, passion qui a emporté sa copine, hélas.

Pour adoucir sa peine, elle rêve éveillée qu’elles sont toutes les deux assises chacune sur leur rocher bavardant allégrement de leur rentrée scolaire.

Mais, ce monologue ne peut s’éterniser alors, levant les yeux vers le ciel, elle aperçoit ce doux reflet jaune, tel un SAPHIR. D’abord surprise et un peu craintive, mais cependant incapable d’y détacher son regard, elle semble y deviner la présence de son amie. Elle la voit même sur ses skis tenant la corde qui la relie à la chaloupe.

Lasse de fixer plus longtemps cette lumière, elle tourne légèrement la tête vers la gauche. C’est à ce moment qu’elle sent passer, sans rien apercevoir, un léger bruit qui file dans cette direction.

Elle se lève alors, pleine d’énergie et toute encouragée dans sa façon de vivre l’évènement. Sa copine est toujours là oui, différemment cependant mais, vivante, plus que jamais, puisque personne ne peut l’en séparer, maintenant qu’elle habite au plus profond de son cœur.

~

Bon dimanche,

Colette

 

Les défis de la Plume d’Evy, thème : Peindre

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

N°278

Cette semaine du 09/08/20 au 15/08/20

Le thème : Peindre

Les mots :

Amour, magie, nuage, forme, lumière,

pose, imagination, création, brode.

~

Vivante peinture

.

La magie dans l’oeil

La lumière dans l’âme

Y mettre du coeur

L’amour sublimé

Brode la beauté

.

Forme des nuages

L’imagination

Pose des couleurs

Nouvelle création

Naissance du tableau

~

Bon mardi,

Colette

Célébrer la vie

Chez Mil et une

Sujet 20/2020 – du 16 au 23/05

Le mot à insérer facultativement : RADEAU

Clic

ob_e559e8_sujet-20-2020-1024px-santacruz-cuevama

source image – clic et clic

~

Célébrer la vie

.

Quittant ton joli RADEAU

N’oubliant ton sac à dos

Tu es entré dans la grotte

Écouter l’eau qui clapote

.

Dans ce lieu solitaire

Tu t’es assis par terre

Tu as posé ton regard

Les yeux rivés au hasard

.

Là, à l’abri des soucis

Des soucis de la vraie vie

Regardant le mur de pierre

Il te vint une lumière

.

De ton sac pinceaux sortit

À peindre les parois te mis

Pour y laisser ta trace

Partout tes mains tu places

.

Une fois le tableau fini

Tu en fus très fort ravi

Une idée en toi germa

En y pensant tu l’aimas

.

Rassembler tous tes amis

Pour y célébrer la vie

Retournant vers ton radeau

Tu t’réjouis de ce cadeau

~

Bon mardi,

Colette

En ce dimanche de l’Épiphanie

*

Voici que pointe une étoile en destination d’un long voyage. Une lumière se lève. Balthasar, Melchior et Gaspard, «ces honorables seigneurs», se prosternent et rendent hommage ; mettant fin à cette soif et à ce «désir intense de rencontrer le vrai Dieu, celui qui envoyait son Fils dans le monde». Chaque don : l’or, l’encens et la myrrhe est consciencieusement  déposé devant ce roi humble, qui n’est pas venu «pour être servi, mais pour servir». Une nouvelle route s’ouvre à nous ; présage de cette action rédemptrice à notre humanité.

*

Étonnant      et       déconcertant      oui,        que     cela.

Par  des   apparences  qui   dérangent   nos habitudes,

Il   n’y   a   aucun   palais,    aucune    grande   richesse.

Possibilité    nouvelle   de    nous   mettre  en  marche ;

Humblement    consentir    à     nous   laisser   toucher.

Avec     Marie    accepter   ce     «CADEAU»     de   Dieu ;

Non seulement dans la chair mais aussi dans le temps.

Il  nous   conduira   certes  vers de nombreux chemins

En      accueillant      l’infini      dans       notre    finitude.

*

Bon dimanche,

Colette

Chez Lenaïg, thème : Ornements et lumières de fête

C’EST ICI

Sapins lumineux

Des moments féériques

Quel enchantement

~

Scintill’ment d’étoiles

Tempête       d’activités

Magie des fêtes

~

Guirlandes brillantes

La balade P’tit Champlain

Royaume de Noël

~

Tradition d’antan

Visite du vieux Québec

Festin de lumières

~

Reflets des couleurs

À     Place     D’Youville

Une bonne ambiance

~

~

Bon vendredi,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy : Vision du monde

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

N°232

Cette semaine :

« Vision du monde »

Les mots :

Créativité, meilleur, sérénité, lumière,

œil, heure, creuse, synthèse, mirage, parcelle.

~

Les défis de la Plume d'Evy_Vision du monde

Synthèse de perspective et d’accueil,

pour une vision du monde

porteuse d’un regard éclairé et sans mirage.

Un œil exercé ;

parcelle de lumière qui séduit et engendre

plus qu’un duo de complicité.

Créativité à toute heure

à travers les évènements quotidiens.

Pureté et sérénité d’esprit ;

des jours qui enchantent,

et creusent en nous le meilleur.

De cette tendresse du cœur,

ils traduisent parfois

ce que nous sommes incapable d’exprimer.

~

Bonne fin de samedi

et

bon dimanche,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy : Vision du monde

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

Défi N°224

Cette semaine le thème c’est

« Vision du monde »

Les mots :

Créativité, lumière, œil, inventer, pureté,

duo, synthèse, séduit, enchantent, parcelle.

~

Synthèse de perspicacité et d’accueil

pour une « vision du monde »

porteuse d’un regard éclairé.

Un œil exercé ;

parcelle de lumière qui séduit et engendre

plus qu’un duo de complicité.

Ce sera alors plutôt un élan de créativité

qui invente à travers les évènements quotidiens

en toute pureté et sincérité d’esprit

des jours qui enchantent,

qui révèlent la tendresse du cœur

et traduisent parfois

ce que nous sommes incapables d’exprimer.

Ce seront alors des regards du cœur.

Georges Bernanos nous le dit clairement

« Ce que la voix peut cacher, le regard le livre. »

~

Bonne semaine,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy : Dans la brise matinale

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

Défi N°204

~

Cette semaine :

« Dans la brise matinale »

…prendre le sentier

… à l’heure exquise et matinale

… dans un halo éblouissant

Dans la brise légère,

Une douce lumière,

D’un halo éblouissant

Improvisé du moment.

~

Un beau jour matinal

Qui ne sera pas banal ;

Lorsqu’à cette heure exquise,

Tout aussi bien précise,

~

J’emprunte le sentier.

Et, marchant d’un port altier,

Me rejoint un chien Berger ;

Prêt à se faire caresser.

~

Je ne suis pas apeurée,

Il est d’une amie aimée.

Ensemble, nous poursuivons ;

Heureuses nous bavardons.

~

Sur ce sentier coutumier,

En cette douce matinée,

D’un seul cœur d’une seule âme ;

Dans la joie nous allâmes.

~

Bonne fin de semaine,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy, thème : Je glisse

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

N°187

~

Les défis de la Plume d'Evy, thème_Je glisse

Je suis en automobile, assise à l’arrière, derrière le conducteur. Le soir tombe, il fait tempête mais, qu’importe, nous sommes jeunes, rien ne nous arrête.

La poudrerie fouette la route. Jusque-là, ça va bien, on a du plaisir ; on en a vu bien d’autres !

Subitement, c’est la flétrissure dans l’irréel, je ne suis plus moi-même. Un phare, telle une lumière astrale émane de je n’sais d’où et s’avance sur nous.

Prendre le côté de la route, oui, mais à quel prix : je me cherche, je glisse emportée sur un nuage de cahots en cahots ; c’est interminable et ce boum projetant des diamants transparents jusqu’à nous, qu’est-ce que c’est ! Je ne suis plus sur terre, il n’y a plus de temps. Ce frisson, ce trouble qui court tout au long de mon corps, je ne comprends plus, vais-je m’en sortir et comment ?

Tout à coup, c’est le calme. On se regarde … nous sommes là ! C’est toujours bien ça ! On se sourit et l’on sort dans la neige. Le miracle s’est produit mais l’auto, un amas de ferraille.

~

Bon dimanche,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 753 autres abonnés