Les défis d’écriture de Ghislaine, N°125

7znbGGckpAjpEAyq2Ca9Cv4Ahl4@299x128

GHISLAINE

Thème : Amitié

~

Cette vieille complice

.

L’amitié, lorsqu’elle est sincère, que d’instants merveilleux elle apporte.

Passions partagées

L’amitié sel de la vie

Un soutien puissant

.

Délicatesse

Fine pointe de l’amour

Baume pour le cœur

.

Moments intenses

Parfum doux et agréable

Merveilleux instants

Si toutefois, sur le chemin, se produit des déceptions, des évènements imprévus, ce qui est inévitable : cette vieille complice ne saurait amoindrir la confiance réciproque de ces inséparables de toujours.

En complicité

L’amitié preuve d’amour

Sans exigences

.

Trésor pour la vie

À  l’abri  des  ravisseurs

Tout au fond du cœur

Au fil des ans, ils ont trouvé ce beau trésor, dont personne ne saurait leur ravir.

Trésor de la vie

Bien au-delà de la mort

Noces éternelles

~

Bon dimanche,

Colette

Thème de juin chez ABC : Mon chemin d’écriture de cette année

Thème de mars chez ABC_89tgvdClTQPJytwM88fGBfkieO4@250x196

ICI

Au départ, ce fut une bien belle aventure : Partie en voyage, sans tambour ni trompette, sans entendre le loup, un soir de pleine lune et n’ayant pour seul bagage que son trousseau de clés, Ciboulette se retrouva dans une sombre grotte préhistorique à une température de 9°. Il faisait si sombre ! Son pied heurta soudain une chaude fourrure. Les pieds glacés, attirée par cette douce chaleur, elle s’y étendit de tout son long et, s’endormit profondément sans s’apercevoir que c’était le loup. Au petit matin, un joueur de violon se fit entendre. Réveillée, elle aperçut son compagnon de fortune. Ses yeux étaient si doux qu’elle se sentit en toute confiance. Ils sortirent tout deux et prirent un petit sentier menant à la route. Ils saluèrent le joueur d’accordéon au passage. Quelques pas plus loin, une vendeuse de chaussure mit aux pieds de Ciboulette une belle paire de bottes doublée en mouton. Puis, silencieusement, le loup la reconduisit jusque dans son grand lit blanc et mystérieusement disparut. Ce fut la fin de cette belle aventure.

.

Lorsqu’ensuite, nous eûmes une grande surprise, quand au petit matin, nos trois arbres avaient sauté … mais, où alors nicheront nos petits oiseaux !

Forte est la nature

Que s’envole la tristesse

Rien n’arrive pour rien

~

Les petits oiseaux

De peur ne se cachent

Iront sur les fleurs

.

C’est alors que, nous firent un petit plongeon dans la mythologie :

Conte légendaire

Le récit du merveilleux

Imagination

~

Héros fascinants

Mythes légendes contes

Courage exemplaire

.

Puis là, ce fut un moment de solitude :

« La solitude est absolument essentielle

à l’équilibre d’une personne. »

Nikiki Gemmell

La solitude,

pour : laisser jaillir

ce qu’il y a de meilleur en soi.

.

La solitude,

pour découvrir tout ce monde en soi ;

source jaillissante d’équilibre et de paix.

.

 Et, nous voilà derrière la grille :

Derrière le grillage

Sur la branche d’un arbre

Un petit oiseau

~

Le guetteur

Mine de rien aux aguets

Des chuchotements de mots

~

Pattes de velours

Des croquettes Wildcat pour toi

Adieu fixation

La chaleur de la maison

La douceur de mes caresses

.

Tout doucement, je me retrouve au pied de mon arbre :

Ses fruits sont de paix

Sa présence me plaît

De leur chant angélique

Les oiseaux il abrite

.

Puis, voilà qu’arrive le printemps :

Avec l’arrivée du printemps,

nous revient aussi le soleil.

Tout, soudain, et d’un même élan,

de cette renaissance se réveille !

.

Et là, nous sommes convié(e)s à observer une photo en lien avec la pandémie : ces jours sombres de l’humanité jusqu’à ce que tombe les entraves. Invitation au respect de ce temps de calme et de repos de notre nature qui se refait et reprend petit à petit ses droits.

.

À la fin de cette année du Nid des Mots, nous nous glissons dans la tête d’un enfant (11 – 12 ans) :

La tortue :

« La tortue qui se promène de vers en vers

S’arrête quelque fois pour goûter à une lettre ou à un mot.

Je l’ai même déjà vue sauter dans un étang appelé dictionnaire.

Elle mettait la pagaille partout où elle passait.

Cette tortue, c’est la mienne.

Et je me dis que si elle mange tous ces mots

Un jour elle parlera. »

Frédérik B. Gendron (11 – 12 ans)

 Poème tiré : « Les plus beaux poèmes des enfants du Québec »

.

N.B. : N’ayant pu participer ce samedi de mai, voici ma participation en ce jour :

La grenouille

.

La grenouille si heureuse au ruisseau

attrapée pour fumer la cigarette :

Éclater, je l’ai vue.

Puis, une fois l’une, une fois l’autre,

de vous dire,

j’en avais le cœur gros.

Dans mon calepin, chacune d’elle,

dessinée de ma main est entrée.

Aujourd’hui, ces dessins oubliés,

de me dire,

rempliront à nouveau le ruisseau

dans un monde nouveau.

.

Merci Annick pour cette belle et bonne année bien remplie ! Merci aussi aux autres personnes qui y ont pris part ! De bonnes vacances et, en septembre pour de nouvelles aventures à ce Nid des Mots !

~

En toute amitié,

Colette

Pour ce jeudi 30 avril : Un calligramme

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

Défi N°236

Au gouvernail de la quinzaine

JAZZY (GISÈLE FAYET)

calligramme_Des mots

Des mots

.

Nous nous pavanons dans les mots en toute liberté d’esprit

donnons-nous des mots

qui courent comme une source,

des mots qui donnent des frissons,

des frissons de joie,

de bonheur,

de paix et d’amitié.

Bon jeudi,

Colette

Chez Lenaïg, thème : La Saint-Valentin

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

C’EST ICI

dyn003_original_468_202_gif_2587849_048cf1b39c71555d47794a0bc518d6c5

Un bouquet de fleurs

Un spécial Saint-Valentin

Chocolats en cœur

 ~

Mesure de l’amour

Câlin de Saint-Valentin

Aimer sans mesure

~

Tout au fil du temps

Saint-Valentin tous les jours

Un regard d’amour

~

Un cadeau du cœur

Plein d’amour et d’amitié

Bonne Saint-Valentin

~

Bon vendredi,

Colette

Pour ce lundi 10 février : Ça fume !!!

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

Défi N°231

À la barre :

ABC

Elle nous dit :

Changement d’horizon, j’emmène tous les matelots,

en espérant qu’ils n’ont pas le vertige, faire un petit tour

en montagne. Durant notre randonnée,

nous sommes attiré(e)s

par un message envoyé du sommet du plateau. Vous devez,

tout simplement, décrypter ce message et nous dire qui

peut bien nous l’envoyer ?

3Sa9-p-yd34EjPg1CkUS1cO6Km4@500x334

Photo ABC

Agréable invitation,

beau projet de mise en route.

Je sens que je vais aimer !

Instant magique,

joyeuse compagnie ;

je m’y rends avec plaisir.

Randonnée matinale,

 sentiment de bonheur :

rencontre des Croqueurs de Mots

en bas de la montagne.

Chaussé(e)s comme il se doit,

Bâton à la main,

ça y est, tout l’monde est prêt

pour gravir ;

pour gravir la montagne.

♫ Un mille à pied ça use, ça use ;

un mille à pied ça use les souliers.

♫ Deux mille à pied …

Hou ! Hou ! Nous crie Annick :

Regardez, tout en haut,

à droite de la montagne,

ça fume !!!

Mais, qui peut bien être là,

que je lui dis …

Ce n’est certainement pas Jill,

la pauvre, elle, qui a vraiment

besoin de décrocher et de récupérer

de sa mésaventure hors norme,

comme elle le dit si bien …

Courage, nous sommes

de tout ♥ avec toi, Jill !

Mais, au fait, où est Domi ?

Elle et son guide, de me dire Annick !

Est-ce que quelqu’un les as vus ?

Pas moi … moi non plus …

Arrêtons-nous pour un moment,

Prenons une pause tout en y réfléchissant.

Moi, je viens de saisir quelque chose,

que je dis :

Regardez bien, la fumée forme

des nuages en forme d’oiseaux …

le plus bas,

les ailes étendues regarde vers la gauche.

Celui-là, c’est l’emplacement du guide,

je crois !

L’autre, au-dessus de lui se dirige tout droit vers la gauche.

Remarquez la petite traînée de fumée qui le devance.

Donc selon ce que je comprends, il faut continuer

comme cela dans le sens du premier oiseau et,

tourner très légèrement vers la gauche

car, je crois que

c’est dans cette petite maison de pierre

que nous accueillera Domi et ce, les bras ouverts !

Go ! Go ! Go ! Allons-y, lance Annick !

À bientôt Domi !

Bon lundi,

Colette

Chez Lenaïg, thème : L’apéritif

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

C’EST ICI

Salut les ami(e)s

Verre et grignotines

À notre santé

~

Que de bons moments

Du plaisir autour d’un verre

Avec nos ami(e)s

~

De ce cinq à sept

Un moment convivial

Un bon rituel

gin-bleu-royal-cover

Photo : page Facebook BleuRoyal Gin

~

Un bon gin tonic

L’apéritif au Québec

Ça ça ravigote

~

Bon vendredi,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy, thème : Les mots

ob_5f626e_unnamed

LA PLUME D’EVY

Défi N°242

Cette semaine, le thème : Les mots

Avec les mots :

Tendre, anodin, courir, bizarre, puissant,

liberté, dresse, pavane, étire, frisson

~

Il y a des mots

.

Des mots qui sont chouettes

Des mots qui sont moches

Des mots qui sont tendres

Des mots qui font si mal

Des mots qui sont positifs

Des mots qui sont négatifs

Des mots qui sont compréhensifs

Des mots qui sont sévères

Des mots qui font plaisir

Des mots qui sont déplaisants

Des mots qui sont anodins

Des mots qui sont forts

Des mots qui sont puissants

Des mots qui sont faibles

Des mots qui sont courts

Des mots qui s’étirent

Des mots qui sont clairs

Des mots qui sont bizarres

Des mots qui se dressent

Des mots qui acceptent

.

Toi, qui te pavane dans les mots  en toute liberté d’esprit

donne-nous des mots

qui courent comme une source,

des mots qui donnent des frissons,

des frissons de joie, de bonheur,

de paix et d’amitié.

~

Bonne fin de semaine,

Colette

Presque là …

Reçu en courriel :

giphy

L’hiver est presque là,

c’est le temps des tricots.

À vos broches, pour avoir chaud au .

~

Bon dimanche,

Colette

Détesté / Aimé

Détesté-Aimé--e1548860949325

PAR ICI

Chaque dernier samedi du mois (donc ce 28 septembre), Renée nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

~

😀 Ce dimanche 1er septembre, ce qui commence super bien le mois : baignade à la piscine !!!

De retour_7

😥 Ce qui s’avère la dernière de la saison pour cette année … hélas !

😀 Dès ce 3 septembre, ce fut la reprise en grande, des cartes postales des Croqueurs de Mots. Merci encore une fois, Domi, pur cette excellente idée ! Je continue cette suite dans l’ordre de réception :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Josette (Pimprenelle), Marie-Thérèse (Marie des Vignes), René, Annick (Lotus), Rose (Golondrina), Dominique (Dômi) et Gini (Assoula). Encore une fois, merci à toutes et tous, celles et ceux d’août et celles et ceux de septembre !!!

😀 Jeudi 5 septembre, je passe une belle et bonne journée à la campagne.

😀 15 septembre, je fais les prières universelles à la messe télévisée de Radio-Canada (à notre Oratoire Saint-Joseph de Québec.

De même ce 29 septembre, j’y ferai la 2e lecture.

😀 26 septembre, je reçois, de la belle escapade de Renée, cette jolie carte postale des Chutes du Rhin (Rheinfall), canton de Schaffouse, Suisse. Les plus hautes chutes de l’Europe. Grand merci à toi, Renée ! C’est super gentil !!!

😀 Au cours de ce mois, j’ai lu :

Le Roman de Julie Papineau_La tourmente)Tome 1

Le Roman de Julie Papineau – La Tourmente –Tome 1

De Micheline Lachance. Je ne me lasse pas de ses écrits historiques.

Journaliste, ex-rédactrice en chef du magazine Châtelaine et biographe du cardinal Paul-Émile Léger, Micheline Lachance a préféré la voie romanesque pour nous raconter ce personnage au destin peu commun. L’auteur n’a pas négligé pour autant d’interroger les documents d’époque, notamment la très intéressante correspondance de Julie Papineau avec son mari Louis-Joseph Papineau et ses enfants, Amédée, le passionné, et le fragile Lactance.

Sous des dehors de femme délicate et menue, Julie séduit, par sa détermination et son caractère, le beau et fier Louis-Joseph Papineau, qu’elle épouse à la cathédrale de Québec.

Tout en se consacrant à ses enfants, Julie Papineau mène la vie des grands bourgeois : bals chez le gouverneur, promenades à cheval à la seigneurie et déjeuners chez monseigneur Lartigue. Elle fréquente le docteur Robert Nelson, le maire de Montréal, Jacques Viger, sa femme Marguerite, le gouverneur Aylmer et d’autres personnages marquants de l’époque …

Mais, en cet été 1832, Julie se retrouve dans la mêlée qui aboutira à la rébellion de 1837. Tout bascule. Toujours passionnément amoureuse de ce héros du Bas-Canada que fut Papineau, elle restera néanmoins lucide devant le rôle ambigu du chef des patriotes lors de la fameuse bataille de Saint-Denis qui l’obligera à fuir aux États-Unis. Elle ira le rejoindre, le cœur battant, troublée à l’idée que l’homme de sa vie ait pu abandonner les siens …

Ainsi s’achève ce mois. Mais pour terminer, voici quelques photos de saison :

~

Bonne fin de semaine,

Colette

Dans le cadre des Croqueurs de Mots : Cartes postales suite 14 …

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

À la poste,

je découvre cette magnifique carte

de Gini (Assoula)

Gini (Assoula)

Elle me dit :

La plus belle des églises de «Lid’je»

pour toi mon amie de plume.

Merci pour ta fidélité.

Bisous

Gini (Assoula)

Grand merci à toi Gini !

C’est super gentil !!!

Bonne poursuite de ce jour

et

agréable demain,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 718 autres abonnés