Thème de février chez ABC

Thème de janvier chez ABC_89tgvdClTQPJytwM88fGBfkieO4@250x196

ICI

« Une rencontre inattendue à la montagne »

Par un beau vendredi de congé, où brille le soleil, faisant ressortir les cristaux sur la neige fraîchement tombée, Régine, manière de combattre cette fatigue accumulée du long hiver, décide de se rendre skier à la montagne. Ni trop chaud, ni trop froid, la température lui semble vraiment favorable. Ce serait plus agréable accompagnée mais, il y a si longtemps que j’y suis allée ! Qui voudrait venir avec moi! Qu’importe, je m’habille chaudement et j’y vais ; vite, avant que je change d’idée !

La voilà dévalant les pentes avec le plus grand sourire. Elle respire à plein poumons, fière de sa performance, malgré tout. Ce que j’ai bien fait d’y venir ! Je recommencerai, ça, c’est évident.

Retirant ses gros gants, pour déguster sa succulente pomme McIntosh, quelqu’un lui tape l’épaule.

– Hello Reg !

– Oh ! Mais, c’est toi, Cath ! Tout à fait formidable de se rencontrer ici, après tant d’années, une bonne quinzaine, je crois ! Finissons la journée ensemble, si tu veux ; c’est tellement plus plaisant lorsqu’on est deux ! Tu me donnes des ailes ! Si tu savais comme j’ai mis de la peine et du courage à me rendre jusqu’ici ! Je suis de plus en plus paresseuse, pour ce genre d’activité, tu sais ! Ton regard me rappelle tant nos sorties d’autrefois !

La journée se termine ainsi, en toute convivialité.

Merci de m’avoir accompagnée, Cath ! J’avais vraiment besoin de cela pour me remettre sur les rails les pistes ! Et fusent les éclats de rire complices de ces deux bonnes amies retrouvées par ce hasard partagé.

Pareil moment inattendu, entre ami(e)s, soutient longtemps !

~

Bonne fin de semaine

à

toutes et tous !

Colette

Publicités

Bon dimanche de l’Épiphanie

Étonnant et déconcertant oui, que cela.

Par des apparences qui dérangent nos habitudes,

Il n’y a aucun palais, aucune grande richesse.

Possibilité nouvelle de nous mettre en marche ;

Humblement consentir à nous laisser toucher.

Avec Marie accepter ce cadeau de Dieu,

Non seulement dans la chair, mais aussi dans le temps.

Il nous conduira certes vers de nombreux chemins,

En  accueillant l’infini dans notre finitude.

*

Amicalement,

Colette

Bonne journée !

Ce que nous faisons aujourd’hui, en ce moment,

aura un effet cumulatif sur tous nos demains.

Alexandra Stoddard

Bonne journée

Que votre journée de ce 4 janvier

vous soit bonne et agréable

en tout ce que vous entreprendrez.

J’accompagne le tout

de toute ma plus sincère amitié,

Colette

Bonne Année !

Je suis de retour parmi vous,

juste à temps, pour vous souhaiter une

Bonne et Heureuse Année 2018 !

Je reviendrai tout doucement sur vos espaces

et

tout reprendra de plus belles dans quelques jours !

Mon voyage dans ma famille fut des plus agréables !

En toute amitié,

Colette

Instants présents

Instants présents

Le rire, comme les essuie-glaces,

permet d’avancer

même s’il n’arrête pas la pluie.

Gérard Jugnot

*****

Que le soleil brille

que la pluie surgisse

ou

que la neige tombe,

que retentissent nos rires !

Alors,

chacun de nos instants présents

seront magiques !

Vive la vie ; vive la joie de vivre !

*****

En toute amitié,

Colette

Là, aujourd’hui

Là, aujourd'hui

« N’ouvrir les yeux que

pour

voir les merveilles de ce jour »

Hymne du matin

~

Regarder, contempler, accueillir cette vie :

celle que j’ai présentement

là, aujourd’hui.

C’est là, que le bonheur m’attend !

~

Bonne journée !

Tout le bonheur imaginable !

Amitiés,

Colette

Prenons le temps

Prenons le temps

Ne pas avoir le temps de méditer,

c’est ne pas avoir le temps de regarder son chemin,

tout occupé à sa marche.

A. Sertillanges

~

Et oui, il faut regarder son chemin

car sur ce chemin,

il y a des pierres, des difficultés à résoudre

et parfois

l’orientation à retrouver.

.

Bien sûr, il faut aussi regarder

toutes les fleurs de tendresse,

d’amour et d’amitié

et toute cette compassion

semée sur ce chemin.

~

Bonne semaine

à

chacune et chacun,

enveloppé(e) de toute mon amitié,

Colette

Notre ciel ce lundi 12 h 20

Coucou mes ami(e)s,

juste un aperçu de notre ciel en début d’après-midi

après une grosse bourrasque de vent :

16° et 100% pluie – alerte rouge

Notre ciel ce lundi

Bonne poursuite de ce lundi !

Colette

Le roi et le jardin ! ( Auteur(e) inconnu(e)

Il y avait un jour un roi qui avait planté près de son château toutes sortes d’arbres, de plantes et de fleurs et son jardin était d’une grande beauté.

Chaque jour, il s’y promenait : c’était pour lui une joie et une détente.

Un jour, il dut partir en voyage. À son retour, il s’empressa d’aller marcher dans le jardin. Il fut désolé en constatant que les plantes et les arbres étaient en train de se dessécher.

Il s’adressa au pin, autrefois majestueux et plein de vie, et lui demanda ce qui s’était passé. Le pin lui répondit : «J’ai regardé le pommier et je me suis dit que jamais je ne produirais les bons fruits qu’il porte. Je me suis découragé et j’ai commencé à sécher.»

Le roi alla trouver le pommier : lui aussi se desséchait … Il l’interrogea. Le pommier repondit : «En regardant la rose et en sentant son parfum, je me suis dit que jamais je ne serais aussi beau et agréable et je me suis mis à sécher.»

Comme la rose elle-même était en train de dépérir, il alla lui parler et elle lui dit : «Comme c’est dommage que je n’ai pas l’âge de l’érable qui est là-bas et que mes feuilles ne se colorent pas à l’automne. Dans ces conditions, à quoi bon vivre et faire des fleurs ? Je me suis donc mise à dessécher.»

007

gif du net

Poursuivant son exploration, le roi aperçut une magnifique petite fleur. Elle était toute épanouie.

Il lui demanda comment il se faisait qu’elle soit si vivante. Elle lui répondit : «J’ai failli me dessécher, car au début je me désolais. Jamais je n’aurais la majesté du pin, qui garde sa verdure toute l’année ; ni le raffinement et la parfum de la rose. Et j’ai commencé à mourir mais j’ai réfléchi et je me suis dit : «Si le roi, qui est riche, puissant et sage, et qui a organisé ce jardin, avait voulu quelque chose d’autre à ma place, il l’aurait planté. Si donc, il m’a plantée, c’est qu’il me voulait, moi, telle que je suis.» Et à partir de ce moment, j’ai décidé d’être la plus belle possible !»

À nous donc d’être «le plus possible» ce qu’Il a rêvé pour nous ! … 

~

Bon dimanche et excellent mois d’octobre mes ami(e)s !

Efforçons-nous d’être la plus belle feuille d’automne qui soit ! …

En toute amitié,

Colette

À vos plumes chez Arlette (Pélagie) N°22

mon-logo-fait-par-ghis

ICI

Avec les mots :

 S’amuser, soupeser, astiquer, embrasser,

soleil, platanes, Marcel, passe-temps,

passion, tournoi, rendez-vous, copains.

~

Marcel traverse l’allée des platanes et file à droite, vers le terrain de jeu ; vacant, depuis la rentrée scolaire. À la grande table de pique-nique, ses trois copains sont au rendez-vous, pour entamer avec entrain ce tournoi de cartes 500. Rencontres hebdomadaires qu’ils embrassent de tenir de septembre jusqu’à la Toussaint. Ce passe-temps au soleil d’automne, où, ils s’amusent comme de «p’tits fous», ce jeu avec atout est vraiment leur passion. Assis l’un face à l’autre, ils enlèvent les jokers, ainsi que les deux et les trois. Donc, quatre joueurs en équipe de deux et quarante-six cartes à jouer. Ainsi débute le jeu. Ils ont aussi pris bien soin d’astiquer le trophée. Ils soupèsent déjà la chance de l’une et de l’autre équipe car, une partie gagnée, donne deux points et une partie perdue n’en donne aucun. Cependant, c’est une compétition bien amicale entre eux.

Bonne chance les gars !

Belle saison!

~

Bonne fin de semaine mes ami(e)s !

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 553 autres abonnés