L’Atelier de Ghislaine N°19

L'Atelier de Ghislaine_M_n5NuCxdGyo4tHlysbdH-cekWE@319x103

C’EST ICI

Avec les mots :

Abus, bouquet, carton, charme, force,

mépris, ombre, puissance, refuge, trouble.

~

Madame s’énerve : « Il y a de l’abus, mon cher » ! « C’est vraiment le bouquet » ! « Ma cuisine n’est pas un refuge » ! Et ce, avec un de ces mépris, qui fait sursauter Monsieur. Quelle force et quelle puissance, se dit-il, ne pouvant cacher son trouble, devant ce comportement rompant soudainement le charme habituel de leurs relations. « Il n’y a pas l’ombre d’une doute, cette fois, tu fais tes cartons ; ramasse ton journal, ta pipe, des pantoufles et file au salon, je mets la table pour le dîner.

~

Bon dimanche mes ami(e)s !

Colette

La magie des mots chez Mandrine / Atelier chez Arlette (Pélagie) N°7

La magie des mots chez Mandrine

C’est ici

Avec la première phrase de la première page du livre :

Toute la lumière que nous ne pouvons voir

d’Anthony Doerr

«À l’aube, ils tombent en masse du ciel, passent par-dessus

les remparts, caracolent au-dessous des toits,

descendent lentement entre les hautes maisons

et

mon-logo-fait-par-ghis

Par ici

Avec les mots :

Complice, destinée, chaleur, écume, spectacle,

équipage, braises, effluves, mélopées, caravane,

breuvage, nomade,

revenir, répandre, rafraîchir, verser, ambrer.

~ ~

« À l’aube, ils tombent en masse du ciel, passent par-dessus les remparts, caracolent au-dessous des toits, descendent lentement entre les hautes maisons», ces beaux flocons de neige. Tout à fait ce qu’il faut pour lui rafraîchir la mémoire, des années antérieures heureuses, de son enfance. Devant la fenêtre de la chambre commune, contemplant ce merveilleux spectacle, Gabrielle sentit une douce chaleur l’envahir, à la pensée de ce jour d’hiver où son père conduisit sa bien-aimée au pied de l’autel. Ce sont bien eux, les complices de ma destinée pensa-t-elle. Soudain, une bonne odeur de café se répandit dans toute la maison. Elle ferma les yeux un instant, respirant ces effluves bienfaisantes. Revenant à la réalité du jour en cours, marcha vers le salon où crépitait les braises chaudes de la cheminée et où de belles mélopées tintèrent à ses oreilles. Gagnant la cuisine, elle aperçut son chéri en train de lui verser ce délicieux breuvage indispensable à leur petit déjeuner quotidien. D’un commun accord, c’est dans ce tête-à-tête qu’ils décidèrent que les beaux jours revenus, ils partiraient, non en grand équipage, mais dans la caravane familiale avec leurs fils et leur grande fille, chez les grands-parents, en nomades quelques semaines. Oh ! S’exclama-t-elle, et ses yeux s’ambrèrent de joie à la pensée toute simple de manger l’écume sur les confitures de sa maman, tout comme autrefois.

~ ~

En toute amitié,

Colette

Muguette

Muguette

Pour participer

C’EST ICI

Merveilleux sens de l’amitié, elle a.

Une fille volontaire et envahissante.

Grand et très loin, elle voit.

Un peu rancunière et possessive.

Enjouée, tendre et studieuse :

Tout savoir, elle veut absolument ;

Tout connaître également.

Elle possède une remarquable intuition.

.

Madame JB, Muguette a besoin

de votre accueillante cour de récré,

pour se donner en spectacle ;

c’est une vraie comédienne, vous savez !

De plus, comment ne pas penser à son prénom,

sans penser au muguet !

Elle portera bonheur à la cour

et

elle y sera heureuse !

.

Bon mercredi

à

chacune et chacun !

Colette

Défi Top Chef lettre «Z»

Défi Top Chef lettre «Y»

BonZour,

Ze ferai tout Zimple,

pour terminer Zette Zérie.

Ze vous offrirai un verre

à

Zacune et Zacun.

Je Zuis Zertaine

que tout le monde Zera Zatisfait.

RaZZurez-vous,

Ze n’ai pas pris le mien encore …

Ze ne Zerait pas poli, voyons !

Venez, venez,

Z‘est

ICI

Z anté,

et portons-nous bien !

MerZi Domi !

Au prochain défi !

Bien amicalement,

Colette

Bon et bel Avent !

Dans l’attente de ton jour

Refrain :
Dans l’attente de ton jour, nous veillons dans l’espérance.
Viens, Seigneur Emmanuel; que vienne ton règne.

1)
Que surgisse ta parole comme un souffle de tendresse.
Quand se donne la vie, que s’ouvre l’avenir;
Quand se donne la vie.

2)
Que paraisse ta lumière dans la nuit de nos détresses.
Quand se donne la vie, en nous s’allume enfin l’espoir;
Quand se donne la vie.

3)
Que fleurisse ta promesse pour les peuples de la terre.
Quand se donne la vie, voici la paix sur nos chemins;
Quand se donne la vie.

4)
Que rayonne ta justice par-delà toutes frontières.
Quand se donne la vie, grandit la joie dans tous les cœurs;
Quand se donne la vie.

5)
Que se lève ton étoile comme un signe du Royaume.
Quand se donne la vie, partout déjà chante l’amour;
Quand se donne la vie.

*

 Bon dimanche

à

chacune et chacun !

Colette

Détesté / Aimé

deteste-aime_maski-grustno-veselo-1

Chaque dernier samedi du mois (donc ce 26 novembre), Renée nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

ICI

deteste_aime

Eh ! Bien, ce que j’ai détesté ( un bien grand mot pour le dire ) tout de même et de plus, je pense sérieusement que c’est la première fois de ma vie, fut de découvrir la première neige au sol, sur les toits et les terrasses.

Pourtant, si pure, si calme et reposante tout à la fois, que cette belle neige blanche !

~

Par contre, ce que j’ai aimé et apprécié fut cette douce température saisonnière que nous avons eu le privilège d’avoir jusque là :

deteste_aime_2

à savoir, que de sortir avec mon léger manteau d’automne et toujours avec mes souliers, presque les derniers jours de novembre ; ce fut fort agréable.

~

Là, tout de même, je viens de me munir de mon chaud manteau d’hiver, ainsi que de mes bottes :

deteste_aime_3

De plus, au moment où je vous prépare cet article (vendredi en fin d’après-midi ) la neige tombe à plein ciel. Oui, je vais m’y faire, ne craignez pas pour moi ! L’hiver est à nos portes et, ne partira pas de sitôt. Vaut mieux l’accepter de bon coeur, n’est-ce-pas !

~

Bonne fin de semaine

à

toutes et tous !

En toute amitié,

Colette

Un pas vers les mots N°9

Chez Fée Capucine (Arlette)

e2rk6tnhemwz0nyxes5s4ccnlpk350x300

ICI

Avec les mots :

Détour, erreurs, inévitable, serein, patience,

prière, mordre, combat, escarpés, courage.

~

Destin *

Au détour du chemin,

Un soir, non un matin,

D’un combat bien serein ;

Ma décision en main,

Fis face à mon destin.

*

Souvenirs amassés,

Les erreurs effacées,

D’ces parcours escarpés ;

Chaque jour si comblée,

Bonheurs accumulés.

*

Patience inévitable,

D’ces copines charitables,

Des prières : le courage ;

D’y mordre sans ambages,

D’Sa Présence en partage.

~

Bon vendredi mes ami(e)s !

Colette

L’Atelier de Ghislaine N°18

L'Atelier de Ghislaine_M_n5NuCxdGyo4tHlysbdH-cekWE@319x103

http://ghislaine53.eklablog.com/atelier-no-18-recap-du-no-17-a127403998

Avec les homophones suivants :

Balai, ballet, bon, bond,

chaîne, chêne, close, clause.

~

Vas-y fais la chaîne 

S’enchaîne la chaîne

Rassemble sous le chêne

Ton monde sous le chêne

.

Une danse de ballet

Un vrai beau ballet

Passe le balai

Nettoie au balai

.

Ta porte ne soit close

Mais ta bouche close

Choisis la bonne clause

La meilleure des clauses

.

Pour tous vise le bon

En tous y a du bon

Ne fais pas faux bond

Fais plutôt un bond

.

Amitiés,

Colette

Archambaud

Archambaud

Agréable, actif et dynamique.

Rusé et vif d’esprit.

Capable de se mettre en colère.

Humble ! Non, plutôt orgueilleux.

Affectueux, il adore qu’on le prenne en pitié.

Maniaque et exigeant.

Bien remuant à ses heures.

Aime beaucoup le changement.

Un peu instable en amitié.

De toute façon, il saura vous occuper.

.

Madame JB, il vous sera impossible

de vous ennuyer en sa compagnie !

.

Archambaud, prénom d’origine germanique

« audacieux »

.

Pour participer :

http://jill-bill.eklablog.com/liste-des-prenoms-du-mercredi-a113378960

.

Bon mercredi mes ami(e)s !

Colette

Chez Clara

expressions

http://claramicalement.fr/

Elle nous en propose 3 par mois, et au cours du mois,

nous en choisissons une ou les trois que nous illustrons

par ce que bon nous semble :

une photo, un texte, un auteur, un poème, une citation

selon notre inspiration.

Mon expression : Laisser pisser le mérinos :

chez-clara_laisser-pisser-le-merinos

« Vient le moment ou il faut laisser faire. »

Barry Gifford

et aussi

 « Fidèle à la nature et conforme à ta loi,

laisse dire les sots, écoute les sincères. »

Henri-Frédéric Amiel

~

En toute amitié,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 413 autres abonnés