Pour ce jeudi 13 mai : Un abécédaire

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

N°251

ICI

Pour la 250 et une, Durgalola avait proposé que nous remettions

le défi n°1, à l’honneur.

Pour la petite histoire, la communauté fut fondée par

 Brunô en Août 2009,

jeux d’écritures, Haïkus, défis, poésie, amour des mots …

chaque semaine Brunô proposait   son Défi :

« Les môts de Tête »

avec cette image

Gros-plan-drole-bonhomme_edited

Bien des thèmes et façons d’écrire furent abordés,

dans une ambiance bon enfant.

Pour des raisons personnelles,

la communauté fut transmise à  Tricôtine

en Avril 2010, nommée :

 « La Coquille de noix »

et ce, par les croqueurs en hommage à son ancien capitaine.

Et c’est en quatorze de l’an deux mille

que la commandante Dômi  recevait à son tour le célèbre chapô .

C’est grâce à Eglantine, 1er Vétéran, décoré(e)

Miss Coquille

 par le fondateur Brunô,

qu’elle a pu remonter au tout premier défi  de Brunô,

nous dit-elle.

Alors, j’ai le goût de partager avec vous

cet abécédaire de l’amitié

traduit et adapté par :

www.club-positif.com

 L’amie …

.

Aime que vous lui disiez ce que vous ressentez

Bénit le jour où vous êtes rencontrés

Calme vos craintes

Donne sans attendre en retour

Est toujours prêt à donner un coup de main

Fait une différence dans votre vie

Garde ses amis dans son cœur

Harmonise vos pensées quand elle se

 bousculent

Invite ses amis à se connaître entre eux

Jubile quand vous réussissez

Klaxonne devant pour que vous passiez

Lit cette liste et pense à vous

Maximise vos qualités

Ne juge jamais

Offre son support

Parle si on vous cache quelque chose

Questionne vos certitudes

Remonte votre moral

Sait dire des choses sympas sur vous

Téléphone juste pour dire “Comment ça va ?

Utilise les mots justes au bon moment

Vous accepte tel que vous êtes

Week-end ou pas, il ne vous abandonne

 jamais

X-trêmement indulgent, il pardonne vos

 erreurs

Y a qu’à, il ne connaît pas, il agit

Zéro problème, il vous aime !

Bon jeudi

à

chacune et chacun,

Colette

Yvelle

Q3rTW6MLlDPyUonamlXC4budKHI@250x167

ICI

Yvelle vient de La Rochelle ;

elle est jumelle d’Isabelle.

Dans le naturel elle excelle.

C’est une enfant opérationnelle.

Elle n’aime pas les querelles ;

c’est une vraie demoiselle.

Isabelle ne viendra pas avec elle,

elle peindra à l’aquarelle ;

elle a attrapé la varicelle.

En ce qui concerne Yvelle,

elle joue du violoncelle.

Alors, les ami(e)s avec elle,

La journée sera très belle.

.

Le pays où le prénom Yvelle est le plus répandu

est la France.

.

Bon mercredi,

Colette

Le vieux hangar

Mil et une

clic

Sujet 13/2021 – 08 au 15/05

Le mot à insérer facultativement est :

ALAMBIC

image_0555900_20210509_ob_a49e44_sujet-13-2021-bert-loeschnerer-monobl

Bert LÖSCHNER – clic

Le vieux hangar

.

Il en avait coulé, de l’eau au ruisseau, depuis son existence. Situé derrière une petite maison de campagne, il avait eu ses moments de gloire durant bien des années. En ordre, chaumé chaque printemps, bien rangé, tout à sa place et remis en place après usage. On y retrouvait tout ce qui est utile pour réparer et bricoler à bon marché, tout ce qui est utile au jardinage également. Il y eut même des poules et des lapins visités par la chatte de la maison, comme il se doit.

Les années passèrent, et petit à petit, il fut un peu, pas mal désaffecté. On commença à y ranger des choses qui n’étaient plus utiles aux occupants de la maison. Comme de vieux meubles telles ces deux chaises dont les bras cassés de l’un de leur côté respectif. Ainsi poussées au fond du mur, elles s’imbriquèrent l’une à côté de l’autre, rappelant le temps ou autrefois devant la maison, s’assoyaient au clair de lune, les jeunes amoureux du coin.

Toujours est-il qu’au moment de quitter la maison définitivement, les occupants d’alors, ne prirent pas la peine de les charger dans le camion, bien entendu. Elles se retrouvèrent seules au milieu du vieux hangar.

Passant l’affaire à l’ALAMBIC, un couple de chats errants du voisinage prit alors possession du lieu. Depuis ce temps, ces deux chaises revivent de doux moments bercés par le doux ronron de ces deux adorables boules de poil.

~

Bonne semaine,

Colette

Atelier d’écriture d’Evy, No°315

image_0580098_20210130_ob_a62caa_0

EVY

~

Du 02/05/21 au 09/05/21

Thème :

Angoissse

Les mots :

Peur, grandir, arriver, blessure, ennemie,

obscur, perdue, souvenirs, mauvais, geste

~

L’angoisse de la nuit

.

Quand le jour baisse et qu’arrive le soir obscur, repoussons loin de nous l’ennemie : l’angoisse de la nuit. Chassons de notre esprit toutes peurs, blessures et mauvais souvenirs. Puis, dans un geste confiant, écoutons le bruit de notre terre, et que descende sur nous silence et paix.

Perdu(e)s dans nos rêves, allons vers ce nouveau jour qui grandit. Il nous remplira de lumière et nous comblera par sa beauté.

~

Bonne fin de semaine,

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°151

eYdFqn7huDCX-YlSXPMa2-NGTmI

GHISLAINE

~

Avec les mots :

Besoin, brouillard, délicatesse, sauvage,

transport, sembler, tromper, maison.

~

Dans ce petit bois sauvage, peu importe le brouillard et le vent. Cette atmosphère trompe la météo, et tout lui semble si beau.

Pas besoin d’une grande maison, pour faire son bonheur. Seule lui suffit cette délicatesse des fleurs, et c’est dans un transport de joie, dès que l’occasion se présente, qu’elle y passe des jours heureux loin des bruits de la ville.

~

BON ANNIVERSAIRE CHÈRE GHISLAINE !

Gros becs 😘 de mon Québec !

~

Bon week-end

à

chacune et chacun,

Colette

Liste 3 bis

kZ3QqI-eIIFbxPQq9eHW24b_iFU@250x127

Marie-Lise et ses amies

~

Ombre, lumière, arbre, maison, velours,

printemps, espérance, douceur, faramineux, encre.

~

Des jours heureux

.

Ombre et lumière sont là, pour rythmer notre vie. Dès le printemps, nuage de crocus, beauté des arbres, de l’herbe verte et de l’éclat des couleurs ; espérance qui encre nos cœurs dans le désir faramineux des jours heureux. Cette douceur, elle est velours pour l’âme et remplit nos maisons de bonheur.

~

Bon samedi,

Colette

Chez Lenaïg, thème : Les vaches

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

C’EST ICI

Chez Lanaïg, thème_Nos frères animaux_5

La prairie verdit

À portée de vue merci

Festin désiré

~

Verts pâturages

Pour dames guillerettes

Vive le grand air

~

Intelligentes

Toujours en observation

Paisibles dans l’pré

~

… et d’ABC …

Crème de fromage

en direct de l’étable

la vache rit

~

Bon vendredi,

Colette

Ayons-là à l’œil

Mil et une

clic

Sujet 12/2021 – au 08/05

Le mot à insérer facultativement est :

SOLEIL

image_0555900_20210501_ob_6743d2_sujet-12-2021-christian-schloe418619-3

Christian Schloe – clic et clic

Ayons-là à l’œil

.

Dès que s’ouvre son troisième œil, lorsque se couche le SOLEIL, elle court vers la mer. Ce qu’elle répète tous les jours de pleine lune. C’est qu’alors, un curieux phénomène se produit dans l’eau, lorsqu’elle s’y plonge.

Du reflet de son visage, quelque chose apparaît visiblement, et qui réellement n’est pas là ! Mystère !

De droite à gauche, la lune s’y présente à la rondeur de sa joue, sous laquelle trône un oiseau. De gauche à droite, un bel oiseau, une aile étendue est là, sur le contour de sa joue également. Devant lui, une maman cane et ses petits.

Serait-elle porteuse de vie ! Mais d’où donc lui vient ce casque magique qu’elle porte sur sa tête ? Ayons là à l’œil !

~

Bonne journée,

Colette

 

Pour ce jeudi 6 mai : Les couleurs ensemble ou une en particulier

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

N°250

À la barre :

Jazzy

Les Couleurs Du Temps par Guy Béart

.

La mer est en bleu entre deux rochers bruns.
Je l’aurais aimée en orange
Ou même en arc-en-ciel comme les embruns
Étrange
.
Je voudrais changer les couleurs du temps
Changer les couleurs du monde
Le soleil levant la rose des vents
Le sens où tournera ma ronde
Et l’eau d’une larme et tout l’océan
Qui gronde
.
J’ai brossé les rues et les bancs
Paré les villes de rubans
Peint la Tour Eiffel rose chair
Marié le métro à la mer

.

Le ciel est de fer entre deux cheminées
Je l’aurais aimé violine
Ou même en arc-en-ciel comme les fumées
De Chine
.
Je voudrais changer les couleurs du temps
Changer les couleurs du monde
Le soleil levant la rose des vents
Le sens où tournera ma ronde
Et l’eau d’une larme et tout l’océan
Qui gronde
.
Je suis de toutes les couleurs
Et surtout de celles qui pleurent
La couleur que je porte c’est
Surtout celle qu’on veut effacer
Et tes cheveux noirs étouffés par la nuit
Je les voudrais multicolores

.

Comme un arc-en-ciel qui enflamme la pluie
D’aurore
.
Je voudrais changer les couleurs du temps,
Changer les couleurs du monde
Les mots que j’entends seront éclatants
Et nous danserons une ronde
Une ronde brune, rouge et safran
Et blonde

 

Bon jeudi,

Colette

Tirso

Q3rTW6MLlDPyUonamlXC4budKHI@250x167

ICI

Tirso est un amateur du vélo.

Accompagné de son chien Miro,

et de son ami Hugo,

ah ! Quel beau trio !

En congé, ils filent au zoo,

dépendamment de la météo.

Ne manquent pas sous le bouleau,

de s’asseoir pour un texto.

Prendre des photos,

ce que c’est rigolo !

Mince comme des haricots,

miam ! Un crème glacé en casseau.

Des garçons bien dans leur peau.

Tirso veut rentrer tôt,

de sa chambre ranger son méli-mélo,

avant que maman revienne du bureau.

Demain à la cour avec brio,

il s’exécuteront au piano,

pour le bonheur des autres ados.

.

Tirso est un prénom rare.

Il est d’origine espagnol.

Le pays où ce prénom est le plus répandu

est le Brésil.

Trouvé sur Internet

.

Bon mercredi,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 797 autres abonnés