Pour ce jeudi 22 février

Défi N°200

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

À la barre :

DURGALOLA

Elle a pris 2018 – 200 = 1818. Elle nous suggère de choisir un texte d’un poète du 19e siècle (Victor Hugo, Lamartine, Georges Sand …) ou un poème sur l’hiver.

.

Rêve

.

Oh ! la fleur de lys !
La noble fleur blanche,
La fleur qui se penche
Sur nos fronts pâlis !
.
Son parfum suave
Plus doux que le miel
Raconte le ciel,
Console l’esclave.
.
Son luxe éclatant
Dans la saison douce
Pousse, pousse, pousse.
Qui nous orne autant ?
.
La rose est coquette ;
Le glaïeul sanglant
Mais le lys est blanc
Pour la grande fête.
.
Oh! le temps des rois,
Des grands capitaines,
Des phrases hautaines
Aux étrangers froids !
.
Le printemps s’apprête ;
Les lys vont fleurir.
Oh ! ne pas mourir
Avant cette fête.

Bon jeudi à toutes et tous !

Colette

Publicités

Pablo

ICI

Petit garçon possessif,

Aime cependant qu’on l’entoure.

Bien secret sur lui-même,

Létude lui convient parfaitement.

On lui attribue une bonne capacité de travail.

.

Le prénom Pablo vient du latin

« paulus »

qui signifie

« petit, faible »

.

Madame JB, vous devrez en bout de ligne, placer Pablo face à quelques petites responsabilités et l’exercer en autant que vous le pourrez à être plus patient.  Je le confie à votre compréhension attentive. Vous verrez, il ne manque pas de charme.

.

Bon mercredi mes ami(e)s !

Colette

Pour ce lundi 19 février

Défi N°200

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

À la barre :

DURGALOLA

Ce lundi, la principale consigne est de commencer notre texte par « je me souviens » et avec une proposition de consigne supplémentaire si on en a envie, choisir un mot unique dans la liste et l’intégrer dans notre texte :

« maison, anniversaire, rouge, bateau ou lundi »

Mon histoire chez les Croqueurs

« Je me souviens », le 30 juillet 2015, Enriqueta m’invite en commentaire, sous mon billet de vacances à participer au défi N°148. Elle me dit ceci : Tous les renseignements sont sur mon blog. Elle termine ainsi : À bientôt peut-être …

À mon retour, samedi le 1er août, je lui réponds sur son blog : Je ne me sens pas à la hauteur pour relever ce défi qui, pour moi, dépasse mon niveau. Je lui signale surtout être certainement incapable de tenir la barre.

Tu n’es pas obligée de proposer des jeux, qu’elle me dit, ni même de participer à tous les jeux. Participer de temps en temps suffit largement. Si tu le souhaites, tu peux écrire un ou plusieurs billets sur le thème, qui était alors celui de l’océan. Elle me dit : Tu as tout le mois d’août pour publier. En ajoutant toujours : À bientôt je l’espère !

Je lui écris alors : Ah ! Tout cela m’éclaire davantage. Oui, à bientôt, Enriqueta ! Puis elle continue ainsi : Pour trouver l’inspiration, tu peux aller lire les participations des autres Croqueurs.

Cela, je le faisais régulièrement, du moins, pour ceux auxquels j’étais abonnée. J’ai fait ce défi. C’EST ICI

Depuis ce temps, je participe à relever les propositions proposées et, je suis heureuse d’en faire partie pour l’anniversaire de cette 200e édition si l’on peut le dire ainsi. J’en suis au mois au ¼ des parutions. J’ai même tenu la barre au défi N°196 : Nuit et jour. Je n’ai pu refuser cela à Domi ! Voilà ma petite histoire vécue jusqu’à maintenant, chez les Croqueurs !

Bon lundi

à

chacune et chacun !

Colette

 

 

Une grande fête, ça se prépare : 3e dimanche

Suite à la demande de titres de volumes sur St-Joseph, en voici quelques uns qui, selon moi, sont intéressants :

Le Gendre, Olivier        -Le Charpentier          Anne Sigier-France                  142 pages

Honoré-Lainé, Geneviève      -Le Fiat de Joseph           Anne Sigier                   60 pages

Delisle, Denis       -Sur les pas de Joseph, rencontrer Dieu     Fides                131 pages

Gauthier, Jacques    – Saint Joseph homme de foi         Médiaspaul                   95 pages

Deiss, Lucien                  -Joseph, Marie, Jésus                   Saint-Paul                   207 pages

Perrier, Albert            -Joseph le respectueux                 Nouvelle Cité              156 pages

Michel-Marie        -Saint Joseph père virginal du Fils de Dieu     Tequi           138 pages

Chaque fois que nous découvrons un être humain dans l’amour,

nous nous mettons en condition de découvrir quelque chose de nouveau de Dieu.

En apprenant l’autre, nous apprenons Dieu.

C’est cela être le serviteur à la manière de saint Joseph.

Mgr Georges Soubrier

~

Joseph en apprenant Jésus fut un homme :

simple et humble

effacé et diponible

confiant et courageux

espérant et fidèle

Refrain :

Dieu t’a choisi.

Que Dieu soit béni

Fils de David

Époux de Marie.

Entre tes mains,

le Christ enfant

a remis sa vie.

.

Homme d’espérance,

à toi vient la Promesse,

sur l’heure accomplie

quand tu reçois le Messie !

.

Homme de silence

à toi vient la Parole

la voix inouïe

du Verbe qui balbutie !

.

Tu te tiens dans l’ombre,

à toi vient la Lumière

du fond de la nuit

jusqu’à ton coeur ébloui !

.

Juste entre les justes

c’est toi vers qui la face

de la Vérité

lève un regard noueau-né !

.

Homme doux et chaste

chez toi l’Amour demeure.

La main dans ta main,

Il va se mettre en chemin !

~

Bonne semaine mes ami(e)s !

Colette

Chez Lenaïg, thème : Le prénom marquant

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

C’EST ICI

Chacun de ces prénoms qui vont suivre, ont été le prénom marquant soit pour se tailler une place dans le monde artistique, soit pour relever le défi de la vie, soit se tailler une place dans la société ou autres …

~

Tout au gré du vent

Éminente chanteuse

Ice la rêveuse

~

Grands espoirs fondés

Fille bien différente

Rose quel destin

~

Honey effrayée

Aube de ses dix-sept ans

Secret de famille

~

Lourde atmosphère

Son refuge la peinture

Ruby sans parents

~

Photos retrouvées

Recherche la vérité

Mélody saura

~

Ice, Rose et Honey de Virginia C. Andrews -Étoiles filantes – volume 2 pour Ice, – volume 3 pour Rose et – volume – 4 pour Honey.

Toujours de Virginia C. Andrews pour Ruby et Mélody, de deux volumes différents – La famille Landry.

~

Bon vendredi

à

chacune et chacun !

Colette

Pour ce jeudi 15 février

Défi N°200

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

À la barre :

DURGALOLA

Prendre un livre de poésie :

(Un des nôtres, celui d’un poète préféré, d’une anthologie), ouvrir par hasard une page et mettre le poème sur notre blog.

LES SIGNES

.

La mesure du bleu

ciel par le rouge neigé.

.

Que bruisse grave et noir

auprès des âmes le vieux froid,

étrangères et ténébreuses,

en leur tête fulgurant

par les fenêtres par les espaces.

.

Avec nos signes qui déclinent

passent les fumées basses

de mains et de silences.

.

De : POÉSIE par Fernand Ouellette -poèmes 1953-1971-Éditions de l’Hexagone p. 244

Photo prise en fin d’après-midi ce 14 février,

à l’étage de mon bureau :

Bon jeudi

à

chacune et chacun !

Colette

Emy

ICI

Elle est énergique et déterminée.

Mention spéciale au travail de groupe :

Y est fort sympathique ; c’est à vivre !

.

Madame JB, par contre, Emy ne se laisse pas influencer. Domine facilement et elle est très confiante en elle-même. Il se peut également qu’elle s’oppose de temps en temps par un non. Il ne faudra pas trop vous en formaliser ; car, elle a un petit côté mystère chez elle, ce dont elle ne dévoile pas tout à fait.

.

Le prénom Emy est un dérivé du prénom Emilie

 dans la langue romaine

« aemulus »

qui veut dire

« rivale »

dans la langue germanique

Emilie veut dire

« travailleuse »

.

Bon mercredi mes ami(e)s !

Colette

Les défis écriture de Ghislaine N°54

7znbGGckpAjpEAyq2Ca9Cv4Ahl4@299x128

C’EST ICI

Elle nous propose deux choix :

Ces huit mots :

Peu, fuite, mais, hélas,
offrir, essayer, trouver, être.

ou

Inclure la phrase suivante dans notre texte :

«Ce ne sont que des mots»

Je choisis les deux.

 ~

Depuis sa fuite effrénée loin des siens, Victor n’est plus. On a beau lui offrir ce qui semble le meilleur dans son cas, pour lui ; «ce ne sont que des mots». Il veut bien essayer d’en trouver le bon côté mais, hélas ! Il en faudra peu, pour qu’il renonce à ce choix improvisé et qu’il revienne de son escapade de jeunesse. Chut ! C’est ce que souhaitent aussi ses proches. Ne lui en parlons pas maintenant, laissons-le faire son expérience jusqu’au bout, d’accord !

~

Bon mardi

à

toutes et tous !

Colette

Une grande fête, ça se prépare : 2e dimanche

D’abord, réponses aux 2 questions de la semaine dernière :

L’Oratoire St-Joseph de Québec est attenant à la maison où j’habite.

Pourquoi 7 dimanches préparatoires à la fête de St-Joseph :

Pour faire mémoire des 7 peines et des 7 joies de St-Joseph :

1- Peine : Lorsque par un sentiment de respect, il pensa à s’éloigner de Marie.

    Joie : Lorsque l’Ange lui dit de la garder pour son épouse et lui annonça qu’elle serait la mère du Sauveur.

2- Peine : Lorsqu’il chercha un asile dans les rues de Bethléem.

    Joie : À l’adoration de Jésus nouveau-né dans la crèche.

3- Peine : Lorsque le sang de l’Enfant coula pour la première fois.

    Joie : Lorsqu’il lui donna de la part du ciel le nom de Jésus.

4- Peine : Lorsqu’on lui annonça que Jésus serait un signe de contradiction et que le cœur de Marie serait percé d’un glaive de douleur.

    Joie : De l’offrir à Dieu et de le voir accueilli dans le temple comme Rédempteur d’Israël.

5- Peine : Lorsque l’Ange lui dit de fuir en Égypte parce qu’Hérode voulait faire mourir Jésus.

    Joie : De l’arracher à ce péril, l’emportant et le pressant dans ses bras.

6- Peine : Lorsqu’au retour d’Égypte, il était rempli d’inquiétude pour Jésus.

    Joie : Lorsque l’Ange lui dit d’aller à Nazareth.

7- Peine : Durant les 3 jours d’absence de Jésus.

    Joie : De le retrouver dans le temple.

« … fiancés dans un amour réciproque … »

Voilà c’que c’est, mon vieux Joseph
Que d’avoir pris la plus jolie
Parmi les filles de Galilée,
Celle qu’on appelait Marie.

.

Tu aurais pu, mon vieux Joseph,
Prendre Sarah ou Déborah
Et rien ne serait arrivé,
Mais tu as préféré Marie.

.

Tu aurais pu, mon vieux Joseph,
Rester chez toi, tailler ton bois
Plutôt que d’aller t’exiler
Et te cacher avec Marie.

.

Tu aurais pu, mon vieux Joseph,
Faire des petits avec Marie
Et leur apprendre ton métier
Comme ton père te l’avait appris.

.

Pourquoi a-t-il fallu, Joseph,
Que ton enfant, cet innocent,
Ait eu ces étranges idées
Qui ont tant fait pleurer Marie?

.

Parfois je pense à toi, Joseph,
Mon pauvre ami, lorsque l’on rit
De toi qui n’avais demandé
Qu’à vivre heureux avec Marie.

~

Bonne semaine mes ami(e)s !

Colette

 

Chez Assoula, février 2018

Chez Assoula_février_118500542

C’EST ICI

Première partie : Poésie sur l’amour ou pour l’être aimé

~

Au cœur confiant

L’amour est patient.

Épanouissant,

Si enrichissant.

Or, pourquoi s’en faire ;

Vit dans notre chair,

Fontaine de bonté,

En toute amitié.

Cordialité ;

C’est la qualité.

Aimez, constatez,

Soyez empressé(s),

C’qu’aux autres vous rendez.

Si enrichissant,

Épanouissant.

L’amour est patient

Au cœur confiant.

~

Amicalement,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 553 autres abonnés