Chez Lenaïg, thème : Du noir en novembre

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

C’EST ICI

Déjà la noirceur

Bien sombre après-midi

Ciel de novembre

~

Lourdeur des nuages

Novembre descend le soir

Ville obscure

Silence de novembre

Envahissante noirceur

Lueur de la lampe

~

Silence de la terre

Ténèbres   et    solitude

Calme de novembre

~

Bon vendredi,

Colette

Pour ce jeudi 21 novembre : L’apprentissage de la lecture

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

N°227

À la barre :

LENAÏG

Elle nous dit :

Les jeudis poétiques des 21 et 28 novembre :

la magie ses livres,

l’apprentissage de la lecture,

dans l’ordre que l’on voudra,

poèmes personnels ou choisis.

Thème libre si l’on préfère.

Claude TROUILLER

.

Apprendre à lire

.

Apprendre à lire pour un enfant
N’est pas facile, lui prend du temps !
Mais parfois une seule histoire
Fait qu’il s’envole, un jour, un soir.
.
Par la lecture on s’approprie
Compréhension, savoir, outil
On s’agrandit, on s’enthousiasme
Dans les réel… ou les fantasmes !
.
Mais apprend-on comme les mots
Aussi le doux chant d’un ruisseau,
Tous les messages de la nature
L’éclair fulgurant, les murmures ?…
.
Ce que la conscience a à dire
Apprenons-nous à bien le lire,
Ce qui s’écrit par la souffrance
En tirons-nous lumière et sens ?
.
Ce qui s’écrit au fond des âmes,
Tout ce qui diminue nos flammes,
Ce qu’est le mal, l’apprenons-nous ?
Pour que l’on sache comment venir
A l’Eternel, comment partir
De cette terre… Le savez-vous ?
.
Tout est parlant, tout signifie
En paraboles ce qu’est la vie !
Mais aux adultes l’apprend-on ?
C’est devenir grand que savoir
Ce qui existe qu’on ne peut voir :
La plus intime des missions !
…Vas-tu le croire ?

Bon jeudi,

Colette

Vicky

ICI

Vicky, elle recherche la paix ; l’harmonie.

Il   est   clair   qu’elle   évite   les   conflits.

C’est  une fille qui est très, très réfléchie.

Kevin,        son        copain         l’apprécie.

Y  en  a  pas  comme elle,  qu’il  nous dit !

Vicky,         la   petite   souris ;

Il   a   beau     le    gros  matou

Courir, sournois faire le beau,

K.-O.,   retourne      au   repos.

Youpi !  Pour elle,  la victoire !

.

Le prénom Vicky vient du latin

« victoria »

Il signifie

« victoire »

.

Bon mercredi,

Colette

Mardi poésie chez Lady Marianne : poème libre

ob_9c1c60_ob-8b13e0-ob-bf595f-ob-53a5fa-ob-0d3a1

LADY MARIANNE

Prompt rétablissement Marianne !

~

Émile Nelligan (1879-1941)

.

Soirs d’automne

.

Voici que la tulipe et voilà que les roses,

Sous les gestes massifs des bronzes et des marbres,

Dans le Parc où l’Amour folâtre sous les arbres,

Chantent dans les longs soirs monotones et roses.

.

Dans les soirs a chanté la gaîté des parterres

Où danse un clair de lune en des poses obliques,

Et de grands souffles vont, lourds et mélancoliques, à

Troubler le rêve blanc des oiseaux solitaires.

.

Voici que la tulipe et voilà que les roses

Et les lys cristallins, pourprés de crépuscule,

Rayonnent tristement au soleil qui recule,

Emportant la douleur des bêtes et des choses.

.

Et mon amour meurtri, comme une chair qui saigne,

Repose sa blessure et calme ses névroses.

Et voici que les lys, la tulipe et les roses

Pleurent les souvenirs où mon âme se baigne.

.

Émile Nelligan

~

Émile Nelligan est un poète québécois influencé par le mouvement symbolique ainsi que par les grands romantiques.

De : Wakipédia

~

Bon mardi,

Colette

Imagecitation 47

Imagecitation

C’EST ICI

Partir d’une citation proposée,

trouver une photo

accompagnée ou non d’un texte.

Alors, voici ma participation

avec cette citation :

Imagecitation 47

«Une mauvaise herbe n’est jamais qu’une fleur

qui pousse au mauvais endroit».

Agatha Christie

~

Moi, le lot de ton jardin,

je pousse avec entrain.

Ni jalouse, ni envieuse ;

ton énergie, je creuse.

Que tu m’aimes ou ne m’aimes pas,

t’en fais pas, je serai là !

Je pousse avec entrain,

moi, le lot de ton jardin.

~

Bonne semaine,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy, thème : Rêves d’enfant

ob_5f626e_unnamed

LA PLUME D’EVY

N°239

Cette semaine, le thème : Rêves d’enfant

Les mots :

Curieux, réaliser, enjeu, imaginaire, châteaux,

rêverie, goutte, instant, choix, incertitude.

~

Image animée du net

~

Dans nos rêves d’enfant,

tout semble charmant.

Voguent nos rêveries ;

puisque tout nous sourit.

Si curieux d’apprendre ;

de voir, de comprendre :

Châteaux en Espagne,

là, tu perds ou tu gagnes.

Ignorant les enjeux,

tu vis, tu es heureux.

Réaliser l’instant ;

tout va, tu es content.

Sans incertitude,

moments plénitudes.

Choix imaginaires,

goutte dans la mer ;

Bien douces chimères.

~

Bon dimanche,

Colette

Thème de novembre chez ABC : Mythologie

Thème de mars chez ABC_89tgvdClTQPJytwM88fGBfkieO4@250x196

ICI

La mythologie

Le mythe des légendes

Des faits d’histoire

~

Souvenirs frappants

Création de légendes

Histoires réelles

~

Conte légendaire

Le récit du merveilleux

Imagination

~

De bons de méchants

Lieux imaginaires du conte

Fées génies ogres

~

Héros fascinants

Mythes légendes contes

Courage exemplaire

~

Petit conte mythique légendaire moderne

.

Le Bonhomme Sept Heures

.

Il était en ce temps, un personnage paraît-il méchant. Il voyageait partout à une heure bien spéciale : celle où il faisait si bon jouer dehors surtout l’été. À cause de lui, nous devions quitter nos jeux extérieurs et entrer faire notre toilette en vitesse alors que le soleil brillait encore. Il fallait faire vite et ce, bien avant le sifflement du train qui passait entre les deux paroisses tout en bas de la Côte de l’Église. Dès que nous l’entendions, pas question de suivre nos petits caprices et de simuler le sommeil car, notre bonne maman nous disait : «Vous savez le temps que ça prend en voiture pour monter jusqu’ici … !» À ce qu’on entendait dire, ce fameux Bonhomme Sept Heures entrait dans les maisons et se penchait au-dessus des petits lits des enfants pour enquêter sur le sommeil de chacun. Aucune chance à prendre et de nous exposer à son arrivée en ayant les yeux grands ouverts. C’était suffisant pour nous mettre au lit à une heure raisonnable pour notre âge. Souvenir frappant, réel de ce personnage imaginaire. Si bien que pour moi, le sifflement du train le soir, je le trouve un peu sinistre, tout de même. Ainsi se termine mon petit conte mythique légendaire moderne.

~

Bonne fin de semaine,

Colette

Chez Lenaïg, thème : Le silence

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

C’EST ICI

Quelle jacasserie

Ouragan de bavardage

Banni le silence

~

Place au silence

Organe du sentiment

Parole du cœur

~

Inouï et d’or

L’écoute du silence

Langue vivante

~

Les meilleures pensées

Jaillissement    hors   babil

Et les grands desseins

~

Langage du cœur

Rien ne vaut le silence

Temple de prudence

~

Bon vendredi,

Colette

Pour ce jeudi 14 novembre : Les larmes du Crocodile

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

N°226

À la barre :

JOSETTE

Les larmes du crocodile

.

Jacques Charpentreau (1928-2016)

.
Si vous passez au bord du Nil
Où le délicat crocodile
Croque en pleurant la tendre Odile,
Emportez un mouchoir de fil.
.
Essuyez les pleurs du reptile
Perlant aux pointes de ses cils,
Et consolez le crocodile :
C’est un animal très civil.
.
Sur les bords du Nil en exil,
Pourquoi ce saurien pleure-t-il ?
C’est qu’il a les larmes faciles
Le crocodile qui croque Odile.

.
Jacques Charpentreau

Bon jeudi,

Colette

Agénor

ICI

Ami(e)s,     sur   lui     pouvez   vous    fieR

Grand     fidèle  ;    en     amitié,      un prO

Émotif,     cependant       notre       garçoN

N’oubliez  pas son sens  de l’instinct innÉ

Obstiné   et    patient    tu sais,   ma FrigG*

Rien de ce qu’il doit faire n’abandonnerA

.

*Frigg (prénom féminin (mythologie nordique).

.

Le prénom Agénor vient du grec.

« très courageux, vaillant »

Dans la mythologie grecque, Agénor, roi phénicien de Tyr est le fils de Poséïdon, dieu de la mer.

.

Bon mercredi,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 636 autres abonnés