Détesté / Aimé

Détesté-Aimé--e1548860949325

PAR ICI

Chaque dernier samedi du mois (donc ce 26 octobre), Renée nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

~

😀 Pas très original pour débuter le mois, mais je l’ai commencé, ce 1er octobre par un coupe de cheveux.

Chantal et Rémi

😀 Oui, oui, j’ai encore reçue des cartes postales. Ce 7 octobre de Chantal, rencontrée au hasard sur les blogs alors qu’elle croyait écrire à une autre Colette. C’était en 2007, si je me souviens bien, un vendredi après-midi alors qu’elle m’écrivait sous mes billets à une de ces vitesses me disant mais, tu as donc bien changé dans ta manière de faire tes billets ! Je réussis enfin à la rejoindre en réponse à l’un de ses commentaires pour lui signifier que je n’étais pas la personne qu’elle croyait être. Nous avons bien ri !!! Mais, me dit-t-elle, je suis rendue à l’autre bout du monde !!! Puis, ce fut un début d’une belle amitié car, la preuve, ça se poursuit encore en 2019 ! Super !!!

Elle me dit :

En nous promenant (elle et son mari Rémi) sur le port de La Rochelle, j’ai trouvé cette petite carte qui m’a fait penser à toi … qu’elle te trouve en belle santé et toujours avec ce joli sourire qui attire l’amitié. Nous t’envoyons de gros, gros bisous de France, encore merci d’être notre amie. De tout cœur ma chère «souriante».

Chantal et Rémi qui ne t’oublient pas.

~

Grand merci à vous deux !

C’est vraiment gentil !!!

Gros, gros bisous♥

M. Th (Marie des Vignes

😀 Ce 8 octobre, je découvre à la poste également cette significative carte de Marie-Thérèse (Marie des Vignes).

Elle me dit :

Coucou Colette,

Une carte de la Fontaine Ste-Geneviève faite au fusain par Albert Doré, un de nos premiers employés. Dans cette chapelle coule une source que l’on dit miraculeuse car elle aurait fait quelques guérisons. Cette source coule goutte à goutte. Elle est difficile d’accès, elle se trouve au milieu d’un bois sur notre commune. Il faut passer par des marches en pierre disjointes au–dessus d’un caniveau profond.

Je t’embrasse affectueusement.

Mille amicales pensées.

M.Th.

~

Un grand merci à toi Marie !

C’est super gentil !!!

Mille bisous♥

100_9046

😀 Ce 11 octobre, quel cadeau !!! Voici que j’ai un téléviseur dans ma chambre. Je peux même y visionner des évènements qui se passent soit dans l’Oratoire ou dans certaines salles de la maison. J’en suis très heureuse, point n’est besoin de vous le dire !!!

😥 Ce 23 octobre c’était le 49 anniversaire du décès de mon père.

😀 Le 29 octobre, devinez … ce sera une autre coupe de cheveux. Bien oui !!!

😀 Le 31 octobre, nous fêterons l’Halloween :

Dîner festif de 12 h à 13 h avec les employés. Seules les personnes costumées auront droit à ce dîner et aux diverses surprises offertes. C’est certain que je serai du nombre !!!

😥 Ce même jour, ce sera également le 3e anniversaire du décès de mon frère.

😀 Pour finir sur une note plus gaie, voici quelques photos prises sur notre terrain :

~

Bonne fin de semaine à toutes et tous,

Colette

Chez Lenaïg, thème : Les pique-niques

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

C’EST ICI

~

gif-pique-nique-1

GIFS Gratuits PJC

~

Souvent en osier

Pique-nique plaisir partage

Panier bien rempli

~

Bon choix de l’endroit

Quel agréable moment

Déjeuner plein-air

~

Repas champêtre

Pris sur l’herbe ensemble

Sors ta jolie nappe

~

Avec les ami(e)s

Au bord de la rivière

Chic pique-nique

~

Toute la famille

Chaleureuse rencontre

Jour d’anniversaire

~

Bon vendredi,

Colette

Merci

Merci

Image

Les défis écriture de Ghislaine, N°77

7znbGGckpAjpEAyq2Ca9Cv4Ahl4@299x128

PAR ICI

N°77

Avec les mots :

Déballage, délicatesse, désordre, danse,

femmes, fête, faute, follement.

Ou la phrase :

« Juste avant son départ »

~

« Juste avant son départ », immédiatement après la danse en ligne, embourbée dans le désordre du déballage des cadeaux de la fête de l’association ; l’une des femmes bénévoles, follement heureuse, découvre à travers tout ce fouillis, la montre de Diane ; dont c’est l’anniversaire dans quelques jours à peine. Sans faute, il faut agir vite. Avec tous les tours qu’elle nous joue, ne laissons pas filer l’occasion. De connivence avec les autres, sur la promesse de garder le secret jusque-là, tout en délicatesse, elle procède à l’emballage. Toutes rient de bon cœur en imaginant la surprise de leur amie, lorsqu’elle ouvrira ce cadeau supplémentaire, le jour dit de son anniversaire.

~

Amicalement,

Colette

À vos plumes chez Arlette 2018, N°3

a-vos-plumes-1-fevrier-20181

CHEZ ARLETTE

Avec les mots :

Présenter, renouveler, adapter,

sourire, coup, top, théâtre, piste,

court, meilleur.

~

Ce fut son magistral coup de théâtre, qu’elle nous présenta en ce jour. Bon, je vous mets sur la piste. Ah ! Cela a été très court mais, fort réussi. Avec son plus beau sourire, elle renouvela le personnage adapté de son aïeule maternelle. Autant vous le dire, elle était à son meilleur. Le rideau s’ouvrit donc sur une bonne grand-maman au chignon serré ; tout le portrait de cette dernière, alors que l’on célébrait son centième anniversaire. C’est le top, s’exclamèrent les invités ! Puis, ainsi se poursuivit dans la joie ce beau rassemblement familial dans la salle paroissiale.

~

Bonne semaine

à

chacune et chacun !

Colette

Pour ce lundi 19 février

Défi N°200

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

À la barre :

DURGALOLA

Ce lundi, la principale consigne est de commencer notre texte par « je me souviens » et avec une proposition de consigne supplémentaire si on en a envie, choisir un mot unique dans la liste et l’intégrer dans notre texte :

« maison, anniversaire, rouge, bateau ou lundi »

Mon histoire chez les Croqueurs

« Je me souviens », le 30 juillet 2015, Enriqueta m’invite en commentaire, sous mon billet de vacances à participer au défi N°148. Elle me dit ceci : Tous les renseignements sont sur mon blog. Elle termine ainsi : À bientôt peut-être …

À mon retour, samedi le 1er août, je lui réponds sur son blog : Je ne me sens pas à la hauteur pour relever ce défi qui, pour moi, dépasse mon niveau. Je lui signale surtout être certainement incapable de tenir la barre.

Tu n’es pas obligée de proposer des jeux, qu’elle me dit, ni même de participer à tous les jeux. Participer de temps en temps suffit largement. Si tu le souhaites, tu peux écrire un ou plusieurs billets sur le thème, qui était alors celui de l’océan. Elle me dit : Tu as tout le mois d’août pour publier. En ajoutant toujours : À bientôt je l’espère !

Je lui écris alors : Ah ! Tout cela m’éclaire davantage. Oui, à bientôt, Enriqueta ! Puis elle continue ainsi : Pour trouver l’inspiration, tu peux aller lire les participations des autres Croqueurs.

Cela, je le faisais régulièrement, du moins, pour ceux auxquels j’étais abonnée. J’ai fait ce défi. C’EST ICI

Depuis ce temps, je participe à relever les propositions proposées et, je suis heureuse d’en faire partie pour l’anniversaire de cette 200e édition si l’on peut le dire ainsi. J’en suis au mois au ¼ des parutions. J’ai même tenu la barre au défi N°196 : Nuit et jour. Je n’ai pu refuser cela à Domi ! Voilà ma petite histoire vécue jusqu’à maintenant, chez les Croqueurs !

Bon lundi

à

chacune et chacun !

Colette

 

 

L’Atelier de Ghislaine N°51

L'Atelier de Ghislaine_M_n5NuCxdGyo4tHlysbdH-cekWE@319x103

C’EST ICI

Elle nous propose les mots suivants :

Absence, temps, compassion,

revenir, trouver, perdre,

noirceur, sérénité, douleur

ou

la phrase suivante :

La nouvelle est arrivée

Je choisis cette dernière.

~

La nouvelle est arrivée ! L’heure est sonnée, Sandra a franchi un nouveau seuil. Elle vient tout juste d’ajouter un cercle à l’arbre de sa vie. Avant de se lever, elle se remémore les moments heureux qui l’ont fait vivre ces derniers temps. La journée sera belle ; surtout qu’il neige ! Tout est blanc partout et, c’est congé, en plus. De beaux flocons voltigent spécialement pour elle qu’elle aime bien s’imaginer. Pas nécessaire de vivre des choses extraordinaires pour savourer le bonheur d’exister constate-t-elle. L’essentiel c’est de les sentir, ces choses, de les vivre de l’intérieur. Elle endosse sa robe de chambre, enfile ses pantoufles et s’installe devant une bonne tasse de café bien chaud. Elle en hume le parfum et en savoure lentement le contenu. Surprise ! On somme à la porte. C’est Sylvie, sa sœur aînée qui arrive avec ses enfants.

– Bon anniversaire ma tante !

De gros becs sur les deux joues en font les frais.

– Nous irons tous ensemble à la montagne et, tu viens avec nous !

– D’accord, quel beau cadeau ! Merci du fond du cœur, vous m’en voyez comblée !  Ce sera merveilleux ; je vous le promets !

~

Bon dimanche

à

toutes et tous !

Colette

Quel merveilleux cadeau

Défi N°153

Quel merveilleux cadeau_terre-eau-air-feu

Partir de cinq choix de six questions,

je choisis le cinquième, dont les mots :

soleil, asphalte, vitesse, rouge,

combatif et on a eu chaud.

~

Ah ! Ce qu’on a eu chaud,

sous ce soleil si beau !

Jusqu’à l’asphalte qui brûle,

en cette canicule !

~

Neuf longs mois attendue ;

une fille était prévue.

On était tous actifs,

et aussi combatifs.

~

Jolie dans son landau ;

quel merveilleux cadeau !

En ce beau jour d’automne,

de ces p’tites joues «rouge pomme».

~

En vitesse on accourt,

tout au long de ce jour.

Lorsqu’elle dort, elle sourit,

aux anges, c’est ce qu’on dit.

~

Mignonne petite fille,

ce qu’elle sera gentille !

Parfois, elle fait la lippe,

son prénom ? Dominique.

Oui, en ce 2 novembre 2015 …

Un baiser sur ta joue,

une fleur sur ton cœur,

un sourire pour te dire :

♪♫♪ Bon Anniversaire Domi ! ♪♫♪

Sincèrement et de tout cœur,

Colette

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 636 autres abonnés