Pour ce lundi 23 octobre

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

Défi N°193

ICI

À la barre :

Martine (Quai des rimes)

Écrit en prose ou en vers d’un texte ayant pour titre

« Ça me fait une belle jambe »

au sens propre ou celui de l’expression

dont l’origine est surprenante.

Je ferai dans le sens de :

Que cela ne sera utile en rien,

et ne changera pas mon avis.

« Ça me fait une belle jambe »

.

De penser gagner le gros lot ;

je n’achète pas de billets !

De vouloir qu’on me félicite ;

je n’ai rien fait de spécial !

De vouloir tout faire en même temps ;

je n’ai que deux mains !

De me dire pour qui voter le 5 novembre aux élections municipales ;

j’ai l’âge de raison !

D’y suivre religieusement les débats en cours ;

rien pour me faire changer d’avis !

De ne pas relever le défi avec brio ;

je participe !

De me comparer à vous toutes et tous ;

je suis ce que je suis !

Que vous aimiez ou pas ce billet ;

je vous suivrez quand même !

De ne pas vous lire au cas où ;

je me priverais en grand !

D’écrire tout cela en blaguant ;

« Ça me fait une belle jambe » !

Bon début de semaine me ami(e)s !

Colette

 

Publicités

Thème de septembre chez ABC

ICI

Écrire un texte de notre choix qui comprendra impérativement,

un objet : un chapeau,

un verbe : écrire,

un lieu : un manège de chevaux de bois,

un personnage féminin : une standartiste,

et un personnage masculin : un cuisinier du dimanche.

.

Agnès, cette standardiste, le nez baissé sur ses papiers, les cheveux relevés en pouf sur le dessus de la tête, faisant forme d’un chapeau plat, écrivait son message, sans se soucier des regards espiègles et indiscrets des passants. Toujours est-il, qu’après un après-midi passé à cette fête foraine, à ce manège de chevaux de bois, si apprécié des enfants, ce mouvement circulaire ancra encore davantage Marco dans ses choix, lui, ce cuisinier du dimanche, toujours prêt à faire le comique. Aussi, sachant que sa conjointe entrerait assez tard de son travail, il acheta, au retour, du tout fait d’avance. Alors, lorsque vint le moment du dessert, il arriva avec ses petits gâteaux Jos-Louis chocolatés, dont la coupe provient à l’origine d’une découpe d’un couvercle de boîte de poudre à pâte : tout à fait la réplique du chignon de la standardiste. Ce fut de la part des enfants, un éclat de rire sans fin, qui valut auprès de Karine leur mère, une bonne explication comme il se doit, bien entendu. Ils garderont longtemps en mémoire le souvenir inoubliable de cette magnifique journée ensoleillée, de ce dimanche d’été, en compagnie de leur papa adoré.

.

N.B. : Ce gâteau (Jos-Louis) devenu célèbre, est né en 1932. Il porte le nom de Joseph et Louis Vachon, les fils des fondateurs de la pâtisserie Vachon.

À la demande de Mireille Du Sablon, voici ce gâteau :

Jos_Louis

Jos Louis-Wakipedia

.

Bonne fin de semaine

à

toutes et tous !

Colette

Plaisir d’écrire chez Mumu

Plaisir d'écrire chez Mumu_annonce-at-11

C’EST ICI

Plaisir d'écrire chez Mumu_at-2

Quand le petit avocat qu’il demanda entra à L’Animalia, la clinique vétérinaire du quartier, tout surpris il sursauta. Une boisson on lui donna avant que la gorge lui sécha. Plus dangereux qu’une coccinelle, qu’il déclara. Oh ! Un ministre de la Sécurité publique enrubanné comme ça !

Plaisir d'écrire chez Mumu_2_serp1

Qu’il l’aime ou pas, il est bien capable de l’étouffer et là alors, il crèvera. Qu’on le soulage de cet embarras car, c’est le cobra ou lui qui vivra. Bien triste dénouement ! Avec sa peau, des tongs on lui fabriqua, en souvenir de sa visite là-bas. Ainsi prend fin cette histoire et, bien dommage pour celui qu’on sacrifia ! Que voulez-vous, c’est arrivé comme ça !

~

Amicalement,

Colette

À vos plumes chez Arlette (Pélagie) N°21

mon-logo-fait-par-ghis

ICI

Avec les mots :

Hommage, valeur, solidarité, responsabilité,

confiance, esprit, complexe, respecter,

déguster, apprécier, fervent.

~

En cette belle saison, pour rendre hommage au patron, prenant bientôt sa retraite, on proposa en toute confiance, Henri, pour assurer cette délicate responsabilité lui, ce fervent des mots, si vif d’esprit, sans complexes aucun, persuadé qu’il saurait mettre en valeur les si bons moments vécus ensemble depuis tant d’années. C’est en solidarité qu’on lui attribua cette charge.

Le jour convenu, au moment de prendre la parole, il salua l’assemblée, fit un beau sourire au patron et, s’exprima ainsi :

Bons souvenirs Jules !

Je me souviens !

Puis, il quitta immédiatement la salle. Point n’est besoin de vous dire que l’on n’apprécia pas cela du tout, bien entendu, et pour cause. On avait commencé à discuter pas mal fort, du coup qu’il venait de nous faire déguster, trouvant qu’il était loin d’avoir respecté son engagement, lorsque la porte s’ouvrit et qu’Henri entra avec tout un magnifique montage tout à fait bien illustré du résumé du glorieux passage de Jules en ces murs.

Là, il parla vraiment avec brio, au grand soulagement de tous et, avec son p’tit air coquin, termina comme il se doit :

Bons souvenirs Jules !

Nous nous souviendrons de toi !

Tous applaudirent et la soirée se termina joyeusement aux p’tites heures du matin.

~

Bonne semaine à chacune et chacun !

Colette

L’Alphabet à thème des Nuls

lalphabet-a-theme-des-nuls

ICI

Les lettres W et X

Avec les mots :

WAPITIWALABIWALIBI

XÉNOPHOBEXÉNOPHILEXIPHOPHORE

Un aquarium

Deux WALABIS

Dix XÉNOPHOBES fuient le nouvel employé

Un chat baille aux corneilles

Trois bidons de lait

Six fleurs exotiques

Douze XÉNOPHYLES rejoignent les arrivants

Tous pour un deux pour tous

Le pont de la rencontre

Des nageoires pointues

Un WAPITI traverse la route

Deux sandales tombent d’une attraction à WALIBI

et …

un XIPHOPHORE saute dans l’aquarium

Bon week-end mes ami(e)s !

Colette

L’Alphabet à thème des Nuls

lalphabet-a-theme-des-nuls

C’EST ICI

La lettre P

Avec les mots :

PATATEPATRAQUEPROUT 

Le p’tit doigt en l’air,

PROUT-proute,

la pincée.

Un peu PATRAQUE

sur ses talons aiguilles,

un p’tit verre de trop dans l’nez,

Plouf !

La voià dans l’eau :

PATATE chaude

qui ne semble concerner personne !

Sauf qu’on entend en sourdine :

Prout, prout, prout que l’on t’aime.

Sors de là comme tu le pourras,

Un p’tit secret à te dire dans l’oreille :

Que l’on aime à la folie te voir ainsi.

Youpi !!!

Excusez-là !!!!

Amicalement,

Colette

Pour ce lundi 15 mai

Défi N°186

Lenaïg à la barre :

La tête ailleurs !

PAR ICI

bien 2.JPG

Au clair de lune de ma pensée

La tête je me suis encadrée

Je rêvasse que je suis célèbre

Tout d’même pas une fille de Caleb*

Des trous dans l’tissus de ma vie

Eh bien tout cela me ravit

Je suis alors dans l’courant d’air

Du vent à n’en savoir que faire

Depuis ce temps-là vous savez

Rhume de cerveau j’ai attrapé

Voilà c’qu’ça donne la tête ailleurs

Main sur le coeur et plein de fleurs

La tête je me suis encadrée

Au clair de lune de mes pensées

*Les filles de Caleb : série de trois romans

d’Arlette Cousture

 ≈

Bon lundi à chacune et chacun !

Colette

Thème de mai chez ABC

Thème d'avril chez ABC_89tgvdClTQPJytwM88fGBfkieO4@250x196

ICI

«La vie en vert, (vers, ver, verre, vair, à notre choix), la vie à l’envers».

c'est le printemps.JPGderrière la maison

De la clôture en fer

Et sautant la barrière

Entre asphalte et terre

Voilà mes points d’repères

De ma rue tout en vert

À n’en savoir que faire

Tout d’même ne pas y braire

Ce s’rait toute une affaire

Vraiment l’monde à l’envers

J’y recontre des vers

Et du p’tit-gris le vair

Attention éclats d’verre

Vue de l’hélicoptère

On trouve que j’exagère

De plus en plus j’marche vers

J’vis la vie à l’envers

De cet’vie à l’envers

D’abord je respire l’air

Le vert c’est mon à-faire

Voilà ma vie en vert

.

Bonne fin de semaine mes ami(e)s !

Colette

Chez Lenaïg : La rue

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

PAR ICI

Chez Lenaïg_la rue

Aïe pas d’folies là

Bien non le temps d’un bonjour

Détente du voyage

Chez Lenaïg_la rue_2

Entre deux averses

Sans crainte droit entre les brins

Sombre après-midi

Chez Lenaïg_la rue_3

En cette belle journée

Ciel bleu et ombre des arbres

Sur la principale

Chez Lenaïg_la rue_4

Les couleurs d’automne

Balade assurée sans frais

Seule sur le capot

Chez Lenaïg_la rue_5

Bien emmitouflé(e)

Midi aussi sombre qu’le soir

Les plaisirs d’hiver

~

Bon vendredi

à

toutes et tous !

Colette

Chez Lenaïg : Plats et recettes : notre ressenti sur le sujet

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

PAR ICI

Chez Lenaïg_Plats et recettes

En modération

Boissons idées mélangées

À la bon’franquette

~

Crécelle d’éloquence

Sans indigestion d’conscience

Un temps pour la fête

Chez Leanaïg_Plats et recettes_2

Les plaisirs d’la table

Resto cantine ou ailleurs

Festin qui soutient

~

Sourire des visages

De rien l’extraordinaire

Joyeuse tablée

~

Liberté d’esprit

Conversations animées

Le coeur réjoui

~

Bon vendredi

à

chacune et chacun !

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 529 autres abonnés