Les défis de la Plume d’Évy, thème : La peur

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

N°188

~

Bien plus loin que ta peur

Peur source d’inquiétude

Inquiétude quel trouble

Trouble vers l’affolement

Affolement rien que frousse

Frousse quête d’angoisse

Angoisse crée l’anxiété

Anxiété cause panique

Panique tout un effroi

Effroi frisson frayeur

Frayeur c’est le cauchemar

Cauchemar d’une nuit d’horreur

~

20151010225146416

Excusez-là,

Colette

Publicités

Pitère

ICI

Plus dans l’annuaire, donc là,

Il faut te chercher chez l’antiquaire.

Tu ne peux affirmer le contraire,

Es-tu toujours dans l’aire ! Non !

Rien alors pour nous satisfaire,

Et non plus pour nous plaire.

.

Pitère, prénom désuet. Autrefois utilisé dans la région bretonne. Référence à une sainte d’origine espagnole : Sainte Pitère qui a donné son nom à l’église Sainte-Pitère au Tréhou.

.

Bon mercredi mes ami(e)s,

Colette

Les défis écriture de Ghislaine N°76

7znbGGckpAjpEAyq2Ca9Cv4Ahl4@299x128

PAR ICI

N°76

Elle nous propose 2 choix.

Les mots :

Masqué, rigueur, armée, mensonge, nocturne,

éphémère, récolte, esprits.

ou la phrase :

« La crème du gratin était là … »

~

Très tôt, ce dimanche matin (5h30), toute « la crème du gratin » de l’armée nocturne « était là », au beau milieu du corridor de nos chambres et ce n’est pas un mensonge. Trois d’entre nous, récolte possible de neuf membres, discutions à savoir si l’alarme de feu qui sonnait à tout rompre était vraiment une vraie alerte. N’étions pas masquées  car, le costume que nous portions à cette heure plus que matinale était suffisant vous pouvez facilement me croire. Par-dessus, ce vêtement, moi, prudente comme je suis, j’avais enfilé mon manteau et mis des souliers chauds ; de rigueur, car je me disais s’il faut sortir dehors, ce sera plus confortable. Brillantes comme nous le sommes, les esprits éveillés, excusez là, c’est vrai que le vent était de la partie et si fort en plus, l’une de nous a fait le numéro central afin de savoir à quoi nous devions nous en tenir. Heureusement, ce ne fut qu’une crainte  éphémère, due aux manques successifs de l’électricité, occasionnés par les soubresauts de la température. Alors, pas mal plus de peur que de mal !

~

Bonne semaine

à

toutes et tous !

Colette

Pour ce jeudi 25 octobre : Court poème, haïku …

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

À la barre :

MARTINE (QUAI DES RIMES)

Pour ce jeudi 25 octobre_court poème_Haïku ...ob_25bde9_p1180679

S’inspirer de la photo de Martine ci-haut

La marée montante

Point d’exclamation dans l’front

Quelle déception

Les deux pieds sur terre

D’vant l’paysage étonné(e)

Détour assuré

Adieu la détente

L’information des marées

Pour satisfaction

Bon jeudi

à

chacune et chacun,

Colette

Clitorine

ICI

C e fut le choix de sa tante Vagina.

Lui donna ce prénom difficile à porter.

Il fut décidé directement à la mairie.

Toute la famille réunie sursauta :

Oh ! Pas encore, cria-t-on d’un seul cœur !

Rien du tout, on ne changea pour autant.

Il en fut alors ainsi … point final !

Non seulement elle le porta ; elle l’accepta

Et, si bien qu’on en oublia tout le farfelu.

.

Clitorine, un prénom qui laisse perplexe.

.

Bon mercredi mes ami(e)s !

Colette

Thème d’octobre chez ABC : Le marcheur

Thème de mars chez ABC_89tgvdClTQPJytwM88fGBfkieO4@250x196

ICI

Le marcheur

Thème d'octobre chez ABC_Le marcheur_6FQr4gj6khKZCJsbVTzLo5rjQgQ@500x334

De l’est à l’ouest ;

du sud au nord.

Beurré  😉 d’éclats de diamants ;

beurré 😉 de poussières d’étoiles.

Cet homme de caractère,

tout comme le veut sa mission ;

tourne dans le bon sens, à tout vent.

Nul besoin de boussole ;

il est le roi du vent.

Toujours de l’avant ;

dans ce sens du vent.

Ni rouillé, ni grinçant ;

salue à tout vent.

Sans passer à tabac ;

ni ralentir le pas.

~

Bonne fin de semaine

à

chacune et chacun !

Colette

Chez Lenaïg, thème : Choses drôles

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

C’EST ICI

gifs-sourires-emotions-xK19ZdmrZm

Gif : François Charron.com

~

Marche propice

Bienfait douceur bien au sec

Sous la grosse pluie

~

Du bon temps pour moi

Youppie vendredi bien zen

L’plafond sur la tête

~

Voici le dimanche

Samedi … jeudi … lundi …

De la s’maine dernière

~

Un jour à la fois

Bouffe ménage lavage et tout

Six jours de congé

~

Invités de marque

L’estomac dans les talons

Une beurrée de beurre

~

… et d’ABC, tout comme notre marcheur

au Nid des Mots demain :

des beurrées de beurre
sans être beurrées
marchons droit

~

N.B. : Une beurrée de beurre (locution québécoise) une tartine de beurre ou d’une autre substance comme de la confiture. Beurrée peut être utilisée comme un nom, et aussi comme un verbe (beurrer).

~

Bon vendredi

à

toutes et tous,

Colette

Pour ce lundi 24 septembre, en ce temps de pleine lune, il faut s’attendre à tout

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

Défi N°208

C’EST ICI

À la barre :

JILL BILL

Elle nous propose de clamer notre innocence dans une affaire barrée pour nous … eh oui ! Qu’on se défende bec et ongles ; elle compte sur nous toutes et tous.

Avec trois mots en imposé :

« saint-frusquin, échafauder, alcades »

Bon, j’irai dans le fictif et dans l’humour, en ce qui me concerne.

Pour ce lundi 24 septembre _en ce temps de pleine lune_ il faut s'attendre à tout

En ce temps de pleine lune, il faut s’attendre à tout :

.

À la cour …

… mais, quel brouhaha dans la salle !

Silence s.v.p. !

Vous dites, madame !

Ai-je bien entendu ?

Vos chaussons !!! …

Vous semblez oublier madame que faisant partie des alcades mandatés pour vous protéger dans des choses importantes que, nous n’avons pas le temps de nous intéresser à votre barda personnel !

Monsieur le juge, barda ou attirail, appelez ça comme bon vous semble ; je m’en fiche comme de l’an quarante. Pour moi, c’est mon saint-frusquin et, j’y tiens mordicus, ne vous en déplaise. Regardez-moi bien dans le blanc des yeux : JE NE PARTIRAI PAS DE LA COUR TANT ET AUSSI LONGTEMPS QUE JE N’AURAI PAS RÉCUPÉRÉ MES CHAUSSONS DE PYJAMA !!! VOUS M’ENTENDEZ !!!

.

Hi ! Hi ! Hi ! … de l’assemblée en délire …

.

Silence s.v.p. !

La cour est ajournée pour le moment. Madame, allez m’échafauder quelque chose de valable et, nous en reparlerons calmement. De retour dans la salle dans une heure. C’est compris !

.

De retour à nouveau …

Hi ! Hi ! Hi ! …

.

Silence !!!

Nous vous écoutons madame …

Cher monsieur le juge, vous êtes un homme loyal et juste ; ça se voit dans vos yeux. Voilà : c’est que j’ai jeté à la chute à linge pour le lavage hebdomadaire mes draps et par malheur, mes chaussons avec.

.

Qu’est-ce qu’il y a de si répréhensible, dans cela, chère madame ?

.

C’est que je devais seulement y jeter mes draps parce que je suis assez autonome pour faire le lavage de mes vêtements moi-même, vous voyez ce que je veux dire !

.

Ah ! Pas tant que cela vous savez. On ne vous les a pas remis avec vos draps ? Expliquez-vous davantage.

.

Non ! La buandière refuse de me les rendre !!! Je veux à n’importe quel prix les récupérer ! Je gèle des pieds ! Il commence à faire froid ! Je n’arrive pas à dormir. On me dit que je suis enfant. Faites quelque chose pour moi, monsieur le juge ! Je vous en prie !!! Aidez-moi ! Vous êtes mon seul recours ! Je ferai tout ce que vous exigerez …

.

C’est suffisant madame, vous venez de me convaincre.

.

S’adressant à l’assemblée qui n’avait plus le goût à rire :

.

Madame la buandière, présente ou pas, dans cette salle, je vous ordonne de rendre les chaussons à cette personne ici présente et cela, dès ce soir car, votre poste est en jeu.  La séance est levée.

.

Merci monsieur le juge ! Vous êtes un bon monsieur !

Bonne semaine et bel automne

à

chacune et chacun !

Colette

 

À vos plumes chez Arlette 2018, N°17

a-vos-plumes-1-fevrier-20181

CHEZ ARLETTE

Avec les mots :

Broder, onduler, impressionner, retransmettre,

touches, récit, événement, sauvagerie, draps,

brut, imaginaire, fantasmagorique.

~

Dans son imaginaire, elle s’est brodé un récit fantasmagorique. Elle en a ondulé des événements de sauvagerie non seulement à l’état brut mais, elle a souhaité retransmettre le réel pour impressionner ses lecteurs en y ajoutant ses touches personnelles et,  spéciales à elle seule. Elle en est si effrayée elle-même, qu’elle se couche le soir les draps par-dessus la tête. Alors, si toutefois elle publie, bonne lecture à toutes et tous !

~

Bonne semaine

à

chacune et chacun !

Colette

À vos plumes chez Arlette 2018, N°15

a-vos-plumes-1-fevrier-20181

CHEZ ARLETTE

Avec les mots :

Humeur, maison, bibliothèque,

rébellion, sentiment,

horrible, meilleur(e),

prendre, vêtir, errer.

Horrible ! Quelle humeur massacrante ! Va donc faire un tour à la bibliothèque pour te rafraîchir les idées et, tant qu’à y être, erre un peu dans la maison ; ce n’est pas l’espace qui manque ! Prends les corridors et vas-y d’un bon pas ; rien de mieux pour te vêtir de meilleurs sentiments.

Quelle rébellion, me direz-vous ! Chut ! N’en croyez rien, il fait bien trop chaud et la vie est bien trop courte pour me mettre dans un tel état ! Alors, excusez-la!

~

Amicalement,

Colette

 

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 535 autres abonnés