Détesté / Aimé

deteste-aime_maski-grustno-veselo-1

C’EST ICI

Chaque dernier samedi du mois (donc ce 24 juin), Renée nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

 ~

Ce que j’ai le mois aimé (pour eux, bien entendu parce que je n’y étais pas présente), c’est que le dimanche 11 juin, des personnes sont restées concées dans le funiculaire situé dans le Vieux-Québec à cause d’une panne de courant. Huit des 10 personnes furent capables de descendre grâce à une échelle installée par des employés. On est ensuite venu en aide aux deux autres personnes dont une à mobilité réduite.

~

Ce que j’ai aimé, le 3 juin, en soirée, c’est que j’ai assisté ici à notre Oratoire à une magnifique représentation du choeur Ad Vitam : Ad Vitam : Le film. Ce fut super, bien entendu. Ce choeur est dirigée par Madame Anne Gilbert. Elle en est le chef de choeur. Anne s’occupe depuis 2010 de notre chorale paroissiale de l’Oratoire Saint-Joseph de Québec. Depuis septembre 2014, elle est la directrice musicale de l’émission Le Jour du Seigneur, ICI Radio-Canada télé.

Le 6 juin, toujouts en soirée, superbe moment également, j’ai assisté, toujours ici dans une salle de notre maison, à l’Opérette en 1 acte de Georges Bizet Livret : Battu et Halévy : LE DOCTEUR MIRACLE par la Relève Musicale. Mise en scène : Ghisaine Vincent, direction musicale : Jean-François Mailloux.

Le 17 juin, repas au St-Germain avec deux amies (anniversaire de l’une d’elles).

Ce 24 juin, la découverte d’un de nos deux pommiers, rempli de petites pommes.

J’aime aussi également vous rencontrer toutes et tous sur mon blog ou sur facebook.

~

Amicalement,

Colette

Détesté / Aimé

deteste-aime_maski-grustno-veselo-1

PAR ICI

Chaque dernier samedi du mois (donc ce 29 avril), Renée nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

~

Ah ! Ce que j’ai détesté (le moins aimé) et il est encore là, pour un certain temps malheureusement, c’est ce gros banc de neige devant la maison ; de neige soufflée tout au long de l’hiver et, qui est tout noir de calcium et durci au possible. Il y a pire dans la vie, j’en conviens, tout de même. De plus, c’est comme cela à chaque année … nous devons donc faire avec !!!

Passons vite à ce que j’ai aimé !

Détesté-Aimé_29

Monter dans les rideaux ?

M’évader ou chercher le prince charmant ?

Mais, pas du tout, voyons !

Venons-en au fait : c’est que j’ai eu l’agréable bonheur de recevoir ici même, à la maison, ma cousine Thérèse et son mari Bill de Mississauga (municipalité ontarienne en banlieue de Toronto). De plus, notre amie et co-paroissienne Nicole qui demeure de l’autre côté de la clôture d’ici, comme je me plais à lui répéter, s’est jointe à nous. Tout ce beau monde, avec moi, pour le repas du midi, ce 7 avril dernier. Charmante compagnie n’est-ce-pas ! Le repas en fut une rélique de celui que nous prenons, nous du Québec, lorsque nous allons à la cabane à sucre. Tout ou presque était à base de produits de l’érable. Nous en avons profité pour éveiller de vieux et précieux souvenirs. Point n’est besoin de vous dire, que ce fut fort appréciable !

~

Bonne fin de semaine

à

toutes et tous !

Colette

De ma balade de cet après-midi

De bien belles rencontres :

Et sur le chemin du retour :

Amicalement,

Colette

Chez Lenaïg : L’écriture

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

C’EST ICI

Chez Lenaïg _l'écriture

La passion des mots

Pour le jeu et pour le goût

Le ravissement

.

La nuance des mots

Pour le plaisir et la joie

Surprise du cadeau

.

Sans interruption

L’essentiel en peu de mots

Passe-temps agréable

.

Guidé par la main

Peu trop peu ou pas assez

Un peu d’son vécu

.

Un surcroît de vie

En osmose avec les autres

La belle aventure

.

Bon vendredi mes ami(e)s !

Colette

Chez Lenaïg : Notre passion

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

ICI

Détente assurée

 Des moments de joie fous rires

 Visite des blogs

.

Paix du réconfort

Dans la peine ou la douleur

Des mots de soutien

.

Instants de bonheur

Au beau risque du partage

Rencontre de l’autre

.

À un clic de tous

Ça sans souci de distance

Voyage au long cours

.

Et passe le temps

Amitiés longue durée

Tissage des liens

.

Bon vendredi mes ami(e)s !

Colette

Merci !

merci

Oui, merci à toutes et tous,

pour vos bons voeux à l’occasion de mon anniversaire de naissance

et ce, malgré mon absence ;

que ce soit par courrier postal,

téléph0ne,

courrier électronique,

création,

rencontre fraternelle,

sur Facebook,

sur l’Annuaire des Nuls,

sur WordPress …

ce fut vraiment plaisir et joie pour moi :

MERCI et RECONNAISSANCE

à

chacune et chacun !

Colette

Sourire du samedi soir

 * Je viens de recevoir en courriel : je partage …

rire_032

Petit déjeuner de chauffeur …..

Un camionneur s’arrête
à un restaurant …
en bordure de la route.

Il donne sa commande.
Je voudrais trois pneus plats,
une paire de phares pour brouillard
et deux planche à roulettes.

La nouvelle serveuse (blonde)
pour ne pas paraître stupide
accepte la commande.

Elle va voir le cuisiner et lui répète

la commande en disant:

 Ce gars où est-ce qu’il se croit ?

– Dans un magasin de pièces d’autos ?

Non, dit le cuisinier.

 Trois pneus plats veulent dire trois crêpes,

une paire de phares pour brouillard

veut dire deux œufs aux jaunes non crevés

et les deux planches à roulettes

deux tranches de bacon croustillant.

 Oh… OK ! » Dit la blonde, j’ai compris !

Elle réfléchit un instant puis

remplit un petit plat de fèves au lard.

Elle va le porter au camionneur.

Celui-ci demande:

 Pourquoi les fèves au lard ?

Elle lui répond

 J’ai pensé que le temps que

votre commande soit prête,

vous aimeriez faire le plein de gaz !

Un point pour les blondes…!!

********************************

Bonne fin de ce jour et agréable dimanche !

 Amicalement,

Colette

L’ÉCHEC ? CONNAIS PAS. Une leçon tirée de la vie de Thomas Edison

C’est à lire … quel homme !!! … merci !

La valise de calibre

L'histoire de Thomas Edison

Pour illustrer  l’échec de nos victoires!

Voici la magnifique histoire

D’une personnalité notoire

Que j’ajoute dès à présent

Dans le module préparatoire!

Bonne lecture!

Merci aux auteurs et traducteurs!

Mari

Thomas Edison

Thomas Edison (1847-1931) – Source photo : Pixabay.com

Thomas Edison échoua 25 000 fois avant de réussirà fabriquer sa première pile. Un journaliste lui demanda ce qu’il pensait de tant d’échecs successifs. « Je ne sais pas pourquoi vous parlez d’échecs, lui répondit-il. À présent, je connais 25 000 façons de ne pas faireune pile. Est-ce que vous pouvez-vous en dire autant ? »

Thomas Edison fut probablement le plus grand inventeur américain de tous les temps. Durant ses premières années d’école à Port Huron, dans l’état de Michigan, ses maîtres se plaignirent à sa mère qu’il était « inapte aux études » et d’un caractère difficile. En conséquence, celle-ci décida de le retirer de l’école et d’assurer elle-même son éducation.

Le jeune garçon…

View original post 324 mots de plus

Bonne Année 2017 mes ami(e)s

bonne-annee-2017-mes-amies_f7fb430839f6634874379dee4f1c161a.

Grand merci pour tout, de cette année 2016,

passée en votre si aimable compagnie !

Que l’année 2017 soit remplie

de tout ce qu’il y a de plus agréable

pour chacune et chacun de vous,

ainsi que pour tous ceux

qui vous sont chers !

Bonne Année !

Bonne Santé !

Gros becs du jour de l’An !

Colette

L’origine du mot «Nuit»

the end of night

Reçu dans mon courrier à l’instant :

J’ai appris quelque chose aujourd’hui…

Et je vais passer mes prochaines nuits

plus instruite !

L’origine du mot NUIT.

Quand nous avons découvert ce fait, il paraissait si évident

que nous ne comprenions pas comment on ne l’avait pas remarqué avant.
Saviez vous que la lettre N est le symbole de l’infini.
Connaissez vous l’origine et la signification du mot : NUIT
Non ?  Voici l’explication

Dans de nombreuses langues européennes, le mot NUIT est formé par la lettre « N »

dont suit le numéro 8 dans la langue respective du pays.
La lettre « N » est le symbole mathématique de l’infini, suivi du nombre 8, qui symbolise aussi l’infini.

Ainsi, dans toutes les langues, NUIT signifie

l’union de l’infini!


Voici quelques exemples :

PORTUGAIS :   noite=   n + oito (8)
ANGLAIS :        night=   n + eight (8)
ALLEMAND :    nacht=  n+ acht (8)
ESPAGNOL :    noche= n+ ocho (8)
ITALIEN :          notte=   n+ otto (8)
FRANCAIS :      nuit=     n+ huit (8)

INTERESSANT, NON ?

Heureux celui qui transmet le savoir !!!
Et qui vous conseille au moins 8 heures de sommeil

Et comme le disait  l’humoriste, RAYMOND DEVOS :

« Ne pas dormir… nuit  » !!

~

Bonne poursuite de ce mardi !

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 483 autres abonnés