Pour ce jeudi 16 septembre 2021

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

N°253

C’EST ICI

À la barre :

JILL BILL

Un poème dans un patois

(alors accent québécois pour moi, bien entendu).

100_8057_2

Je regarde dehors par la fenêtre

.

J’appuie des deux mains et du front sur la vitre
Ainsi, je touche le paysage,
Je touche ce que je vois,
Ce que je vois donne l’équilibre
À tout mon être qui s’y appuie.
Je suis énorme contre ce dehors
Opposé à la poussée de tout mon corps ;
Ma main, elle seule, cache trois maisons.
Je suis énorme, Énorme…
Monstrueusement énorme,
Tout mon être appuyé au dehors solidarisé.

.

Jean Aubert LORANGER, Les Atmosphères : le passeur, poèmes et autres proses, Morissette, 1920.

Bon jeudi,

Colette

Mon mois émoi août 2021 : mardi le 31 août

ob_05a4bb_diary-3119831-480

C’EST ICI

Mes petits bonheurs simples de ce mois :

1er au 31 août, sortir sur la terrasse à l’étage de ma chambre, à 18 heures, du plus haut de la maison pour pouvoir entendre les cloches de l’église près de chez nous, l’église Saints-Martyrs-Canadiens (du 2e clocher à droite). Si haute perchée, les cloches me sont alors à portée de vue, pour le moment de l’angélus.

Fête de la fidélité

8 août et 21 août, en après-midi, j’ai eu le bonheur de me rendre à la piscine. Très chaude était l’eau. Ce fut très agréable les deux fois.

De retour_7

Puis, un soir, au cours de ce mois, tout comme le mois dernier, j’ai fait l’heureuse rencontre d’un autre charmant chat du voisinage :

Je poursuis avec d’autres activités ou évènements :

3 août, ce fut ma coupe de cheveux mensuelle.

12 août, en après-midi, au moment du goûter, nous avons eu un petit bingo.

15 août, j’ai fait les lectures à la messe de Radio-Canada, mais elle fut diffusée sur le web seulement, à cause de l’ouverture des élections fédérales.

Le 19 août, c’était le 81e anniversaire du mariage de mes parents.

-19 août 1940- (2)

Dans le cadre opération cartes postales chez les Croqueurs de Mots, voici la 2e partie de mes cartes reçues :

Josette (La cachette à Josette)

Merci beaucoup Josette (La cachette à Josette)

C’est tout à fait gentil ! Gros becs 💗 de mon Québec.

Marine D (Le jardin de Titi)

Merci beaucoup Marine D (Le jardin de Titi)

C’est tout à fait gentil ! Gros becs 💗 de mon Québec.

Ghislaine (Atelier écriture de Ghislaine)

Merci beaucoup Ghislaine (Atelier écriture de Ghislaine)

C’est tout à fait gentil ! Gros becs 💗 de mon Québec.

Anne (colocatrice du blog chez Eglantine Lilas)

Merci beaucoup Anne (colocataire du blog d’Églantine Lilas)

C’est tout à fait gentil ! Gros becs 💗 de mon Québec.

Denise (Marie Chevalier)

Merci beaucoup Denise (Marie Chevalier)

C’est tout à fait gentil ! Gros becs 💗 de mon Québec.

Annie (Annie la marmotte)

Merci beaucoup Annie (Annie la marmotte)

C’est tout à fait gentil ! Gros becs 💗 de mon Québec.

La 1ère partie était ici : Cartes postales 1ère partie

Je termine avec quelques photos du jardin :

Bon mois de septembre

à

chacune et chacun,

Colette

Bon dimanche de l’Assomption

En ce jour du 15 août,

date  qui fut un jour ma profession perpétuelle,

je rends grâce

pour ce que le Seigneur a fait pour moi

depuis toutes ces années 

Marie, fut la première à connaître la gloire éternelle

dans son corps et dans son âme.

Tout ce qu’elle est,

vient de Dieu et retourne à Lui.

C’est son « oui » prononcé en toute confiance,

qui lui a permis de bénéficier totalement

de la vie de son Fils.

Comme le chante si bien le psaume 44(45) :

« Heureuse es-tu, Vierge Marie, dans la gloire de ton Fils »

Marie est « l’humble servante » du Seigneur.

Son Magnificat en est un aveu.

« Un signe grandiose apparut dans le ciel :

une Femme, ayant le soleil pour manteau,

la lune sous les pieds,

et sur la tête une couronne de douze étoiles.

************

Elle était enceinte, et elle criait ,

torturée par les douleurs de l’enfantement … »

( Apocalypse 12 / 1.2 )

Oui, torturée et criant de douleur …

telle est l’histoire de l’humanité.

Chaque jour, les bulletins d’information nous apportent

ce spectacle tragique.

Ainsi, c’est chacune de nos épreuves

qui devient une parturition.

Toutes nos souffrances sont l’enfantement

d’un monde nouveau,

avec son Fils en croix,

qui nous invite à nous abandonner à Lui,

avec autant de confiance qu’elle.

************

Bonne journée de ce 15 août

à

toutes et tous !

Bonne fête à toutes les Marie,

et

les dérivés de ce prénom !

Pensée pour Haïti,

aux prises avec un autre tremblement de terre

2010 et 2021, c’est très rapproché, hélas !

Mon mois émoi juillet 2021 : samedi le 31 juillet

ob_05a4bb_diary-3119831-480

C’EST ICI

1er juillet, vous vous souvenez que le 28 juin, tout le Québec voyait la vie en vert, et que ce jour même, nous retrouvions notre cafétéria 4 personnes par table. Eh bien, ce premier jour de juillet, à l’heure de la collation, nous avons célébré dans la joie ce retour. Bon départ pour ce mois, car la journée était plutôt nuageuse avec un maximum de 19° à 20°.

3 juillet, quelque chose qu’il y avait bien longtemps que j’attendais, hélas. Repas au restaurant en compagnie d’une amie, et courses pour terminer l’après-midi. Que ce fut agréable.

6 juillet, ce fut ma coupe de cheveux mensuelle. Ça fait du bien à la p’tite bonne femme.

11 juillet, c’était à mon tour de faire les lectures à la messe télévisée de Radio-Canada.

Les 13 et 20 juillet, ces deux mardis, la matinée fut consacrée à mes dents, chez le dentiste, bien entendu. Piqûre dans la gencive d’en haut d’un côté et relèvement de la gencive du haut et du bas pour y extraire du tartre. Idem pour le mardi suivant de l’autre côté de la bouche. C’est du passé, et j’en suis bien contente. Prochain rendez-vous en septembre pour un grand nettoyage, et bien d’autres rendez-vous pour un suivi, par la suite.

24 juillet, en après-midi, des courses avec une autre compagne. Cela faisait tellement longtemps que nous étions confinées à la maison, qu’il faut maintenant combler les vides en provisions de toutes sortes. On y arrive.

Dans le cadre opération cartes postales chez les Croqueurs de Mots, cartes reçues, à date :

Fabienne (Jill Bill)

Merci beaucoup Fabienne (Jill Bill). C’est tout à fait gentil !

Gros becs 💗 de mon Québec !

Renée (Envie2)

Merci beaucoup Renée (Envie 2). C’est tout à fait gentil !

Gros becs 💗 de mon Québec !

Monique (Eglantine Lilas)

Merci beaucoup Monique (Eglantine Lilas).

C’est tout à fait gentil !

Gros becs 💗 de mon Québec !

Aurore (Quichottine)

Merci beaucoup Aurore (Quichottine).

C’est tout à fait gentil !

Gros becs💗 de mon Québec !

Martine (Quai des rimes)

Merci beaucoup Martine (Quai des rimes).

C’est tout à fait gentil !

Gros becs 💗 de mon Québec !

Anne (Zazarambette)

Merci beaucoup Anne (Zazarambette).

C’est tout à fait gentil !

Gros becs 💗 de mon Québec !

Laura (ce que j'écris, ce(eux) que j'aime)

Merci beaucoup Laura (ce que j’écris, ce(ux) que j’aime).

C’est tout à fait gentil !

Gros becs 💗 de mon Québec !

Gisèle (Jazzy 57) (Le bon côté des choses bis)

Merci beaucoup Gisèle (Jazzy 57)

(Le bon côté des choses bis),

C’est tout à fait gentil !

Gros becs 💗 de mon Québec !

Rose (Golondrina63

Merci beaucoup Rose (Golondrina 63).

C’est tout à fait gentil !

Gros becs 💗 de mon Québec !

Andrée (Durgalola)

Merci beaucoup Andrée (Durgalola).

C’est tout à fait gentil !

Gros becs 💗 de mon Québec !

Dominique (Mes antidotes)

Merci beaucoup Dominique (Mes antidotes).

C’est tout à fait gentil !

Gros becs 💗 de mon Québec !

Francine (Fanfan) Journal d'une retraitée)

Merci beaucoup Francine (Fanfan)

(Journal d’une retraitée).

C’est tout à fait gentil !

Gros becs 💗 de mon Québec !

En début de soirée, un soir, en fin de ce mois, de juillet, agréable rencontre. Ce fut mon petit bonheur de ce jour-là. Constatez par vous-mêmes :

Pour terminer, voici quelques photos de notre jardin fleuri :

Bon mois d’août

à

chacune et chacun,

Colette

Mon mois émoi juin 2021 : mercredi le 30 juin

ob_05a4bb_diary-3119831-480

C’EST ICI

Dès le premier jour de juin, nous sentons l’été qui s’installe petit à petit.

Ce mois débute avec un beau 21° ; SUPER.

Ce jour également, l’on nous annonce notre entrée prochaine en zone verte.

Les 4 et 15 juin, rendez-vous chez le dentiste, et ce n’est pas terminé, j’irai encore deux fois, si ce n’est trois. Gros traitement en cours. J’ai bien hâte que le tout soit du passé.

Le 8 juin, c’est ma coupe de cheveux.

Ce même jour, ainsi que le 29 juin, je reçois des jolies cartes de Chantal et Rémy :

CCI20210630

CCI20210630_0001

Merci beaucoup à vous deux ; c’est tout à fait gentil !

Gros becs en partage 💗💗💗/💗💗💗

Le 13 juin en après-midi, j’ai le bonheur d’aller à la piscine. L’eau n’est pas très chaude, mais quelle agréable détente.

Bon début de semaine

Ce même jour en soirée, c’est le début de ma retraite annuelle. Cette semaine fut très, très bonne. J’en suis satisfaite et heureuse. Comme le tout se déroulait sur zoom, le prédicateur ne pouvait faire ainsi la célébration du pardon. Il est venu à notre Oratoire le 22 juin p.m. pour ce faire. (Absolution générale, bien entendu).

Le 23 juin, rendez-vous annuelle pour ma vue. Tout semble stable. Tant mieux, j’ai assez de mes dents à m’occuper pour le moment.

Le 28 juin, Tout le Québec voit la vie en vert.

194012370_10159941604523606_5246539747663629103_n

Ce même jour, nous retrouvons notre cafétéria. 4 par tables comme d’habitude. Entre nous, nous ne portons plus le masque. Dans nos déplacements, nous devons tout de même le porter car nos employés n’ont pas tous reçu les deux doses du vaccin.

Ce 30 juin, c’est l’anniversaire de mon frère parti en 2016.

Pour terminer, voici quelques photos de ce mois :

Bon mois de juillet

à

toutes et tous,

Colette

Thème de juin chez ABC : Centon (poème)

Thème de mars chez ABC_89tgvdClTQPJytwM88fGBfkieO4@250x196

ICI

« Poème en centon de 12 vers, et/ou poème sans ton »
(Centon : https://fr.wikipedia.org/wiki/Centon)

~

Le reflet des rayons amortis du soleil

Par les yeux clignotants de la lucarne rousse

Comme un chaume, où reluit le safran des javelles

Chaumes moussus, clochers brunis, sombres castels

Accoutumée au bruit lointain des grands succès

De ces maîtres charmeurs, de ces maîtres esprits

Plus de vers à glaner au jardin de féeries

Le nuage et l’oiseau, la rosée, dans le vent

Sous le seul regard pur du doux ciel étoilé

Vers ces couchants de rêve où le soleil s’endort

Pleurons sur les amis dont les espoirs s’éteignent

Nul mal n’est égal à leur peine amère.

~

N.B. : Ma cueillette, des poèmes d’un seul auteur :

Nérée Beauchemin

~

Bon week-end,

Colette

Pour ce jeudi 3 juin : «Juin»

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

N°252

ICI

À la barre :

ZAZA

Dominique SAGNE

.

Juin (La ronde des mois)

.

Ce sacré petit mois de Juin
Couvert des couleurs d’arlequin,
Nous conduit vers l’été, doucement,
Allongeant les jours discrètement.
.
Les averses, fréquentes, nettoient la nature
Et laissent, derrière elles, un ciel d’azur.
Exaltant, des parfums enivrants
Dans un univers transparent.
.
Et, pourtant l’on sait sans aucun doute
Que, quand Saint Barnabé, sous la céleste voûte
Coupe le pied de ce pauvre Saint Médard
L’été somnolent n’est jamais en retard.
.
Et sous un soleil chaud et éclatant
En ce dernier mois du printemps
S’épanouie, la fête de la musique
Nous entraînant, dans une ronde magnifique.

Bon jeudi,

Colette

Mon mois émoi mai 2021 : Lundi le 31 mai

ob_05a4bb_diary-3119831-480

C’EST ICI

En ce début de mois de mai, l’on prévoit qu’en fin d’août, 75% des personnes de 12 ans et plus, seront vaccinées (2 doses) et plus de masque. L’espoir est là !

Le vendredi 28 mai, c’est la levée du couvre-feu.

Est aussi prévu, que le 7 juin, tout le Québec passera en zone orange.

Tout comme le mois précédent, ce mois fut calme et tranquille.

Au cours de la 2e semaine de ce mois, je reçois une jolie carte de Rose :

CCI20210529

CCI20210529_0001

Merci beaucoup à toi Rose ; c’est tout à fait gentil !

Gros becs 💗💗💗

Le 14 mai, le matin, prise de sang pour mon rendez-vous annuel.

Fin matinée, c’est ma coupe de cheveux.

Le 16 mai, je fais les lectures et les prières d’intercession à la messe télévisée de Radio-Canada.

Le 21 mai, heureuse de recevoir ma deuxième dose (vaccin Pfizer) super, j’avais tellement hâte de l’avoir !!!

Ce 29 mai, je viens de terminer ce livre que je devais lire depuis des semaines, voir des mois. Eh bien, c’est fait, et j’en suis enchantée :

CCI20210529_0002

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

De l’Inde, Smita une intouchable, rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.

De Sicile, Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.

Du Canada, Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.

Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

Pour terminer, voici quelques photos prises au cours de ce mois de mai :

Bonne fin de mois de mai

à

toutes et tous,

Colette

Pour ce jeudi 27 mai : Mariages en mai

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

N°252

ICI

À la barre :

ZAZA

Dominique SIMONET

.

Le joli mois de mai… à Valérie

.

Le joli mois de mai, tu fais naître les roses,
Le muguet, le jasmin, et les plus douces fleurs.
En saison du printemps, un papillon se pose,
Et puise le nectar, le suc et les senteurs.
.
Au beau jardin de mai, nous goûtions nos vint ans,
Le parfum de l’amour et le miel de l’espoir.
Nous étions mariés, et nos deux cœurs aimants,
Le monde s’ouvrait à nous, si magnifique à voir.
.
Un beau matin de mai, une enfant nous est née,
Nouvelle fleur d’amour, si jolie fleur des Iles,
Apparition divine, à nos yeux étonnés,
Un visage caressant, fière brunette aux longs cils.
.
Les mois de mai coulaient sur nos regards ravis,
Le bonheur s’invitait, tu en étais le signe.
Tu enchantais nos jours, tu comblais notre vie,
En chaussons de satin, tu dansais tel un cygne.
.
Six jolis mois de mai t’ont bercée sur mon cœur,
Je garde le souvenir de ma plus grande fille,
Qui vit venir émue une petite sœur,
Une rose de Noël au jardin de famille.
.
Était-ce un mois de mai, oublié le chagrin,
Du nid un jour, s’envolent tous les oiseaux.
Tu as choisi ta route et suivi les chemins,
Qui donnent à tout jamais les instants les plus beaux.
.
Des jolis mois de mai, en fleuriront encore,
En bouquets de tendresse, en brassées de « je t’aime ».
Et lorsque j’atteindrai, un jour mon dernier port,
Je serai toujours là, tu liras ce poème.

Dictons :

« Mariage du mois de Mai,
Fleurit tard ou jamais. »

« Noces de Mai,
Noces mortelles. »

« Noces de mai
Ne vont jamais. »

« Frais Mai, épaisse tourte,

Mais peu de vin dans la coupe. »

Bon jeudi,

Colette

Pour ce jeudi 20 mai : Notre tout premier poème chez les Croqueurs de Mots

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

N°251

C’est sur l’invitation d’Enriqueta, que j’y ai fait mes débuts. Elle était à la barre pour le défi N°148 ; du moins, je le crois bien.

En commentaire, sous un de mes billets elle m’écrit :

Bonjour! Je t’invite à devenir un Croqueur de mots et à participer au défi n°148. Tous les renseignements sont sur mon blog …

  • Merci d’avoir répondu à mon invitation … A bientôt j’espère !

  • … oui, à bientôt Enriqueta ! Amitié … que je lui écris.

Et ce fut ainsi. Ce texte (poésie) dû pour le 29 juin 2015, mais comme il nous était proposé de conserver le thème pour l’été (pour ceux qui ne seraient pas disponibles fin juin, début juillet même après, pour ceux qui voudraient écrire plusieurs œuvres sur ce thème) :

Choisissez votre océan ou votre mer et rendez-lui hommage …

En ce qui me concerne, j’ai alors publié ce texte le 12 août 2015.

La Méditerranée

Photo : Prise lors de mon voyage en France
(fin juillet, début août 1993).

Méditerranée

.

Je la connaissais que de textes et de paroles ;

par la Bible tout au  long de mes beaux jours d’école.

En ces moments où j’étais moyennement frivole ;

où de tout on apprend, et qu’un peu on survole.

.

Puis, un jour, je fis ce voyage organisé,

de l’autre côté de l’océan, je traversai.

À la onzième journée, à ma droite la longeai ;

un de mes rêves devenu réalité.

.

En matinée, visite de la ville de Marseille.

De Notre-Dame-de-la-Garde, quelle vue, quelle merveille !

Elle, qui sur la ville, et qui, sur la mer veille !

Fermant les yeux, oui, rien pour moi n’a son pareil !

.

Et du Vieux-Port, à l’île d’If, je naviguai ;

son légendaire château, avec joie visitai.

Ces bons moments, jamais je ne vais oublier.

Oh ! Méditerranée, que je t’ai appréciée !

Une île

Photo : La Méditerranée (moi et le château d’If),
(photo sur carte postale). 

Bon jeudi

à

toutes et tous,

Colette

Previous Older Entries Next Newer Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 829 autres abonnés