Mon mois émoi juin 2021 : mercredi le 30 juin

ob_05a4bb_diary-3119831-480

C’EST ICI

Dès le premier jour de juin, nous sentons l’été qui s’installe petit à petit.

Ce mois débute avec un beau 21° ; SUPER.

Ce jour également, l’on nous annonce notre entrée prochaine en zone verte.

Les 4 et 15 juin, rendez-vous chez le dentiste, et ce n’est pas terminé, j’irai encore deux fois, si ce n’est trois. Gros traitement en cours. J’ai bien hâte que le tout soit du passé.

Le 8 juin, c’est ma coupe de cheveux.

Ce même jour, ainsi que le 29 juin, je reçois des jolies cartes de Chantal et Rémy :

CCI20210630

CCI20210630_0001

Merci beaucoup à vous deux ; c’est tout à fait gentil !

Gros becs en partage 💗💗💗/💗💗💗

Le 13 juin en après-midi, j’ai le bonheur d’aller à la piscine. L’eau n’est pas très chaude, mais quelle agréable détente.

Bon début de semaine

Ce même jour en soirée, c’est le début de ma retraite annuelle. Cette semaine fut très, très bonne. J’en suis satisfaite et heureuse. Comme le tout se déroulait sur zoom, le prédicateur ne pouvait faire ainsi la célébration du pardon. Il est venu à notre Oratoire le 22 juin p.m. pour ce faire. (Absolution générale, bien entendu).

Le 23 juin, rendez-vous annuelle pour ma vue. Tout semble stable. Tant mieux, j’ai assez de mes dents à m’occuper pour le moment.

Le 28 juin, Tout le Québec voit la vie en vert.

194012370_10159941604523606_5246539747663629103_n

Ce même jour, nous retrouvons notre cafétéria. 4 par tables comme d’habitude. Entre nous, nous ne portons plus le masque. Dans nos déplacements, nous devons tout de même le porter car nos employés n’ont pas tous reçu les deux doses du vaccin.

Ce 30 juin, c’est l’anniversaire de mon frère parti en 2016.

Pour terminer, voici quelques photos de ce mois :

Bon mois de juillet

à

toutes et tous,

Colette

Dolard

Q3rTW6MLlDPyUonamlXC4budKHI@250x167

ICI

Dolard est un prénom rare ;

avec deux L au Québec.

Dollard ou Adélard.

Ce dernier en était un voisin,

et non un blanc-bec.

De notre chatte prenait soin,

son chien pour moi, un copain.

Les jeux d'été chez Lenaïg_Retour dans le passé

Souvenirs lointains,

qui font du bien !

Ainsi se termine cette saison.

Bonnes vacances Madame JB,

nous vous souhaitons.

Que commence le party,

à la cour tous rassemblés.

.

Bon mercredi,

Colette

Fidèles à elles-mêmes

Mil et une

ICI

Le mot à insérer facultativement :

CORSAIRE

image_0555900_20210625_ob_d8e470_sujet-20-2021-sebastien-salom-gomis22

Image Sébastien Salom-Gomis – clic 

~

Fidèles à elles-mêmes

.

Pantalons CORSAIRES,

méduses légères,

couleurs estivales ;

d’l’été ouvrent le bal.

.

Très utilitaires,

ne peuvent que nous plaire.

Palette de couleurs,

qui fait notre bonheur.

.

Elles gardent la forme,

et l’on se conforme.

Fidèles à elles-mêmes,

ainsi on les aime.

~

Bon mardi,

Colette

Liste 8

hPupEbdGIjz_1mu5zO1JFcZoTDo@500x207

Marie-Lise et ses amies

~

Plume, falaise, ouragan, arrosoir, amphithéâtre,

estampe, mug, jaunisse, atmosphère, jalousie

~

La petite vie simple

.

Hugo gravit les gradins de la falaise ; tel un amphithéâtre. Un mug à la main, carnet et plume dans son sac à dos ; il s’installe au sommet. Dans cette atmosphère de paix et de silence, il rassasie son bonheur d’écrire.

De là-haut, il observe Jade, sa moitié, qui de son arrosoir rempli d’eau fraîche soulage les fleurs dont les feuilles portent l’estampe de la jaunisse ; les pauvres.

Pendant ce temps, tel un ouragan, Bali le chien et Ali le chat, sans jalousie, sautent à qui mieux, mieux devant elle, risquant de la faire trébucher.

Ohé Hugo, n’oublie pas de redescendre pour le dîner !

~

Bonne semaine,

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°156

ChynIyrKrNmcEVJPJO_32ibofaI

GHISLAINE

Les mots :

Souvent, pourtant, savant, urgent,

songer, égarer, suivre, prendre.

Ou un texte commençant par :

Parfois il faut

Ou un ressenti sur cette image :

~

ll2jPUJjmRrv85gRx0CglMCTdQw

Visage à deux faces

.

Parfois il faut songer sérieusement, et c’est urgent, à nous éloigner de certaines personnes qui tentent de nous égarer par un savant amalgame de vérités et aussi de faussetés sur leur être véritable.

C’est souvent embêtant dans les débuts de suivre leur ligne de conduite, mais pourtant, avec le temps on ne peut s’y faire sans réagir pour ne pas s’y laisser prendre car, voilà qu’à ce moment, leur vrai visage est à découvert.

Personnellement, j’ai déjà vécu cela avec une collègue de travail, une amie, du mois, je croyais qu’elle l’était. À la suite d’un évènement de fin d’année, je lui ai dit tout simplement : J’ai beaucoup aimé tous ces moments passés en ta compagnie, cela demeure très beau et restera ainsi mais, à présent, c’est terminé. Un visage à deux faces, cela ne me plaît pas du tout et, il en fut ainsi.

~

Bon dimanche,

Colette

Un repos souhaité

Mil et une

ICI

Le mot à insérer :

PÉTRICHOR

image_0555900_20210618_ob_c4a063_sujet-19-2021p1000728
image Mil et une

~

Un repos souhaité

.

Comme à chaque année,

en ces beaux jours d’été,

Lya est l’invitée

de sa tante Renée.

Un repos souhaité !

Y trouve son compte,

pour d’bonnes rencontres.

Revoir les hortensias,

ne voudrait manquer ça.

L’odeur du PÉTRICHOR,

bien des choses encore.

Tout est plein de douceur,

et réchauffe son cœur.

Bonheur sans mesure,

d’une joie qui perdure.

De ces beaux jours d’été,

comme à chaque année.

~

Bonjour ou bonsoir

à

toutes et tous,

Colette

Circé

Q3rTW6MLlDPyUonamlXC4budKHI@250x167

ICI

Coquette, jolie petite magicienne ;

Il n’est pas question pour elle, de jeter des sorts.

Rien ne l’arrête ; sait user de ses charmes.

C’est, vous le devinez, un p’tit oiseau chanteur.

Égayante de nature ; attachante.

.

Circé est le nom d’une magicienne dans la mythologie grecque ; ce nom serait une forme latinisée du grec Κιρκη signifiant ‘oiseau’.

Trouvé sur Internet

.

Bon mercredi,

Colette

Liste 7

hPupEbdGIjz_1mu5zO1JFcZoTDo@500x207

Marie-Lise et ses amies

~

Miel, manteau, semaine, arabesque, agora,

dentelle, affreusement, piment, citrouille, astronef.

~

D’un côté plus réaliste

.

Dans son chemisier de dentelle, Adeline trace des arabesques dans le miroir au-dessus du manteau de la cheminée et ce, à défaut d’un voyage en astronef qui, selon elle, viendrait ajouter un peu de piment à ses journées de citrouille affreusement affaissée.

Une nouvelle semaine se profile. D’un côté plus réaliste, elle décide de prendre un billet spectacle à l’Agora, rue Dalhousie, au Vieux-Port de Québec.  À cette belle scène de spectacle en plein air, elle est persuadée de se procurer, et je suis bien d’accord avec elle, des moments au goût de miel.

~

Bonne semaine

à

toutes et tous,

Colette

Du 13 juin en soirée au 19 p.m.

Du 10 au 16 mai inclus

Voilà, je serai absente du net cette semaine car, le temps est venu pour moi, comme à chaque année, de vivre ce moment privilégié dans la solitude et la prière. J’y apporte toutes vos intentions les plus chères.

Je ne pourrai répondre à vos gentils commentaires et non plus visiter vos blogs. Je reprendrai le rythme habituel, là où nous en serons, et ce, des le 19 juin en après-midi ou en soirée, si possible.

Bonne et agréable semaine

à

chacune et chacun !

Colette

Thème de juin chez ABC : Centon (poème)

Thème de mars chez ABC_89tgvdClTQPJytwM88fGBfkieO4@250x196

ICI

« Poème en centon de 12 vers, et/ou poème sans ton »
(Centon : https://fr.wikipedia.org/wiki/Centon)

~

Le reflet des rayons amortis du soleil

Par les yeux clignotants de la lucarne rousse

Comme un chaume, où reluit le safran des javelles

Chaumes moussus, clochers brunis, sombres castels

Accoutumée au bruit lointain des grands succès

De ces maîtres charmeurs, de ces maîtres esprits

Plus de vers à glaner au jardin de féeries

Le nuage et l’oiseau, la rosée, dans le vent

Sous le seul regard pur du doux ciel étoilé

Vers ces couchants de rêve où le soleil s’endort

Pleurons sur les amis dont les espoirs s’éteignent

Nul mal n’est égal à leur peine amère.

~

N.B. : Ma cueillette, des poèmes d’un seul auteur :

Nérée Beauchemin

~

Bon week-end,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 806 autres abonnés