Pour ce jeudi 3 juin : «Juin»

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

À la barre :

ZAZA

Dominique SAGNE

.

Juin (La ronde des mois)

.

Ce sacré petit mois de Juin
Couvert des couleurs d’arlequin,
Nous conduit vers l’été, doucement,
Allongeant les jours discrètement.
.
Les averses, fréquentes, nettoient la nature
Et laissent, derrière elles, un ciel d’azur.
Exaltant, des parfums enivrants
Dans un univers transparent.
.
Et, pourtant l’on sait sans aucun doute
Que, quand Saint Barnabé, sous la céleste voûte
Coupe le pied de ce pauvre Saint Médard
L’été somnolent n’est jamais en retard.
.
Et sous un soleil chaud et éclatant
En ce dernier mois du printemps
S’épanouie, la fête de la musique
Nous entraînant, dans une ronde magnifique.

Bon jeudi,

Colette

Café Thé N°133 : Rebondir

image_1331329_20210103_ob_dae984_logo-ct

Logo créé par Renée du blog « Envie de »

CAFÉ THÉ

~

Un mal pour un bien

.

Nous avons toutes et tous une ligne de vie que personne ne peut vraiment réaliser pour nous. Parfois, une contrainte peut nous conduire là où nous ne voudrions pas du tout aller ou bien, c’est le contraire qui se présente. Nous voudrions bien faire quelque chose, participer, mais les circonstances font qu’on ne veut absolument pas nous y conduire, et ce, pas du tout. C’est à ce moment précis, que je peux intervenir dans ma façon d’accepter ces contraintes de la vie.

« Chaque difficulté rencontrée doit être l’occasion d’un nouveau progrès. »

Bien évidemment, je peux me considérer comme martyr(e) ; c’est souvent notre première réaction malheureusement, mais aussi, je peux avoir une deuxième réaction et rebondir, de manière à ce que tout se transforme en témoignage d’amour, et faire de cette contrainte une petite ou une grande victoire.

Ce que je vais vous raconter, remonte au temps de mes études secondaires. J’ai alors subis l’influence négative de ma titulaire de classe, en fonction, cette année-là ! Je n’y étais pas sympathique et vice versa. Toujours est-il qu’elle m’avait souhaité, devant toute la classe, de manquer mes examens de fin d’année. Là aurait été le moment de rebondir, et de ne pas me sentir victime. Ce que je n’ai pas fait, à ce moment précis, résultat : j’ai eu échec dans une matière. De plus que cette enseignante m’avertit à la réception de mon résultat négatif que je pouvais me reprendre, au cours de l’été, mais qu’elle partait en vacances pour tout l’été et que je devais réviser moi-même la matière.

 Mon rebondissement se fit, une fois ce fait accompli. Une force s’empara de moi. Ma révision, je l’ai faite avec la titulaire de même niveau de la paroisse voisine. Mon but était de réussir bien au-delà de ses prédictions, de manière à la surprendre honorablement. C’est évidemment ce qui arriva. C’était ma revanche.

À la réception de ma note de reprise, elle était de retour, et c’est la tête haute que je reçus d’elle, ma feuille en me réjouissant de son sourire un peu de travers ; ce qui m’a fait rebondir encore davantage. À partir de cette expérience, il en fut ainsi de tous mes problèmes rencontrés mais là, dès ma première réaction. Ce fut alors pour moi, un mal pour un bien.

~

Bonne poursuite de ce mercredi,

Colette

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 806 autres abonnés