La parodie

Défi N°167

C’est notre commandant Dômi qui s’y colle.

Voici le thème :

La parodie

La parodie consiste à imiter un texte en le caricaturant,

dans l’intention de s’en moquer et de faire rire.

Elle propose donc de parodier un texte, un poème, une chanson … etc. …

Voici pour moi :

Le Coche et la Mouche

Dans une côte, pleine de sable, dégeulasse,

À l’est, à l’ouest, au nord, au sud, en plein Soleil,

Six chevaux grimpent un Coche.

Créatures, Moine, vieux, étaient en bas.

L’attelage pissait la sueur, à bout de souffle.

Arrive une Mouche, et aux chevaux se colle ;

Pense qu’elle les mets en train en bourdonnant ;

Une piqûre à l’un, à l’autre, et est certaine

Que c’est elle qui monte la charge,

S’écrase sur le timon, sur le senteux du Cocher;

Dès que ça grimpe,

Et que les personnes avancent,

Elle s’applaudit des ailes ;

Ici et là, se déménage ; on dirait

Un Sergent de bataille de gauche à droite

Marchez, marchez, frappant des ailes.

Elle chiale que c’est elle qui fait tout ;

Personne ne pense à l’aider.

Le Moine lisait son Bréviaire ;

Pas de presse ! Une créature chantait ;

C’était bien d’la chanson en effet !

Madame la Mouche va leur aiguiser les tympans,

Et des centaines de niaiseries comme ça.

Les reins cassés le Cocher arrive en haut.

Soufflons, bourdonne la Mouche :

J’ai tout donné enfin on y est.

Ça Messieurs les Chevaux, vous me le devez.

.

Comme ça, bien du monde font,

Rentrent dans les choses:

Ils font les indispensables,

Et, partout fatigants, devraient prendre la porte.

~

Bonne semaine mes ami(e)s !

Colette

Défi Top Chef lettre «M»

Défi Top Chef lettre «M»

Pour ce défi du mardi,

je ne vous offrirez pas du maïs :

ce n’est pas la saison.

Non plus du maquereau, du merlan,

de la morue ni des moules.

Comme entrée, je vous propose

un peu de melon sucré et parfumé.

Miam ! Miam !

Suit immédiatement mon plat principal,

mon préféré parmi tant d’autres

quand même, quoi qu’il tient

une place de choix dans mon cœur.

Oui, oui, ne souriez pas et ne riez pas,

car c’est tout à fait vrai.

D’abord, dans une casserole suffisamment grande

d’eau portée à ébullition, ajoutez lentement

(4 à 5 tasses) de macaronis secs

surtout si vous m’invitez,

il faut en mettre en masse,

vous savez pourquoi …

Faites bouillir 10 minutes

en remuant par ci, par là.

Ensuite, vous égouttez et les placez

dans un plat beurré.

Dans une grande casserole,

feu doux,

vous faites fondre le beurre

(5 cuillères à soupe).

Puis, retirez du feu et mélangez avec

(1/3 de t. de farine),

(3 cuillères à soupe de moutarde de dijon)

et ce, jusqu’à ce que la consistance soit lisse.

Vous remettez sur le feu (chaleur moyenne).

Là, vous ajoutez petit à petit le lait

(5 t.)

tout en remuant constamment,

jusqu’à ce que la sauce épaississe et soit lisse.

Vous portez à ébullition.

Vous ajoutez avec délicatesse

vos (24 oz de cheddar extra doux en morceaux)

au mélange de lait en ébullition,

en remuant jusqu’à la fonte des neiges,

pardon, jusqu’à ce que

tous les morceaux de fromage aient fondu.

(Excusez-moi,

c’est parce qu’on en a eu un peu,

de neige en cours de ce lundi 16 mai).

Vous versez, à ce moment

le mélange de fromage sur les macaronis

en mélangeant au fur et à mesure.

Bien vous assurer que le fromage

recouvre tous les macaronis.

Cuire au four

à 350 degrés pendant 45 minutes.

Vous verrez apparaître

une belle coloration dorée

et toute bouillonnante.

Quel bon macaroni au fromage !

Pour dessert, si vous vous servez

plus légèrement que moi,

je vous suggère

une macédoine de fruits

accompagnée

d’un tout petit macaron moëlleux.

Bon appétit !

Colette

 

 

 

Défi Top Chef lettre «L»

Billet programmé

Défi Top Chef lettre «L»

Limonade, en ce jour !

Non, merci, pas tant l’goût !

Lamantin, bien trop gros !

Langouste, j’t’apprécie bien !

Luzerne, mais, à ton tour !

Pour ce mardi :

Épluchez une belle laitue

Vous la lavez avec soin

Lavez une belle grosse orange

La brossez et l’essuyez

Et en rondelles la coupez

Vous n’en perdrez pas le jus

Ce si bon jus qui s’écoule

La sauce avec l’huile vous faites

De quatre cuillères à soupe

En plus le jus de citron

Et ça comme vous le voulez

Puis le jus de vot’orange

Dont là nous parlions ci-haut

Sel et poivre tout à vot’goût

Dans l’saladier mélangez

Là vous dressez la salade

Les rondelles d’orange glissez

Entre les feuilles préparées

Douze olives noires parsemez

Dès qu’elle est prête vous servez :

Votre laitue à l’orange

Bon mardi !

Colette

Défi Top Chef lettre «K»

Défi Top Chef lettre «K»

Kc’est qu’tu dis là, toi ?

C’est le K, cette semaine,

Ouille, ouille de ouille, hein là !

Ben, j’ai une p’tite idée.

Ce sera succulent.

Avec des framboises fraîches :

Deux bonnes cuillères à soupe.

Sucre, une cuillère à soupe.

Et cette eau-de-vie Kirsh,

La moitié d’une cuillère ;

D’une cuillère à café.

Vous mixez les framboises,

Ajoutez-y du sucre ;

Vous devez remuer.

Au récipient versez,

Et au Kirsh mélangez.

Quinze minutes de travail,

Y compris la cuisson.

Vous le servez bien froid.

Dégustez votre Kirsh,

Votre Kirsh aux framboises.

Comme ça, de cette façon,

Et bonne dégustation !

≡ 

Bon mardi tout entier !

Colette

Défi Top Chef lettre «J»

Défi Top Chef lettre «J»

Eh ! Bien, pour ce défi,

Voici la jalousie

Voyons, qu’est-ce que tu nommes !

Pas d’crainte, elle est aux pommes.

 De grâce, n’y tombez pas

Car alors, quel dégât !

Fouillez, fouillez partout

Dans l’armoire, au frigo ;

À la cave s’il le faut :

600 g de pommes

150 g de sucre semoule

50 g de beurre

cannelle en poudre

(Pas de la Cannelle de René, là tout d’même)

400 g de pâte feuilletée

1 coco

(pardon)

1 œuf

Quand vous serez paré(e)s

Et pas trop essoufflé(e)s

Là, eh bien, préparez

Allez-y carrément

Et aussi sûrement :

Vous épluchez les pommes

Enlevez les pépins

Et les coupez en cubes

Cuisez avec le sucre

De même avec le beurre

De cannelle saupoudrez

Deux bandes de feuilletage

Et l’une sur plaque humide

Y mouillez le pourtour

Les pommes vous disposez

Un espace tout autour

Vous pliez la deuxième

En deux, sens d’la largeur

La pâte vous incisez

Et vous la dépliez

Posez sur la première

Et soudez bien les bords

Les côtés chiquetez

Au repos dix minutes

À l’œuf battu dorez

Cuire pendant 15 minutes

(220 °c)

Voilà votre jalousie aux pommes !

Bonne jalousie !

(pardon)

Bon appétit !

Colette

Défi Top Chef lettre «I»

Défi Top Chef lettre «I»

Bien oui, c’est mardi

Aujourd’hui l’défi

Le défi en «I»

Tu dis qu’ça t’ennuie

Alors pas d’soucis

Mets ta vieille chemise

Tes cheveux tu frises

Bientôt sous la brise

Fera à ta guise

Prépare ta valise :

Des œufs, du sucre glace,

des framboises fraîches,

du coulis de framboises,

et du sel.

Bien oui ma Françoise

Tu pars sur ton île

Flottante s’ra ton île

Ton île aux framboises

Le bonheur tu croises

Comme t’es en vacances

Avec toute aisance

Prépare comme tu veux

Tout sera bien mieux

Au diable les curieux

Et les envieux

Voilà qu’dans l’assiette

Assiette bien coquette

Les blancs montés flottent

Les framboises galopent

Dans le bon coulis

Adieu les soucis

Voilà ce défi

Complètement rempli :

D’une île flottante aux framboises.

Bon mardi mes ami(e)s !

Colette

Défi Top Chef lettre «H»

Bon, nous voilà déjà aux haches !

Stop ! Pas de guerre «icitte», voyons !

Limitons-nous à la lettre «H» de l’alphabet

et pas mal mieux, nous nous en porterons !

Défi Top Chef lettre «H»

Donc, cette semaine, nous aurons

des canapés avec dossier, voyons,

qu’est-ce-que je dis là !

Des canapés aux huîtres fumées.

Ingrédients :

– Prenez-en 1 douzaine,

de ces mollusques comestibles.

– 1 c. à soupe d’échalote grise,

hachée finement.

– Vous aurez aussi besoin d’un câprier.

Oui, mais pas de l’arbuste au complet !

Je parle bel et bien du condiment :

– donc, 2 c. à soupe de câpres.

– 2 c. à soupe de cornichon salé haché

de façon grossière.

– 2 œufs durs sans les coquilles,

tout en ayant soin de séparer

les blancs des jaunes.

– 1 c. à soupe de moutarde de Dijon

(Atchoum !)

– 1 citron viré en jus.

– 1 tasse d’huile végétale.

-1 boîte d’huîtres fumées.

Préparation :

12 huîtres, ça veut dire que ça vous

prendra aussi 12 mouillettes.

1- Vous ouvrez d’ abord les huîtres,

que vous déposez dans un récipient

où l’on prépare et sert la salade.

2- Vous faites la sauce gribiche,

tout en déposant dans un saladier

assez grand, le jaune d’œuf,

la moutarde et le citron.

Vous fouettez non hostilement,

en incorporant l’huile en filet

de manière à ce que la texture ressemble

à de la mayonnaise.

Vous ajoutez les blancs de vos œufs hachés,

les câpres, les cornichons, l’échalote,

vous savez, la grise finement hachée

et les huîtres fraîches

égouttées bien entendu.

3- Maintenant, vous coupez

12 morceaux de pain blanc de

1 cm sur 1 cm par 6 cm de longueur

(ce seront vos mouillettes).

Vous faites fondre 2 c. à soupe de beurre

dans une poêle assez grande

pour déposer vos mouillettes.

Remuez-les jusqu’à ce qu’elles soient

d’un beau doré.

4- Dans une assiette pas mal grande,

placez vos coquilles d’huîtres vides.

Dans chacune, déposez une huître fraîche

que vous entourez de gribiche.

Toute croche, c’est-à-dire non droite,

déposez une mouillette.

 Dessus, ajoutez l’huître fumée.

Hum !

Quel délice ma tante Alice !

Bon mardi mes ami(e)s !

Colette

Défi Top Chef lettre «G»

Cette semaine :

Gros gel de dent (pas tant qu’ça, tout d’même), hein ! Voyons !

Défi Top Chef lettre «G»

Ce sera donc une glace au gingembre.

Si vous êtes 2×2 personnes, la quantité sera suffisante.

Ça ne sera pas compliqué à faire non plus

et ça ne vous coûtera pas

les yeux de la tête

ou

la peau des fesses,

selon l’expression que vous préférez.

Vous aurez besoin des ingrédients suivants :

– 20 cl de lait entier

– 10 g de gingembre frais

– 5 jaunes d’œufs

– 60 g de sucre en poudre

Comme préparation :

Gaiement, vous épluchez et râpez finement

le gingembre.

Gaillardement, faites bouillir le lait

et ajoutez y le gingembre.

Vous couvrez et vous laissez infuser

20 minutes.

Galamment, vous fouettez les jaunes d’œufs

avec le sucre.

Quand vous voyez que le mélange

commence à blanchir,

versez le lait bouillant, sans arrêter de remuer.

Au garde-à-vous, versez à nouveau le mélange

dans la casserole et vous laissez cuire.

Sur feu doux,

jusqu’à l’obtention d’une consistance épaisse

et onctueuse.

Ensuite, filtrez la crème et laissez refroidir.

Là, vous versez le tout dans l’appareil

à préparer les glaces et les sorbets.

Votre gâterie vous l’accompagnez

de morceaux de gingembre confit.

Bonne glace !

Colette

Défi Top Chef lettre «F»

Ah ! après dégustation de délicieux fruits de mer,

de fromages de toutes sortes

et de jambon dans le sirop d’érable,

voici un refrain qui me vient à l’esprit.

Je vous invite à chanter avec moi :

BR104-01

J’aime le jambon et le fromage

J’aime le jambon c’est bon …

Défi Top Chef lettre «F»

Cette semaine, je vous propose une recette de

Croustade de rhubarbe et framboises.

En tout, cela vous prendra 90 minutes pour la préparation

y compris le cuisson.

Vous aurez besoin des ingrédients suivants :

1 livre de rhubarbe

1 livre de framboises

3/4 de tasse de sucre

1 tasse de gruau

1 tasse 1/4 de farine

1 c. à thé de cannelle

3 c. à table d’amidon de maïs

1 tasse de cassonade

la moitié d’une tasse de beurre

et du jus de framboises.

Pour la préparation :

Vous mélangez l’amidon de maïs

et le jus de framboises avec le sucre.

Puis, brassez jusqu’à épaississement.

Là, vous retirez du feu.

Vous prenez un moule de 9 pouces de chaque côté.

Vous écrasez le beurre,

vous y versez la cassonade que vous mélangez ensemble.

Vous ajoutez la farine et le gruau.

Brassez bien et mettez-y la cannelle.

Versez la moitié du mélange dans votre moule.

Vous ajoutez dessus un rang de (briques),

pardon, un rang de rhubarbe,

puis un rang de (chats),

pardon, un rang de framboises.

Ce serait à l’épreuve des rats,

mais pas mal mois délicieux, hélas !

Là, vous versez le reste du mélange dessus.

Et hop!

Au four à 350° Fahrenheit,

et ça, une heure de temps.

Miam ! Miam !

Bon appétit !

Colette

Défi Top Chef lettre «E»

Bon, pas d’ascenseur aujourd’hui, ni d’escalier !

L’internet vacille alors, je ferai vite,

puisqu’il est là, là !!!

Fie «toé» y pas Ti-Pit, attrape la branche,

comme on dit par «icite» !

Défi Top Chef lettre «E»

Ce sera alors, une Crème d’épinards

Comme le temps compte, vous allez y mettre

seulement 10 minutes pour la préparer.

Elle va cuire 30 minutes + cinq.

Avec ça, vous en aurez pour servir

7 à 8 personnes.

Sans plus de  préambules,

voici les ingrédients :

2 c. à soupe de beurre

1 oignon haché fin, fin, fin

1/2 c. à thé de cari

2 patates à couper fin, fin, fin

300 g, c’est-à-dire

1 sachet d’épinards hachés et frais

4 tasses de bouillon de poules

(pardon de poulet)

2/3 de tasse de crème à 35%

1 c. à soupe de jus de citron

Du sel et du poivre à votre goût

1/4 de tasse de fromage parmesan râpé

Préparation :

Le beurre, le cari et l’oignon dans la casserole

pour fondre ensemble.

Vous y ajoutez les patates et les épinards.

Remuez 2 minutes environ sur un feu moyen.

Là, vous ajoutez le bouillon de poulet.

Rendre à ébullition et réduire le feu.

Mettez le couvercle et laissez mijoter

1/2 heure.

Dans le robot, réduire en purée.

Remettre dans la casserole.

Ensuite, on ajoute la crème et le jus de citron.

Sel et poivre.

On réchauffe en surveillant que ça ne boue pas.

On saupoudre le parmesan

sur chaque assiette bien remplie.

* On déguste le tout avec biscottes et Emmental

(libre à vous, parce que cela, c’est mon idée à moi)

ça ne fait pas partie de la recette.

Pas d’eau de vie, non plus !

Des escalopes de veau,

pour poursuivre le repas,

ce ne serait pas si mal !

Amicalement,

Colette

Previous Older Entries Next Newer Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 710 autres abonnés