Pour ce lundi 9 octobre : mon secret

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

Défi N°192

PAR ICI

À la barre Jeanne Fadosi

Elle nous propose de raconter ou d’inventer les temps forts d’une heure de notre vie en un minimum de mots. (Idéalement au plus l’équivalent d’une dizaine de nouveaux tweets de 280 caractères).

Je rentre des données, timbre des lettres, classe des documents, prépare des étiquettes … Oups ! La sonnerie du téléphone … viendrais-tu m’aider, je suis mal prise ! Pas de problème, je viens, d’accord ! De retour au bureau : toc, toc, toc ! Qu’est-ce que je peux faire pour toi ? Une photocopie, deux images à scanner. -T’es «ben fine» ! -De rien, c’est gratuit ! On rit, c’est la vie ! « Consacrer et donner du temps » voilà mon secret.

Bonne semaine

à

toutes et tous !

Colette

Publicités

Dans la mesure du possible

Dans la mesure du possible

DICO-CITATIONS DES NULS :

Thématiser une citation

tout en suivant l’alphabet.

Cette semaine, la lettre D.

 ≈ ≈ ≈

DANS LA MESURE DU POSSIBLE

Tant de choses à faire, ici et là ;

toutes aussi bonnes et agréables

les unes que les autres.

Nos journées n’ont que 24 heures.

Cependant il faut, et nous nous devons

d’en consacrer quelques unes au repos.

Huit au maximum ; pas toujours possible.

Une demande ici, un refus là-bas …

mais ça, pas trop souvent tout d’même !

Oh ! … là ! … là !

Savoir doser ; oui !

Le soir arrive si vite … hélas !

Faire des choix s’impose.

Demain sera là, mais quel engrenage !

Tout recommence !

Il est bon de courir ; mais au fait,

après quoi courons-nous au juste ?

Sachons nous arrêter, car à la fin,

il ne restera de valable

que ce en quoi nous y avons mis de l’amour.

En ce début d’année, il va de soi,

que nous pensions un peu à nous.

Mettons tout notre cœur dans ce que nous accomplissons

et allons-y :

DANS LA MESURE DU POSSIBLE.

Pour participer :

http://annuairepourlesnuls.fr/index.php/component/content/article/272-la-lettre-d-de-votre-dico-citations#comments

 ≈ ≈ ≈

Amicalement,

Colette

Accueillir

 

Aujourd’hui, je me suis posée une question … ? …

Dans ma vie trépidante où tout se joue

dans l’humain ordinaire

est-ce que je sais toujours prendre le temps

(perdre le temps pour ainsi dire )

d’accueillir ?

Dans mes contacts journaliers ai-je le souci

de voir plus loin que les apparences immédiates !

Apparences qui sont si trompeuses parfois

parce que trop apparentes justement !

Aujourd’hui, je m’efforcerai d’interpréter l’événement

qui se présente à moi dans une synthèse plus vaste …

d’avoir dans ce qui m’arrive ce souci de scruter

plus loin que les apparences immédiates …

« Tu verras le bonheur … tous les jours de ta vie. »

Ps 127(128), 5

Excellent week-end à tous et toutes

avec toute mon amitié,

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 509 autres abonnés