Liste 3 bis

kZ3QqI-eIIFbxPQq9eHW24b_iFU@250x127

Marie-Lise et ses amies

~

Ombre, lumière, arbre, maison, velours,

printemps, espérance, douceur, faramineux, encre.

~

Des jours heureux

.

Ombre et lumière sont là, pour rythmer notre vie. Dès le printemps, nuage de crocus, beauté des arbres, de l’herbe verte et de l’éclat des couleurs ; espérance qui encre nos cœurs dans le désir faramineux des jours heureux. Cette douceur, elle est velours pour l’âme et remplit nos maisons de bonheur.

~

Bon samedi,

Colette

Café Thé N°132 : Matin ensoleillé …

image_1331329_20210103_ob_dae984_logo-ct

Logo créé par Renée du blog « Envie de »

CAFÉ THÉ

VOIR L’IMAGE

Gorgée de soleil

.

Six heures du matin

Dring Dring Dring hop le réveil

Une autre journée

.

Bon étirement

En forme et bien en vie

En dehors du lit

.

Surprise du jour

Balancement des rideaux

Matin de soleil

.

Des feuilles l’ombre

En plein cœur du gros arbre

Trouée de soleil

.

Aux couleurs du jour

De mon cœur en liesse

Gorgée de soleil

~

Bon mois de mai

à

toutes et tous,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy : Le gouffre

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

N°234

~

Vous avez le choix dans la liste ci-dessous :

Écriture, poésie, acrostiche, citations, textes d’auteurs, haïkus, prose etc…

Aujourd’hui, je choisis de présenter le texte d’un auteur.

~

Les défis de la Plune d'Evy_Le gouffre (2)

Ô gouffre !

.

Ô gouffre ! l’âme plonge et rapporte le doute.

Nous entendons sur nous les heures, goutte à goutte,

Tomber comme l’eau sur les plombs ;

L’homme est brumeux, le monde est noir, le ciel est sombre;

Les formes de la nuit vont et viennent dans l’ombre ;

Et nous, pâles, nous contemplons.

.

Nous contemplons l’obscur, l’inconnu, l’invisible.

Nous sondons le réel, l’idéal, le possible,

L’être, spectre toujours présent.

Nous regardons trembler l’ombre indéterminée.

Nous sommes accoudés sur notre destinée,

L’œil fixe et l’esprit frémissant.

.

Nous épions des bruits dans ces vides funèbres ;

Nous écoutons le souffle, errant dans les ténèbres,

Dont frissonne l’obscurité ;

Et, par moments, perdus dans les nuits insondables,

Nous voyons s’éclairer de lueurs formidables

La vitre de l’éternité.

.

Victor Hugo

Les contemplations

~

Bon dimanche mes ami(e)s,

Colette

Chez Lenaïg, thème : Le yin et le yang

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

C’EST ICI

Elle nous dit :

Thème trop dur ? Mais non ! Grande liberté d’interprétations ! Jonglons avec la lune et le soleil, comme Charles Trenet dans sa chanson, par exemple, sur les jeux d’ombre et de lumière, sur le mariage du blanc et du noir, sur les rapports entre les hommes et les femmes, les faibles et les puissants, sur le silence et la parole, etc. !

~

Rosée sur les fleurs

Le  parterre  à  la  fête

La soif des oiseaux

~

Éclatant soleil

Dans l’étendue du jardin

À l’ombre des fleurs

~

Doux manteau du temps

De brume  de  vent  de  pluie

Si clair et si beau

~

La paix le repos

Le silence  dans  la nuit

Sous le bruit de l’eau

~

Bon vendredi,

Colette

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 797 autres abonnés