Chez Lenaïg, thème : Quand dans le noir il y a de l’espoir

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

C’EST ICI

Cahots de la vie

Seulement une couleur

La grande noirceur

Tout est ténèbres

Plus de couleurs possibles

Étoile dans le noir

D’la nuit obscure

Entre noirceur et espoir

Douce lumière

Promesse de vie

Rassurante présence

Propice lueur

Dans tes yeux l’espoir

Sourire sur tes lèvres

Ta raison de vive

Bon vendredi,

Colette

Liste 10

hPupEbdGIjz_1mu5zO1JFcZoTDo@500x207

Marie-Lise et ses amies

Évaluation, amortir, débarquement, intégration, nombreuses,

fantômes, saveurs, émouvant, contraint, inestimable.

.

Thème proposé mais non obligatoire :

Un voyage mouvementé

~

À bord du train

.

Il y a de nombreuses années de cela, parties en voyage contraint à bord du train, en début de soirée, en plein hiver, lorsqu’au cours de la nuit, un bruit sinistre se fit entendre en plusieurs secousses qui peu à peu s’amortirent.

La nuit, à la grande noirceur, c’est toujours plus émouvant. Seules, de petites lumières jaunes de spots dansent tels des fantômes à nos fenêtres. Nous en concluons que c’est une tentative d’évaluation de près des dégâts, s’il y en a. Cela exige de notre part, une intégration la plus positive possible à la situation.

Toujours est-il, qu’on rentre nous dire que notre wagon est bel et bien détaché des autres wagons, et que nous n’avons pas à nous inquiéter, que tout est sous contrôle, que le train qui suit est arrêté, que tout va bien se passer mais que nous devons mettre au moins dix heures d’attente avant de repartir.

Le jour levé, c’est toujours assis sur nos sièges que nous devons demeurer. Cependant, nous avons droit à de bons repas aux saveurs appropriées en de telles situations, Quoi faire, à part se raconter des histoires. Je vous en fait grâce ici, cependant.

Point n’est besoin de vous dire que de ce voyage mouvementé, le débarquement à la gare, fut une joie inestimable ressentie par toutes, de mettre pieds au sol, et de se dégourdir les jambes.

Qui ne pourrait ne pas s’en souvenir !

~

Bonne semaine

à

toutes et tous,

Colette

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 819 autres abonnés