Les défis d’écriture de Ghislaine, N°120

7znbGGckpAjpEAyq2Ca9Cv4Ahl4@299x128

GHISLAINE

Elle nous propose 8 mots :

Jeter, trier, ranger, vider,

abus, refuge, mépris, volonté.

Ou le thème :

«changement»

~

100_9249

Vous ne trouvez pas !

.

Ce n’est pas du mépris envers moi, c’est juste un abus que l’on croit que dans mes petits refuges assignés, tout est toujours dans l’ordre ou l’état souhaité. En tout cas, à mes yeux, ce n’est pas toujours ce que je constate. Ce n’est pas non plus par manque de bonne volonté tout de même !

Voilà pourquoi, souvent j’ai besoin de ranger et d’y faire des changements. Pour cela, je vide, je trie et je jette. Quelle satisfaction j’en ressens, lorsque je replace et que tout est comme un beau sous neuf. Le pire, dans tout cela, c’est que c’est toujours à recommencer ! Vous ne trouvez pas !

~

Bonne fin de semaine,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy, thème : Soudain

ob_5f626e_unnamed

LA PLUME D’EVY

Défi N°237

Cette semaine, le thème c’est « Soudain »

ou les mots :

Vide, battus, dignité, étonnée, invitent,

remonte, mélange, attendrie, flotte, vagabondé.

~

N.B. : Cette fois-ci, je choisis le thème seulement.

~

100_8988

Soudain, la petite feuille

.

F ière, et hier encore toute bell E.

E t soudain, ne tenant qu’à un fi L,

U n coup de vent, et tu jonches le so L.

I mmobile, dans l’instant c’est l’ennu I.

L ’enfant attendri l’a compris, l’a s U.

L entement, pour son herbier te recueill E.

E t bonnement de ta vie fait du neu F.

 ~

Réjouis-toi petite feuille d’automne,

de ton envolée, l’écolier tire son orgueil ;

ta présence l’enchante !

~

Bonne semaine

à

toutes et tous,

Colette

Il nous convie

N°154

http://fadosicontinue.blogspot.fr/2015/11/a-labordage-le-defi-n154.html

 « Pourquoi chercher midi à quatorze heures ? »

Il nous convie_pour-illustrer-le-sujet-154-300x239
Version longue :

Choisissez un mot ou une expression de quatorze lettres* de votre choix. Écrivez un texte à votre convenance (en prose ou en vers) de quatorze phrases, chaque phrase devant commencer par une lettre de votre mot choisi en les prenant dans l’ordre ou dans le désordre mais toutes les lettres doivent y être et seulement elles.

Version courte :

Prenez neuf au lieu de quatorze
Choisissez un mot ou une expression de neuf lettres* de votre choix. Écrivez  un texte
 à votre convenance (en prose ou en vers) de neuf phrases, chaque phrase devant commencer par une lettre de votre mot en les prenant dans l’ordre ou dans le désordre mais toutes les lettres doivent y être et

seulement elles.

Je choisis donc la version courte, et j’emploie le mot CONTEMPLE, les lettres seront dans l’ordre.

~

Ce chemin de vie, nous convie au changement.

Ouverture et solidarité aux autres,

pour ce faire, l’on se doit !

Nous commettons des maladresses certes, et surmontons bien des difficultés.

Tout en traînant notre petit bonhomme de chemin,

nous nous transformons au fil des jours.

Et ce, toujours en fidélité à ce que nous sommes,

bien entendu.

Même si avancer est parfois compliqué,

tout ne peut être parfait, faut bien se le dire.

Parfois, tout craque autour de nous.

Là, c’est que quelque chose éclate,

dans le but de faire du neuf.

En ces moments embrouillés,

nous recevons l’invitation à plonger

dans quelque chose de plus grand que nous ;

sagesse, alors,

à poursuivre notre chemin de vie,

dans ses plus petits plaisirs,

sans chercher midi à quatorze heures.

~

Bon lundi

à

toutes et tous !

Colette

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 813 autres abonnés