Peu importe …

Peu importe le chemin : tous les chemins se valent. L’important est de suivre un chemin qui a du coeur.

Carlos Castaneda

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Le chemin est un moyen de communication.

 Quelle qu’en soit la direction où il me conduit,

il me place dans la possibilité évidente

de rencontrer des gens.

Prendre le chemin, (mon chemin),

 c’est sortir de soi pour s’ouvrir à la présence des autres.

C’est aussi apprendre à leur contact

la valeur inestimable du don de soi

surtout si je croise des êtres plus souffrants.

À ce moment, pas de place

 pour mes tendances égoïstes car je fais place justement

à la solidarité, à la générosité

et à l’ouverture de mon envers tous ces autres.

 Sur mon chemin il y a tout un réseau

de communication; il me suffit d’observer.

C’est là que nous apprenons à nous connaître

vraiment comme des frères et soeurs.

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Belle route et bonnes rencontres

à la croisée de nos chemins respectifs.

 Amitiés,

 Clette

Autrement

Cette semaine écoulée,

je me suis ramassée.

J’ai pris le temps

de m’arrêter ;

de me taire ;

de moins bouger ;

de ne pas penser au travail ;

de ne rien diriger.

J’ai pris le temps

de ne pas m’inquiéter ;

de ne plus me soucier ;

de tout déposer ;

de me laisser aimer ;

de me laisser faire ;

de me laisser revivifier.

J’ai pris le temps

de faire autrement ;

de m’unir ;

d’offrir tous ceux qui me sont chers

et dont chacun et chacune de vous fait partie.

Ce fut un temps de ressourcement ;

un temps d’abandon

et d’action de grâces.

De vous retrouver me remplit de joie !

Bon week-end à tous et toutes !

Clette

Pour une bonne santé du ♥ …

Oui, cette semaine, pour la bonne santé de mon ♥ :

J’offre mon sourire …

Je tends la main …

Je rends un p’tit service …

Je donne du temps …

Je fais plaisir …

 

« Donne à qui te demande; ne te détourne pas

de celui qui veut t’emprunter »

Matthieu 5, 42

 

Et, tout cela selon nos différences, nos choix et nos possibilités,

nous rendons les gens plus heureux …

Il suffit de si peu parfois !

 

Bonne fin de journée et excellente semaine

à vous tous et toutes mes ami(e)s !

En toute amitié,

 

Être et offrir

L’amitié et l’amour

sont les seules choses qui grandissent

quand on les partage.

Jade dit :

« Aimer, ce n’est pas vouloir rendre l’autre heureux

c’est être heureux, et offrir son bonheur

à l’autre. »

Garagnon, François, Jade et les sacrés

mystères de la vie, Monté Cristo, 1991,

Ed. Alexandre Stanké, p. 114.

Bonne journée

et, soyons là pour l’autre…

mettons-y tout notre coeur !

C☼lette

Cet homme …

Dans notre crèche traditionnelle de Noël,

il y a un homme

un humble menuisier

un travailleur manuel aux mains rugueuses.

Il est silencieux,

Il est à l’écoute des événements.

Il se pose bien des questions

sans tout comprendre.

Il accepte de collaborer …

Il accueillera l’Enfant et sa Mère

comme un don.

«J’ai trouvé, dit le Seigneur,

un homme selon mon coeur,

qui accomplira toutes mes volontés.»

Actes 13,22

Joseph est un homme qui aime tendrement.

Il mène sa vie d’homme …

de compagnon silencieux.

Il est présent.

Il est à la fois actif et comtemplatif.

«Voici le serviteur fidèle et prudent

que le Seigneur a établi sur sa famille.»

Matthieu 24, 45

Joseph, apprends-nous

l’art de vivre Noël !

Bonne fin de semaine

à chacun et chacune

accompagnée de toute mon amitié,

C☼lette

Dans le ciel de nos vies

Dans le ciel de nos vies
il y a toujours des signes !
Encore faut-il lever les yeux pour les regarder,
les découvrir et les interpréter.
Nul besoin d’être astrologue,
aucun devin ne nous dira
le chemin de notre histoire.
Ces signes-là nous parlent au coeur,
chaque jour de l’Avent,
nous sommes invité(e)s à les écouter
ou mieux encore, à les entendre.
Car entendre c’est laisser raisonner en soi
la parole de l’autre,
afin que nous soyons tendus dans l’attente,
de ce qui va venir,
de ce qui vient,
de ce qui est déjà là.
Extrait de « Chemin de Noël » de Robert Riber
Sur le chemin de notre histoire,
accueillons et écoutons
dans le présent
ces signes venant des personnes et des événements …
même si  la vitesse de la vie
fait que nous soyons parfois dans l’impossibilité  de les goûter pleinement !
On se sent pris (se) entre le passé et l’avenir
mais l’important c’est d’accueillir le présent.
Colette

La joie d’exister …

La joie d’exister,
je la trouve dans toutes les petites choses du quotidien …
La joie d’exister, elle est là,
quand j’écoute chanter les oiseaux,
ou la pluie qui tombe lentement …
 
La joie d’exister, elle est là,
quand je m’arrête pour sentir l’odeur des fleurs, des plantes …
 
La joie d’exister, elle est là,
quand je regarde la beauté et la grandeur des arbres …
 
La joie d’exister, elle est là,
quand je goûte les petits fruits des champs …
 
La joie d’exister, elle est là,
quand je la touche par une bonne poignée de main, une accolade …
 
Aujourd’hui, prenons le temps
d’écouter, de sentir, de regarder, de goûter
et de toucher cette joie d’exister
et faisons de chacun de nos jours un jour neuf !
 
Bon dimanche
et
agréable nouvelle semaine
à tous et à toutes !
Clette

Pour un dimanche heureux …

Pour un dimanche heureux,
accueillons le soleil …
écoutons le chant des oiseaux et la brise du vent …
 
 
 Regardons le ciel en oubliant la terre,
fermons les yeux sur le passé
et ouvrons les yeux sur l’avenir …
 
Bon et heureux dimanche
à tous et à toutes !
 
En toute amitié,
Colette Soleil

Next Newer Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 708 autres abonnés