Pour ce jeudi 18 novembre 2021

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

À la barre :

Colette (moi)

Pour ce jeudi poésie, poème d’auteur :

mon mois émoi juil 20 2

Roses d’automne

Nérée Beauchemin

.

Aux branches que l’air rouille et que le gel mordore,
Comme par un prodige inouï du soleil,
Avec plus de langueur et plus de charme encore,
Les roses du parterre ouvrent leur cœur vermeil.

Dans sa corbeille d’or, août cueillit les dernières :
Les pétales de pourpre ont jonché le gazon.
Mais voici que, soudain, les touffes printanières
Embaument les matins de l’arrière-saison.

Les bosquets sont ravis, le ciel même s’étonne
De voir, sur le rosier qui ne veut pas mourir,
Malgré le vent, la pluie et le givre d’automne,
Les boutons, tout gonflés d’un sang rouge, fleurir.

En ces fleurs que le soir mélancolique étale,
C’est l’âme des printemps fanés qui, pour un jour,
Remonte, et de corolle en corolle s’exhale,
Comme soupirs de rêve et sourires d’amour.

Tardives floraisons du jardin qui décline,
Vous avez la douceur exquise et le parfum
Des anciens souvenirs, si doux, malgré l’épine
De l’illusion morte et du bonheur défunt.

Nérée Beauchemin

Grand merci pour vos participations durant cette quinzaine.

Bon jeudi,

Colette

Pour ce lundi 15 novembre 2021

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

Défi N°256

ICI

À la barre :

Colette (moi)

À partir de phrases de chansons, n’importe lesquelles, d’un ou de plusieurs chanteurs, sur l’automne ou le thème de votre choixassemblez ces phrases pour en faire un texte cohérent.

À la faveur de l’automne

.

 À la faveur de l’automne

Revient cette douce mélodie (Tété)

Autant se préparer

Rien n’est comme on l’attend

L’automne surprendra l’été

Autant que nos sentiments (Victoria Petrosillo)

Les fleurs tombent avec l’automne

L’hirondelle s’éloigne de nos grands bois

Le rosier sans pitié s’abandonne (Marcel Martel)

Tous les jours on en parle

À quoi bon s’étonner

Passer du rire aux larmes

Ça ne fera rien changer (Tina Arena)

Désormais s’il fait un temps plus frais

Ce n’est pas que le temps soit mauvais (Thierry Amiel)

Le vent fera craquer les branches

La brume viendra dans sa robe blanche

Y aura des feuilles partout (Francis Cabrel)

Ça sent bon l’automne

La pluie dégringole,

Les feuilles tourbillonnent

Folle farandole (Dominique Pankratoff)

chanson_automne

Bon lundi

à

chacune et chacun

et

bonne semaine,

Colette

Pour ce jeudi 11 novembre 2021

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

Défi N°256

ICI

À la barre :

Colette (moi)

Pour ce jeudi poésie, haïkus sur l’automne :

Elle ne feint jamais

Soir d’automne

.

Murmure du vent

Sur un tapis tout humide

Glissement des feuilles

.

Si tôt le jour baisse

Dans la maison emmuré (e)

Entre chien et loup

.

Lueurs et reflets

Du feu dans la cheminée

Densité du noir

.

Lumière aux fenêtres

Au doux rythme de l’automne

Vie à l’intérieur

.

Douceur et tendresse

En cet automne des heures

Lecture et repos

.

Un temps de silence

Beauté pureté du soir

Présence agissante

Bon jeudi

à

toutes et tous,

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°168

ChynIyrKrNmcEVJPJO_32ibofaI

GHISLAINE

Avec les mots :

Travail, feuille, sans, entre,

déposer, laisser, filer, fuir.

Un texte sur le thème

« de notre choix »

~

Petite feuille d’automne

.

Hier encore, toute belle et fière, sans crier gare, ne tenant qu’à un fil, un coup de vent, ce matin, et tu filas te déposer au sol.

Tu ne peux fuir, alors immobile dans l’instant, c’est l’ennui. L’enfant attendri l’a compris, il l’a su. Il ne te laissera pas joncher le sol ainsi bien longtemps. Lentement, avec précaution, pour son herbier il te recueille. Réjouis-toi, petite feuille, tu entres dans un monde nouveau.

Le tapis multicolore de tes compagnes lui, travail du jardiner, sera ramassé et broyé, puis étendu sur le jardin ; ce qui régénèrera le terrain.

Les défis de la Plume d'Evy_La randonnée

~

Bon jeudi,

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°166

ChynIyrKrNmcEVJPJO_32ibofaI

GHISLAINE

Ressenti sur cette image

HKk38U6iyUuLUwRySIsr-f735zc

Que c’est épatant

.

Arbres majestueux,

trônent en ce beau lieu.

De retour du chalet,

au grand air et au frais.

.

Un arrêt sur ce banc,

oh ! Que c’est épatant.

Repos bien mérité,

d’une balade appréciée.

.

Feuilles sur le chemin,

grande joie des gamins.

L’orange c’est pour moi,

les jaunes sont à toi.

.

« Châtaignes dans les bois,

se fondent sous nos pas ».

Arbres de ce beau lieu,

Brillez de tous vos feux.

~

Bon vendredi,

Colette

Les défis d’écriture de Ghislaine, N°134

7znbGGckpAjpEAyq2Ca9Cv4Ahl4@299x128

GHISLAINE

Avec les mots :

Pour, avec, mon, dans, car, oeil, voir, ma.

Ou le thème :

Texte avec 5 mots commençants par J

~

Salut joli petit écureuil de chez-nous !

Tu viens jouer à cache-cache dans notre jardin.

Tu fais des bonds, tu montes, tu descends car,

tu es un véritable acrobate !

Gentil fripon à l’oeil si vif, voilà que

tu attrapes maintenant une feuille morte.

Pourtant, c’est avec des noix, des noisettes ou des glands

que tu l’approvisionnes !

Aurais-tu déjà une réserve à recouvrir en cachette !

C’est à voir, pour y croire !

C’est ça, va ; je te laisse en paix.

Merci beaucoup pour ta gentille visite.

Avec ton air si jovial

tu fais ma joie et celle du voisinage mon petit coquin.

~

L’automne est entré. Qu’il vous soit bon et agréable

dès ce premier jour !

Avec toute mon amitié,

Colette

 

Chez Lenaïg, thème : Maisons et frondaisons

C’EST ICI

Maisons bien ornées

De frondaisons entourées

L’émerveillement

~

Autour des maisons

Frémissement des feuilles

Le plein de couleurs

~

Multiples couleurs

Merveilleux enchantement

Que ces frondaisons

~

Vagues de couleurs

Magie d’un bel automne

Belles frondaisons

~

… de Josette …

une belle saison

douce lumière sur la maison

l’hortensia se fane

~

Bon vendredi,

Colette

Les défis d’écriture de Ghislaine, N°122

7znbGGckpAjpEAyq2Ca9Cv4Ahl4@299x128

GHISLAINE

Elle nous propose 8 mots :

Fort, ciel, heure, massive,

hier, bon , voie, éclairée.

Ou le thème : Saisons

~

harmonie des saisons

La symphonie des saisons

.

Au printemps, pleine d’espoir, l’herbe verte nous rappelle que c’est l’heure des beaux jours. L’éclosion des bougeons éclairée des jolies fleurs aux robes multicolores ; ces joyaux de saison, illuminent nos vies de petits bonheurs quotidiens, aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain. C’est la voie du bonheur.

Petit à petit

Il passe le printemps

Changer de saison

Aux couleurs d’été

Soleil plus clément

Douceur agréable

Des fleurs les senteurs

Bienfaits d’y flâner

Changement chargé

D’souvenirs joyeux

Laissons-nous toucher

Par tant de beauté

Heureux (ses) d’exister

Puis, c’est toujours avec regret, que nous quittons l’été avec toutes ces diverses possibilités (hors temps de pandémie, bien entendu) de visites, de concerts extérieurs, de bien d’autres bons moments d’activités animées de toutes sortes pour entrer en automne. Bien sûr, cette saison précède notre long hiver aux paysages romantiques, ornant si bien nos fenêtres. Ce bel automne nous dévoile ses teintes chaudes et flamboyantes de jaune, d’orange et de rouge qui remplissent nos yeux d’émerveillement. Quel merveilleux mélange. Quelle superbe danse des couleurs dans un accord parfait ! De quelle massive tapisserie se recouvrent nos sentiers ! Qui pourra résister à une bonne marche en forêt ! Le fort vent sera aussi de la partie mais, rien de plus beau que la feuille d’automne emportée par le vent, n’est-ce-pas ! Souvenons-nous du plaisir que nous éprouvions, enfants à jouer dans les feuilles ! Vive les teintes, les plaisirs de l’automne ! Au couchant, d’étranges nuages moutonneux s’installent dans le ciel. Nous aurons le bout du nez froid, signe que l’hiver approche.

La neige tombe de milliers de cristaux étoilés,

dès le matin, ce décor me fascine.

Elle poudre des grands arbres aux bras dénudés,

coiffe les passants d’un chapeau d’hermine.

Quand paraît le soleil, ses paillettes fait briller.

Bondissant de joie, les gamins, les gamines ;

cœur joyeux, cœur content chaudement habillés,

bravant la poudrerie, tout joyeux s’animent.

Je vous le dis, mes ami(e)s, chaque saison a sa place dans cette belle symphonie.

~

Bonne semaine,

Colette

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 829 autres abonnés