Les petits bateaux

Mil et une

Sujet 013 – du 24 septembre au 01 octobre 2022

ICI

Le mot à insérer facultativement est :

BALANCE

MARG0992-Modifier

Les petits bateaux

.

Ils ne sont pas de l’océan,

Mais ils font la joie des enfants.

Ils se BALANCENT au gré du vent ;

Ces petits bateaux sont étonnants.

Dans la piscine ils tournent en rond,

Attirent les chats qui font ronron.

Les p’tits oiseaux le bec à l’eau ;

Ah ! Quel cadeau qu’ces p’tits bateaux !

~

Bonne fin de semaine,

Colette

Publicité

Mon mois émoi septembre 2022 : vendredi le 30 septembre

ob_05a4bb_diary-3119831-480

PAR ICI

Au début du mois de septembre, les matinées étaient fraiches cependant, la température maximale était de 21° environ. Les conditions climatiques étaient agréables, surtout que le soleil était là. Cette première décade du mois fut confortable pour les activités à l’extérieur.

À la deuxième décade, les températures chutent de quelques degrés. Les matinées sont froides, le milieu de la journée est doux. Le soleil agrémente nos journées. Nous portons des vêtements légèrement plus chauds.

Aux dix derniers jours du mois, les conditions climatiques s’améliorent légèrement. Discrètement, la chaleur revient. Les températures sont entre 13° et 21° accompagnées d’un beau soleil.

Le 6 septembre, ce fut ma coupe de cheveux mensuelle.

Le 8 septembre, nous fêtons nos jubilaires de l’année. Tenez-vous bien, une d’entre elles, célèbre son 80e de vie religieuse. Ce sont alors ses noces de Chêne. Elle a 100 ans.

La suivante célèbre son 75e de vie religieuse. Ce sont ses noces d’Albâtre.

Deux autres célèbrent leur 70e de vie religieuse. Ce sont leurs noces de platine.

Deux autres célèbrent leur 60e de vie religieuse. Ce sont leurs noces de diamant.

Le 12 septembre, sortie aux pommes. Départ 10 h 15 pour la Cidrerie Verger Bilodeau à Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans.

Après la cueillette, nous prenons un repas froid sur place. Breuvage : moûts de pomme et jus de pomme.

À 13 h 30 nous nous rendons à la Crèmerie chocolaterie de l’Île-d ’Orléans. Miam ! Miam !

Puis c’est le retour.

Le 15 septembre, c’est mon cinquième vaccin contre la Covid 19.

Ce même jour, une de nos compagnes est testée positive à la Covid.

Le 22 septembre, chez le dentiste pour un détartrage parodontal, quatre unités de temps. Libérée jusqu’en fin janvier. C’est appréciable.

Un p’tit tour au jardin pour terminer :

Bon vendredi

et

beau mois d’octobre,

Colette

Pour ce jeudi 29 septembre 2022 : Thème libre

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

Défi N°268

À la barre :

JILL BILL

LE SOLEIL
CHARLES BAUDELAIRE

.

Le long du vieux faubourg, où pendent aux masures
Les persiennes, abri des secrètes luxures,
Quand le soleil cruel frappe à traits redoublés
Sur la ville et les champs, sur les toits et les blés,
Je vais m’exercer seul à ma fantasque escrime,
Flairant dans tous les coins les hasards de la rime,
Trébuchant sur les mots comme sur les pavés,
Heurtant parfois des vers depuis longtemps rêvés.
.
Ce père nourricier, ennemi des chloroses,
Éveille dans les champs les vers comme les roses ;
Il fait s’évaporer les soucis vers le ciel,
Et remplit les cerveaux et les ruches de miel.
C’est lui qui rajeunit les porteurs de béquilles
Et les rend gais et doux comme des jeunes filles,
Et commande aux moissons de croître et de mûrir
Dans le cœur immortel qui toujours veut fleurir !
.
Quand, ainsi qu’un poète, il descend dans les villes,
Il ennoblit le sort des choses les plus viles,
Et s’introduit en roi, sans bruit et sans valets,
Dans tous les hôpitaux et dans tous les palais.

.
Charles Baudelaire

Bon jeudi,

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°196

6xbxeJD5mRvXJ5WxOAh8qC-5j_8

GHISLAINE

Avec les mots :

Salade, comme, placer, quelques,

écriture, courbatures, certain, faire.

Et

Un texte avec au moins 5 mots commençants par H

~

Hugo

.

Bien installé dans l’habitacle de sa Honda, le teint hâlé, sans courbatures, vêtu de son plus bel habit couleur havane, la radio ouverte à pleine capacité, Hugo écoute distraitement Françoise Hardy qui s’exécute dans le « Grand hôtel ».

Comme le temps s’est aussi arrêté, un peu, pour lui également, depuis son retour d’Haïti, d’où il revient d’un stage à Hinche. Il revoit les magnifiques hibiscus, placés un peu partout et, que l’on nomme là-bas choublak.

Un peu déçu, cependant, c’est certain, du décès de son hamster, durant les quelques semaines de son absence mais, par contre, il est si heureux, de sa nouvelle expérience.

Le hic, dans le moment, c’est surtout lorsqu’il repense à son souper prévu pour l’halloween, une bonne salade en entrée et, le homard en sera le menu principal.

Il réalise, et est plein de reconnaissance du don gratuit de son héritage en général. Pourquoi, lui, a-t-il eu la chance de naître dans un pays comme le sien ?

Il se promet de rendre hommage à ce peuple si courageux, lors de cette soirée ; de plus, de sa belle écriture, il décide de leur écrire régulièrement, de manière à leur faire plaisir car, ce voyage lui a ouvert bien des horizons.

Oui, se dit-il : Honneur et Respect à eux tous !

~

Bonne poursuite de ce mercredi,

Colette

Pour ce lundi 26 septembre 2022 : L’orgueil (acrostiche)

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

N°268

À la barre :

JILL BILL

Elle a pour thème : Les sept péchés capitaux.

Elle nous propose « Un acrostiche avec l’un des sept péchés capitaux ».

les-sept-peches-capitaux

L’orgueil régente la planète.

Oh ! Ce désir de paraître !

Rabaisser les autres, hélas !

Grandir, oui, pour chuter d’plus haut.

Une bête très cruelle.

Est le début de nos malheurs.

Il est celui qui connaît tout !

L’orgueil est hardi, prétentieux.

Bonne semaine,

Colette

L’anniversaire

Mil et une

Sujet 012 – du 17 au 24 septembre 2022

ICI

Le mot à insérer facultativement est :

APNÉE

apnée

L’anniversaire

.

Par ce raccourci

De ce sentier son retour

D’APNÉE se figea

.

Grande surprise

À quelques pas du chemin

Les yeux grand ouverts

.

Le cœur en fête

En toute simplicité

En dépôt ces fleurs

.

D’la sortie d’côté

Tout doux bonnement surgit

Le chien d’son ami

.

Puis voilà l’ami

Voici ses fleurs du bonheur

Bon anniversaire

.

Colette

Pour ce jeudi 22 septembre 2022 : Thème libre

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

Défi N°268

À la barre :

JILL BILL

LES CHERCHEUSES DE POUX
ARTHUR RIMBAUD

.

Quand le front de l’enfant, plein de rouges tourmentes,
Implore l’essaim blanc des rêves indistincts,
Il vient près de son lit deux grandes sœurs charmantes
Avec de frêles doigts aux ongles argentins.
.
Elles assoient l’enfant auprès d’une croisée
Grande ouverte où l’air bleu baigne un fouillis de fleurs,
Et dans ses lourds cheveux où tombe la rosée
Promènent leurs doigts fins, terribles et charmeurs.
.
Il écoute chanter leurs haleines craintives
Qui fleurent de longs miels végétaux et rosés
Et qu’interrompt parfois un sifflement, salives
Reprises sur la lèvre ou désirs de baisers.
.
Il entend leurs cils noirs battant sous les silences
Parfumés ; et leurs doigts électriques et doux
Font crépiter parmi ses grises indolences
Sous leurs ongles royaux la mort des petits poux.
.
Voilà que monte en lui le vin de la Paresse,
Soupirs d’harmonica qui pourrait délirer ;
L’enfant se sent, selon la lenteur des caresses,
Sourdre et mourir sans cesse un désir de pleurer.

  Arthur Rimbaud

Bon jeudi,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy, thème : Le miel

image_0580098_20210130_ob_a62caa_0

EVY

Le thème :

Le miel

Les mots :

Confiance, envoler, virevolter, fragile, rayons,

fardeau, instant, attendre, embellir, transporter.

~

Les abeilles s’envolent

.

Au tempo du vent

Les abeilles s’envolent

Sacré cet instant

.

Puis de fleur en fleur

Virevoltent vaillantes

À ce dur fardeau

.

Transportent gaiement

Par la reine attendue

Leur précieux trésor

.

Fragiles hélas

Elles regagnent la ruche

En confiance

.

Demain en bouche

Vous embellirez nos vies

Du miel les rayons

~

Bonne semaine,

Colette

Mes mains, tes mains, nos mains

Mil et une

Sujet 011 – du 10 au 17 septembre 2022

ICI

Le mot à insérer facultativement est :

ESCARCELLE

escarcelle

Mes mains, tes mains, nos mains

.

Elles accueillent, tout comme autant, elles peuvent repousser.

Par elles, que de nombreuses tâches, je peux accomplir.

Avec elles aussi, que d’objets, je peux saisir.

Par elles encore, ma parole, je peux compléter.

.

Artiste, je pourrai créer de la beauté.

Et les utiliser, pour offrir un cadeau.

Avec elles, je peux manipuler le pinceau.

À qui le donnerai, sera fort apprécié.

.

Je peux blesser, refuser de donner la main.

Mauvaise image de lui ! L’autre, je peux enfermer.

Je peux inviter, et aussi je peux aimer.

Je peux avoir le cœur sur la main, c’est certain.

.

Je peux y verser à pleine ESCARCELLE.

De bon cœur de mes mains, à tes mains, en vos mains.

Faire en sorte que ta vie soit des plus belles.

Est-ce bien ça, que toi, tu as vraiment besoin.

.

Je peux aussi bien, joindre les mains pour prier.

Avec mes mains, je peux également bénir.

Âgée, longuement serrer la main, je ferai.

M’accrocher, avoir moins l’impression de partir.

~

Bonne fin de semaine,

Colette

Thème de septembre 2022 chez ABC : « Ce petit caillou dans la chaussure »

Thème de mars chez ABC_89tgvdClTQPJytwM88fGBfkieO4@250x196

ICI

Porte tes petits soucis

.

Porte tes petits soucis, compte sur chacun de tes jours, souris, c’est ta vie !

Caillou dans la chaussure,

Au chant des oiseaux,

Du beau ciel des cieux,

Sous ses pieds les cailloux ;

Ce jour de septembre.

Passant près d’un ruisseau, il s’attarda à écouter le bruit de l’eau sur les cailloux.

Si contrastant que cela puisse paraître, il est parfois plus facile d’escalader la montagne que de trébucher sur un petit caillou.

Ah ! Ces petits cailloux du quotidien ; ces gestes si machinaux.

Une parole parfois prononcée au hasard, et nous voilà tout en pièces.

Fragilité humaine devant une toute petite difficulté.

Que de montagnes à surmonter avec des chutes, de la fatigue et parfois de grandes déceptions.

Mais, ce qui est encourageant, c’est que :

« Si haute que soit la montagne, on y trouve toujours un sentier »

Si tu sais distinguer une montagne d’un petit caillou,

HEUREUX(SE) COMME UN POISSON DANS L’EAU,

TU ES !

Porte tes petits soucis, compte sur chacun de tes jours, souris, c’est ta vie !

~

Bon vendredi,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 875 autres abonnés