Mon mois émoi juillet 2022 : dimanche le 31 juillet

ob_05a4bb_diary-3119831-480

PAR ICI

Au point de vue température, nous avons eu un très beau mois de juillet. Si orages il y a eu, ce fut surtout en soirée.

À la première décade, brumes matinales, qui cèdent vite leur place à de belles matinées douces et agréables. Également de superbes milieux de journées.

En ce qui concerne la deuxième décade, ce fut à peu près identique à la première. Nous avons eu de belles journées ensoleillées avec une chaleur confortable du matin au soir.

À la troisième décade, les pluies cèdent plus de place au magnifique soleil. Au final, ce qui caractérise le climat de ce mois de juillet, au Québec, je dirais que c’est une succession de belles journées ensoleillées et chaudes.

~

Le 3 juillet : Québec souffle ses 414 bougies. Il y a 414 ans, le 3 juillet 1608, Samuel de Champlain fondait la Ville de Québec. Les célébrations ont débuté par une messe en musique à la basilique-cathédrale Notre-Dame-de Québec.

La maire Bruno Marchand et d’autres dignitaires ont effectué le « Salut » au monument Samuel de Champlain, sur la terrasse Dufferin.

La cérémonie du « droit de cité » a eu lieu dans les jardins de l’hôtel de ville, lors de laquelle les militaires du 2e Bataillon du Royal 22e Régiment ont obtenu le droit symbolique de parader dans la municipalité.

Dans de nombreux parcs, à travers tous les arrondissements, plusieurs animations familiales extérieures sont proposées toute la journée :

JOYEUX ANNIVERSAIRE QUÉBEC !

~

Il y a quelques jours, jolie carte postale reçue de Renée (du blog Envie 2) qui était en voyage.

CCI20220730

Quel beau félin !!! Grand merci à toi,

c’est vraiment gentil !!!

Gros becs 💗 de mon Québec !

~

Et voici un autre évènement important et non le moindre :

Du 24 au 30 juillet : Le pape François visite le Canada particulièrement Edmonton, Maskwacis, Québec et Iqaluit. Déplacement international incluant une rencontre avec les pensionnats et les autochtones participant au pèlerinage du 26 juillet au lac Sainte-Anne.

Le 3e jour du voyage, le 27 juillet, la pape François s’est rendu à Québec : à la résidence de la gouverneure générale, la Citadelle de Québec puis, c’est le bain de foule sur les Plaines d’Abraham.

Le 28 juillet à 10 heures au sanctuaire nationale de Sainte-Anne-de-Beaupré, il célèbre la messe (lieu de culte dont les origines remontent au 17e siècle et qui attire jusqu’à un million de fidèles par an).

À 17 heures, c’est la récitation des Vêpres dans la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec. La pape François demande pardon aux autochtones et aux victimes d’abus sexuels. Plusieurs ont été touchés et très, très émus.

« Espoir et guérison en cours ».

Après la réception des représentants des peuples autochtones à Rome, en mars dernier, le pape François souhaitait les rencontrer sur leurs terres.

Le pape s’est recueilli devant le tombeau de Saint François de Laval à l’intérieur de la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec.

Le premier ministre François Legault, dans sa rencontre privée a demandé au pape d’accepter que l’Église ouvre ses archives aux peuples autochtones ; élément majeure pour bien des familles dont les enfants ont été placés dans des pensionnats pour autochtones. « Il faut savoir où sont nos enfants, qu’est-ce qui est arrivé. On ne peut pas vivre dans l’inconnu lorsqu’on a eu des enfants, qu’on les a confiés à des institutions et qu’ils ne sont jamais revenus ».

Le pape a conclu son dernier discours public à Québec par un nouvel appel à la réconciliation. « Je suis venu comme pèlerin pour poursuivre dans la promotion des parcours de guérison et de réconciliation, pour aller de l’avant en semant l’espérance pour les futures générations d’autochtones et de nombreux autochtones, qui souhaitent vivre ensemble fraternellement, en harmonie ». Il assure également qu’il n’oubliera jamais son passage au Canada.

« Je rentre chez moi plus enrichi … ce sont vos réalités, les réalités autochtones de cette terre, qui ont visité mon âme : elles sont entrées en moi et m’accompagneront toujours. J’ose dire que maintenant, d’une certaine manière, je me sens aussi comme un membre de votre famille, et j’en suis honoré » (Confié aux représentants des nations autochtones).

Le 29 juillet, le pape François entame son dernier jour de pèlerinage au Canada. Il a eu une rencontre privée avec les membres de la compagnie de Jésus à l’Archevêché de Québec. (Lui-même fait partie de la Compagnie de Jésus).

Ensuite, il a eu des entretiens avec une délégation d’autochtones de l’Est du Canada, ce qui sera sa dernière activité à Québec.

Puis, de l’Aéroport international Jean-Lesage il se posera à l’Aéroport d’Iqaluit, ce qui mettra fin à son séjour au Canada. Il montera ensuite à bord de l’avion qui le ramènera au Vatican.

À bord de l’avion qui le ramenait à Rome, le pape a fait cette déclaration :

101_1037

Capture d’écran

« J’ai présenté mes excuses, demandé pardon pour ce processus qui est un génocide » évoquant les abus subis par les peuples autochtones alors qu’ils étaient forcés de fréquenter les pensionnats.

101_1039
Capture d’écran

~

Pour clore mon billet, voici quelques fleurs

de notre jardin :

Beau dimanche

à

chacune et chacun

et

bon mois d’août !

Colette

Joie et liberté

Mil et une

ICI

Sujet 7 – du 16 au 30 juillet

Le mot à insérer facultativement est : ESPION

heure

Joie et liberté

.

Vitre fracassée

La fatigue au poste

Go la clé des champs

.

Prêts pour l’aventure

Petits ESPIONS en herbe

À nous le grand monde

.

Repos désiré

La retraite méritée

Labeur des années

.

Joie et liberté

Vive l’indépendance

Bonheur à souhait

.

Bonne semaine,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy, thème : Au doux soleil N°351

image_0580098_20210130_ob_a62caa_0

EVY

Du 19/07/22 au 31/08/22

Le thème :

Au doux soleil

Les mots :

Douceur, fraîcheur, exploser, cruel, brûler,

hymne, bleue, chaleur, attarder, offrande.

~

Se souvenir

.

Quelle joie pour petit Pierre, que de se rendre chez grand-maman et grand-papa durant les grandes vacances de l’été. Il en explose presque de bonheur.

Dans la fraîcheur du matin, se lever avec le soleil, chausser ses petites bottes, afin de ne pas se mouiller les pieds de rosée, aller voire traire les vaches mais, attention au gros bœuf, il peut être cruel, à ses heures puis, aider à soigner les poules et les lapins.

Mais, ce qui est sa plus grande douceur du jour, c’est de se rendre aux champs, coiffé de sa petite casquette bleue pour éviter de se brûler la tête et le visage aux ardents rayons de soleil ; car, la chaleur est très dense le midi. Il est fier de porter le repas à l’oncle Henri, aux grandes cousines et aux grands cousins et ainsi, par le fait même, pourvoir manger en leur compagnie. Chemin faisant, il s’attarde aux petites fleurs tout au long de son parcours.

Une fois le repas terminé, faire une bonne sieste et revenir en fin d’après-midi assis sur le voyage de foin ; là, il se sent vraiment un homme !

Maintenant, petit Pierre est grand mais, il se souvient et, c’est toujours avec beaucoup d’émotion qu’il raconte ces merveilleux moments en offrande, telle un hymne de son enfance à ses petits-enfants. Ce qui fait, qu’eux, n’auront de cesse d’admirer leur grand-papa et, à leur tour, eux aussi se souviendront.

~

Bon vendredi,

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°193

6xbxeJD5mRvXJ5WxOAh8qC-5j_8

GHISLAINE

Avec les mots :

Aller, diriger, serrer, monter,

Prendre, installer, complimenter, savoir.

Et

Un texte avec au moins 5 mots commençants par E

~

Quel choc

.

Dans tous ses états, rouge comme une écrevisse, Édouard serre les dents et monte dans sa Hyundai Elantra. Installé à ses côtés, son épagneul en est tout éberlué.

C’est qu’il vient tout juste d’apercevoir son copain Étienne, récemment arrivé des États-Unis, filer sur la route, en compagnie de sa belle Éléonore. Sous l’effet de ce choc subit, il est tout ébranlé. Le voilà qu’il prend en vitesse la décision de se diriger vers l’Épiphanie. De toute façon, se dit-il, la région de Lanaudière, allez, ce n’est pas inaccessible (ce qu’il ignore, le pauvre) à savoir, que cela est tout simplement un piège, qu’ils lui ont tendu, de manière à l’attirer là-bas à son insu.

Sans porter attention aux magnifiques églantines, posant le pied sur la première marche de l’escalier, menant à la porte d’entrée du logis de sa chérie, venant de l’appareil de la salle à manger, Enrico Macias chante : La femme de mon amie.

Et, c’est un : Joyeux Anniversaire Édouard !

Le plan n’a vraiment pas échoué. Pour complémenter, le tout, la maison est débordante d’ami(e)s et, la fête commence. C’est toute une surprise pour lui ; il n’arrête pas de les complimenter pour toute cette attention à son égard.

~

Bonne fin de ce jour

et

bon jeudi à toutes et tous !

Colette

Liste 39

_fOgE64IIJEEs8-tjRZEPUa0LRE

An’Maï et compagnie

Important, admettre, convaincre, racine, blocus,

maternelle, historique, ouverture, ingrédient, misérable.

Liste composée par Anne-Marie elle même

~

attends ...

Laisse-moi parler

.

Oh ! Tu es là ! J’ai bien fait de laisser sonner, alors …

Je sais … Tu dois te demander pourquoi j’appelle …

Tu n’en as rien à faire, peut-être … pour moi, c’est important.

Mais, il n’y a personne … personne d’autre, tu dois l’admettre

De grâce, ne t’offusques pas, de tout ce temps écoulé depuis …

J’avais tellement de peine que vous soyez partis faire ce voyage sans moi …

J’aurais tant aimé être du nombre …

Non, non, j’ai aucune faveur à te demander, crois-moi …

C’est que la dernière fois qu’on s’est vues, j’ai senti que le blocus n’était pas à la communication …

Attends, laisse-moi parler … écoute-moi jusqu’au bout …

À ce moment-là, je n’étais pas prête à en parler calmement, misérable de moi !

Si tu savais, comme je me suis sentie mise à part … abandonnée …

J’en suis remontée jusqu’à l’historique de mes racines maternelles

Je comprends, que je venais d’arriver dans l’coin …

Mais, de m’laisser comme ça, tout d’même …

En tout cas, je ne l’ai pas pris, sur le coup. Je m’attendais à plus d’ouverture de votre part, cependant  …

Ce que je veux te dire aujourd’hui, c’est que maintenant, j’ai tous les ingrédients efficaces pour le surmonter et, à recommencer à neuf …

J’te sens hésiter … je suis sincère, tu sais …

J’aimerais bien t’en convaincre

Bon, j’te donne quelques jours pour y réfléchir …

Ok, on s’rappelle …

Bye !

~

Bonne semaine,

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°192

6xbxeJD5mRvXJ5WxOAh8qC-5j_8

GHISLAINE

Avec les mots :

Établir, certain, confiance, possible,

accès, surtout, région, facile.

Ou

Un texte avec au moins 5 mots commençants par D

Ou

Un texte sur le thème : Attente, espoir, désir …

~

Aide-toi et le ciel t’aidera

.

Originaire du Danemark, Donald se sent bien seul depuis qu’il a décidé de s’établir à Drummondville, région qu’on lui avait pourtant recommandée. Son attente était tellement grande, ainsi que son espoir et ses désirs.

En Datsun Dart, une main sur le volant et l’autre contre sa joue, apportant ainsi, un peu de douceur à sa dent de l’arcade supérieure, cette molaire qui le fait japper aussi fort que son doberman ; ayant pris sa décision, après un certain temps de réflexion, à prendre rendez-vous chez le dentiste. Confiance, qu’il se dit ; tout ira bien, dans le meilleur du possible. Puis, il ajoute : facile à dire, oui, mais bon, puisqu’il le faut !

À la réception la demoiselle est tout le portrait de Catherine Deneuve. Dans la salle d’attente où il a accès, on y joue du Debussy.

Tout à coup, jetant un œil au décor, le voilà pris d’un fou rire ; apercevant le pot de dahlias, surtout que tel est le motif du chemisier de la personne qui vient de l’accueillir. Oubliant son mal, c’est alors complètement détendu et, avec le sourire, qu’à l’appel de son nom, il se dirige vers le bureau du spécialiste en question, fin prêt à relever ce défi de taille, dans son cas.

Un peu abasourdi mais, tout ragaillardi, c’est à partir de ce jour précis, qu’il se prendra en main et, qu’il comblera sa solitude.

~

Bon mercredi,

Colette

Fraîcheur d’un matin de juillet

Mil et une

ICI

Sujet 6 – du 9 au 16 juillet

Le mot à insérer facultativement est : HORIZON

n

(c) image Mil 😉

Fraîcheur d’un matin de juillet

.

Pas chaud mais confortable. Tout de même, 16°, ce pourrait être mieux et de beaucoup, hélas !

En bon chien fidèle, Bobby est aux aguets et ce, bien qu’il n’y ait absolument rien de rien qui n’en vaille la peine à l’HORIZON. Mais, il faut l’admettre, c’est son boulot.

Bienfaits de la détente prise sur ce banc, Gustave plonge dans un état de calme. Quelques heures plus tard, son chien toujours assis à ses côtés, le voilà qui s’éveille lentement, dans une symphonie du chant des oiseaux et de la pluie qui tombe tout doucement.

Mince alors, le voilà tout trempé. Pas de veine, se dit-il ! Mais, de bon tempérament, il se surprend à chantonner :

En ce jour béni, devenir ton ami ; toi, cadeau de la pluie

C’est bien, mon Gustave, après la pluie, le beau temps, lève les yeux, voici déjà l’arc-en-ciel.

100_7282

~

Bon dimanche,

Colette

Petit jeu mensuel de Cricket (11)

MxpugkokvnievzaJ9IXQ1dyNuyU@256x382

CRICKET

N°1 et N°2

1- Homonymes à utiliser :

VERS / VERRE / VER / VERT / VAIR

2 – Mot proposé :

PLAGE

Mes associations de mots ( minimum 4 )

Plage ( lunette, crème, chapeau, limonade )

Mon texte :

En cette belle journée d’été, je suis partie non pas au château de VAIR mais, bel et bien VERS la plage.

Munie de mes lunettes de soleil et de mon chapeau de paille au ruban VERT. Du coup, je n’oublie pas ma crème solaire.

Je lis un beau livre. Tout se passe bien, dans le meilleur des mondes.

Puis, en fin d’après-midi, bien à mon aise sur ma chaise longue, je déguste une délicieuse limonade lorsque soudain je baisse les yeux sur mon VERRE, qu’est-ce que je vois !

Un VER de terre sur le rebord de celui-ci. Je me lève rapidement ; adieu repos, détente, plaisir, limonade, soleil couchant !

N°3

Acrostiche avec le mot plage :

Peau bronzée,

Livre à la main,

Aux alentours j’admire :

Grands parasols, multiples couleurs ;

Effectivement, adieu soleil couchant !

~

Bon vendredi,

Colette

Liste 38

_fOgE64IIJEEs8-tjRZEPUa0LRE

An’Maï et compagnie

Romarin, menthe, soucis, santé, bonheur,

pluie, prendre, défi, courrier, secret.

Liste composée par Marie-Lise et Anne-Marie

~

Une bonne soirée avec vous

.

« J’ai descendu dans mon jardin » pour y cueillir du romarin » n’en ayant pas trouvé, bien entendu, je me fis une tisane de menthe fraîche sans trop de chichis ni trop de soucis car, c’est excellent pour calmer mon cœur et mes nerfs.

Ne riez surtout pas, c’est la santé, que ce petit bonheur du soir. De plus, j’attends la pluie de « plein fouet ». Je ne prendrai certainement pas « la poudre d’escampette ».

Je réponds à ce défi et, ensuite, ce sera un plaisir de vous retrouver à travers mon courrier et hop, dans vos blogs respectifs. Voici le secret d’une bonne soirée avec vous mes ami(e)s.

~

Bon mercredi,

Colette

La vie au cœur de la nature

Mil et une

Cette semaine, un logo-rallye nous est proposé :

mots

ICI

Sujet 5 – du 2 au 9 juillet

Nous avons donc dix mots à utiliser

et, facultativement, adjoindre une image de notre choix.

107095779_10159016345608606_1335875238584433936_n

La vie au cœur de la nature

.

Qu’ils soient bleus ou bruns, c’est avec les deux yeux de notre VISAGE que nous voyons la vie mais, c’est en franchissant la PORTE de notre cœur, que nous devenons vraiment en mesure de l’apprécier à sa juste valeur.

Si généreuse, est la nature à notre égard. De JOUR en jour, elle nous offre un si bel AMALGAME de changements de décor ! LABYRINTHE de beauté ! Aucune journée n’est totalement SEMBLABLE à l’autre. Saisissant FRISSON à chaque fois. Aucun GRIBOUILLIS, si beau soit-il, n’est en mesure de l’égaler.

Sortons donc de notre COQUILLE car, nous l’avons devant nos yeux ; pourquoi ne pas en PROFITER pour nous en émerveiller pleinement ! Regardons, écoutons, goûtons et, que nos yeux soient ravis de ce qu’ils voient. Ne l’oublions surtout pas, si belle est la nature et tout ce qu’elle contient !

~

 Bon mardi,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 865 autres abonnés