Mon mois émoi juin 2022 : jeudi le 30 juin

ob_05a4bb_diary-3119831-480

PAR ICI

Juin, mois charnière entre le printemps et l’été. Les premiers jours du mois, le port des vêtements chauds fut conseillé pour se sentir confortable. Il y avait cependant un magnifique ensoleillement qui illuminait de nombreuses journées qui se succédaient les unes les autres, entre 18° et 21°.

Au milieu du mois, nous avons eu une amélioration des conditions climatiques. Il y eut de nombreuses journées lumineuses et relativement confortables, surtout les heures avoisinant le midi. De 23° à 26°.

À la fin du mois, les conditions climatiques se sont légèrement dégradées au lieu de s’améliorer. Les journées ensoleillées se comptaient sur les doigts d’une main. De 23° à 28°. Cependant, un cadeau de 32° le 26 juin.

Ce fut un mois bien simple, dans son ensemble, à mon poste de travail.

– Le 14 juin : J’ai eu ma coupe de cheveux mensuel.

– Le 16 juin : Nous commémorons l’anniversaire de quatre de nos compagnes de travail de bureau.

– Le 24 juin : C’est la fête nationale du Québec. En après-midi, nous avons eu un bingo aux tables de la cafétéria. Nos compagnes de l’infirmerie, en mesure d’y participer se sont jointes à nous. Nous étions onze tables de quatre personnes plus quelques-unes donc, plus de quarante-cinq présences. La joie se lisait sur tous les visages.

Les mots « bingo » et « carte pleine » fusaient de toutes parts. Il y eut dégustation de petites douceurs tout au long de l’après-midi  et cadeau remis à chacune sans exception.

En soirée, en direct des fenêtres de ma chambre, j’ai admiré les feux d’artifices de la St-Jean.

Je termine comme d’habitude avec quelques photos :

Bon mois de juillet

à

toutes et tous,

Colette

Bruno

Q3rTW6MLlDPyUonamlXC4budKHI@250x167

ICI

À la cour avec son armure,

Bruno sera bien rigolo.

Ainsi se sentira sécure ;

peu importe si le temps est chaud !

Vêtu de beige et de brun,

en confiance avec chacun ;

au discours du mot de la fin,

il portera avec entrain

des fleurs d’amour imbibées

d’mercis pour vous, madame JB.

Ainsi, ne pourrez oublier

ce gentil petit chevalier.

.

Le prénom Bruno est d’origine germanique.

Il vient de « brun » et signifie :

« armure, couleur brune ».

Trouvé sur Internet

.

De bonnes et reposantes vacances, madame JB ;

en pleine forme nous revenez !!!

.

Bon mercredi,

Colette

Moment de grâce

Mil et une

confidence

ICI

Sujet 4 – 25 juin – au 2 juillet

Le mot à insérer facultativement :

CONFIDENCE

~

Moment de grâce

.

Douceur de ces journées d’été,

émotion qui lui fait du bien.

Au fond du cœur entreposé,

débordement de ce trop-plein.

.

Dans ces marches de l’escalier,

en CONFIDENCE avec l’ami,

monte au cœur de ses pensées ;

soudain, une larme jaillit.

.

Cette porte grande ouverte,

de grands frissons il en ressent.

Il est parti, faut l’admettre.

Rien ne sera plus comme avant.

.

Dur, lorsque le fil se casse.

Un jour, comme tu l’as jamais vu,

tu le verras, ça c’est prévu.

Ce jour sera moment de grâce.

~

 Bonne semaine,

Colette

Liste 37

_fOgE64IIJEEs8-tjRZEPUa0LRE

An’Maï et compagnie

Lavande, jasmin, coquelicot, père, retrouver,

confidences, basculer, incroyable, question, géant.

Liste composée par Marie-Lise et Anne-Marie

~

Inoubliable amour

.

La lavande qui parfume mes serviettes et débarbouillettes, n’est nullement jalouse de l’amabilité du jasmin et non plus de sa simplicité. Quant au coquelicot, eh bien, il me fait tout bonnement basculer dans les bras de Morphée par ses vertus. 

Pas de questions ? Super, alors !!! N’est-ce-pas, que c’est géant ! Poursuivons en confidences : J’y retrouve ainsi mon enfance où père et mère, eux, mes incroyables parents furent aimés  et admirés pour leur inoubliable amour envers nous, leurs enfants.

~

Bon dimanche,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy, thème : La danse au rythme de la poésie, N°350

image_0580098_20210130_ob_a62caa_0

EVY

Les mots :

Tordre, hésiter, tourbillonner, émouvoir, porter,

élégance, résonner, émotion, arriver, immense.

~

Soirée inoubliable

.

Toute en grâce, sans hésiter, dans un mouvement sans fin, elle tourbillonne, se tord dans sa tenue lumineuse qu’elle porte avec élégance.

Soulevée par l’ivresse de sa jeunesse, elle arrive facilement à émouvoir son public de ses pas gracieux qui résonnent sous les applaudissements continus ; à sa grande satisfaction.

Gagnée par l’émotion, ses yeux s’embuent. C’est un immense bonheur tout au fond de son cœur.

~

Bonne poursuite de ce jeudi,

Colette

Marjorie

Q3rTW6MLlDPyUonamlXC4budKHI@250x167

ICI

En ce jour béni,

la voici notre amie ;

nul autre que Marjorie.

Dans notre contrée,

dernièrement arrivée ;

plaisir de la côtoyer.

Petite perle d’amour,

un vrai petit troubadour ;

sera cadeau pour la cour.

.

Le prénom Marjorie

est d’origine grec.

Il signifie « perle ».

.

Bon mercredi,

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°190

6xbxeJD5mRvXJ5WxOAh8qC-5j_8

GHISLAINE

Avec les mots :

Sourire, succès, scène, lumière,

exil, famille, loin, retour.

Et, un texte avec au moins 5 mots commençants par C

~

Pansement au menton

.

Sourire aux lèvres, à bord de sa « Coccinelle », son chien colley à la place du passager, Conrad, cadet d’un an de son frère Carol  ; croisa en chemin Bill Clinton. Ce ne fut pas un succès. Tout étonné, fonça tout droit dans la clôture de la mère Claveau, qui, de son canapé, en perdit son dentier.

Quelle scène !

Camélias, capucines, concombres, citrouilles, tout vola en l’air.

Quel cafouillage !

C’est qu’il n’avait pas l’air d’une lumière non plus. Il aurait préféré l’exil, loin des paroissiens et de sa famille. Rouge comme un coq, s’extirpa de sa voiture ; tout honteux !

De l’urgence, rampant comme une couleuvre, quel retour à Cap-Saint-Ignace, son coin de campagne ; pansement au menton, tel un cache-nez, en remplacement du masque qui est de plus en plus moins porté !!!

~

Bel été

et

bon mardi,

Colette

Liste 36

_fOgE64IIJEEs8-tjRZEPUa0LRE

An’Maï et compagnie

Comédie, incandescent, compenser, album, péronnelle,

asticot, gribouillage, invention, urgence, posthume.

~

Tiens, attrape ça

.

Pure comédie, ma chère péronnelle, que ce rêve posthume de cet album de gribouillages pour nous faire oublier ton incandescent petit caractère ; quelle invention de ta part !

Avons-nous déjà vu ça ! Tiens, attrape de toute urgence ce petit asticot que tu crains tant ; te sera-t-il suffisant pour compenser ton emportement excessif du faire semblant ?

~

Bonne semaine,

Colette

Au son de la trompette et du cor

Mil et une

ICI

Sujet 3 – 18 au 25 juin

Le mot à insérer facultativement :

FANFARE

~

Au son de la trompette et du cor

.

Mais quelle FANFARE,

au son de la trompette

et du cor !

Saperlipopette !

Saurons-nous vraiment,

petits « vermisseaux » charmants,

de ce labyrinthe émerger ;

de notre poids si léger,

en toute dextérité ?

Puis cela, sans entrave,

ni d’esprit ni de corps !

Se perdre on ne le souhaite ;

ce ne serait pas chouette !

Adieu peur qui aggrave :

D’accord, levons le chapeau ;

partons aussitôt ;

allons-y bon train,

de nous, le monde a besoin.

Sempe_0

(c) Sempé – source image = CLIC

~

Bon dimanche,

Colette

Les recommencements

Mil et une

ICI

Sujet 2 – du 11 au 18 juin 2022

Le mot à insérer facultativement :

BANQUISE

~

Les recommencements

.

Sur la BANQUISE des recommencements,

il glisse de la petite heure du matin,

jusqu’à la dernière heure du soir ;

jour après jour.

Heureux, avec entrain,

semaine après semaine,

année après année ;

toujours le même,

d’une seule âme, d’un seul cœur …

– Alors, cet éternel retour ?

– Bof ! C’est la consigne, patron !

banquise

~

Bon vendredi,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 864 autres abonnés