Valère

Q3rTW6MLlDPyUonamlXC4budKHI@250x167

ICI

Billet programmé

garçon-triste-5266808

Image dreamstime

Et bien, mon cher Valère,

sois fier, sois sincère ;

faudra que tu te modères,

comme naguère ton grand-père.

Préfèreras-tu :

la bergère,

la meunière

ou la fermière ?

Tu sais, avec tes colères,

et ton comportement autoritaire ;

faudra que tu tempères,

comme Hilaire, ton grand frère.

Préfèreras-tu :

la bouchère,

la couturière,

ou la boulangère ?

Quelle qu’en soit, qui t’espères :

l’hôtelière,

  l’infirmière,

  ou l’épicière !

Faudra que tu obtempères,

comme le fit ton père, avec sa belle-mère.

.

Bon mercredi,

Colette

Publicité

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez les 879 autres abonnés