Mon mois émoi février 2022 : lundi le 28 février

ob_05a4bb_diary-3119831-480

PAR ICI

Nous avons eu, à Québec, du temps froid en ce mois de février.

Durant la première décade, le soleil se fit rare. C’était le bonheur lorsque les journées se paraient de nuages passagers, laissant le soleil percer de temps en temps. En général, les journées se paraient de nuages bas et de chutes de neige.

Durant la deuxième décade, ce fut une réunion de toutes les conditions favorables à la formation de flocons de neige. La neige tombait à n’importe quel moment de la journée : tôt en matinée, en après-midi ou en début de soirée. Nous avions trop de nos dix doigts pour compter les moments ensoleillés.

À la fin de ce mois, une vague de froid a déferlée sur la ville et, ce ne fut pas très favorable pour les activités extérieures.

Les températures étaient de -19° durant la nuit ou encore tôt dans la matinée.

Ce mois fut des plus tranquilles pour moi. J’ai eu une coupe de cheveux le 8 février.

Le 10 février, ce fut le 60e anniversaire de mon entrée en communauté.

Mes réoinses à sauriez-vous dire ...

Le 23 février, en après-midi, nous avons eu un bingo. Très bel après-midi récréatif.

En dehors de tout cela, bien, c’était place au travail de bureau ; je ne bayais pas aux corneilles, bien entendu.

101_0686

Puis, ce 28 février, ce fut mon anniversaire de naissance :

Vous vous souvenez de ce billet en début de mois :

Avant le printemps,

Moins d’cheveux, moins dents,

Toujours bon enfant ;

Quatre fois vingt ans !

En deux mille vingt-deux,

J’cueillerai mes vœux,

Des plus chaleureux ;

Ils seront joyeux !

Mais c’est effrayant,

J’n’ai vu passer l’temps,

J’vois que j’passe dedans ;

J’n’aurais dit autant !

J’fêt’rai cœur content,

Mais c’est émouvant,

Non, c’est épatant ;

Ces quatre-vingt ans !

Merci à la vie,

Car j’en suis ravie,

Voyez, j’en souris ;

Si belle est la vie !

~

Au repas du midi, lorsque l’on m’a chanté : Bonne Fête, pour remercier, je suis montée sur ma chaise et, les deux bras en l’air je leur ai dit :

Merci à toutes. C’est la première fois que je fais cela et, c’est probablement aussi la dernière.

Ce fut un éclat de rire général.

~

Vous toutes et tous qui me lisez, je vous remercie pour vos bons vœux. Que ce soit :

Par courrier,

Par téléphone,

Par Messenger,

Par Facebook,

Par commentaire sur mon blog,

Par cartes virtuelles,

Par cartes d’anniversaire ou de vive voix :

MERCI !

101_0677

Bon mois de mars

à

chacune et chacun,

Colette

Pour ce lundi 28 février 2022

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

N°262

À la barre :

Laura 

Elle nous dit : je veux lire des textes sur l’Europe comme entité

et la divinité aussi.

Donc : Entité / Divinité

.

Patriotisme

Histoire et culture

Un savoir vivre

.

Par l’art la science

Un reflet d’l’esprit divin

Transfiguration

Bonne semaine,

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°178

6xbxeJD5mRvXJ5WxOAh8qC-5j_8

GHISLAINE

Avec les mots :

Attente, rouleau, volet, travail,

suivre, gâteau, couteau, porte.

~

Une bonne leçon

.

Grand-maman Eugénie, ouvre les volets, fine prête à entamer le travail de la journée, journée qui se veut ensoleillée. Hier, elle a confectionné un délicieux gâteau qu’elle a pris soin de dissimuler aux yeux de ses petits-enfants. Elle a un plan en tête, récompenser les deux petits, pour leur réussite scolaire de cette fin de mois.

Aujourd’hui, elle confectionnera des beignes, dessert qu’ils affectionnent tellement, à leur retour de l’école, surtout en ces jours d’hiver où la température est si froide. C’est un bon petit remontant dans l’attente du repas.

Elle prépare une belle et bonne pâte qu’elle roule munie de son rouleau, découpe des beignes qu’elle fait frire. Avec les retailles de cette pâte, à l’aide de son couteau et de sa fourchette, elle trace les formes d’une petite fille et d’un petit garçon. Une fois prêts, elle les déposera sur son gâteau.

Mais surprise, trop tôt, de la galerie elle entend des petits pas qui se suivent et voilà la porte qui s’ouvre. Pas grave, qu’elle se dit, j’en profiterai pour leur donner une leçon de choses.

Vous voyez, qu’elle leur dit, ces deux modèles à votre ressemblance, ils sont fragiles, dans le moment et, il ne faut pas les toucher avant la cuisson.

Vous m’entendez bien !

Enlevez vos vêtements de dehors pendant que je mets la table. Dans quelques minutes, je les plongerai dans l’huile des beignes.

Mais, dès qu’elle eut le dos tourné, le petit garçon vivement souleva son modèle pour le mettre debout. Vous imaginez la suite !

Je n’ai pas le temps d’en refaire un autre, qu’elle lui dit, mais je le mettrai comme cela à cuire. Il en sera quand même délicieux.

Que de peine il a eu, hélas. Ce fut pour lui une très bonne leçon.

~

Bonne fin de semaine,

Colette

Pour ce jeudi 24 février 2022

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

Défi N°262

À la barre :

Laura 

Le Franc qui a précédé l’Euro, de ce que ça vous évoque

comme monnaie, symbole, souvenir.

Soyez francs !

Souvenir

.

En ce qui me concerne n’était pas de chez-vous, le Franc évoque pour moi, le souvenir de mon voyage en France.

En pièces, j’en avais toujours à portée de main.

Cette petite monnaie m’était bien précieuse en poches.

Point n’est besoin de vous dire qu’elles n’étaient pas trouées, mes poches.

J’en avais si proche, non pas parce que j’avais monnaie à rendre, non, non ; mais j’en avais pour parer à tous mes petits besoins.

J’ai conservé, quelques coupons dans mon album de voyage, dont en voici quelques-uns :

1_juillet-août_93

2_juillet-août_93

3_juillet-août_93

Bon jeudi,

Colette

L’Atelier d’écriture d’Evy, N°343

image_0580098_20210130_ob_a62caa_0

EVY

Les mots :

Obscurcir, amonceler, redoubler, menacer, siffler,

démembrer, redoubler, rugir, bouger, apaiser.

Le thème :

La tempête

~

Au plus fort de la tempête

.

Toi, l’invisible vent, tu siffles et souffles si fort, tu rugis, tu me fais frémir. Les nuages s’amoncellent, et le ciel s’obscurcit. Tu redoubles et redoubles en force, tout bouge et se démembre. Tu cognes aux portes, aux fenêtres. Tu menaces, tu zigzagues ici et là, indéfiniment. Tu emportes tout sur ton passage.

Puis lorsque tu t’apaises, et que tout est beau, chantent les petits oiseaux.

~

Bon après-midi et ou bonne soirée,

Colette

Enguerrand

Q3rTW6MLlDPyUonamlXC4budKHI@250x167

ICI

visage-de-petit-garçon-19043356

Image dreamstime

.

Enguerrand

est un petit garçon charmant ;

charmant et attachant.

Enguerrand

est un petit garçon qui attend ;

souhaitant notre attention, notre attachement.

Enguerrand

est un petit garçon surprenant ;

surprenant et écoutant.

C’est curieux comme il apprend.

De toutes cultures, est prenant.

Enguerrand

est vraiment un enfant charmant.

.

Le prénom Enguerrand est d’origine germanique.

Il est un dérivé de

« engil »

qui veut dire

« ange

Trouvé sur Internet

.

Bon mercredi,

Colette

Petit jeu mensuel de Cricket (6)

MxpugkokvnievzaJ9IXQ1dyNuyU@256x382

CRICKET

N°1

Homonymes à utiliser :

TOUS / TOUT / TOUX

Mon texte :

Tous, l’un derrière l’autre sur la ligne d’attente ! Calme ta toux, relaxe ; il y a de la place pour tout le monde.

N°2

Le mot proposé :

MANÈGE

Mes associations de mots (minimum 4)

Manège (amusement, plaisir, tour, sensation)

Mon texte :

Quelle sensation, quel amusement ; quel plaisir ! Un tour, c’est pas assez !

N°3

Acrostiche avec le mot manège :

Mauvais, bons souvenirs :

Avoir le haut-le-cœur,

Nausée, loin du charme.

Efficace, si bonne forme.

Gardons not ′cœur d’enfant

Et fonçons face au vent.

~

Bon week-end,

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°177

6xbxeJD5mRvXJ5WxOAh8qC-5j_8

GHISLAINE

Avec les mots :

Câlins, étreindre, vent, voir,

hanter, douceur, fleur, somnole.

ou

Un texte avec des mots commençants par J.

~

Salut, joli petit chat de chez-nous,

Tu viens jouer à cache-cache dans notre jardin. Quelle joie, de t’y voir y sauter, comme cela, de nul part ; ne sachant quel bon vent t’y amène.

Tu donnes le goût de t’étreindre avec tes si joviaux câlins. Ta présence me hante, car tu es toute douceur.

Lorsque tu y somnoles ; une fleur parmi les fleurs.

101_0302

~

Bon vendredi,

Colette

Pour ce jeudi 17 février 2022 💗

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

Défi N°261

ICI

À la barre :

les Cabardouche

Nous devons créer une poésie originale

composée uniquement de questions.

les-cabardouche

💗💗💗

Qu’en penses-tu ?

.

Pourquoi reparler de la Saint-Valentin ?

L’amour, il n’existe-t-il pas tous les jours ?

Est-elle immortelle pour toi cette fête ?

A-t-il été satisfait ton p’tit cœur ?

As-tu pris au mois le temps d’l’écouter ?

.

Les autres t’ont-ils effleuré l’esprit ?

 Est-ce que toi, tu mesures l’amour ?

.

Mais, que penses-tu de moi, en ce jour ?

N’as-tu pas déjà oublié ma lettre ?

Mes p’tits cœurs en chocolat qu’en fais-tu ?

Mon joli bouquet de fleurs, qu’en penses-tu ?

L’amour n’est-il pas sans mesure pour moi ?

.

Ce n’serait-il pas le temps de la paix ?

Ce serait-il le temps d’faire d’l’amour l’plein ?

💗💗💗

Bon jeudi,

Colette

Aïko

Q3rTW6MLlDPyUonamlXC4budKHI@250x167

ICI

depositphotos_101680476-stock-photo-scream-child-baby-girl-in
Image bing

.

Quel merveilleux cadeau !

La plus belle au berceau,

Ce fut bébé AÏko.

Gâtée plus qu’il ne l’faut,

Tient maintenant les cordeaux.

.

Être l’enfant d’l’amour,

D’affection s’entoure ;

Des caprices voient l’jour.

Elle y va sans détour,

Polie, non, pas toujours.

.

Maman, j’veux-ci, j’veux ça !

Ah ! Oui, quel tralala !

Maintenant faut voir à ça !

D’la patience il faudra,

Toujours on l’aimera.

.

Son passage à la cour,

En vaudra le détour.

.

Le prénom Aïko vient du japonais

« ai » et « ko »

qui signifie

« enfant de l’amour »

Trouvé sur Internet

.

Bon mercredi,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 861 autres abonnés