Mon mois émoi janvier 2022 : lundi le 31 janvier

ob_05a4bb_diary-3119831-480

PAR ICI

Samedi 8 janvier : À l’heure du repas du soir, un feu fait d’importants dégâts Chemin Ste-Foy dans un bâtiment de trois étages, à quelques pas de chez-nous. Les pompiers ont déclenché la 3e alarme. Plusieurs camions et plusieurs équipes ont été dépêchés sur place. On a utilisé la grande échelle. Le feu aurait débuté sur le balcon d’un logement.

Mardi 11 janvier : Ce fut ma coupe de cheveux.

Dimanche 16 janvier : J’ai fait les lectures à la messe télévisée de Radio-Canada.

Lundi le 17 janvier : En avant-midi, je suis allée chez de dentiste toujours pour un suivi, suite à mon traitement de juillet dernier.

En ce mois en cours, j’ai aussi acquis ma passe sanitaire confirmant mes trois vaccins.

Lundi 31 janvier : Encore chez le dentiste, cette fois, pour la réparation d’une dent ; dent que je n’ai contre personne, bien entendu 😃.

Aussi,

De bons vœux reçus au cours du mois :

SUITE DE DÉCEMBRE 2021

D’Arlette Vanbostraete

Arlette Vanbostraete

Merci beaucoup Arlette, c’est tout à fait gentil.

Gros becs 💗 de mon Québec !

.

De Josette D’Hoest

Josette DHOEST

Merci beaucoup Josy, c’est tout à fait gentil.

Gros becs 💗 de mon Québec !

.

D’Aurore Gibaud (Quichottine)

Quichottine

de Quichottine

Merci beaucoup Quichottine, c’est tout à fait gentil.

Gros becs 💗 de mon Québec !

.

De Marie-Thérèse Mathieu (Marie des Vignes)

Marie-M.

Marie-T M

MTM

M. M-T

Mathieu MT

Merci beaucoup Marie, c’est tout à fait gentil :

Gros becs 💗 de mon Québec !

.

J’ai eu également l’agréable plaisir de recevoir le 3e roman

de Martine Martin Cosquer :

Le secret de Noëlle

Grand merci, Martine, de m’avoir fait si gentiment parvenir ton roman Le secret de Noëlle. J’ai encore cette fois, adoré te lire. De plus, je trouve sincèrement qu’il y a progression dans ta manière de rédiger tes livres. Bravo !

Au plan personnel, la fiction et la réalité, s’intègrent en un harmonieux mélange tout au long de tes pages. Super !

Au plan professionnel, c’est du solide, où l’on sent le vécu. Excellent !

J’ai aussi beaucoup aimé l’allocution de départ de Noëlle, lorsqu’elle dit :

« Les entreprises d’aujourd’hui ne sont plus celles d’hier. Quand les quadras chassent les quinquas ! Ces quelques mots pourraient composer un excellent titre que j’écrirai peut-être un jour ! »

L’interruption de Charlotte et de Gauthier qui s’en mêle aussi ; c’est formidable. À l’insinuation de son entente avec Noëlle, j’ajoute : Tout à fait, l’amitié est la fine pointe de l’amour, et souvent plus solide que l’amour.

 Que l’épilogue est émouvant. Il arrache les larmes.

Et va, oui, pour ce dernier contact avec Charlotte !!!

Le renouement de Noëlle avec sa fille Clémence, j’aime beaucoup ; c’est vraiment bien amené. Les révélations de Noëlle à sa fille : super également !!! Que cette dernière ait consentie à porter plainte pour son père : excellent.

Ton avis aux lecteurs : bravo, car pour ceux ne te connaissent pas, c’est important.

N.B. : Je te souhaite fortement et de tout cœur le même renouement avec ton fils ; ce serait bien mérité …

Oui, Martine beaucoup de plaisir, j’ai eu à te lire tout au long de tes pages.

Mille bravos et merci encore une fois.

~

Bon mois de février

à

chacune et chacun,

Colette

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 861 autres abonnés