Pour ce jeudi 23 septembre 2021

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

N°253

À la barre :

JILL BILL

Rêve d’oiseau

Poète : André Lemoyne (1822-1907)

Recueil : Chansons des nids et des berceaux (1896).

À Mademoiselle Bertbe Wells.

.
Sous les fleurs d’églantier nouvellement écloses,
Près d’un nid embaumé dans le parfum des roses,
.
Quand la forêt dormait immobile et sans bruit,
Le rossignol avait chanté toute la nuit.
.
Quand les bois s’éclairaient au réveil de l’aurore,
Le fortuné chanteur vocalisait encore.
.
Sous les grands hêtres verts qui lui filtraient le jour,
La reine de son cœur veillait au nid d’amour.
.
Dans le berceau de mousse il revint d’un coup d’aile,
Impatient alors de se rapprocher d’elle.
.
Puis le maître divin dormit profondément…
Mais parfois il chantait dans son rêve en dormant.
.
« Les yeux fermés, il pense encore à moi, » dit-elle,
Heureuse d’être aimée, heureuse d’être belle.

André Lemoyne

Bon jeudi,

Colette

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 829 autres abonnés