Mon mois émoi septembre 2021: 30 septembre

ob_05a4bb_diary-3119831-480

C’EST ICI

1er septembre, je reçois une amie (ancienne compagne de travail) pour le repas du midi. Depuis le début de la pandémie, que nous ne nous étions pas rencontrées. Ce fut fort agréable.

2 septembre, j’acquière ma passe sanitaire (petit format).

8 septembre en soirée, nous manquons d’électricité. Voilà que j’ai pris du retard dans mes commentaires de bloques, et je n’ai pas encore pris le dessus, hélas.

14 septembre, Rendez-vous pour mes dents (vérification de mon traitement dont je vous ai parlé en juin et juillet). Voilà que l’on découvre un autre trouble sur une dent d’en bas, que l’on traitera sur appel ou en janvier.

19 septembre, j’ai fait les lectures à la messe télévisée de Radio-Canada.

21 septembre, ce fut ma coupe de cheveux.

Je suis toujours fidèle à l’angélus de 18 heures, de la terrasse à l’étage de ma chambre. Je m’unis à vous tous et toutes de l’autre côté de l’océan qui en êtes déjà rendus à minuit, et je me réjouis d’avoir encore toute la soirée devant moi.

Ce fut un mois bien simple pour moi, encore cette fois.

Au cours de ce moi, j’ai reçu une jolie carte de Chantal & Rémy

Chantal & Rémy

Merci beaucoup à vous deux.

C’est tout à fait gentil ! Gros becs 💗 de mon Québec.

Dans le cadre opération cartes postales chez les Croqueurs de Mots, voici la 3e partie de mes cartes reçues :

Merci beaucoup Annick (Annick Lotus)

Annick (Annick Lotus

C’est tout à fait gentil ! Gros becs 💗 de mon Québec.

Merci beaucoup Dominique (dimdamdom)

Domimique (dimdamdom)

C’est tout à fait gentil ! Gros becs 💗 de mon Québec.

Merci beaucoup Josette (Pimprenelle)

Josette (Pimprenelle)

C’est tout à fait gentil ! Gros becs 💗 de mon Québec.

La 2e partie était ici : Cartes postales 2e partie

La 1ère partie était ici : Cartes postales 1ère partie

~

Bon mois d’octobre

à

chacune et chacun,

Colette

Pour ce jeudi 30 septembre 2021

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

N°254

À la barre :

JEANNE FADOSI

Une journée ordinaire (la suite des jours ou le quotidien).

Le quotidien

.

Voici qu’le jour se lève ;

ton cadran ne sonne pas.

.

Y a l’félin d’bon matin,

qui vient t’faire des câlins …

Dis-toi bien, que sans lui,

t’aurais d’gros ennuis.

.

C’est l’soleil qui brille !

Mais voilà que soudain :

.

La pluie tombe à torrents !

Attrape ton parapluie et,

ouvre-le bien grand ;

tu y s’ras à l’abri.

.

Passe une voiture ;

à toute vitesse, elle file …

.

Toi, près de la flaque d’eau,

tu en as plein le dos !

Détends-toi et souris,

tu es toujours en vie.

.

Demain, après-demain,

l’ordinaire filtrera …

.

C’est de ton quotidien,

que tout ira bon train.

Tu n’veux pas dérailler ;

Il faut bien t’accrocher !

Bon jeudi,

Colette

Réédition (le 8 pour le 9 décembre 2019, Croqueurs de Mots
(Colette (moi) à la barre).

Uma

Q3rTW6MLlDPyUonamlXC4budKHI@250x167

ICI

Un       éclat      de     FalbalA

Même     sans      ultimatuM

Aspect     serein    de   vertU

.

Le prénom Uma veut dire

« sanskrit »

Splendeur, lumière, sérénité

De source Internet

.

Bon mercredi,

Colette

Liste 18

_fOgE64IIJEEs8-tjRZEPUa0LRE

An’Maï et compagnie

Couvercle, poubelle, chat, radiateur, hibou,

multiprise, aubergine, Incas, banane, télécommande.

(Liste de Lionel)

~

Tout l’monde à table

.

Comme on ne peut tout brancher et se brancher sur la multiprise, le chat se couche sur le radiateur pour ses doux ronrons.

Le chien, deux degrés plus intelligent, appuie de sa patte sur la télécommande et semble bien, écouter son émission préférée sur les Incas.

Trop bas pour lui, le couvercle de la poubelle, on entend hululer le hibou du plus haut de l’arbre.

Soudain, un appel se fait entendre :

La tarte aux aubergines et bananes est prête à déguster !

Miam ! Miam ! Tout l’monde à table !

~

Bonne semaine,

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°165

ChynIyrKrNmcEVJPJO_32ibofaI

GHISLAINE

Les mots :

Logique, parcours, erreur, longtemps,

égarer, allonger, corriger, subir.

Thème :

Astuces

Notre ressenti sur cette peinture

2StGEiHYuQOffVxg5SwVTNQGP6o@369x369

Cette petite lumière

.

Bien longtemps, jour après jours, au cours de l’été, assise sur ce rocher, elle s’est brisé le cœur à repasser le parcours de son chemin de vie, et à regretter ses erreurs.

Ce jour « J » une petite lumière l’éclaire. Bien obligée d’en subir les conséquences, ne pouvant corriger le passé, elle s’est allongée non pas pour s’égarer dans le sommeil, mais pour réfléchir sérieusement à un nouveau départ.

C’est logique, se dit-elle, il me faut être bien dans ma peau ; changer mon look. Nouvelle coiffure, un vêtement qui me plaît particulièrement, et un bon repas au restaurant.

~

Bon dimanche,

Colette

Atelier d’écriture d’Evy, N°334

image_0580098_20210130_ob_a62caa_0

Evy

Thème :

Monde obscur

Les mots :

Ressembler, mal, traverser, rendre, demander,

disperser, remplir, pourquoi, effacer, rester.

~

Ce monde obscur

.

Pauvre monde menacé par nos gestes destructeurs.

Pauvre monde marqué par la violence aveugle.

Plus rien ne se ressemble.

Pauvre monde en désarroi !

Pauvre monde en mal de vivre.

Pauvre monde traversé par la haine.

Pourquoi ? C’est à se demander !

Écoutons le cri de ce monde,

donnons du sens à nos actes.

Rassemblons au lieu de disperser.

Rendons à chacun(e) ce dont auquel il (elle) a droit.

Effaçons nos erreurs ; du moins, essayons.

Remplissons notre monde de tendresse.

Ne restons pas à ne rien faire.

Ouvrons nos cœurs :

Justice pour tous (toutes) ; une place pour chacun(e).

~

Bonne fin de semaine,

Colette

Liste 17

_fOgE64IIJEEs8-tjRZEPUa0LRE

An’Maï et compagnie

Alaska, mer, jardin, été, saumon, traîtres,

château, état, Napoléon III, inventeur.

(Liste de Marie-Lise)

~

Avec Bob.

.

Bob nous est arrivé de la ville d’Anchorage en Alaska. C’est en nous frottant le nez que nous, nous sommes dit bonjour. Pas plus grand que Napoléon III, (1,68 mètre) plusieurs durent se pencher pour ce faire.

C’est cet été, qu’en sa compagnie, avons fait un agréable voyage non pas à la mer, mais qu’importe.

Un bon matin, nous avons pris la route, sans peur, pas de traîtres aux alentours, vous vous imaginez bien, tout de même, allant un peu ici et là, pour lui plaire. Rien ne pressait, nous étions en vacances.

D’abord, un petit tour sur la Terrasse Dufferin afin de lui faire admirer le Château Frontenac, puis, à quelques pas de là, le Jardin Jeanne d’Arc, et refaisons notre bout de chemin, pour traverser le Pont de Québec. Nous partons alors vers le Bas Saint-Laurent dans le but de nous rendre en Gaspésie, comptant bien des arrêts prévus, bien entendu.

Une activité spéciale est au programme pour lui, la pêche au saumon. Le lendemain de notre arrivée vers ce lieu-dit, très tôt le matin, voilà notre inventeur de drôleries, qui pour le lever, imite le chant du coq. Il sait aussi nous mettre dans tous nos états. Avec lui, pas question de s’ennuyer.

À notre grand bonheur à tous, il a si bien apprécié son expérience de pêche, qu’il en a attrapé la piqûre.

~

Bon vendredi,

Colette

Pour ce jeudi 23 septembre 2021

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

N°253

À la barre :

JILL BILL

Rêve d’oiseau

Poète : André Lemoyne (1822-1907)

Recueil : Chansons des nids et des berceaux (1896).

À Mademoiselle Bertbe Wells.

.
Sous les fleurs d’églantier nouvellement écloses,
Près d’un nid embaumé dans le parfum des roses,
.
Quand la forêt dormait immobile et sans bruit,
Le rossignol avait chanté toute la nuit.
.
Quand les bois s’éclairaient au réveil de l’aurore,
Le fortuné chanteur vocalisait encore.
.
Sous les grands hêtres verts qui lui filtraient le jour,
La reine de son cœur veillait au nid d’amour.
.
Dans le berceau de mousse il revint d’un coup d’aile,
Impatient alors de se rapprocher d’elle.
.
Puis le maître divin dormit profondément…
Mais parfois il chantait dans son rêve en dormant.
.
« Les yeux fermés, il pense encore à moi, » dit-elle,
Heureuse d’être aimée, heureuse d’être belle.

André Lemoyne

Bon jeudi,

Colette

Donatien

Q3rTW6MLlDPyUonamlXC4budKHI@250x167

ICI

Loin d’être zinzin,

notre petit Donatien.

Curieux à plein,

ne tient pas des voisins.

Inventif comme son père,

plein d’entrain comme sa mère.

Ses parents l’aiment bien,

a tout, pour les satisfaire.

À la cour, arrive de bon gré.

Tout, fera pour vous épater.

N’aurez pas à la regretter,

quel cadeau, vous verrez.

.

Le prénom Donatien est d’origine

arabe et latine.

Il vient de

« donatio » « donatus »

ce qui signifie

« présent de Dieu » « donné »

De source Internet

.

Bon mercredi

et

bel automne

à

toutes et tous !

Colette

Pour ce lundi 20 septembre 2021

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

N°253

À la barre :

JILL BILL

Elle nous propose le thème suivant :

« Refaire le monde sur le zinc

à l’aide de ces 15 expressions verlan

et qu’importe l’ordre ! »

Texte en français bien sûr.

Voici ces 15 expressions :

Auch = chaud

Beubard = barbe

 Cheum = moche

 Gueudin = dingue

 Joibour = bourgeois

 Keum = mec

 Laisse béton = laisse tomber

 Meuf = femme

 Nawak = n’importe quoi

 Péta = taper

 Résoi = soirée

 Teillebout = bouteille

 Veugra = grave

 Yeuve = vieux

 Zeyo = oseille

Ces bons souvenirs

.

Je me souviens, de ces belles journée d’été, où le soleil était auch, et qu’avec les compagnes, grimpions la haute montagne. Teillebout d’eau au sac à dos et un cheum goûter, qui faisait l’affaire.  Aucune meuf, genre joibour, parmi nous. De zeyo, n’avions pas en poche, à ce moment. Ce n’était pas la beubard, loin de là, mais plutôt réjouissant. Croisions un keum à l’occasion, mais que très rarement.

Des ours, pourrions rencontrer lançait l’une de nous. Ah ! Non, laisse béton, clamait l’autre. Arrête de dire nawak et de péta dans ses mains dans le but de les éloigner.

En toute fin d’après-midi, redescendions heureuses, pourtant très fatiguées. Un bon repas, autant consistant que fugace, nous attendait. Puis, en résoi, près du yeuve quai, sans nous soucier le moindrement de l’inquiétude causée, étions prêtes à impliquer nos aînées dans un changement de notre petit monde sur le zinc. Que voulez-vous, nous étions jeunes, tout était possible gueudin, veugra ou pas.

Aujourd’hui, c’est douceur et joie, de raviver ces bons souvenirs que nous goûtions intensément.

Bonne semaine,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 829 autres abonnés