Mon mois émoi août 2021 : mardi le 31 août

ob_05a4bb_diary-3119831-480

C’EST ICI

Mes petits bonheurs simples de ce mois :

1er au 31 août, sortir sur la terrasse à l’étage de ma chambre, à 18 heures, du plus haut de la maison pour pouvoir entendre les cloches de l’église près de chez nous, l’église Saints-Martyrs-Canadiens (du 2e clocher à droite). Si haute perchée, les cloches me sont alors à portée de vue, pour le moment de l’angélus.

Fête de la fidélité

8 août et 21 août, en après-midi, j’ai eu le bonheur de me rendre à la piscine. Très chaude était l’eau. Ce fut très agréable les deux fois.

De retour_7

Puis, un soir, au cours de ce mois, tout comme le mois dernier, j’ai fait l’heureuse rencontre d’un autre charmant chat du voisinage :

Je poursuis avec d’autres activités ou évènements :

3 août, ce fut ma coupe de cheveux mensuelle.

12 août, en après-midi, au moment du goûter, nous avons eu un petit bingo.

15 août, j’ai fait les lectures à la messe de Radio-Canada, mais elle fut diffusée sur le web seulement, à cause de l’ouverture des élections fédérales.

Le 19 août, c’était le 81e anniversaire du mariage de mes parents.

-19 août 1940- (2)

Dans le cadre opération cartes postales chez les Croqueurs de Mots, voici la 2e partie de mes cartes reçues :

Josette (La cachette à Josette)

Merci beaucoup Josette (La cachette à Josette)

C’est tout à fait gentil ! Gros becs 💗 de mon Québec.

Marine D (Le jardin de Titi)

Merci beaucoup Marine D (Le jardin de Titi)

C’est tout à fait gentil ! Gros becs 💗 de mon Québec.

Ghislaine (Atelier écriture de Ghislaine)

Merci beaucoup Ghislaine (Atelier écriture de Ghislaine)

C’est tout à fait gentil ! Gros becs 💗 de mon Québec.

Anne (colocatrice du blog chez Eglantine Lilas)

Merci beaucoup Anne (colocataire du blog d’Églantine Lilas)

C’est tout à fait gentil ! Gros becs 💗 de mon Québec.

Denise (Marie Chevalier)

Merci beaucoup Denise (Marie Chevalier)

C’est tout à fait gentil ! Gros becs 💗 de mon Québec.

Annie (Annie la marmotte)

Merci beaucoup Annie (Annie la marmotte)

C’est tout à fait gentil ! Gros becs 💗 de mon Québec.

La 1ère partie était ici : Cartes postales 1ère partie

Je termine avec quelques photos du jardin :

Bon mois de septembre

à

chacune et chacun,

Colette

Liste 15

_fOgE64IIJEEs8-tjRZEPUa0LRE

An’Maï et compagnie

S’évader, monstre, Dante, cire, dormir,

acteur, volontaires, poésies, quatrième, nombreux.

(Liste de Marie-Lise)

~

À l’ouvrage mon garçon

.

– Mais diantre, où as-tu donc la tête, petit monstre ? Que fais-tu là, droit comme un bloc de cire, à dormir debout devant la fenêtre ? Les cours commencent à peine que t’es déjà en train de t’évader dans je ne sais quel monde imaginaire. N’oublie pas mon garçon, que nombreux sont ceux qui se porteraient volontaires pour être à ta place ! N’oublie pas non plus que c’est toi, et toi seul qui est l’acteur de ta réussite. Nul ne peut vouloir pour toi. Après une quatrième journée de rentrée, peut-être que l’on t’as donné une ou des poésies à mémoriser.

– Oui, mais, on les a toutes lues cet après-midi.

– D’accord, tu peux m’en nommer une au moins !

– Heu ! Je ne me souviens pas très bien …

– Tu vois mon garçon, « Avoir entendu sans retenir ne fait pas de la science ».

– Tu pourrais me dire de qui est cette citation ?

– De Dante, maman et de La divine comédie.

– Bravo ! Tu vois, lorsque tu t’y mets, tout va. À l’ouvrage pour un bon départ. Avec toi de tout cœur, on se tape dans les mains. C’est parti !

~

Bon jeudi,

Colette

Atelier d’écriture d’Evy, No°330

image_0580098_20210130_ob_a62caa_0

EVY

Cette semaine du 22/08/21 au 29/08/21

Thème :

Guitariste

Les mots :

Revenir, égayer, gratter, note, voûte,

immobiliser, apaiser, complainte, consoler, murmurer.

~

Le guitariste

.

Sous la voûte étoilée, il immobilise les passants qu’il égaie, console et apaise de ses notes emmêlées au doux vent de l’été.

Accompagné de cette complainte, il murmure en douceur les paroles de sa propre composition. Ses doigts grattent, pincent, tapent, et frottent les cordes de sa guitare avec ferveur.

En toute fin de soirée, au clair de lune, toutes et tous quittent avec promesse d’y revenir.

~

Bon jeudi,

Colette

L’Atelier de Ghislaine, N°162

ChynIyrKrNmcEVJPJO_32ibofaI

GHISLAINE

Avec les mots :

Tapis, brindille, obscurité, pareil,

calmer, écrire, plaire, sourire.

Ou

Un texte avec le plus de mots finissant par  » age « 

Ou

Un texte sur le thème  » liberté « 

~

Du bronzage jusqu’à l’obscurité

.

Aux abords du bocage, un tapis de brindilles. Entrée libre et sans ambages. Le paysage a tout pour me plaire, alors, en pareil cas, et en toute liberté, tout sourire, je m’y engage.

Les oiseaux y vont librement de leur ramage, quelques-uns se font ombrage et perdent le leur plumage. Les petits, il faut vous calmer, si vous voulez que je vous rende hommage, car c’est en douceur que j’apprécie votre langage.

Dès que je commence à écrire ce texte, voilà qui est fait ; tout doux est leur « couicouinage » * et ce, de l’heure du bronzage jusqu’à l’obscurité.

N.B. : * « couicouinage » est un mot de ma propre invention.

~

Bonne semaine,

Colette

Atelier d’écriture d’Evy, N°329

image_0580098_20210130_ob_a62caa_0

EVY

Cette semaine du 15/08/21 au 22/08/21

Thème : La pluie

Les mots :

Maussade, étirer, long, dégouliner, engouffrer,

Caqueter, millier, cogner, douceur, engourdir.

~

Pluie à torrents

.

Temps maussade, pluie à torrents ; quel jour sombre et triste. Toute cette eau qui dégouline, s’accompagne du vent qui cogne aux vitres sans respect.

 Sur l’asphalte, caquettent de grosses gouttes qui s’engouffrent par milliers tout au long du petit chemin de l’entrée.

Devant le foyer, engourdis, le chat s’étire tout en douceur sans se soucier le moindrement de la température.

~

Bon jeudi,

Colette

Liste 14

_fOgE64IIJEEs8-tjRZEPUa0LRE

An’Maï et compagnie

Palefrenier, cataplasme, oliveraie, alléchant, espadrille,

maroufler, contourner, Hildegarde, spectaculaire, infiniment.

(Liste de Richard beau-fils d’An’Maï)

~

Réussite spectaculaire

.

Fille de palefrenier, Hildegarde profite de toutes les journées de beau temps, en ce mois de vacances, pour s’occuper des chevaux en compagnie de son père.

Tôt le matin, chaussée de ses espadrilles, elle contourne l’oliveraie, un raccourci pour s’y rendre. C’est un passage qu’elle a marouflé pour lui poser un tas de questions pertinentes, bien avant l’arrivée des employés réguliers ; c’est qu’elle a un plan en tête. Puis, c’est avec infiniment de plaisir qu’elle entame son travail.

En ce jour, devant tous, elle appliquera un cataplasme à la patte d’un cheval au grand étonnement d’Igor, parti très alléchant et séduisant pour elle.

Réussite spectaculaire ; fusent les applaudissements. Ainsi requinquée, heureuse, elle reprendra le chemin de l’Université.

~

Bon mercredi,

Colette

Bon dimanche de l’Assomption

En ce jour du 15 août,

date  qui fut un jour ma profession perpétuelle,

je rends grâce

pour ce que le Seigneur a fait pour moi

depuis toutes ces années 

Marie, fut la première à connaître la gloire éternelle

dans son corps et dans son âme.

Tout ce qu’elle est,

vient de Dieu et retourne à Lui.

C’est son « oui » prononcé en toute confiance,

qui lui a permis de bénéficier totalement

de la vie de son Fils.

Comme le chante si bien le psaume 44(45) :

« Heureuse es-tu, Vierge Marie, dans la gloire de ton Fils »

Marie est « l’humble servante » du Seigneur.

Son Magnificat en est un aveu.

« Un signe grandiose apparut dans le ciel :

une Femme, ayant le soleil pour manteau,

la lune sous les pieds,

et sur la tête une couronne de douze étoiles.

************

Elle était enceinte, et elle criait ,

torturée par les douleurs de l’enfantement … »

( Apocalypse 12 / 1.2 )

Oui, torturée et criant de douleur …

telle est l’histoire de l’humanité.

Chaque jour, les bulletins d’information nous apportent

ce spectacle tragique.

Ainsi, c’est chacune de nos épreuves

qui devient une parturition.

Toutes nos souffrances sont l’enfantement

d’un monde nouveau,

avec son Fils en croix,

qui nous invite à nous abandonner à Lui,

avec autant de confiance qu’elle.

************

Bonne journée de ce 15 août

à

toutes et tous !

Bonne fête à toutes les Marie,

et

les dérivés de ce prénom !

Pensée pour Haïti,

aux prises avec un autre tremblement de terre

2010 et 2021, c’est très rapproché, hélas !

L’Atelier de Ghislaine, N°161

ChynIyrKrNmcEVJPJO_32ibofaI

GHISLAINE

Les mots :

Refuge, tentative, mission, lettre,

écouter, venir, prendre, résonner.

~

Inclure dans notre ressenti sur cette photo :

« Ici, je me souviens que

PUZtf4zzmDEhzz7dZl8SHiv-9XY@266x473

Cette mission

.

Ayant quitté la grande route, ici, je me souviens que le cœur léger et pleine d’entrain, je m’engageai sur ce chemin, sans crainte, dans la tentative de réussir cette noble mission ; rendre cette lettre importante à destination.

Sans apparat et sans plus de tralala, mes pieds je posai sur les marches du refuge, tout en bas de cette côte.

De mon index, j’appuyai sur la sonnette d’entrée qui résonna avec douceur. J’écoutai avec attention, et j’entendis que l’on venait m’ouvrir. À ce moment, je ne sais ce qui se passa en moi, mais j’eue le goût de prendre mes jambes à mon cou et de déguerpir le plus rapidement possible.

Peur de l’inconnu, moment de folie, un, nous est permis par jour, à ce qu’il paraît. Je me ressaisie à temps et m’exécutai tout simplement avec le sourire.

La bonté de la personne faisant face à moi, me rassura illico de ses doux mots sereins et purs.

Riche de cette rencontre imprévue, je remontai cette côte deux fois plus vite que je l’avais descendue, le cœur léger et pleine d’entrain.

~

Bonne poursuite de ce vendredi

et

bonne fin de semaine,

Colette

Atelier d’écriture d’Evy, N°328

image_0580098_20210130_ob_a62caa_0

EVY

Du 08/08/21 au 15/08/21

Thème :

Poussière

Les mots :

Défiler, chavirer, être, couvrir, partir,

survoler, traverser, disperser, tomber, devenir.

~

Rêver de poussière

.

Voile de poussière que transporte le vent, de me couvrir jusqu’ à me faire chavirer. De mon foulard de soie, je me protège, ma foi. Être ainsi ballottée, à en fermer les yeux, j’ai bien peur de tomber, de partir de terre, de survoler les coteaux, puis de me disperser. Peur de défiler, de devenir hors de moi à en traverser les ruisseaux sans toucher à l’eau.

Vite, je me reprends et pose les pieds sur terre. Que c’est extravagant, que de rêver ainsi de poussière, transportée par le vent.

~

Bon jeudi,

Colette

Liste 13

_fOgE64IIJEEs8-tjRZEPUa0LRE

An’Maï et compagnie

Liste de Margot (14 ans)

Entonnoir, major, golf, écossaise, montrer, rectifier,

correspondance, chapelain, antécédents, disque

~

À vos ordres

.

Va me chercher l’entonnoir s’il te plaît et ait l’amabilité d’arrêter ce disque qui tourne et tourne sans fin à en ennuyer toute une population. Par le même voyage, sans tambour-major ni trompette, range aussi ta jupe écossaise qui traîne sur un fauteuil du salon depuis deux jours. Ensuite, monte aussi à ta chambre toute cette correspondance qui remplit la petite table de l’entrée.

De même, lorsque ton père entrera du golf en compagnie du chapelain, ce dernier sera en mesure de rectifier son opinion sur nos antécédents de toujours ; tu comprends. Même si l’air ne fait pas la chanson, montrer patte blanche de temps en temps, ne nous fera pas de tort.

C’est bien, à vos ordres commandant, pardon, maman.

~

Bon mercredi,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 819 autres abonnés