Pour ce jeudi 20 mai : Notre tout premier poème chez les Croqueurs de Mots

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

N°251

C’est sur l’invitation d’Enriqueta, que j’y ai fait mes débuts. Elle était à la barre pour le défi N°148 ; du moins, je le crois bien.

En commentaire, sous un de mes billets elle m’écrit :

Bonjour! Je t’invite à devenir un Croqueur de mots et à participer au défi n°148. Tous les renseignements sont sur mon blog …

  • Merci d’avoir répondu à mon invitation … A bientôt j’espère !

  • … oui, à bientôt Enriqueta ! Amitié … que je lui écris.

Et ce fut ainsi. Ce texte (poésie) dû pour le 29 juin 2015, mais comme il nous était proposé de conserver le thème pour l’été (pour ceux qui ne seraient pas disponibles fin juin, début juillet même après, pour ceux qui voudraient écrire plusieurs œuvres sur ce thème) :

Choisissez votre océan ou votre mer et rendez-lui hommage …

En ce qui me concerne, j’ai alors publié ce texte le 12 août 2015.

La Méditerranée

Photo : Prise lors de mon voyage en France
(fin juillet, début août 1993).

Méditerranée

.

Je la connaissais que de textes et de paroles ;

par la Bible tout au  long de mes beaux jours d’école.

En ces moments où j’étais moyennement frivole ;

où de tout on apprend, et qu’un peu on survole.

.

Puis, un jour, je fis ce voyage organisé,

de l’autre côté de l’océan, je traversai.

À la onzième journée, à ma droite la longeai ;

un de mes rêves devenu réalité.

.

En matinée, visite de la ville de Marseille.

De Notre-Dame-de-la-Garde, quelle vue, quelle merveille !

Elle, qui sur la ville, et qui, sur la mer veille !

Fermant les yeux, oui, rien pour moi n’a son pareil !

.

Et du Vieux-Port, à l’île d’If, je naviguai ;

son légendaire château, avec joie visitai.

Ces bons moments, jamais je ne vais oublier.

Oh ! Méditerranée, que je t’ai appréciée !

Une île

Photo : La Méditerranée (moi et le château d’If),
(photo sur carte postale). 

Bon jeudi

à

toutes et tous,

Colette

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 806 autres abonnés