L’Atelier de Ghislaine, N°149

ChynIyrKrNmcEVJPJO_32ibofaI

GHISLAINE

Avec les mots :

Dernier, page, silence, honteux,

honorer, recevoir, atmosphère, toucher.

Thème :

Rumeur

Ressenti sur cette image

~

E6nDfKTQiU7nD7dk9ZW5IYz9hps

Image proposée par Ghislaine elle-même

Au gré de sa vie

.

Madeleine écoute le chant des oiseaux, le vent qui souffle dans les arbres enfin, le branle-bas de ce doux matin de ce jour d’avril.

Maintenant qu’elle a pris de l’âge, à la dernière page de sa vie comme elle le dit souvent, elle a tout son temps pour elle. Pendant si longtemps, elle a trimé dur, pour faire vivre les siens, se donner, recevoir, plus souvent qu’à son tour, afin d’honorer ses devancières.

Actuellement, rien ne presse pour elle ; elle est libre comme l’air du temps, qu’elle se dit. Elle aime cette atmosphère campagnarde. Imprégnée de silence, la plupart du temps, elle revit son passé du temps où sa maison regorgeait de vie. Son cher Napoléon qui cultivait sa terre, ses enfants qui partaient et revenaient de l’école pleins d’entrain. C’était le bon temps, qu’elle aime se répéter.

Assise sur sa galerie, elle accueille le bonjour des passants. Avec certains, elle pique une bonne jasette*. Pas besoin d’aller plus loin, elle connaît toutes les nouvelles des environs. Elle tend l’oreille : un petit secret par-ci, par-là, quelques rumeurs ; ça vaut bien un bon journal, que cela ! Parfois, cela la touche. Parfois également, mais c’est honteux, cela, qu’elle pense. Elle connaît ses ami(e)s, et ses ami(e)s tout autant.

Elle se prépare de légers repas, et le soir venu, elle entre pour de bon dans sa maison, feuillette son album photos, caresse son chat, qui lui, dort au pied de son lit, fier de sa maîtresse adorée. Elle n’en demande pas plus ; elle en est heureuse.

*En québécois, piquer une jasette signifie : faire un brin de causette.

~

Bonne semaine,

Colette

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 814 autres abonnés