L’atelier de Ghislaine, N° 142

ChynIyrKrNmcEVJPJO_32ibofaI

GHISLAINE

Avec les mots :

Anecdote, frimousse, récit avant,

journal, surprise, lire, voir.

Ou

Un texte thème humour.

~

Piquante anecdote

.

Montée sur le bras de la galerie, c’était de la VOIR juchée sur ses hauts talons où elle peinait à se tenir, LIRE un RÉCIT du JOURNAL du jour. Jolie FRIMOUSSE que j’lui dis comme ça. Que fais-tu là, mais bien AVANT que j’eusse terminée ma phrase, SURPRISE, la voilà sur le dos les quatre fers en l’air. Toute penaude, elle se relève nous fournissant sans le savoir une bonne ANECDOTE qui dure depuis toutes ces années, et que nous avons tant de plaisir à nous rappeler lors de nos rencontres d’ami(e)s.

~

Bonne semaine,

Colette

Mon mois émoi janvier 2021 : dimanche le 31 janvier

ob_05a4bb_diary-3119831-480

PAR ICI

Bonjour à toutes et à tous,

Grand merci de votre agréable passage sur mon blog pendant mon confinement qui se poursuit pour je ne sais combien de temps encore. Bien entendu, je ne puis vous répondre personnellement, et non plus passer sur tous vos billets pour y déposer des commentaires. Ce n’est que partie remise, et lorsque tout rentrera dans l’ordre, il en sera tout comme avant. Je fais ce billet pour vous donner de mes nouvelles, car il s’y prête tout à fait, mais je ne promets rien pour la suite. Je verrai au jour le jour ce que je peux réaliser.

Le 1er janvier, de beaux flocons de neige saluent cette nouvelle année.

Le 2 janvier, puisque rarement deux sans trois, comme les deux précédents mois, en cette première fin de semaine du mois, en après-midi jusque pendant le repas du soir, c’est la panne d’électricité. Beaucoup plus courte, cependant, que les deux autres fois.

Le 3 janvier, incroyable mais vrai : à cause de la panne d’électricité de la veille, l’installation de Radio-Canada pour la messe télévisée ne fonctionne pas, alors que je devais faire les lectures. Je les fais quand même pour le circuit fermé de la maison, qui lui, fonctionne. Pendant ce temps, Radio-Canada diffuse une messe antérieure dans laquelle je lisais également et portais les mêmes vêtements avec lesquels j’étais vêtue en ce jour. Lorsque j’arrive au repas du midi à la cafétéria, l’une me dit comment se fait-t-il que tu sois habillée ainsi. Moi, qui n’en savais rien, je lui dis : bien voyons, ce sont mes vêtements, et je peux les porter lorsque j’en ai le goût. Une autre qui avait pris, elle, la messe en circuit fermé lui dit : c’est normal, elle vient de faire les lectures à l’Oratoire, et ainsi de suite … Je, et nous constatons que je viens d’accomplir un exploit ; à savoir, de lire à deux endroits en même temps, et tenez-vous bien, avec des textes différents, habillée des mêmes vêtements. Pas pire, que cela, hein !!!

Le 6 janvier, le couvre-feu est annoncé pour samedi le 9 janvier jusqu’au 8 février inclus entre 20 h 00 et 5 h 00.

Le 7 janvier, nous sommes reconnues pour un foyer d’éclosion, car 3 personnes du personnel soignant sont positives à la Covid.

Le 9 janvier, le couvre-feu est bel et bien en vigueur. Tous les commerces doivent être fermés à compter de 19 h 30, y compris les épiceries. Seule les restaurants qui offrent un service de livraison, les pharmacies et les stations-services, pourront continuer d’opérer en fin de soirée. Cependant, plusieurs types de déplacements ou sorties jugées nécessaires ou humanitaires seront autorisées, entre autre pour le travail. Un message cellulaire sera envoyé à 18 heures sur Québec en alerte pour aviser les citoyens de l’entrée en vigueur imminente du couvre-feu.

Le 12 janvier, une de nos compagnes est positive à la Covid.

Ce même jour, je reçois une jolie carte de Gisèle Fayet (Jazzy) :

de Gisèle Fayet

Merci beaucoup à toi Gisèle ; c’est tout à fait gentil !

Gros becs💗💗💗

Le 14 janvier, une autre de nos compagnes est positive à la Covid.

Nous sommes alors confinées à nos chambres.

Le 15 janvier, je reçois une jolie carte d’Arlette Vanbostraete :

d'Arlette V.

Merci beaucoup à toi Arlette ; c’est tout à fait gentil !

Gros becs 💗💗💗

Le 16 janvier, nous avons une magnifique et féérique tempête de neige (vue de mes fenêtres de chambre).

Le 18 janvier, en début de soirée, décès de notre première compagne atteinte de la Covid.

Le 19 janvier, je devais avoir ma coupe de cheveux. Cela n’a pas eu lieu, bien entendu.

Le 28 janvier, notre deuxième compagne atteinte de la Covid nous revient complètement guéri ! Super !!!

Je reçois une jolie carte de Josette D’Hoest :

de Josette D'Hoest

Merci beaucoup Josy ; c’est tout à fait gentil !

Gros becs 💗💗💗

Le 30 janvier, je viens de terminer la lecture du manuscrit du livre de Martine Martin : Souviens-toi du bus 96.

1816

Grand merci Martine pour cet envoi fort apprécié pendant mon confinement. Que de bons moments passés à te lire. Ton livre est tout à fait captivant, et une fois la lecture commencée, il est très difficile de l’arrêter.

(J’ai dû le faire, cependant, car en confinement, dans une grande maison, il faut suivre les directives proposées à toutes. Nous prenons bien soin de nous, afin de nous protéger de ce virus. On frappe à la porte pour recueillir notre température du jour, pour nos collations, et bien entendu pour nos trois repas).

J’ai beaucoup aimé les endroits choisis tout au long de ton roman, entre autres, y reconnaître des noms de ceux lus régulièrement sur tes blogs, et des lieux où je suis passée, lors de mon voyage en France.

En toute fin, quelle surprise, ce contenu inattendu, comme tu sais si bien le faire.

Bravo Martine !!!

Pour terminer, des photos de mon lieu de confinement (ma chambre) :

100_9940

100_9934

100_9939

100_9944

BON MOIS DE FÉVRIER

à

toutes et tous !

Colette

Avis

20200629_222538 (4)

Bonjour à toutes et tous,

À partir de maintenant et pour jusqu’ à quand,

je ne sais, je ne ferai pas de billets,

car nous sommes confinées dans nos chambres,

et je ne pourrai descendre au bureau.

La Covid s’est invitée …

À bientôt, je l’espère de tout💗 !

Je ne suis pas atteinte (du moins, dans le moment).

Prenez bien soin de vous !

En toute amitié,

Colette

Pour ce jeudi 14 janvier, le thème : Ennui

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

N°243

À la barre :

COLETTE (MOI)

L’ennui de Léonore.

.

Poète : Victoire Babois (1760-1839)

Recueil : Élégies et poésies diverses (1828).

.

Quel chagrin obscurcit tes yeux ?

Qu’as-tu, ma chère Léonore,

Toi qu’une souris si gracieuse

Naguère embellissait encore ?

Un amour tendre et malheureux

A cessé de troubler ta vie ;

Tout prévient, tout remplit tes vœux…

« Hélas ! dit-elle, je m’ennuie.

.

Oui, je dois, je veux fuir l’amour ;

Ma liberté, c’est toi que j’aime.

Mais avec toi pourquoi le jour

Est-il d’une longueur extrême ?

Pour mieux tromper les vains désirs,

Des arts la charmante magie

Devait remplir tous mes loisirs :

Je les cultive ; et je m’ennuie.

.

J’ai cru que sans témérité

Je pouvais chercher la sagesse ;

Suivre la froide vérité,

Et surtout bannir la tendresse.

J’ai trouvé sagesse et raison,

Même un peu de philosophie ;

Je suis docile à sa leçon,

Je lis, je pense, et je m’ennuie.

.

J’ai voulu donner tout mon cœur

A l’amitié tendre et fidèle ;

Je lui confiai mon bonheur,

Et je prétendis n’aimer qu’elle.

Pour présider à mon destin.

Toujours, au gré de mon envie,

Je la trouve soir et matin ;

Elle est constante ; et je m’ennuie.

.

J’aime les différents appas

De Melpomène et de Thalie ;

Je trouve à la fin d’un repas

Les ris, les jeux et la folie ;

Et si le déclin d’un beau jour

M’offre une douce rêverie,

Je puis à mon gré, tour à tour,

Rire ou rêver ; et je m’ennuie. »

.

Des beaux-arts, lui dis-je à mon tour,

Tu n’as pas goûté tous les charmes.

Les Muses célèbrent l’amour,

Et ne sentent pas ses alarmes.

Sans rien coûter à ta raison,

Elles enchanteront ta vie ;

Jamais, dans le sacré vallon,

On n’entend dire : Je m’ennuie.

.

Victoire Babois.

Bon jeudi,

Colette

Juda

Q3rTW6MLlDPyUonamlXC4budKHI@250x167

ICI

100_7295

Juda, moi, vous ne me jetez pas des fleurs !

Un tantinet déçu ; je ne suis  que douceur !

D’une grande tendresse  au sein  du foyer !

Avec  mes qualités,   n’avez qu’à  me louer !

.

Le prénom Juda origine de l’hébreu :

Louange

Loué

Trouvé sur Internet

.

Bon mercredi,

Colette

Pour ce lundi 11 janvier : «Lipogramme» sans «A»

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

N°243

À la barre :

COLETTE (MOI)

Lipogramme sans A

Faire un texte « Lipogramme » sans « A »

Petite lettre

.

Je m’ennuie de toi,

petite lettre si présente pour mes écrits

de toutes sortes.

Tout est si sombre,

c’est comme un jour continuel de pluie.

Je te cherche !!!

Où es-tu ?

Reviens, mon cœur est triste.

Tout est gris, si gris !!!

Tout est lourd, si lourd !!!

Espoir, me dit une petite voix intérieure :

Les bons jours pointent !

Souris, c’est pour bientôt !

Si loin, voyons !!!

Rien n’est perdu :

mercredi, jeudi, vendredi et hop !

Merci, petite voix si douce,

en cette période qui me semble

si longue, si longue !!!

Je rêve de lumière et je revis.

Mes yeux s’emplissent de soleil.

Tu es mon secours !!!

T’oublier pour toujours non !

Tu es depuis toujours et pour toujours

cette copine de choix ;

petite lettre si présente,

pour mes écrits de toutes sortes !

Bon lundi,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy, thème : Rencontre

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

N°298

Cette semaine du 03/01/21 au 10/01/21

Le thème :

Rencontre

Les mots :

Plume, esprit, pointe, dédie, pouvoir,

Vibrer, chanter, dépasser, rester, recueil.

💗

Ce chemin

Peu importe le chemin

💗

D’un cœur à l’autre

Rencontres de chaque jour

Cadeau de la vie

Dès que pointe le soleil, nous avons tout pouvoir sur cette journée qui commence. L’esprit vif, le cœur léger, dédions ces heures à celles et ceux que nous rencontrerons. Vibrons à l’unisson avec toutes et tous. Dépassons nos petits soucis quotidiens et restons attentives afin que nos contacts soient source jaillissante de vie en un recueil d’amour et d’amitié ; d’une plume qui chante la fraternité.

💗

Bonne fin de semaine,

Colette

Pour ce jeudi 7 janvier, thème : Présence

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

N°243

À la barre :

COLETTE (MOI)

Présence

Renée Vivien

.

Ta présence me donne une heure de jeunesse,
Il semble que mon mal se ralentit, puis cesse,
Car c’est toi mon bonheur et c’est toi ma jeunesse !

.

Ô parfum de ta robe ! Ô fraîcheur de ton front !
Jamais les cruels temps futurs n’obscurciront
Cette douce clarté de tes yeux, de ton front !

.

Tu m’apportes ta voix, ta présence et ton rire,
Et je t’attends, je te contemple, et je t’admire.
En moi rayonne encor la splendeur de ton rire !

.

Sous le rayonnement solaire de tes yeux,
Ô jeune et belle autant que le furent les dieux !
Il me semble oublier mon cœur qui se fait vieux !

.

Renée Vivien, Dans un coin de violettes, 1910

Bon jeudi,

Colette

Zizi

Q3rTW6MLlDPyUonamlXC4budKHI@250x167

ICI

image002

suis la flèche

ZIZI (LA PETITE)

(La petite Zizi est une actrice enfant née en 1942,

fille du réalisateur Jean Gourguet)

.

Zizi est un prénom populaire.

Celles qui portent ce prénom peuvent être originaires de :

Hongrie, Roumanie.

Variantes de ce prénom : zoïa

Signification du prénom Zizi :

Consacrée à Dieu

.

Bon mercredi,

Colette

Annonce Croqueurs de Mots : Défi N°243

ICI

Aux matelots des Croqueurs de Mots ;

étant à la barre cette quinzaine,

je vous propose comme thème

de faire pour lundi le 11 janvier,

un petit texte

« Lipogramme» sans A

Pour les jeudis poésie des 7 et 14 janvier :

 – présence

 – ennui

ce, dans l’ordre que vous le souhaitez

ou

libre, bien entendu :

Poème personnel, choix de poème, haïkus,

acrostiche, citations etc. …

Bonne quinzaine,

Colette

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 819 autres abonnés