Les défis de la Plume d’Evy : Quelques mots

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

Défi N°249

Cette semaine, le thème :

Quelques mots

Les mots :

Inexplicable, symbiose, jour, inventais, forme,

 main, extase, alchimie, improbable, détours.

~

Au jour le jour, comment rendre clair l’inexplicable de vivre en symbiose avec tous ! Certainement improbable, me direz-vous et, vous avez entièrement raison. L’alchimie de l’instant, l’extase de passage ne sont pas des formes de la vie courante, quoi que cela en vaille le détour, bien entendu. Le mieux que l’on puisse souhaiter, c’est de se donner la main et d’inventer d’un même cœur le possible. Voici, je voulais tout simplement vous dire ces quelques mots en toute simplicité.

~

Bon dimanche,

Colette

Détesté / Aimé

Détesté-Aimé--e1548860949325

PAR ICI

Chaque dernier samedi du mois (donc ce 25 janvier), Renée nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

~

Un peu en retard dans le temps, je vous parlerai ce mois-ci, que d’un évènement marquant, en tout cas pour moi, car, il s’étire sur trois mois : novembre-décembre-janvier. Pas peu dire, mais paraît-il que dans une telle situation, c’est la normalité des choses alors, hein !!!

Lors de mon dernier Détesté/Aimé, celui de novembre, souvenez-vous, je vous annonçais, dès le premier jour de ce mois, ma chute d’escabeau.

Eh bien, assurée que je n’avais rien de cassé, ce qui est vrai en réalité, tout ce mois entier, j’ai voulu faire ma «fine» essayant que rien ne paraisse. Je montais et descendais à volonté les escaliers et, il faut dire qu’ici, il y en a un certain nombre. J’y allais avec le sourire mais ouille, hein, plusieurs fois dans la journée, ainsi de suite à répétition, selon les besoins.

Ce qui devait arriver, arriva : j’ai de beaucoup aggravé mon cas !!!

Toujours est-il, qu’en cours de décembre, je me suis résignée à marcher avec une canne. Bien oui !!! Après tout, j’ai l’âge et de plus, il n’y a pas d’âge pour ce faire, pour qui en a besoin !!!

Le bien que cela m’a apporté, incroyable !!! Chère canne, que je t’aime !!! Quoi, vous riez mais, il y a des degrés, dans l’amour, voyons !!! Amour passager car nous nous sommes séparées hier matin, ce 24 janvier. Nous resterons de bonnes amies car pas très loin dans mes rangements elle est.

Grand escabeau, sauf le respect que je te dois peut-être parce que cela aurait pu être pire encore, mon cher, dans l’armoire où tu loges, tu y resteras longtemps tant qu’à moi !!! Brille de tous tes feux mais, sans moi !

100_9112

Gentille petite canne bourgogne dont j’ai choisi la couleur, tu es chère à mon cœur. Je garde et garderai toujours un très bon souvenir de toi, loge avec moi dans mes appartements respectifs. À la vie, à la mort : Merci à toi car, là, je me porte si bien.

100_9115

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout et, excusez-là. Vous comprendrez que ces jours se sont passés à l’intérieur. Donc, cela en fut la clou (retenant le plus mon attention).

~

Bonne fin de semaine,

Colette

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 700 autres abonnés