Détesté / Aimé

Détesté-Aimé--e1548860949325

PAR ICI

Chaque dernier samedi du mois (donc ce 27 juillet), Renée nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

~

😀 Les 2, 4, 14 et 21 juillet : Baignade à la piscine. Que ce fut apprécié !

😥 Les 14 et 21, pluie à l’aller mais rien de trop grave pour nous en empêcher, tout de même. Le ☼ est revenu en force, surtout le 14.

100_8721

😀 Il reste encore quelques jours pour finir le mois avec possibilité de récidive … c’est à voir !!!

😀 Le 3 juillet : Dîner pique-nique dans notre cour. Rafraîchissements variés et de circonstance, hot-dog, hamburger, et un succulent dessert … la température fut de notre côté également. Superbe activité !

😀 J’ai lu le volume Les Filles tombées de Micheline Lachance.

Elle est historienne, journaliste et romancière ayant reçu de nombreux prix littéraires et journalistiques.

Les filles tombées_tome 1

Dans ce roman, nous sommes en juillet 1852, à Montréal. À la maternité de Sainte-Pélagie quatre filles tombées accouchent : Noémi, petite servante engrossée par son patron, Elvire, prostituée du Red Light, Mary Steamboat, immigrante irlandaise fraîchement débarquée d’un vapeur et Mathilde, fille d’un banquier. Durant cette nuit-là, Noémi meurt en couches, sous les yeux de ses compagnes d’infortune qui blâment le médecin et jurent de venger la mort de leur amie.

Rose, née de l’une d’elles raconte l’histoire. Elle a dix-huit ans et veut percer le mystère de sa naissance. Laquelle des quatre filles tombées est sa mère ? … l’orpheline poursuit son enquête … une enquête parsemée d’embûches qui la ramène inexorablement au drame survenu le 8 juillet 1852.

Dans ce tome 1, Micheline Lachance nous fait revivre une époque où les filles-mères devaient se séparer de leur enfant, en plus de subir les préjugés et les affronts d’une société puritaine. Roman extrêmement prenant, que soutient une intrigue bien ficelée, et offre d’émouvants portraits de femmes aux prises avec leur destin.

D’elle, j’ai aussi lu à date : Rue des Remparts et Lady Cartier, présentés ici lors de mes « Détesté-Aimé ».

😀 Le 11 juillet : Lors de la messe du jour, à notre Oratoire Saint-Joseph de Québec, nous célébrons la dédicace de la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec.

😀 Le 17 juillet : Je me retrouve en ce premier jour de la neuvaine de Sainte-Anne au Sanctuaire de Sainte-Anne de Beaupré. Température idéale : ☼ mur à mur. Quelle belle et bonne journée !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

😀 Le 20 juillet : Sortie avec une amie ; repas au restaurant suivi d’un après-midi fort agréable. Si je me souviens bien, nous avions le ☼ avec 33° et un ressenti de 41°.

😀 Le 30 juillet : ce sera ma coupe de cheveux.

Puis le mois se poursuit …

😀 Pour terminer, je vous partage un peu de notre parterre :

~

Bonne fin de semaine

à

toutes et tous,

Colette

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 701 autres abonnés