Le jeu de l’acrostiche chez Lenaïg : Equatoriale

cZGk7DsLIQZOxbqO9r85YegADZw

PAR ICI

~

Equateur                                   terrestrE

Quel                climat                   spéciaL

Une        chaleur       humide   :   bastA

Amazonie,  Congo,  Indonésie  aussI

Trouvez-le sur ou près de l’équateuR

Où   il    y   a    quatre    saisons    NicO

Rien   n’empêche   la   pluie   surtouT

Il   y   a   les    saisons   sèches,   AlmA

Aucune           impulsion          parbleU

La   tranquillité !    Non,    petit    coQ

Elle est, la tranquillité dans ton âmE

~

Bon mercredi,

Colette

Publicités

Mardi poésie chez Lady Marianne : thème libre

ob_9c1c60_ob-8b13e0-ob-bf595f-ob-53a5fa-ob-0d3a1

LADY MARIANNE

~

Le fleuve

.

Nérée Beauchemin

.

Depuis l’âge orageux des aurores premières
Où tout un ciel pleuvait sur un monde naissant,
Suivi d’un infini cortège de rivières,
Au large, à plein chenal, en triomphe, il descend.

.

Superbe, délivré des ténèbres sauvages
Et des enchantements des noirs Esprits du mal,
Il proclame aux nouveaux soleils de ses rivages,
Son noble nom de saint, son beau nom baptismal.

.

Reflétant les espoirs des races obstinées
Dont les fils ont connu les pleurs des sombres jours,
Le vieux fleuve, le fleuve aux vastes destinées,
Le Saint-Laurent poursuit son voyage au long cours.

.

En vain le précipice irrite sa puissance,
De l’abîme à l’abîme, il redouble ses bonds.
Il passe. Tout le bruit de son effervescence
À la longue, s’apaise en des calmes profonds.

.

De la plus humble côte au plus haut promontoire,
D’amont jusqu’en aval, tout le long de ses bords,
Cent clochers, au matin, célèbrent son histoire,
Et cent clochers, au soir, modulent leurs accords.

.

Il passe. Que lui font les tributs qu’il absorbe ?
En sera-t-il plus beau, plus grand, plus glorieux ?
Il passe, et l’on verra se résoudre en son orbe
L’émeraude et l’azur de la terre et des cieux :

.

Mais voici que la Mer ose forcer l’entrée
De l’estuaire où roule un océan de flots :
Devant le Roi des eaux, la Mer exaspérée
Recule, et sa colère éclate en longs sanglots.

.

Et le Fleuve, le vieux fleuve, le fleuve immense,
Dont les souffles n’ont pas cessé d’être vivants,
Magnifique de calme et d’orgueil, recommence
Sa marche vers l’aurore et les soleils levants.

.

Tel, par les champs dorés et par les vertes plaines,
Ce peuple qui déferle et déborde en tous lieux,
Et qui, sous tous les ciels, sent courir en ses veines,
Le sang qui mit sa pourpre aux veines des aïeux.

.

Illustre peuple issu de ces divines sources
Qui ne pourront jamais décroître ni tarir,
Il passe, à peine ému de ses lointaines courses,
Calme, tranquille, sûr de ne jamais mourir.

.

Nérée Beauchemin, Patrie intime

~

Nérée Beauchemin est un écrivain poète québécois né le 20 février 1850 et décédé le 29 juin 1931 à Trois-Rivières.

~

Bon mardi,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy : Vision du monde

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

Défi N°224

Cette semaine le thème c’est

« Vision du monde »

Les mots :

Créativité, lumière, œil, inventer, pureté,

duo, synthèse, séduit, enchantent, parcelle.

~

Synthèse de perspicacité et d’accueil

pour une « vision du monde »

porteuse d’un regard éclairé.

Un œil exercé ;

parcelle de lumière qui séduit et engendre

plus qu’un duo de complicité.

Ce sera alors plutôt un élan de créativité

qui invente à travers les évènements quotidiens

en toute pureté et sincérité d’esprit

des jours qui enchantent,

qui révèlent la tendresse du cœur

et traduisent parfois

ce que nous sommes incapables d’exprimer.

Ce seront alors des regards du cœur.

Georges Bernanos nous le dit clairement

« Ce que la voix peut cacher, le regard le livre. »

~

Bonne semaine,

Colette

Détesté / Aimé

Détesté-Aimé--e1548860949325

PAR ICI

Chaque dernier samedi du mois (donc ce 27 juillet), Renée nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

~

😀 Les 2, 4, 14 et 21 juillet : Baignade à la piscine. Que ce fut apprécié !

😥 Les 14 et 21, pluie à l’aller mais rien de trop grave pour nous en empêcher, tout de même. Le ☼ est revenu en force, surtout le 14.

100_8721

😀 Il reste encore quelques jours pour finir le mois avec possibilité de récidive … c’est à voir !!!

😀 Le 3 juillet : Dîner pique-nique dans notre cour. Rafraîchissements variés et de circonstance, hot-dog, hamburger, et un succulent dessert … la température fut de notre côté également. Superbe activité !

😀 J’ai lu le volume Les Filles tombées de Micheline Lachance.

Elle est historienne, journaliste et romancière ayant reçu de nombreux prix littéraires et journalistiques.

Les filles tombées_tome 1

Dans ce roman, nous sommes en juillet 1852, à Montréal. À la maternité de Sainte-Pélagie quatre filles tombées accouchent : Noémi, petite servante engrossée par son patron, Elvire, prostituée du Red Light, Mary Steamboat, immigrante irlandaise fraîchement débarquée d’un vapeur et Mathilde, fille d’un banquier. Durant cette nuit-là, Noémi meurt en couches, sous les yeux de ses compagnes d’infortune qui blâment le médecin et jurent de venger la mort de leur amie.

Rose, née de l’une d’elles raconte l’histoire. Elle a dix-huit ans et veut percer le mystère de sa naissance. Laquelle des quatre filles tombées est sa mère ? … l’orpheline poursuit son enquête … une enquête parsemée d’embûches qui la ramène inexorablement au drame survenu le 8 juillet 1852.

Dans ce tome 1, Micheline Lachance nous fait revivre une époque où les filles-mères devaient se séparer de leur enfant, en plus de subir les préjugés et les affronts d’une société puritaine. Roman extrêmement prenant, que soutient une intrigue bien ficelée, et offre d’émouvants portraits de femmes aux prises avec leur destin.

D’elle, j’ai aussi lu à date : Rue des Remparts et Lady Cartier, présentés ici lors de mes « Détesté-Aimé ».

😀 Le 11 juillet : Lors de la messe du jour, à notre Oratoire Saint-Joseph de Québec, nous célébrons la dédicace de la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec.

😀 Le 17 juillet : Je me retrouve en ce premier jour de la neuvaine de Sainte-Anne au Sanctuaire de Sainte-Anne de Beaupré. Température idéale : ☼ mur à mur. Quelle belle et bonne journée !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

😀 Le 20 juillet : Sortie avec une amie ; repas au restaurant suivi d’un après-midi fort agréable. Si je me souviens bien, nous avions le ☼ avec 33° et un ressenti de 41°.

😀 Le 30 juillet : ce sera ma coupe de cheveux.

Puis le mois se poursuit …

😀 Pour terminer, je vous partage un peu de notre parterre :

~

Bonne fin de semaine

à

toutes et tous,

Colette

Chez Lenaïg thème : Le tour de France

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

C’EST ICI

~

thumbnail

Photo : Le Soleil – Christophe Ena, Associated Press

~

Tricotés serrés

Vite toujours plus vite

À la queue leu leu

~

Au tour décisif

Un spectacle superbe

Bravo au vainqueur

Mon tour de là-bas

Pendant le tour de France

Détours obligés

~

Un été magique

D’agréables  souvenirs

Tout au fond du cœur

~

 Bon vendredi,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy : Grandiose

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

Défi N°223

Cette semaine le thème c’est « Grandiose »

Les mots :

Grandiose, remarquable, intrigués, aménagé, belvédère,

diversité, miroiter, vagabonde, pliant, gorges.

~

Parc de la Chute-Montmorency

.

Agréablement aménagé, le Parc de la Chute-Montmorency est un site remarquable et grandiose ; seulement à quelques minutes du Vieux-Québec. Tout ce qu’il faut pour se « faire gorge chaude » ! Intrigué(e)s en vagabond(e), venez, vous y trouverez une diversité d’incontournables, que je vous ferai miroiter ici.

D’abord, LE CIRCUIT PANORAMIQUE ; vous y observerez les eaux de la chute se jeter dans le Saint-Laurent à partir des plus beaux points de vue. Comme « une oie pliant le cou » qu’à vos yeux rien ne s’échappe.

2) LE TÉLÉPHÉRIQUE : ouvrez grands vos yeux et profitez au maximum de ce moment enchanteur.

3) LE MANOIR MONTMORENCY où vous sera servi un excellent repas.

4) LE BELVÉDÈRE DE LA BARONNE : de la terrasse du manoir, une promenade de bois longe la falaise et vous mènera au pont suspendu. Ne manquez pas d’y admirer le paysage.

5) Du PONT SUSPENDU, vous sentirez la chute gronder sous vos pieds.

6) LA FAILLE DE BOISCHATEL est impressionnante car elle fait plus de 43 km de longueur.

7) LE VERGER est un excellent endroit pour pique-niquer et profiter des grands espaces.

8) L’ESCALIER PANORAMIQUE de 487 marches où plusieurs sportifs s’entrainent. Un endroit idéal pour être aspergé des embruns de la chute et pour en ressentir toute sa force.

C’est assuré, vous ne regretterez pas votre visite.

~

~

Bon jeudi,

Colette

 

Le jeu de l’acrostiche chez Lenaïg : Clairière

cZGk7DsLIQZOxbqO9r85YegADZw

PAR ICI

Clarté       de      soleil        si    bellE

L’ espace       vert      à      traverseR

Allant        jusqu’à         la     rivièrE

Ivre   de   joie,  de  bonheur   aussI

Rire       aux       éclats   ;   s’amuseR

Instants merveilleux d’après-midI

Espace     charmant    tu    sais,   vA

Rien  de  plus  agréable  ;  un régaL

Ecouter   les   oiseaux   du  QuébeC

~

~

Bon mercredi,

Colette

 

Mardi poésie chez Lady Marianne : thème libre

ob_9c1c60_ob-8b13e0-ob-bf595f-ob-53a5fa-ob-0d3a1

LADY MARIANNE

~

Poète : Joseph Autran (1813-1877)

.

Recueil : Le Poème des beaux jours (1862).

.

Je suis l’été riche et superbe,
La saison des brûlants soleils,
Jusqu’au genou, plongé dans l’herbe,
Je me couronne d’une gerbe,
Pleine de fleurs aux tons vermeils !
.
Que dans sa nuit, vieillard sauvage,
L’hiver grelotte sur un feu :
Rêvant les rêves du bel âge,
De ma cabane de feuillage,
Moi, je souris au grand ciel bleu.
.
Je viens, et la gaîté s’allume ;
Je la fais naître d’un coup d’œil ;
Et tout s’en va, comme l’écume,
Au ciel ce qu’il restait de brume,
Au cœur ce qu’il restait de deuil.
.
J’arrive, et toute voix me chante ;
Chacun se dit : voici l’été !
S’il est des maux, je les enchante ;
Et l’âme enfin la plus méchante
Me prend un peu de ma bonté !
.
Arrière les soucis moroses,
Et les misères et la faim !
Prodiguant au loin toutes choses,
Aux riches j’apporte les roses,
Aux indigents j’offre le pain !
.
Par moi le banquet recommence,
Etalé sur les gazons verts :
Venez, convives en démence ;
Je suis, dans ma largesse immense,
L’amphitryon de l’univers !
.
Dans mes retraites inconnues,
Venez, sans voile sur le sein,
Nymphes des bois, dryades nues !
Sous le regard des chastes nues,
Plongez-vous dans mon clair bassin !
.
Aux bois, dans l’ombre tiède et rare,
Venez dormir, couples d’amants !
De mille fleurs le sol se pare :
Voilà le lit que je prépare
A vos féconds embrassements !
.
Dans le hallier, dans la charmille,
Que tout se livre à ses amours.
Je suis le Père de famille,
Par qui tout aime et tout fourmille
Et tout bénit l’auteur des jours !

.

Joseph Autran.

Poète et auteur dramatique français, Joseph Autran est né à Marseille le 20 juin 1813 et est décédé à Marseille le 6 mars 1877

~

Bon mardi,

Colette

Les défis de la Plume d’Evy : Le labyrinthe

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

Défi N°222

~

Cette semaine le thème c’est « Le Labyrinthe »

Les mots :

Arrivée, instant, sous-bois, formes, ombre,

recouvre, force, retrouve, large, expérience.

~

Dans ce labyrinthe, de larges sentiers serpentent dans les formes de la nature. De gros arbres recouvrent le sous-bois où l’on retrouve de belles pousses de fougères. À l’arrivée des jours de grande chaleur, il fait bon s’y promener à l’ombre de leurs branches feuillues, ballottées par la force du vent. Instants merveilleux d’une expérience chaque fois renouvelée.

~

Bon dimanche,

Colette

Chez Lenaïg thème : La photographie

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

C’EST ICI

~

selfie

Un simple selfie

De moi dans mon grand miroir

Tout pour le plaisir

~

Une création

De l’émotion du moment

Que d’un court instant

~

Instants fugitifs

Intuition du mouvement

L’éblouissement

~

Un fragment du temps

Complicité     du     soleil

Hasard diligence

100_8763-

Tout dans le regard

La nature l’évènement

La photo un art

~

Bon vendredi,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 619 autres abonnés