Pour ce lundi 25 février : Qui sont ces personnages ! … À nous de le raconter.

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

N°216

ICI

À la barre :

LES CABARDOUCHE

Marie a trouvé dans une brocante, cette élégante estampe qui apparemment évoque une histoire mystérieuse …

Qui sont ces personnages ? Que disent-ils ? Que vont-ils faire ?

À nous de le raconter.

ob_c036ff_p1110437

Dès l’aube, Akinari et Arisa sont déjà si tôt, pourtant, dehors, arpentant les petites rues de leur quartier. Ils sont vraiment inquiets, voir même au désespoir eux, qui ne feraient pas de mal à une mouche. Alors, comment s’expliquer ce fait absolument gratuit à leur égard. Quelle triste affaire :

 

Comment se fait-il, de dire Akinari que Junko notre dévoué chien n’ait rien senti ni rien vu ? Mystère, de lui dire Arisa, sa fidèle compagne. Quoi que dès nos premiers pas, le chien baisse déjà la tête. Il semble vouloir suivre des pistes, dit-elle ! Tiens-le en laisse Arisa moi, je marche avec Hana ma petite fleur dans les bras, son doux ronron m’apaise, moi qui suis un volcan toujours prêt à exploser. Il faut que nous soyons discrets, tout au long de nos recherches. Tout est si calme à cette heure matinale il ne faut alerter personne.

Après bien des détours inutiles suivant ainsi leur loyal guide, ils arrivèrent tout droit devant l’entrée des grands parents. Que fais-tu, Junko, il est bien trop à bonne heure pour les déranger viens, on continue … mais, le chien s’arrête net et jappe si fort que grand-papa apparaît à la fenêtre portant la petite Ayane sans ses bras. Comment se fait-il que notre bébé soit ici, de dire ensemble nos amis ! C’est pour cela que le chien n’a eu aucune réaction ! Mais, ce que nous avons eu peur, trouvant le petit lit vide. Ce n’était pourtant pas notre but de dire grand-maman ayant rejoint son homme. Nous voulions tout simplement vous donner la chance de faire la grasse matinée. Aujourd’hui, comme c’est le premier anniversaire de la petite, nous fêterons tous ensemble. Tiens, puisque vous y êtes déjà, allons-y et, que la fête commence. Oui, d’accord mais, de dire Akinari, laissez-nous souffler un peu car, c’est tout de même une mystérieuse façon de faire, vous ne trouvez pas ! Comme il n’est rien arrivé de grave, nous vous pardonnons, bien entendu. En tout cas, ajouta Arisa, une chose est sûre, ce sera une journée inoubliable que nous raconterons à Ayane, lorsqu’elle sera en mesure de comprendre. Cela renforcera l’attachement que nous avons envers elle.

Bonne semaine,

Colette

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 710 autres abonnés