Pour ce lundi 14 janvier : Demande d’emploi

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

Défi N°214

À la barre :

FANFAN

Elle nous propose d’écrire une lettre pour demander un emploi (sorte de lettre de motivation), en prose, en vers, en image, comme on le désire. Mais, il faudra convaincre le futur employeur. Dans cette lettre, il faudra incorporer des titres de chansons de Aznavour : Il faut savoir ; la bohème ; non, je n’ai pas oublié ; hier encore ; les plaisirs démodés ; je m’voyais déjà ; comme ils disent ; tu t’laisses aller ; viens pleurer au creux de mon épaule ; la mamma.

Monsieur Ulric Dumouton,

.

Étant toute jeune, je m’voyais déjà travailler comme secrétaire d’un grand bureau. Ce poste étant vacant, je vous propose donc ma candidature.

.

Il faut savoir que je suis fortement attirée par votre annonce de mon quotidien qui, comme ils disent si bien le contenu de ce en quoi consiste le travail, je constate alors que c’est un profil qui me correspond parfaitement.

.

Travailleuse acharnée, ingénieuse, ponctuelle, non, je n’ai pas oublié(e) la bohème que j’étais hier encore mais, ne vous méprenez pas. Possédant une grande force de caractère, je saurai triompher honorablement des charges que vous me confierez.

.

Dotée d’une grande capacité d’adaptation aux évènements qui surgissent à l’improviste ; je saurai dire à qui en aura grand besoin viens pleurer au creux de mon épaule comme me le suggérait si bien dans le temps la mamma. Je n’aurai aucun problème majeur à m’intégrer à votre distinguée personnel.

.

Les plaisirs démodés qui me tenaillent ne vous  amèneront nullement à me taxer de tu t’laisses aller. Au contraire, je ferai mes preuves. Rien pour le moment ne vient entraver mes espérances.

.

Ce travail marquera la fin de ma vie active, dont mon succès saura vous plaire.

.

Je suis à votre entière disposition pour toutes informations me concernant, et au plaisir de vous rencontrer en entretien très prochainement ; je le souhaite.

.

Veillez agréer monsieur l’expression de mes sincères salutations.

.

Madeleine Purelaine

Bonne semaine,

Colette

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 710 autres abonnés