Les défis de la Plume d’Evy, thème : Noël

ob_a34eb5_baniere-evy-3

LA PLUME D’EVY

N°192

Gif du net

~

Ah ! Ces souvenirs du temps jadis ! C’était vraiment le bon temps. En début d’après-midi, avec papa, nous allions couper l’arbre, ni trop gros, ni trop petit. On le traînait dans la neige. Nous devions bien entendu, une fois devant la maison le secouer de toutes nos forces ; maman y veillait. Ensuite, le rentrer à l’intérieur et l’installer dans une chaudière qu’on remplissait d’eau. Puis là, nous y ajoutions les décorations : Guirlandes de papiers crépon, jeux de lumières et des boules de différentes formes et couleurs. Pour finir, de la neige ouatée. Quelle ambiance douce et agréable ! Puis, vers dix-sept heures, c’était la magie des illuminations de l’arbre et de la couronne de lumière tout autour du balcon. Le repas du soir était léger car, en soirée, oncles et tantes se joignaient à nous avant la messe de minuit ; nous étions à cinq minutes de marche de l’église. C’était un petit festin improvisé à la mode du temps. Nous partions à pied pour la messe. Souvent, il y tombait de la neige. Comme c’était féérique ! Les sleights  à grelots nous dépassaient ; tintement que je n’ai jamais oublié car j’adorais cela. À notre entrée, dans l’église illuminée, quelle bonne atmosphère. La crèche nous accueillait. Aux douze coups de minuit, on entonnait le minuit chrétien et le prêtre entrait par l’allée du milieu, portant l’Enfant Jésus dans ses bras pour le déposer dans son berceau entre Marie et Joseph. Au retour à la maison, le dodo. C’était seulement le jour de Noël au matin que nous prenions nos étrennes sous le sapin. Le plus tôt possible mieux c’était pour nous, au désespoir de nos parents : Une grosse poule qui faisait Cot, Cot, Cot lorsque nous la promenions pour l’un et une autre poule à bascule pour l’autre. Une petite vache qui donnait du lait en lui activant la queue, une petite cuisinière avec ces accessoires, un tableau noir avec craies, des tablettes magiques, des cahiers à colorier avec crayons de couleur, le catéchisme en images, un beau gilet rose avec des boutons satinés, des par-dessus bordés en fourrure, chacun une boîte de bonbons remplie de berlingots aux fruits et au caramel, de boules à la gomme arabique, de sucres d’orge, de réglisses etc. …  La journée passait tellement vite. Nous étions heureux et au comble du bonheur. C’était à chaque année un Joyeux Noël.

~

Bonne semaine

à

toutes et tous,

Colette

Publicités

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 602 autres abonnés