À vos plumes chez Arlette 2018, N°18

mon-logo-fait-par-ghis

CHEZ ARLETTE

Pour cet atelier, simplement un thème :

LA RENTRÉE DES CLASSES

~

Actuellement ou les rentrées connues,

comment se passait notre rentrée ?

Les tenues et uniformes … obligatoires,

les meubles dans les classes … les conditions.

Ou, quelques souvenirs personnels ou situations !

Que ce soit crustillant ou pénible !

Il ne faut surtout pas regarder derrière, fini l’été (ou presque). Bien oui, c’est la rentrée. Il faut se faire une raison, l’heure a sonné et de bon gré, il faut y aller.

Après tant d’années, je me revois encore vêtue de ma robe noire par plis, ceinture à la taille, col de caoutchouc fermé par une boucle noire, ce pour les trois premières années. C’était bien austère, il faut le dire. Par la suite, il y a eu changement. Ce fut tout à fait bien accueilli, il va s’en dire. Nous portions alors un chemisier blanc accompagné d’une tunique marine. C’était déjà mieux. Habillement obligatoire pour le reste du primaire et du secondaire. Étant à la bonne école, entourée d’institutrices de choix, voyant cette chance qui s’offrait à moi, je l’eue aussi pour mon école normale. Alors, comment l’oublier ! Un ensemble à jamais gravé dans ma mémoire.

Comme j’étais de petite taille, je me retrouvais à peu près tout le temps assise en avant de la classe. Au début, à un pupitre à deux places avec un trou rond au centre pour l’encrier. Tablette en dessous ! Attention, n’en occuper seulement que la moitié. Bien cacher son cahier pour ne pas que la voisine puisse copier sur nous. Avec le temps, nous avons eu des bureaux individuels, bien entendu.

Ah ! Ces cahiers neufs, dont je possédais toujours un double à la maison, cela me servait surtout le vendredi midi, car je prenais mon repas chez-moi, étant à cinq minutes de marche du couvent ; le sujet de composition de l’après-midi étant dévoilé, j’y dessinais un petit quelque chose d’introduction à mon texte, sur la première des quatre feuilles, extraites du centre de ce cahier, afin de mettre mes mots en valeur et de récolter ainsi une meilleure note. Cela fonctionnait à tout coup.

À l’heure de la recréation, malicieusement, l’œil en coin, je surveillais le moment de courir à la maison accompagnée de deux ou trois compagnes. Le plaisir de dégringoler l’escalier de la cave, d’y remonter avec une pomme en guise de goûter et de filer à toute vitesse dans la cour de l’école.

Ce que j’appréciais également au plus haut point, c’était d’effacer et de laver le tableau noir ce, le plus longtemps possible, en fin de journée. Ensuite, de reconduire une amie chez-elle, elle de me reconduire chez moi et, ainsi de suite ; dans le but de retarder le moment de mes leçons et devoirs.

Oui, c’était le bon temps ! Tous ces beaux et agréables moments sont à jamais gravés dans ma mémoire.

Bonne rentrée à celles et ceux qui reprennent le chemin de l’école !

~

Bonne fin de semaine

à

toutes et tous !

Beau mois de septembre !

Colette

Publicités

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 536 autres abonnés