Mardi poésie chez Lady Marianne : la pluie

ob_9c1c60_ob-8b13e0-ob-bf595f-ob-53a5fa-ob-0d3a1

LADY MARIANNE

La foudre – l’orage

ou

la météo – LA PLUIE

thème proposé par : Josse

~

Pluie

.

René-François Sully Prudhomme (1839-1907)

.

Il pleut. J’entends le bruit égal des eaux ;
Le feuillage, humble et que nul vent ne berce,
Se penche et brille en pleurant sous l’averse ;
Le deuil de l’air afflige les oiseaux.

.

La bourbe monte et trouble la fontaine,
Et le sentier montre à nu ses cailloux.
Le sable fume, embaume et devient roux ;
L’onde à grands flots le sillonne et l’entraîne.

.

Tout l’horizon n’est qu’un blême rideau ;
La vitre tinte et ruisselle de gouttes ;
Sur le pavé sonore et bleu des routes
Il saute et luit des étincelles d’eau.

.

Le long d’un mur, un chien morne à leur piste,
Trottent, mouillés, de grands boeufs en retard ;
La terre est boue et le ciel est brouillard ;
L’homme s’ennuie : oh ! que la pluie est triste !

.

René-François Sully Prudhomme, Stances et poèmes

~

Bon mardi

à

toutes et tous !

Colette

 

Publicités

Les défis écriture de Ghislaine N°65

7znbGGckpAjpEAyq2Ca9Cv4Ahl4@299x128

GHISLAINE

Avec les mots :

Apaisant, solide, ouvert, pureté,

guider, vénérer, dire, crier,

ou

la phrase :

« Je ne fais pas de brouillon »

Beauté des fleurs

Si le coeur m’en dit,

« je ne fais pas de brouillon ».

Si j’ai du solide à écrire,

dire que

« je ne fais pas de brouillon »,

ce serait crier une fausseté.

Si je veux transmettre vraiment

la pureté de ma pensée,

« je ne fais pas de brouillon ».

Si je veux guider quelqu’un

dans un choix pas évident,

c’est dans mon intérêt

que je fasse un brouillon.

Si j’écris devant un décor apaisant,

comme la pluie

qui tombe actuellement,

« je ne fais pas de brouillon ».

Devant l’esprit ouvert de vous tous

que je vénère,

« je ne fais pas de brouillon ».

Beauté des fleurs

Amicalement,

Colette

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 525 autres abonnés