Mardi poésie chez Lady Marianne : les fleurs

ob_9c1c60_ob-8b13e0-ob-bf595f-ob-53a5fa-ob-0d3a1

LADY MARIANNE

Les fleurs, thème proposé par moi-même.

~

Titre : Les fleurs que j’aime.

Poète : Louise Colet (1810-1876)

Recueil : Fleurs du midi (1836).

.

Fleurs arrosées
Par les rosées
Du mois de mai,
Que je vous aime !
Vous que parsème
L’air embaumé !

.

Par vos guirlandes,
Les champs, les landes
Sont diaprés :
La marguerite
Modeste habite
Au bord des prés.

.

Le bluet jette
Sa frêle aigrette
Dans la moisson ;
Et sur les roches
Pendent les cloches
Du liseron.

.

Le chèvrefeuille
Mêle sa feuille
Au blanc jasmin,
Et l’églantine
Plie et s’incline
Sur le chemin.

.

Coupe d’opale,
Sur l’eau s’étale
Le nénufar ;
La nonpareille
Offre à l’abeille
Son doux nectar.

.

Sur la verveine
Le noir phalène
Vient reposer ;
La sensitive
Se meurt, craintive,
Sous un baiser.

.

De la pervenche
La fleur se penche
Sur le cyprès ;
L’onde qui glisse
Voit le narcisse
Fleurir tout près.

.

Fleurs virginales,
A vos rivales,
Roses et lis,
Je vous préfère,
Quand je vais faire
Dans les taillis
Une couronne
Dont j’environne
Mes blonds cheveux,
Ou que je donne
A la Madone
Avec mes vœux.

~

Joli mois de mai à toutes et tous !

Bon mardi !

Colette

Publicités

Pour ce lundi 30 avril : La Saint Robert

Défi N°204

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

Et vogue la galère

À la barre :

ZAZA

Nous fêtons la Saint Robert !

À nous de parler des hommes célèbres de ce prénom ou non, du petit Robert, de la ville … etc.

En prose ou en rime, et surtout tenter de faire sourire.

Hé ! À la Saint Robert,

Ne t’envoie pas en l’air.

Capa ou Charlebois,

Ne baissent pas les bras.

Photographe ou chanteur,

Oui, à chacun son heure.

.

Hé ! À la Saint Robert,

Tout arbre il est vert,

Pluie à la Saint Robert ;

Du bon vin dans ton verre.

Alors, pourquoi t’en faire !

Donc, à la Saint Robert,

Mais, envoie-toi en l’air !

gifs-sourires-rebondir

(Ça dans le bon sens du mot, dans la manière où je suis en mesure de publier tout de même, hein, là !)

Bonne semaine !

Colette

Imagecitation 37 / Les défis écriture de Ghislaine N°61

Imagecitation

C’EST ICI

Imagecitation_37_p4171447_thumb

Une fleur n’est belle que sur son arbre.

Lao She

Quand on sait choisir un bel arbre,

on manque rarement d’ombre.

Proverbe espagnol

Lire un livre sous un arbre en double le plaisir.

On ne sait plus

si on tourne les pages ou si on feuillette l’arbre.

Jean Chalon

~

À la place de broyer du noir, chasse ta douleur ! Remplis ta bouteille d’eau et honore ton projet d’avril. Termine le mois en beauté. Fondre en larmes, n’est pas le remède. Oublie tes soucis et écourte les heures. Plonge dans le plaisir de lire un bon livre : gagne le parc où ton bel arbre t’attend.

7znbGGckpAjpEAyq2Ca9Cv4Ahl4@299x128

PAR ICI

C’était avec les mots :

Place, douleur, eau, projet,

fondre, gagner, oublier, écourter.

~

Bon dimanche mes ami(e)s !

Colette

 

Détesté / Aimé

deteste-aime_maski-grustno-veselo-1

PAR ICI

Chaque dernier samedi du mois (donc ce 28 avril), Renée nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

~

DÉTESTÉ

(moins aimé)

~

  • 2 avril : Dix ans après l’interdiction du cellulaire au volant, il tue encore et ce, malgré toutes les campagnes de sensibilisation, les accidents continuent de se multiplier, hélas !

  • 4 avril : Les parents québécois (environ 93%), aimeraient que leurs enfants d’âge primaire bougent davantage puisqu’ils passent trop de temps en position assise. Sondage de firme Léger en partenariat avec Québec en Forme.

  • En cette même fin de soirée, quelques 65000 foyers québécois se trouvaient privés d’électricité, à la suite du passage de la «tempête printanière».

  • 18 avril : Le nombre de naissances au Québec a diminué de 3% en 2017, d’après l’institut des Statistiques du Québec.

  • 20 avril : Triste mort de la petite Rosalie …

  • 23 avril : Le triste évènement survenu à Toronto …

  • 27 avril : Le week-end s’annonce pluvieux sur l’ensemble de notre province.

~

AIMÉ

~

  • 1er avril : Un mois qui commence bien. C’est le jour de Pâques. Après avoir lu le 2e épître à la messe télévisée par Radio Canada, mon repas du midi avalé, je descends vers le bas du fleuve pour une très agréable visite dans ma famille.

  • 7 avril : Aux quatre coins du Québec, des centaines d’employeurs font le choix d’embaucher des travailleurs aux prises avec une déficience intellectuelle ou autre handicap (des perles rares), une main d’œuvre qu’ils considèrent comme dévouée, charmante et compétente.

  • 9 avril : Un commencement de semaine sous le soleil avec des températures à la hausse.

  • 10 avril : Comme chaque année, la saison de motoneige fait de nombreuses victimes au Québec ; pour améliorer la sécurité sur les sentiers, un groupe de Kamouraska a mis au point une invention, un moniteur de circulation : un petit objet qui pourrait bien sauver des vies. Denis Gagnon président de GDMT ethnologies, une entreprise basée à La Pocatière dans le Bas-Saint-Laurent : Il y a quelques années, il a été lui-même victime d’un violent accident de motoneige. Lui et deux autres passionnés de motoneige ont travaillé sur la conception d’un dispositif pouvant détecter les autres engins qui approchent. Le moniteur de circulation est né.

  • 12 avril : Constat de deux chercheuses de l’Université du Québec à Rimouski, à travers une étude menée au Bas-Saint-Laurent : Le vieux crayon de plomb doit demeurer un outil à privilégier pour l’apprentissage de l’écriture dans les écoles primaires, mais le clavier doit également être appris et maîtrisé par les élèves.

  • 15 avril : Début de ma semaine privilégiée de solitude et de prière.

  • 17 avril : Donner au suivant. Ayant elle-même eu recours à des banques alimentaires il y a quelques années à Québec, Geneviève Everell, la reine des sushis devient ambassadrice de Moisson Québec et elle invite les québécois à donner généreusement.

  • 21 avril : Le printemps est arrivé et cette fois, c’est vrai. Un vaste système de haute pression s’étirant du golfe du Mexique jusqu’à la Baie James glisse sur le Québec.

  • 22 et 23 avril : La chance me sourit ! Je redescends vers le bas du fleuve cette fois encore pour un court séjour dans ma famille. La température est excellente. Que de bons moments encore. Je m’en réjouis.

  • 25 avril : Un air d’été est prévu pour la semaine prochaine sur notre province.

~

Bon et beau week-end

à

toutes et tous !

Colette

 

 

Chez Lenaïg, thème : Le pollen

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

C’EST ICI

Journée de printemps

Des fourrés et puis des bois

Le pollen des fleurs

papillon_074

Jardin en jardin

La pose sur les plantes

Un trésor divin

abeille_019

Papillons abeilles

Assemblements différents

Au pollen des fleurs

papillon_074

L’un à ses pattes

Le papillon et l’abeille

L’autre pour son miel

abeille_019

Du coeur de la fleur

Le pollen en dispersion

À la souvenance

papillon_074

Gifs : toutimages

abeille_019

Bon vendredi

à

toutes et tous !

Colette

 

 

Pour ce jeudi 26 avril : Le printemps

Défi N°204

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

Et vogue la galère

À la barre :

ZAZA

Oiseau de Printemps

.

Elodie Santos

.

Joli Chardonneret tu es sorti de l’ombre
Posé sur la rambarde pour venir me chanter
Une ode à la Nature, au Soleil, au Printemps
Tu es venu me dire que l’Amour est devant

.

Saute, vrille, vole
Et mange toutes les graines que je t’ai données
Reviens sur mon balcon, recommence ton chant
Qui m’envahit toute entière
Ces matins des beaux jours

.

Joli Chardonneret je te veux sur ma route
dans ma jolie campagne
au pied de mon balcon

.

Elodie Santos, 2009

.

Elodie SantosAnimauxCampagneNaturePrintemps

Bon jeudi

à

chacune et chacun !

Colette

Jeu des acrostiches chez Lenaïg : Sérendipité

ob_ef2837_20180129-233429-2

C’EST ICI

En ce mercredi le mot sera : SÉRENDIPITÉ

Jeu des acrostiches Chez Lenaïg_ Sérendipité

Saperlipopette de sperlipopette !

Éparse, toute cette paperasse ;

Ramassis au fil des mois.

Enfilade de sujets divers ;

Non mais, nom d’une pipe, hein !

Des mots, croisés comme ça,

Idées approximatives :

Petit à petit, l’oiseau fait son nid.

Imagination, associations de souvenirs,

Tout prend forme et je m’écris :

Épatant ! Pondus mes derniers billets !

~

Sérendipité n. f. capacité à faire par hasard une découverte inattendue et à en saisir l’utilité (scientifique, pratique).

~

Bon mercredi mes ami(e)s !

Colette

Mardi poésie chez Lady Marianne : le bonheur

ob_9c1c60_ob-8b13e0-ob-bf595f-ob-53a5fa-ob-0d3a1

LADY MARIANNE

Le bonheur, thème proposé par Renée

~

Titre : Au maître d’un jardin

.

Poète : Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)

.

De ce chaume heureux possesseur,
De bon cœur, hélas ! que j’envie
Tes travaux, ta philosophie,
Ta solitude et ton bonheur !

.

Pour prix des soins que tu leur donnes,
Tes arbustes reconnaissants
Et des printemps et des automnes
Te prodiguent les doux présents.

.

Ô trop heureux qui peut connaître
La jouissance de cueillir
Le fruit que ses soins font mûrir,
La fleur que ses soins ont fait naître !

.

Toujours la terre envers nos bras
S’est acquittée avec usure.
Qui veut s’éloigner des ingrats
Se rapproche de la nature.

.

Ne craindre et ne désirer rien,
Être aimé de l’objet qu’on aime,
C’est bien là le bonheur suprême ;
C’est le sort des dieux, c’est le tien.

.

Écrit en 1792.

~

Bon mardi

à

toutes et tous !

Colette

Chez Assoula avril 2018

Chez Assoula_avril 2018_118500986_q

C’EST ICI

Inventer une histoire de Pâques pour enfants avec un lapin, une poule et un enfant ( fille ou garçon au choix ).

~

Il était une fois, au coeur d’un petit village sans histoire, dans une humble maison de campagne ; une fillette de six ans, vraiment inconsolable. On avait beau essayer par tous les moyens possibles, en cette fin de mars, ce samedi soir 27, de l’apaiser un peu mais, rien n’y réussissait. Confinée à sa chambre, enrhumée et fiévreuse, Sophie (puisqu’il faut lui donner un prénom), avait le coeur bien gros, car, demain le 28, c’était la grande fête de Pâques. Cela signifiait donc, que pour cette année, elle ne pourrait participer à la découverte des gâteries semées au jardin, ici et là, et même chez les voisins. Quelle tristesse ! Elle n’osait pas même en faire mention, tant elle avait de la peine. Elle aimait mieux étouffer ses larmes dans son oreiller. C’est ainsi qu’elle parvint à s’endormir. Ses parents profitèrent de ces moments tant espérés pour y déposer partout à l’intérieur de ses murs de beaux bouquets de jonquilles et de tulipes. Ils dispersèrent aussi sans faire le moindre bruit, des oeufs au chocolat dans ses tiroirs, à sa fenêtre, dans sa garde-robe ainsi qu’au pied de son lit ; prenant bien soin de baisser la toile afin qu’elle n’ouvre pas les yeux trop tôt le lendemain matin. Bien avant six heures, ce dimanche là, poussée avec précaution pénétra dans la pièce une grande corbeille d’osier remplie de paille où siégeaient son gros lapins gris «Père-Vert», ainsi que sa petite poule noire «Cocotte». C’est justement à ce «Cot ! Cot ! Cot !» qu’elle se réveilla toute surprise de ce spectacle inattendu. C’est tout sourire qu’elle se jeta dans les bras de ses parents heureux de retrouver leur petite fille si enthousiaste. Commença alors dans la joie cette chasse aux oeufs qui demeura la meilleure de toutes, au fil des ans. Vive ce jour de Pâques 1948 !

~

N.B. : Ce dimanche, après le repas de midi, je descends vers le bas du fleuve, dans ma famille non pour une chasse aux oeufs, mais pour une petite visite. Je reviendrai lundi en fin d’après-midi ou en début de soirée. Je serai donc absente encore un petit moment.

~

Bon dimanche et beau début de semaine !

Colette

À vos plumes chez Arlette 2018, N°4

a-vos-plumes-1-fevrier-20181

CHEZ ARLETTE

Avec les mots :

Liens, pilier, retrouvailles, souvenir,

communication,

partir, dissoudre, intéresser, effilocher,

régulier, proche.

~

Plus que proche, mon retour ; me revoilà à nouveau parmi vous. De vous retrouver, chers piliers de ces liens tissés au fil des ans, liens chargés de plaisir et de souvenirs partagés et ce, à partir de nos diverses communications, ne peuvent être que d’agréables retrouvailles. Ce serait une grande peine pour moi, que celle de dissoudre un tel engagement. Seule la force des choses m’y autoriserait. C’est si fort que j’aurais l’impression d’effilocher une très belle pièce de soie rare et de qualité, tant cela m’intéresse. D’ailleurs, mes contacts réguliers en sont le garant.

~

Heureuse de vous retrouver,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 513 autres abonnés