Une grande fête, ça se prépare : 2e dimanche

D’abord, réponses aux 2 questions de la semaine dernière :

L’Oratoire St-Joseph de Québec est attenant à la maison où j’habite.

Pourquoi 7 dimanches préparatoires à la fête de St-Joseph :

Pour faire mémoire des 7 peines et des 7 joies de St-Joseph :

1- Peine : Lorsque par un sentiment de respect, il pensa à s’éloigner de Marie.

    Joie : Lorsque l’Ange lui dit de la garder pour son épouse et lui annonça qu’elle serait la mère du Sauveur.

2- Peine : Lorsqu’il chercha un asile dans les rues de Bethléem.

    Joie : À l’adoration de Jésus nouveau-né dans la crèche.

3- Peine : Lorsque le sang de l’Enfant coula pour la première fois.

    Joie : Lorsqu’il lui donna de la part du ciel le nom de Jésus.

4- Peine : Lorsqu’on lui annonça que Jésus serait un signe de contradiction et que le cœur de Marie serait percé d’un glaive de douleur.

    Joie : De l’offrir à Dieu et de le voir accueilli dans le temple comme Rédempteur d’Israël.

5- Peine : Lorsque l’Ange lui dit de fuir en Égypte parce qu’Hérode voulait faire mourir Jésus.

    Joie : De l’arracher à ce péril, l’emportant et le pressant dans ses bras.

6- Peine : Lorsqu’au retour d’Égypte, il était rempli d’inquiétude pour Jésus.

    Joie : Lorsque l’Ange lui dit d’aller à Nazareth.

7- Peine : Durant les 3 jours d’absence de Jésus.

    Joie : De le retrouver dans le temple.

« … fiancés dans un amour réciproque … »

Voilà c’que c’est, mon vieux Joseph
Que d’avoir pris la plus jolie
Parmi les filles de Galilée,
Celle qu’on appelait Marie.

.

Tu aurais pu, mon vieux Joseph,
Prendre Sarah ou Déborah
Et rien ne serait arrivé,
Mais tu as préféré Marie.

.

Tu aurais pu, mon vieux Joseph,
Rester chez toi, tailler ton bois
Plutôt que d’aller t’exiler
Et te cacher avec Marie.

.

Tu aurais pu, mon vieux Joseph,
Faire des petits avec Marie
Et leur apprendre ton métier
Comme ton père te l’avait appris.

.

Pourquoi a-t-il fallu, Joseph,
Que ton enfant, cet innocent,
Ait eu ces étranges idées
Qui ont tant fait pleurer Marie?

.

Parfois je pense à toi, Joseph,
Mon pauvre ami, lorsque l’on rit
De toi qui n’avais demandé
Qu’à vivre heureux avec Marie.

~

Bonne semaine mes ami(e)s !

Colette

 

Publicités

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 498 autres abonnés