Pour ce jeudi 1er mars : Plaisirs d’hiver

Défi N°201

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

À LA BARRE : DOMI ELLE-MÊME

La neige

 .

La neige nous met en rêve

sur de vastes plaines,

sans trace ni couleur.

.

Veille mon cœur,

la neige nous met en selle

sur des coursiers d’écume.

.

Sonne l’enfance couronnée,

la neige nous sacre en haute – mer,

plein songe,

toutes voiles dehors.

.

La neige nous met en magie,

blancheur étale ,

plumes gonflées,

où perce l’œil rouge de cet oiseau.

.

Mon cœur ,

trait de feu sous des palmes de gel,

file le sang qui s’émerveille.

.

Anne Hébert ( 1916 – 2000 )

Écrivaine et scénariste québécoise, née le 1er août 1916 à Sainte-Catherine de Fossambault. Elle a vécu son enfance à Québec, elle est décédée à Montréal le 22 janvier 2000 à l’âge de 83 ans.

Bon jeudi

à

chacune et chacun !

Colette

Publicités

Mille et un mercis

Mille et un mercis

Mille et un mercis pour vos bons voeux

à l’occasion de mon anniversaire de naissance,

que ce soit par courrier postal, électronique,

par téléphone ou par créations,

rencontre au restaurant, fêtes familiales,

 sur Facebook ou sur WordPress :

ce fut vraiment plaisir et joie pour moi.

MERCI et RECONNAISSANCE

à

toutes et tous !

Sincèrement et de tout ,

Colette

Richelaine

ICI

Tu as la migraine !

Oh ! Toi ma Rich’laine !

Près de la fontaine,

Tes jours, tes semaines.

Cesse donc tes fredaines !

La coupe est pleine.

Va, cours dans la plaine.

Rejoint la Sylvaine :

La p’tite tibétaine.

Elle n’est pas vilaine

Mais, un peu cheftaine.

Adieu la migraine !

Oh ! Toi ma Rich’laine !

Sors de tes fredaines ;

Petite urbaine.

.

Bon mercredi mes ami(e)s !

Colette

Les défis écriture de Ghislaine N°55

7znbGGckpAjpEAyq2Ca9Cv4Ahl4@299x128

C’EST ICI

Elle nous propose 8 mots :

Fossé, terme, passage, questions,

durer, remarquer, activer, confier

ou

10 mots commençant par «T»

et faire un texte avec.

~

Je choisis les deux :

L’adolescent

Inutile de le talonner par des questions ennuyeuses dans ce passage momentané de sa jeunesse où il traverse des envies folles de se faire remarquer de façon tangible. Terrible, alors, s’il se confierait seulement à ses amis du même type que lui et, que se creuserait un fossé entre lui et vous uniquement en tranchant trop radicalement par des divergences d’opinions sur son habillement. Terrifiant, ce serait alors de devoir mettre un terme à vos bonnes relations. C’est tellement agréable, ce que vous avez vécu jusqu’ici avec lui. De grâce, faites en sorte que cela dure ; n’activez surtout pas le feu en ces années trépidantes où l’identification à un groupe signifiant a son importance. Soyez patients, il viendra, ce temps où votre fils deviendra le beau jeune homme séduisant que vous souhaitiez, car c’est un p’tit gars qui a du cœur au ventre. Ne l’oubliez pas, il faut que jeunesse se passe.

~

Bon mardi

à

chacune et chacun !

Colette

Une grande fête, ça se prépare : 4e dimanche

Joseph c’est l’homme de silence et de contemplation.

Celui à qui a été confié la Parole, le Verbe de Dieu, se tait.

Il a contemplé le mystère qui était devant lui.

~

Le silence est dérangeant car,

nous vivons dans un monde bruyant où le bruit est roi.

Le silence nous offre la possibilité de renouer

avec l’intérieur.

Le silence fait émerger notre monde intérieur.

Le silence nous fait retrouver la paix.

Le silence, c’est le meilleur anti stress.

~

L’arbre du silence porte les fruits de la paix,

nous dit Charles Péguy.

Laissons-nous « contaminer » par le silence

de Saint-Joseph,

nous dit Benoît XVI.

~

Refrain :

Je vous salue, Saint Joseph.

Protecteur du «grand mystère »

Saint Joseph, protégez-nous, priez pour nous

Je vous salue Saint Joseph

Vrai gardien de la lumière

Saint Joseph, protégez-nous, priez pour nous.

.

1.- Saint Joseph, dépositaire

Du plus Beau Cadeau de Dieu

Nous cherchons cette Lumière

Cet « Amour » si  merveilleux.

Saint Joseph, quel ministère :

Jésus grandit sous vos yeux.

Époux de Marie ma Mère

Gloire à vous et gloire à Dieu !

 .

2.- Saint Joseph, sur cette terre

Nous cherchons le plus précieux.

Vous me montrerez, j’espère

Le CHEMIN de notre Dieu.

Saint Joseph, quel grand mystère,

Quel immense Don précieux :

La joie de l’ESPRIT du PÈRE

Jésus, « homme », à la fois « Dieu » !

 .

3.- Saint Joseph, notre prière

Portez la, tout près de Dieu

Vous serez l’intermédiaire

« IL » exaucera nos vœux.

Saint Joseph, si SOLIDAIRE,

HUMBLE, JUSTE et SILENCIEUX.

Que votre FOI nous éclaire,

ARTISAN de PAIX en DIEU.

~

Bonne semaine mes ami(e)s !

Colette

Détesté / Aimé

deteste-aime_maski-grustno-veselo-1

PAR ICI

Chaque dernier samedi du mois (donc ce 24 février), Renée nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

~

DÉTESTÉ (moins aimé)

– 5  février : La majorité du verre récupéré au Québec n’est pas recyclé, 86% finit à la poubelle alors que les rares recycleuses de verre d’ici manquent de matière première.

– Québec veut améliorer la situation : le nombre d’élèves en  difficulté en  formation professionnelle a augmenté de 36% depuis 5 ans.

– Possiblement 545 postes de médecins spécialistes vacants au Québec …

-7  février : Hausse de logements insalubres au Québec.

– Plus d’employées à temps partiel depuis 5 ans, chez les infirmières.

-13  février : Le nombre de cas de grippe est deux fois plus élevé que la normale cette année au Québec et la situation ne semble pas aller en s’améliorant.

~

AIMÉ

– 2 février : Deux semaines après la mort de son fils (surdose), un père se donne une mission. Il souhaite venir en aide à d’autres familles pour éviter qu’elles vivent le même drame que lui.

– 4 février : À notre Oratoire Saint-Joseph de Québec, début des 7 dimanches préparatoires à la fête de Saint-Joseph. À l’animation : Régis Gagnon, ptre.

– Ayant dû amputer la queue gelée d’une chatte, la Société protectrice des animaux (SPA) souhaite sensibiliser les propriétaires d’animaux domestiques aux risques de laisser son petit compagnon à l’extérieur sans surveillance.

– 7 février : J’assiste à un spectacle bénéfice Amour Humour au profit de la Fondation Fais à la Salle Raoul-Jobin, Palais Montcalm.

– Le Québec se classe deuxième en matière de Services à la petite enfance.

– 10 février : Anniversaire de mon entrée dans ma congrégation religieuse. C’était en 1962.

 – L’Office franco-québécoise pour le jeunesse (OFQJ) a donné le coup d’envoi des célébrations de ses 50 ans. Le point fort de la programmation de cet anniversaire sera le Grand gala de l’excellence et de l’amitié franco-québécoise, qui se déroulera au Centre des congrès de Québec le 7 octobre.

– 14 février : Une belle histoire de Saint-Valentin. Greffé du coeur il y a 6 ans de cela. Vincent Lambert, lui, qui n’en avait plus que pour quelques jours à vivre, en attente d’une greffe cardiaque ; le miracle s’étant produit, en ce jour du 14 février, sent le besoin de retourner voir ceux qui l’ont sauvé.

– 18 février : Le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) organisera une marche de 500 km, entre Québec et Ottawa, afin de revendiquer un plus grand respect du droit au logement.

– 22 février : Une grande fête, ça se prépare, comme je vous l’ai déjà dit (pour autre chose, cependant) mais, ce soir, pemière célébration de mon anniversaire au sein de mon groupe principal de vie, ce, en prévision du 28.

– 24 février : Une deuxième célébration de mon anniversaire au restaurant avec des amies.

– Les médecins vétérinaires du Québec espèrent stériliser 1000 chats errants ou abandonnés dans le cadre de la 6e édition de la semaine nationale de stérilisation animale.

– 26 février : Une troisième célébration de mon anniversaire avec tous, à la maison (cafétéria).

– 28 février : CE SERA MON ANNIVERSAIRE ! Ainsi se terminera ce mois.

~

Bonne fin se semaine !

Colette

Chez Lenaïg, thème : L’escalier

ob_47e434_ob-af9570-ob-5ad1bc-450px-rakushisha-s

C’EST ICI

Descente assurée

D’la plus haute marche d’l’escalier

Ti-Jean connaissant

~

D’l’escalier d’service

Une marche à la fois ma foi

Au sommet d’la gloire

~

Les marches dans ta tête

En montant en descendant

Vas-y du bon pied

ec.m-neuve.JPG

Bon vendredi mes ami(e)s !

Colette

Pour ce jeudi 22 février

Défi N°200

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

À la barre :

DURGALOLA

Elle a pris 2018 – 200 = 1818. Elle nous suggère de choisir un texte d’un poète du 19e siècle (Victor Hugo, Lamartine, Georges Sand …) ou un poème sur l’hiver.

.

Rêve

.

Oh ! la fleur de lys !
La noble fleur blanche,
La fleur qui se penche
Sur nos fronts pâlis !
.
Son parfum suave
Plus doux que le miel
Raconte le ciel,
Console l’esclave.
.
Son luxe éclatant
Dans la saison douce
Pousse, pousse, pousse.
Qui nous orne autant ?
.
La rose est coquette ;
Le glaïeul sanglant
Mais le lys est blanc
Pour la grande fête.
.
Oh! le temps des rois,
Des grands capitaines,
Des phrases hautaines
Aux étrangers froids !
.
Le printemps s’apprête ;
Les lys vont fleurir.
Oh ! ne pas mourir
Avant cette fête.

Bon jeudi à toutes et tous !

Colette

Pablo

ICI

Petit garçon possessif,

Aime cependant qu’on l’entoure.

Bien secret sur lui-même,

Létude lui convient parfaitement.

On lui attribue une bonne capacité de travail.

.

Le prénom Pablo vient du latin

« paulus »

qui signifie

« petit, faible »

.

Madame JB, vous devrez en bout de ligne, placer Pablo face à quelques petites responsabilités et l’exercer en autant que vous le pourrez à être plus patient.  Je le confie à votre compréhension attentive. Vous verrez, il ne manque pas de charme.

.

Bon mercredi mes ami(e)s !

Colette

Pour ce lundi 19 février

Défi N°200

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

À la barre :

DURGALOLA

Ce lundi, la principale consigne est de commencer notre texte par « je me souviens » et avec une proposition de consigne supplémentaire si on en a envie, choisir un mot unique dans la liste et l’intégrer dans notre texte :

« maison, anniversaire, rouge, bateau ou lundi »

Mon histoire chez les Croqueurs

« Je me souviens », le 30 juillet 2015, Enriqueta m’invite en commentaire, sous mon billet de vacances à participer au défi N°148. Elle me dit ceci : Tous les renseignements sont sur mon blog. Elle termine ainsi : À bientôt peut-être …

À mon retour, samedi le 1er août, je lui réponds sur son blog : Je ne me sens pas à la hauteur pour relever ce défi qui, pour moi, dépasse mon niveau. Je lui signale surtout être certainement incapable de tenir la barre.

Tu n’es pas obligée de proposer des jeux, qu’elle me dit, ni même de participer à tous les jeux. Participer de temps en temps suffit largement. Si tu le souhaites, tu peux écrire un ou plusieurs billets sur le thème, qui était alors celui de l’océan. Elle me dit : Tu as tout le mois d’août pour publier. En ajoutant toujours : À bientôt je l’espère !

Je lui écris alors : Ah ! Tout cela m’éclaire davantage. Oui, à bientôt, Enriqueta ! Puis elle continue ainsi : Pour trouver l’inspiration, tu peux aller lire les participations des autres Croqueurs.

Cela, je le faisais régulièrement, du moins, pour ceux auxquels j’étais abonnée. J’ai fait ce défi. C’EST ICI

Depuis ce temps, je participe à relever les propositions proposées et, je suis heureuse d’en faire partie pour l’anniversaire de cette 200e édition si l’on peut le dire ainsi. J’en suis au mois au ¼ des parutions. J’ai même tenu la barre au défi N°196 : Nuit et jour. Je n’ai pu refuser cela à Domi ! Voilà ma petite histoire vécue jusqu’à maintenant, chez les Croqueurs !

Bon lundi

à

chacune et chacun !

Colette

 

 

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 499 autres abonnés