Toi qui me lis

L’avenir appartient à ceux

qui croient à la beauté de leurs rêves nous dit

Eleanor Roosevelt

~

Alors, voilà le rêve que je viens de faire :

Toi qui me lis,

que mon amitié t’enveloppe de tendresse.

Qu’il te console dans la tristesse.

Qu’il soit ton réconfort.

Que ma voix te donne les mots

quand ces mots ne viennent pas.

Que je trouve les bons à chuchoter

à ton oreille si tu es accablé(e)

par les soucis.

Que mon regard s’emplisse d’amour

lorsque tu ploies.

Laisse-moi poser la main sur ton épaule

quand l’inquiétude t’envahit.

N.B. : Je serai absente en soirée.

Bon jeudi

à

toutes et tous !

Bien amicalement,

 Colette

Publicités

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 588 autres abonnés