Pour ce lundi 12 juin

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

Défi N°188

Durgalola et Jeanne Fadosi nous proposent de rendre hommage à Henri en partant d’un de ses textes ou simplement d’en créer un personnel sur l’amitié en alexandrins.

ICI

Voici donc mon texte personnel :

Aujourd’hui, mes ami(e)s, comme il est suggéré,

C’est donc de l’amitié que je vous parlerai.

De cette fine pointe de l’amour ; vous m’entendez.

Un choix parmi les meilleurs d’un baume au coeur.

Si sincère, elle deviendra la plus belle des fleurs.

Rien ne pourra la briser malgré la rancoeur.

Survient en chemin la fatale déception,

C’est bien inévitable de toute façon.

Vieille complicité trouve goût au pardon.

C’est un remède de vie, qu’un(e) ami(e) fidèle.

Disponibilité à toute heure sur appel.

Trésor d’un puissant soutien, qui donne des ailes.

Bonne semaine

à

chacune et chacun !

Colette

Publicités

Un pas vers les mots N°32

Chez Fée capucine

e2rk6tnhemwz0nyxes5s4ccnlpk350x300

PAR ICI

Avec les mots :

Heure, hasard, hérisson, herbes, hélas,

hérisser, hauteur, hêtre, hiboux.

~

Au faîte du hêtre, à cette hauteur trônent deux hiboux.

– Que faites-vous là, à pareille heure, monsieur le hérisson, à vous balader dans les mauvaises herbes ? Ne risquez-vous pas de vous hérisser les flancs ?

Hélas, messieurs par le hasard de cette rencontre, apprenez donc ceci : «Qui ne risque rien n’a rien» et que je cherche tout bonnement quelques vers et insectes pour me satisfaire. En passant, laissez donc à Dieu le soin de s’occuper des autres et grand bien vous sera fait. «À bon entendeur salut», je passe mon chemin.

~

Bon dimache mes ami(e)s !

Colette

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 509 autres abonnés