Pour ce jeudi 22

Défi N°170

Écrire un poème qui débute comme un des poèmes de Prévert

par « Je suis comme je suis »

Je suis comme je suis

Je suis oui fada

Quand je suis débordée

Gare à qui m’demandra

J’adore qui comprend

Je suis ainsi faite

Quel qu’il soit qui m’entend

Qui m’dérange encore là

Je suis comme je suis

Je suis oui fada

Que puis-je vous dire encore

Que pensez-vous de moi

C’est bien moi ça c’est clair

C’est à n’pas en douter

Mes projets sont trop beaux

Mes idées bien plantées

Mes résultats sont sûrs

Et mes deux pieds postés

Et puis qui sait

Qu’est-ce que j’pourrais bien taire

Tout ce qui s’est passé

Oh ! J’ai planté quelqu’un

Oh ! quelqu’un m’a plantée

Comme toute personne qui sème

Tout bon’ment sait semer

Semer semer …

Faut pas me talonner

C’est bien moi ça c’est clair

C’est à n’pas en douter

 ≈

C’est Martine qui est à la barre :

http://quaidesrimes.over-blog.com/2016/09/defi-170-prevert-a-la-mode-des-croqueurs-de-mots.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

Bon jeudi

à

toutes et tous !

Colette

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 746 autres abonnés