À vos plumes chez Arlette

 

Avec les mots :

affûtiaux, cuvier, s’esbigner, en ribote, seau d’égoutture,

chasse-cousin, cotte, essanger le linge,

moucher les chandelles,

oripeaux, maie, soupente, accordailles, gouape, estaminet,

rincette, solives et pistole.

~

Pour participer :

https://pelagie46.wordpress.com/2016/02/10/a-vos-plumes-chez-arlette-2/

Adélaïde, de plus en plus perdue dans son rêve qui la tenaillait depuis quelques mois : s’esbigner du village, surtout depuis que son paternel, plus souvent qu’à son tour, flânait à l’estaminet des alentours. C’est là, justement, qu’il avait rencontré Clovis, un vrai de vrai petit gouape, capable de commettre le pire des crimes, pour quelques pistoles. Tous deux, finissaient la soirée en ribote. D’abord quelques rincettes, suivies de plusieurs verres de chasse-cousin et c’est en vacillant, que son père regagnait la maison. Elle ne pouvait fermer l’œil, tant que sa mère n’ait mouché les chandelles. Depuis qu’elle avait entendu de la bouche de ses parents, qu’ils souhaitaient leurs accordailles, elle ne se possédait à peu près plus. Elle avait même rassemblé ses oripeaux et ses affûtiaux préférés et dissimulé adroitement le tout dans la grande  maie. Au petit matin, observant sa mère essanger le linge puant de son mari, dans son cuvier, principalement sa vieille cotte, elle eut un haut de cœur. Pendant que cette dernière étendait le tout aux solives, évitant le seau d’égoutture, cacha dans la soupente sous l’escalier, une lettre préparée avec soin à leur intention. Oui, c’est très tôt, demain matin, qu’elle s’exécutera. Pas question, de commencer sa vie de femme, sur les traces de sa mère !

~

Bonne semaine mes ami(e)s !

Colette

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 813 autres abonnés